16 août 2010

Saint Lambert, priez pour nous !

Je suppose que ma mère va m’étrangler la prochaine fois que je vais rentrer dans mon patelin de Centre Bretagne, Loudéac, mais tant pis. Oui, je déclare par la présente ou l’absente toute mon amitié pour Alain Lambert, Sénateur admirable, très joli et qui, surtout, s’offrait pour plaisir de passer quelques heures de loisir à rigoler avec des citoyens, par l’intermédiaire de Twitter qui s’il ne fallait pas l’inventer, ça serait aussi bien de s’abstenir.

FalconHill et Gaël vous raconterons probablement l’histoire mieux que moi. Des journalistes voulant se faire mousser ont raconté que notre sénateur préféré twittait pendant la messe alors qu’il ne le faisait même pas. C’est lamentable. Moi-même, il m’arrive de twiter pendant l’apéro, c’est quand même un autre sacrilège, non ?

Alain Lambert est mon ami. Enfin, mon ami de blog, de twit, de facebook. On n’a pas gardé les vaches ensemble, non plus, les siennes risqueraient d’être normandes. Cela dit, sans jamais se rencontrer, on a passé tellement de soirées en ensemble que je suis en droit de le considérer comme mon petit frère et mon grand père à la fois.

Alain Lambert est sénateur UMP. Et alors ? Moi, je suis bien blogueur opportuniste !

Des journalistes prébubères ont trouvé amusant de lui tomber dessus. C’est rigolo. Heu. Non. Je n’arrête pas de dénoncer des conneries dans mon blog. Je finis par en avoir ma claque. J’ai même craqué, des fois. Tiens ! Une fois, j’ai critiqué Julien Dray qui était au fond du trou. Le lendemain je regrettais mon geste. Pour vous dire, je n’en dormais plus. Comment rattraper cette connerie ?

Pour Alain Lambert, ça me sera assez facile : je vais arrêter d’aller à la messe.

Figurez vous que je suis en vacances. La première journée. J’ai l’habitude d’improviser. Le privilège du célibat et du glandu qui a des copains partout. Tiens ! Mercredi soir, il est probable que je débarque chez le Coucou et je  ne l’ai pas encore prévenu. Il faut dire que ce matin, en ouvrant la fenêtre, j’ai cru constater que la météo n’était pas digne de me pousser à organiser mes congés et mon moral a plongé bêtement.

Alors, je suis allé prendre l’apéro à la Comète. Au bout du deuxième Ricard, mon téléphone a vrombi. Bzzz me dit-t-il ! Je consulte. Je regarde. Je vois. J’analyse. Je réponds. Et je fais une copie d’écran pour illustrer ce billet.

Histoire de stigmatiser un gugusse pour rigoler. Comme Lambert a été stigmatisé par deux journaux. Ca ne va pas équilibrer.

Sénateur ! Si vous revenez sous Twitter, je jure de voter pour l’UMP si jamais, un jour, je dois voter dans l’Orne.

16 commentaires:

  1. on m'a demandé aujourd'hui ce qu'était twitter - mes proches famille, ami(e)s, collegue(s) les gens savent que je m'y connais plus qu'eux en High-tech ce n'est pas peu dire...mais ils lisent ouest-france papier au jour le jour (moi souvent en retard)

    j'ai répondu que ce n'était qu'un outil simple à utiliser et selon ses motivations çà ne sert à rien comme celà peut servir à tout!

    mais un journal papier n'est pas l'immédiateté... et c'est une grosse connerie le bouzin d'ouest-france

    faut dire que dès que les chefs d'ouest-france (obligé-e-s de faire le pélerinage à Lourdes le 15 Août pour s'assurer des ventes pour l'année - je déconne_ )sont partis, le niveau baisse mais redoutablement (et là je ne déconne pas)

    @unouveaucompte

    RépondreSupprimer
  2. Et sinon, vous faites quoi pour vos vacances ?

    RépondreSupprimer
  3. Ça s'appelle des "journalistes", c'est ça ?
    Grand reportage à la messe, et tout le tatouin, beau métier que le leur !
    Sinon, j'ai mangé chez ma belle-mère et ne l'ai pas twitté, ça mérite un article à la une !
    :-))

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai lu quelque part que le blogueur était un journaliste en pyjama.
    Et ben le journaliste de Ouest-France est un twittos en barboteuse.

    RépondreSupprimer
  6. Mon fils,
    C’est bien pour prier pour vous que je me suis précipité en cette messe de l’assomption ! Et lorsqu’on a chanté « buvons à la source éternelle », je vous ai vu à la Comète ! Profitez bien de vos vacances et je vous recommande vivement le coca light qui est addictif comme twitter.
    J’ai pris bonne note de votre engagement à voter pour l’UMP … dans l’Orne. Sauf à vous inscrire d’office, j’imagine que ne quitterez pas le Kremlin avec les idées qui vont avec !
    Ce qui ne nous empêchera pas de continuer à rigoler si vous le voulez bien.
    Lors de notre prochaine rencontre, nous inviterons le jeune planton du WE de Ouest-France pour lui expliquer comment son filet de bile finit malignement en affichette jaune sur les trottoirs de mon département.
    Bien cordialement,

    RépondreSupprimer
  7. Twitter pendant la messe ? Oui, et alors ? Tant qu'il n'est pas pendu à son portable devant Sa Sainteté Benoît XVI.

    Reposez-vous bien, Nicolas, et permettez que je prie le Tout-Puissant afin que jamais vous n'élisiez domicile dans l'Orne.

    (Ah oui, comment faites-vous pour toujours être à la pointe de l'actualité la plus brûlante ?)

    RépondreSupprimer
  8. Unnouveaucompte,

    Ils devraient partir moins souvent en vacances.

    Didier,

    Demandez à votre épouse.

    Poireau,

    Un billet, un billet, un billet !

    David,

    Oui, mais il a fait une connerie. Faisons du bruit.

    Monsieur Lambert,

    Ne priez pas trop pour moi, l'énergie serait gaspillée.

    Christophe,

    Je twitte... Au fait ! Je vous followe mais vous ne me rendez l'appareil dentaire.

    Marie,

    Merci !

    RépondreSupprimer
  9. Coucou, c'est l'heure de ma "c.." du jour qui passe :)

    Sur ce sujet, je me demande si tous les messages plus ou moins virulents des derniers deux mois n'ont pas eu un effet sur cette histoire que, personnellement, je trouve vraiment euh... assez dingue? pour en faire une drame et pour fermer un compte.

    Vous n'auriez pas du renoncer à votre compte Twitter, Monsieur. Je sais, je me mêle encore de ce qui ne me regarde pas... mais, cette histoire ne mérite pas de couper votre histoire d'amitié avec vos 3000 users...si?

    Bon, c'était ma "C..." du 16082010.

    Ah oui! j'oubliais! Bonnes vacances Nicolas! je te souhaite moins d'eau...sauf pour ton pastis^^
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  10. Traduction de l'Emayen en Français :

    par messages virulents : entendre toutes les histoires sarkoziennes, umpéEsques et autres...auraient déteint sur vous...

    placez un "pas" devant assez, pas assez dingue pour en faire une telle histoire... N'y aurait-il pas un autre mobile, donc, je veux dire..

    Petit apparté avec ma conscience qui me dit dans l'oreillette: "Purée Ema, tu vas finir par déclencher une troisième guerre mondiale, toi! :)"

    RépondreSupprimer
  11. salut nicolas ! bon touiter pour moi ça ne veut pas dire grand chose ! si j'ai bien compris c'est pas défendu, c'est pas hors la loi, alors ?

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  13. resalut nicolas ! tu dors ou tu es déjà parti en goguette ? bon j'ai cinq minutes alors je mets les choses au point. J'ai réfléchi à tout ce que j'ai pu dire sur ce blog depuis quelques semaines et comme je te l'ai déjà dit mes mots ont souvent dépassé ma pensée.
    donc à partir de ce jour et parce que je suis trop passionnée j'arrête !
    d'autre part il n'est pas question pour l'instant que je fasse un blog politique donc au revoir !
    peut-être as-tu pensé aussi qu'il valait mieux que je me taise ?
    je m'en fous et toi aussi d'ailleurs
    a bientôt quand même au kremlin et sur ton blog pour rire !

    RépondreSupprimer
  14. Je me rends compte que je m'en fiche un peu de cette histoire...
    Tu bois que du ricard à l'apéro ? Jamais rien d'autre ? Une vodka, que sais-je ?

    RépondreSupprimer
  15. Voter c'est déjà bigler.

    Aucun intérêt ces amuse gueules, le pouvoir est ailleurs, et le vote c'est le bétail qui choisit un peu, un tout petit peu, comment qu'il va être saigné.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...