15 août 2010

Spiritualité

«  Enfin, la Vierge Immaculée, préservée de toute tache de la faute originelle, au terme de sa vie terrestre, fut élevée à la gloire du ciel en son âme et en son corps et elle fut exaltée par le Seigneur comme Reine de l'univers afin de ressembler plus parfaitement à son Fils, Seigneur des seigneurs et vainqueur du péché et de la mort. »

Tiens ! C’est l’Assomption, aujourd’hui. Je savais bien que c’était la Sainte Marie, vu que mon arrière-grand-mère s’appelait Maria. On fêtait ça quand j’étais petit.

« Fille de Le Floch Pierre Marie, né (p) le 10/10/1856 à Plourivo (22). et de Le Moy Marie-Jeanne, née (p) le 08/03/1856 à Plourivo (22). Premier enfant de Pierre et Marie-Jeanne. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 31 ans et 32 ans. Née (p) le 06/06/1888 à Plourivo (22). Personnes citées : 1. Témoin : Jégou Pierre-Marie, né vers 1832, Débitant ; 2. Témoin : le Guilcher François, né vers 1844, Commerçant.

Elle a épousé à l'âge de 17 ans, (p) le 28/05/1906 à Plourivo (22), Le Lousse Yves Benjamin, né (e) le 03/10/1876 à Guingamp (22).
Personnes citées : 1. Témoin : le lousse Pierre, né vers 1882, Menuisier, Frère ; 2. Témoin : le duigou Jean, né vers 1880, Cordonnier, Ami de Yves ; 3. Témoin : le Moy Jean-Marie, né vers 1854, Cantonnier, Oncle ; 4. Témoin : le Moy Marie-Yvonne, né vers 1870, Cuisinière, Tante ; 2 enfants sont nés de cette union : 1. Le Lousse Yvonne Marie, née le 26/05/1907 à Plourivo (22). Union avec Aguggia Jean 2. Le Lousse Anne Maria, née (p) le 13/07/1911 à Paimpol (22), Rue De La Marne. Personnes citées : 1. Témoin : le Moy Marie-Yvonne, né vers 1870, Ménagère, Tante ; 2. Témoin : Vadesgroëc Joseph, né vers 1856, Retraité ; Union avec Jégou François Clément, inhumée le 30/09/1902 à Paimpol. »

Voilà ! Vous savez tout de mon arrière-grand-mère, née en juin 1888 et morte vers 1984 (ils sont étranges, ces logiciels de généalogies : ils ne mettent pas les dates récentes, par soucis de confidentialité… Comme si Mamie en avait quelque chose à cirer).

C’est la première fois dans la blogosphère de gauche qu’un gros zinfluent diffuse des informations confidentielles sur son arrière-grand-mère. Vous ne remercierez jamais assez. Vous remarquerez qu’il y a beaucoup de gens qui sont nés, dans ma famille.

Pour en revenir à nos moutons, je suis profondément athée. Il a fallut que j’aille chercher dans Wikipedia pour savoir ce qu’était l’Assomption. Pour moi, le 15 août, c’est la fête de Mamie…

J’ai fait une série de billets sur l’Islam et sur le Ramadan et en commentaire du dernier, des copains croyants (catholiques et protestants) sont arrivés et ont parlé de spiritualité.

Je dois avouer qu’un bon athée, j’ignore à moitié ce dont il s’agit. J’essaie de faire preuve d’esprit dans la vie de tous les jours mais le côté religieux de la chose m’échappe presque. Je n’entends pas, par ce billet, avoir un tas de commentaires m’expliquant ce que c’est (il m’arrive de lire…) ni des commentaires ironiques sur la spiritualité.

Je me pose juste une question. Est-ce qu’un croyant, un vrai, pas un type qui va à la messe parce que sa mère lui a dit, peut s’imaginer ce qu’est l’absence de spiritualité pour un athée total, comme moi ? Même pas agnostique, rien.

25 commentaires:

  1. Ouais, moi j'imagine très bien !
    Je suis croyant et ça ne m'empêche pas de me mettre dans la peau des non-croyant. Croire est une conviction personnelle qui débarque d'on ne sait où, à partir de là on imagine facilement d'autres convictions intimes du type athéisme, alcoolisme ou justinbieberisme, arf !
    ;)

    RépondreSupprimer
  2. @Vlad j'adore ! l'alcoolisme comme conviction personnelle, c'est tout simplement génial. Tu veux pas être mon psy ?

    RépondreSupprimer
  3. le croyant, le vrai, celui qui ne doute pas, il a une seule peur : rencontrer le diable. Et c'est souvent sous la forme d'un athée qu'il le trouve.

    Croire à quelque chose permet sans doute d'espérer qu'on peut avoir un horizon meilleur que la boue dans laquelle on patauge.

    RépondreSupprimer
  4. comment ça se fait qu'elle s'appelait Maria ton arrière-grand-mère (et pas Marie) ? tiens, elle est née la même année que F. Pessoa et presque le même jour ! (lui c'était le 13 juin), lui, il est mort en novembre 1935, d'une cirrhose.

    Bonne fête à toutes les Marie (et Maria) ;-))) (et bon dimanche aux Nicolas)

    RépondreSupprimer
  5. Mais athée ne signifie pas inculte . Quelles que soient nos croyances ils est important je trouve de connaitre les bases de la religion chrétienne ne serait ce que pour comprendre a quel point elle imprègne notre façon de penser

    RépondreSupprimer
  6. Monsieur Burlot, vous dites n'importe quoi : ce qui caractérise le “vrai” croyant, c'est essentiellement le doute. Pas de foi sans doute. Et, ne vous en déplaise, un athée n'a jamais représenté le moindre danger pour un croyant : le diable est ailleurs.

    (Je précise que c'est athé qui vous dit cela.)

    Nicolas : j'ai toujours adoré ce prénom de Pierre-Marie. Je ne sais pas pourquoi...

    RépondreSupprimer
  7. Je viens de tomber sur une phrase, et une phrase de vous cher Nicolas, que sans doute des millions d'athées et des millions de croyants pourraient reprendre à leur compte. Voici : " Je me pose juste une question. "

    (Ah oui, allez savoir pourquoi, je trouve votre note très émouvante.)

    RépondreSupprimer
  8. Vade retro Satanas,

    Santa Maria !

    Disparitus, el angel de Dios

    RépondreSupprimer
  9. Ton arrière grand mère était Bretonne ??? Cela explique ton goût pour les barres !

    Je suis chez mes parents dans une petite ville du finistère. Il y a 10 barres pour 1000 habitants. Tu te plairais à St-Guénolé !

    RépondreSupprimer
  10. "Cela explique ton goût pour les barres !"

    Euh... Les bars.

    RépondreSupprimer
  11. Oui Nicolas, en tant qu'ancien athée je l'imagine...et puis le doute existant je le sens parfois.

    RépondreSupprimer
  12. Tiens ! Je vais répondre aux commentaires.

    Romain,

    Je n'ai aucun doute...

    Vlad,

    L'athéisme n'est pas une conviction. Cela dit ton commentaire est très drôle et je t'en remercie mais je vais répondre hors sujet : pour être jusinbieberisme, on reçoit une formation, on nous bassine les oreilles avec des chansons à la con, on nous montre les photos d'un ado croquant. Pour être catho (ou autre), on nous convainc de son existence, on nous forme, on nous envoie au catéchisme, à la messe, au pédophile. Je n'ai jamais reçu la moindre formation pour être athée, on ne m'a pas appris la non existence de Dieu, ...

    Ahmed,

    Il prend cher.

    David,

    Trop facile..

    Lucia,

    Dans la famille, PERSONNE ne meurt d'une cirrhose. Etonnant, d'ailleurs...

    Olympe,

    J'ai dit dans le billet qu'il m'arrivait de lire... Et que j'avais une arrière grand mère qui s'appelait Marie ce qui n'est pas un hommage à la révolution française...

    Didier,

    J'ai toujours détesté les prénoms composés commençant par Pierre. Et je sais pourquoi mais nous sommes dans un espace public...

    Christophe,

    J'ai failli vous envoyer un mail. Vous avez tort de trouver ce billet émouvant, je trouve. Il veut dire "putain de bordel, les cathos (et autres), est-ce qu'on a le droit de faire des billets de blog en ignorant totalement vos inventions ?". Que je sorte mon arrière grand mère au milieu de ce billet est un pur hasard lié aux errements de mon cerveau enfumé).

    Disp,

    Amen.

    Antonin,

    Tiens ! Tu commentes chez moi le jour où je commente (pas aimablement) chez toi.

    Mes huit arrières grand parents étaient bretons. Je suis un souchien, bordel. Heil !

    Suzanne,

    Arrêtez de stigmatiser votre cul.

    Didier,

    Arrêtez de stigmatiser le cul de Suzanne, c'est grossier.

    Tifenn,

    Amen.

    RépondreSupprimer
  13. Nicolas,

    Je ne peux pas répondre à ta question (moi qui suis devenu catholique par choix totalement individuel puisqu'issue d'une famille sans pratique religieuse) parce que je ne comprends pas ce que veut dire "spiritualité". Qu'entend-t-on par là : mystère !

    Croyant ou non, il est impossible de ne pas être un "esprit", de ne pas "penser" et donc de ne pas avoir une "vie spirituelle". Tout comme il est impossible de ne pas avoir de temps en temps des pensées d'ordre métaphysique.

    Je peux en revanche témoigner que l'athéisme ne me dérange en aucune façon, pour des raisons qui peuvent même être déterminées par ma religion.

    Bonne fête de l'Assomption à tous. Même (et surtout) aux athées. :)

    RépondreSupprimer
  14. Coucou les gens, je pense que je suis agnostique ou pas... Je ne sais pas très bien.
    Tout ce que je sais, c'est que si je n'adhère à aucune religion ni aucun mysticisme, je réfléchis tout de même qu'aller au paradis est un bien beau projet.
    Et, je loue le Seigneur, s'il existe, pour avoir permis aux juifs, aux "tziganes", aux ... d'aller à la mort en chantant. Je ne suis pas persuadée que j'aurais pu avoir ce courage.
    Alors, si on me le demande, je dirais que "croire" n'est pas utile, mais qu'avoir la foi...pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer
  15. Et la licence IV de Pierre-Marie Jégou, elle est restée dans la famille ? Parce que sans spiritualité, à la rigueur, mais quand même pas sans spiritueux.
    PS : David Burlot, il a visiblement pas avalé le saint-esprit...

    RépondreSupprimer
  16. Tu sais, si je n'avais pas été croyant, je pense que j'aurais été incroyant. Et j'imagine très bien ce qu'est l'absence de spiritualité : on la voit partout! :-)

    Plus sérieusement, je pense que tu as raison : il faut essayer de se mettre à la place des autres. J'y parviens assez bien sur ce point.

    Et comme l'ont dit d'autres commentateurs, on peut avoir une spiritualité sans forcément la rattacher à une "croyance" établie...

    RépondreSupprimer
  17. Nicolas, je ne t'ai pas dit que tu doutais, j'ai dis que doutant parfois, comme tout le monde, je devine ce que tu ressent.

    @le chafouin oui mais la spiritualité sans vraiment de croyance structurée, je trouve que c'est souvent une posture.

    RépondreSupprimer
  18. plutôt agnostique athée (et superstitieuse en plus), je pense qu'on peut avoir une spiritualité en étant athée oui ! mais pas de prise de position trop tranchée, je ne le ferais plus sur ce blog !

    RépondreSupprimer
  19. Il me semble que je comprends très bien l'absence de spiritualité, vu que j'alterne des périodes d'incroyance absolue, plus desséchées que le désert où prêchait Jésus, avec des périodes de doute bien tempéré, le tout pimenté d'une fascination constante de l'absolu. Ça me permet de railler ou d'applaudir chacun pour son point de vue, selon les jours, et notamment de congratuler au passage les ascensoristes qui fêtaient hier leur sainte-patronne.

    RépondreSupprimer
  20. C'est amusant, en français "je crois que" indique un doute…
    :-))

    [J'ai fait toute la formation qu'il faut pour être un bon croyant mais je ne vois vraiment pas à qui ou quoi ça pourrait s'adresser. :-)) ].

    RépondreSupprimer
  21. @ Didier Goux
    Pas de Monsieur entre nous.
    Si le croyant a autant de doute, pourquoi veut-il que tout le monde adhère à ses choix ?
    @ ChristineB
    J'ai bien avalé le saint-esprit vers 1985 par une dernière eucharistie. Après ça je me suis tourné vers un prosélytisme plus éthylique (désolé)

    RépondreSupprimer
  22. Dorham,

    Oui, on est obligé de penser. Par contre, je n'ai quasiment jamais de pensée métaphysique. C'est ça que je voulais exprimer dans ce billet...

    Ema,

    C'est un beau projet, mais c'est quoi le paradis. On pourrait multiplier les questions à l'infini.

    Le Chafouin,

    Probablement. Mais on peut aussi, je crois, n'avoir aucune spiritualité... C'est peut-être un des éléments qui sépare les croyants (définis ou non) des andouilles comme moi.

    Romain,

    Oui, mais je ne doute pas. Compliqué, hein !

    Le Coucou,

    Tant que mon ascenseur ne tombe pas en panne.

    Cela dit, je n'alterne pas les périodes. J'aimerais le faire, peut-être, en lisant les copains blogueurs, mais je n'y arrive pas.

    Poireau,

    Il faut croire, crois moi.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...