31 août 2010

François Rebsamen rate son examen

François Rebsamen avait donné une interview au Point, en fin de semaine dernière, mais, aveuglé par les Universités d’Eté, je l’ai plus ou moins zappé. François Rebsamen, ancien directeur de campagne de Ségolène Royal est chargé par Martine Aubry d’organiser un colloque sur la sécurité, le 2 octobre.

J’ai trouvé cette interview en cherchant le monsieur dans Google News. J’ai aussi trouvé un article du Figaro. Un petit schéma valant mieux qu’un grand discours, je vous le colle en illustration de ce billet.

Je pensais pourtant que cette recherche allait calmer mes nerfs. Raté.

En fait, je cherchais les propos exacts tenus par M. Rebsamen à propos de l’ONU ou de la ligue des droits de l’homme. J’ai trouvé. Dans l’Express. Vous pouvez cliquer. L’Express m’a apporté 12 visiteurs hier (voir mon billet) autant dire rien ce qui est surprenant mais pas l’objet du billet (j’imagine juste que l’Express a des milliers de lecteurs : le « taux de clics » est dérisoire).

François Rebsamen : « Un parti de gouvernement comme le PS n'a pas à se mettre à la remorque de la Ligue des Droits l'homme. »

Je traduits : s’il veut gouverner le PS doit s’asseoir sur les droits de l’homme.

Dans ce cas, ça se fera sans moi. Je suggère à Martine Aubry de désigner quelqu’un d’autre pour s’occuper de la sécurité au PS.

Je dis ça, je ne dis rien… Ce n’est pas au nom des valeurs morales que vous pourriez espérer distinguer au fond de moi dans un moment d’égarement mais au nom des principes élémentaires de communication politique.

Pourquoi pas proposer une alliance avec Villepin, non plus ?

19 commentaires:

  1. ça risque d'être chiant ce débat sur la sécurité au PS...

    RépondreSupprimer
  2. Oui. C'est un beau piège tendu par la droite. Il faut que les personnalités de gauche apprennent à ne pas dire de conneries tout en répondant aux questions posées...

    RépondreSupprimer
  3. la LDH a perdu toute crédibilité en France de longue date en défendant tout et n'importe quoi, à commencer par le communautarisme.
    Rebmasen a bien raison. Il est bien, ce gars-là.

    RépondreSupprimer
  4. D'accord avec l'Hérétique. La Ligue, c'est de l'idéologie en tube, rien d'autre.

    RépondreSupprimer
  5. J'avoue que sa sortie genre nous on est pas comme ces tapet..s de la LDH ça le fait pas du tout...

    Il faut qu'ils bossent un peu plus au PS... le fond mais comme tu le souligne aussi la façon de le mettre en valeur

    RépondreSupprimer
  6. Didier,

    La politique, c'est parfois de l'idéologie, non ?

    Toyan,

    Surtout la façon de le mettre en valeur...

    RépondreSupprimer
  7. Oui, mais la LDH n'est pas censée être un mouvement politique, justement.

    RépondreSupprimer
  8. Comment peut-on penser que défendre les droits de l'homme n'est pas politique ?

    RépondreSupprimer
  9. @Nicolas
    Ben, on serait plutôt pour, d'où un certain nombre de rencontres et l'alliance avec lui à Dijon, mais bon, vu notre état, à l'heure actuelle, c'est faire acte de charité que de venir vers nous...

    RépondreSupprimer
  10. L'Hérétique,

    Ouais, et Rebsamen fait une erreur majeur de s'allier à des formations moribondes... au risque de se couper d'une gauche vaguement ragaillardie.

    RépondreSupprimer
  11. Les questions de sécurité ont souvent été une épine dans le pied de la gauche.
    Et pourtant, on peut être de gauche et ne souhaiter que les règlements soient respecter.
    Par ailleurs, comme plus rien ne se fait ou presque en matière de prévention, ils ont une belle voie devant eux si ils veulent bien la prendre.
    Il vaut toujours mieux prévenir que réprimer pour autant, la répression est parfois nécessaire.

    RépondreSupprimer
  12. Flèche,

    La sécurité est un tout mais la gauche doit faire gaffe sur la communication.

    RépondreSupprimer
  13. Pas forcément d'accord avec ta traduction.
    Moi j'aurais dit : "C'est la LDH qui doit être à la remorque du PS". Si ma traduction est bonne, elle est discutable, bien sûr !

    RépondreSupprimer
  14. Ben non. C'est le contraire qui a été dit...

    RépondreSupprimer
  15. Ça y est, ils vont nous refaire le coup de l'alliance comme en 2007. A croire que le PS ne sait plus se redéfinir une identité tout seul. Pffff…
    :-)

    RépondreSupprimer
  16. Poireau,

    Non, pas "ils", juste "lui". Il n'a rien compris.

    RépondreSupprimer
  17. @Nicolas
    la formation l'est sans doute, mais son électorat certainement pas...

    RépondreSupprimer
  18. Oui, mais c'est l'électorat qui vote...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...