29 août 2010

Le côté de la sécurité

C’était décidé : je voulais faire un billet sur la possibilité d’une candidature de François Hollande à la Présidentielle, sujet que nous évoquions avec des twitos divers, hier (avec Dominique, si ma mémoire est bonne). Au moins on aurait un candidat rigolo. Je me précipite donc sur un site d’actualité et que lis-je ?

« PS : la sécurité au centre du discours attendu d'Aubry. »

Non ! Bordel ! Je n’attends pas à ce que Martine Aubry parle de sécurité et tombe dans le piège tendu finement par Nicolas Sarkozy et dans lequel tombe tous les dirigeants du PS, Ségolène Royal en premier. Elle a dit, l’autre jour :

« La sécurité n'est pas de droite. »

Remarque ! Ca a un côté rassurant : ça ne veut strictement rien dire.

L’insécurité est un thème de droite. La sécurité, aussi, par conséquent. Jamais la gauche n’a gagné et ne gagnera sur le thème de la sécurité. Elle pourrait gagner sur les échecs de Nicolas Sarkozy en la matière, mais surtout pas en mettant la sécurité au centre du discours.

Je rappelle à mes camarades qu’on est censés être dans le camp des progressistes…

La gauche gagnera sur des thèmes économiques et sociaux, parmi lesquels on peut supposer qu’un rapprochement des forces de l’ordre avec la population ne serait pas une hérésie.

On ne gagne pas une élection avec la thématique de l’adversaire. Si un petit vieux à peu, dans son studio du premier étage de l’Avenue Dumessie, parce que trois jeunes fument des pétards sur le trottoir d’en face, il ne va pas se décider à voter à gauche pour autant, sur la foi d’un discours de Titine ou d’un programme en 110 propositions. S’il a peur et a toujours voté à droite, il continuera à le faire…

Par contre, s’il a peur pour ses enfants, pour leur avenir, leur capacité à disposer des moyens nécessaires pour éduquer les petits enfants dans un monde où tout ne va pas à l’envers, il envisagera peut-être de voter pour le candidat de gauche si ce dernier lui montre un projet de société plus bandant que de faire une heure supplémentaire par semaine pour gagner 30 euros de plus par mois…

« La sécurité n'est pas de droite. »

Tu crois qu’elle est de gauche ?

Bon, je vais quand même mettre une photo de Hollande, ça sera ça de fait. Il parait qu’il a maigri. Pas moi.

21 commentaires:

  1. J'espère que tu as raison. Ma mère, qui vote à droite, vote pour la sécurité avant tout. Ensuite peut-être, elle va considérer le côté social et déplorer le fait que la politique de Sarko n'est pas bonne mais en même temps, elle est persuadée que la gauche ne fera rien de plus. Donc, elle reste à droite.. On ne sait jamais. Et puis tout va tellement mal que de toute façon, pour elle, rien ne peut plus changer. Est-elle seule à le penser? je ne peux pas le dire...

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien ce qui me fait peur, c'est que cette frange des français qui ont "bien" vécu la période des profits faciles ne se rende pas compte qu'ils ne s'aident pas, ni n'aident personne en restant sur ces positions-là...
    Leur manque de vision à long terme peut perturber...

    RépondreSupprimer
  3. Je ne suis pas sur que Aubry va tant que ca parler de sécurité...

    RépondreSupprimer
  4. Je pense qu'il ne faut pas non plus laisser l'exclusivité d'un sujet à un parti, cela revient à nier son importance...

    En 2007 le PS était bloqué en mode bisounours: pas de problème de sécurité, tout va bien.

    C'est p-e ça que veut dire S Royal.

    RépondreSupprimer
  5. Il ne s'agit pas de la laisser aux autres, mais de ne pas en faire le thème central, comme certains cherchent à le faire...

    RépondreSupprimer
  6. Tu m'as inspiré un billet.
    Et je ne suis pas d'accord avec ta position.

    RépondreSupprimer
  7. L'insécurité n'est ni un thème de droite ou de gauche, ce me semble.

    Preuves : je fume (beaucoup), je bois (pas mal), je traverse sans regarder (souvent), je traverse quand le feu est rouge (toujours), je suis sans arrêt pendu à mon portable, je réchauffe tout au micro-ondes, je bouffe trop de charcuterie et, de manière générale, je bouffe trop salé, je me lave rarement les mains après avoir pissé et même après avoir chié, en hiver je sors débraillé, etc.
    Or, je ne suis ni de droite ni de gauche.

    RépondreSupprimer
  8. @chr Borden

    De gauche, certainement pas ! C'est sûr. ;+)

    RépondreSupprimer
  9. Denis,

    On est probablement du même côté tous les deux.

    Christophe,

    Statistiquement, un type qui prétend n'être ni de droite ni de gauche est toujours à droite puisqu'il n'a pas compris la différence.

    Elmone,

    Vu et commenté. Il ne faut pas confondre "programme" et "discours". Si le PS commence à avoir un discours sur la sécurité il est cuit. Titine a été très bien : 5 minutes de sécurité sur une heure de discours, dont 4 pour taper sur Sarko : le bonheur.

    RépondreSupprimer
  10. Nicolas,

    Permettez que je raconte un p'tit bout de ma vie dont, par ailleurs, je me fous complètement :

    1er tour 88 : Barre
    2ème tour 88 : Mitterrand

    1er tour 95 : Balladur
    2ème tour 95 : Jospin

    1er tour 2002 : Bayrou
    2ème tour 2002 : Chirac (sans pince à linge sur le pif)

    1er tour 2007 : Bayrou
    2ème tour 2007 : Royal

    Enfin bref...

    RépondreSupprimer
  11. Je ne sais pas, Cette hémipolitique me fait un peu flipper. Qu'est-ce que la sécurité ? Permettre aux gens de vivre correctement sans avoir peur du voisin. Ce devrait être un thème en tout cas une exigence pour tout homme politique qui se respecte.

    Il n'y a pas de piège, il suffit juste d'être compétent; clair, intelligible. Pas sûr qu'un mec comme Valls soit illisible sur ces questions, il est bien socialiste, non ?

    La Sécurité est aussi sociale, financière, elle aborde aussi les questions d'emploi, de petite enfance. En élargissant le champ, les hommes politiques de gauche pourrait tout à fait parler de sécurité...

    Et puis, la droite a bien récupéré avec succès des thèmes de gauche. Le travail n'était pas vraiment un thème de droite. Franchement, je crois que celui qui transcendera tout cela aura une belle tête de vainqueur.

    RépondreSupprimer
  12. Statistiquement, ceux qui pensent que les concepts de "droite" et de "gauche" restent opérants sont des gens de gauche. C'est-à-dire inopérants.

    RépondreSupprimer
  13. Le PS aurait bien raison de ne pas parler de sécurité, ils laisseraient des voix à ceux qui en parlent :)

    RépondreSupprimer
  14. Je rentre d'une belle journée et je vois que Nicolas a parlé de moi à propos de nos échanges sur twitter et de François Hollande qui est un très bel orateur cela dit, en meeting.
    Nicolas a raison de dire que la gauche doit se méfier de ne pas tomber dans le piège tendu par la droite sur l'insécurité.
    Et je suis d'accord avec Hollande, et nicolas aussi est d'accord : Les primaires avant l'été 2011 !!!

    RépondreSupprimer
  15. Christophe,

    Vous finirez gauchiste !

    Dorham,

    Oui, c'est évident. Mais passer deux tours ne l'est pas...

    Didier,

    Oui, vieille parole de droite, persuadée que la gauche n'existe pas. Très drôle.

    Val,

    Il ne s'agit pas d'éluder le sujet mais de ne pas en faire le sujet phare, de ne pas tomber dans les pièges de la droite.

    Dominique,

    Vive Hollande !

    RépondreSupprimer
  16. Ah ! Je pensais que tu avais maigri, non ? Tu le caches pour taire à tous ton hollandisme primaire ? :-))
    Je l'aime bien François Hollande. Il a démontré qu'il sait faire travailler ensemble des gens qui se détestent et ce serait une bonne qualité pour faire premier ministre !
    :-))

    RépondreSupprimer
  17. Poireau,

    Oui, il est bien mais il a commencé à merdé en 2004...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...