20 août 2010

Rentrée politique : déjà ?

Allons bon ! Il paraît que c’est la rentrée politique aujourd’hui. Ils sont gonflés de faire ça pendant mes congés : ce n’est pas par les blogs que j’ai appris ça mais par France Inter comme le premier gauchiste venu !

France Inter ! Ils semblaient pliés de rire, ce matin, en énumérant les affaires dans lesquelles était empêtré Eric de Sérigny, un proche conseiller d’Eric Woerth et un ami de « Patrice de Maistre, gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt, auquel le ministre a remis la Légion d'honneur ».

Surtout, la nouvelle du jour était la réunion à Brégançon d’une palette de Ministre afin de préparer la rentrée économique. On nous disait que c’était pour préparer une réduction des niches fiscales ce dont on ne pouvait que se réjouir… surtout si la baisse ne pénalisait pas les plus démunis, voire les classes moyennes qui en prennent plein la gueule.

Alors, je cesse mes vacances cinq minutes histoire de voir ce qui en sort pensant bien trouver la matière à un billet de blog express.

Nous avons d’une part une baisse de la prévision de la croissance. Ils peuvent la baisser. De toute manière, ils changent les prévisions tout le temps pour nous faire croire que ça va bien ou qu’il va nous falloir nous serrer la ceinture. Alors, les prévisions, hein ! Et puis il vaut mieux annoncer une baisse quand tout le monde est en vacances, ça ne mange pas de pain. Samedi, les gugusses seront en train de siroter leur dernier Ricard au bar de la plage avant de rentrer au boulot. Ils peuvent bien lire des mauvaises nouvelles dans le canard…

Surtout, ils annoncent une réduction de 10 milliards des niches fiscales. Ils ne disent pas lesquelles, ça ne sert pas trop… Surtout François Barouin avait déjà annoncé une baisse de cette ordre, si ma mémoire est bonne,… Je me demande si c’était bien la peine qu’ils arrêtent leurs propres vacances…

J’espère qu’ils ont bien mangé, au moins.

6 commentaires:

  1. bien sûr qu'ils ont bien mangé, et après hop tout le monde dans la piscine...

    RépondreSupprimer
  2. Baisse des aides aux parents d'étudiant, si j'ai bien compris. C'était classé "niche fiscale", c'est étonnant !
    :-)

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Ils se sont peut-être uniquement réunis pour boire l'apéro ?
    Le reste est un prétexte car c'était couru d'avance!
    Ils ne vont pas supprimer leurs propres niches fiscales...

    RépondreSupprimer
  5. Hugo… Victor…
    C’est l’université d’été… il faudrait en profiter !
    Je relis la question que tu as tirée au sort :
    « Exposez les bienfaits que les électeurs sont en droit d’attendre de leurs futurs élus ?»
    Je vais lire à tes petits camarades, tes plus belles parades :
    1- La liberté, sans autre limite que celle d’autrui…
    C’est de l’utopie ! Tu ne vois pas qu’on n’arrête pas de se marcher dessus… la limite ce n’est pas autrui… c’est le prix ! Money money money !!!!
    2- Une égalité qui ne soit pas nivellement des individus…
    Quand ce n’est pas nivelé, ça s’appelle l’inégalité…
    3- Une fraternité consentie par des hommes libres…
    Je n’ai pas très bien saisi… pour fraterniser, il faut être libre… ou pour être libre, il faut fraterniser… il y a une petite ambigüité…
    Et vivre, est-ce que tu sais au moins, ce que c’est ?
    4- L’enseignement gratuit pour tous…
    Ah je vois que ta pendule s’est arrêtée… eux vertus de la République… rien n’est gratuit. Et tout ce qui n’est pas payant, on finit un jour ou l’autre par le payer… cash !
    5- Un système pénal débarrassé des rigueurs d’un autre âge…
    Mais si les cages étaient dorées, les oiseaux ne voudraient plus s’envoler et même si on les fout dehors ils feront tout pour y retourner.
    6- Une économie tournée vers le progrès et non exclusivement vers le profit…
    Là, je t’arrête tout de suite, tu vas nous dire sur qui tu l’as pompée cette fausse idée : sur Jean François Kahn ou Dominique Strauss-Kahn… NO WE CANNOT… c’est le profit ou les menottes aux poignets… compris ? Yes we can… yes we can… NO WE CANNOT !
    7- La guerre mise hors la loi…
    Ah ah ah !!! Laisse-moi rire, Irak, Iran, Afghanistan… Mais qu’est-ce que tu crois qu’on fait d’autre sinon la guerre à la guerre… pour que ces tontons flingueurs nous fichent la paix… Basta… Il faut que ça s’arrête… on met sur pause…
    Figure-toi que ce sont toujours les mêmes chansons que l’on fredonne encore aujourd’hui… j’en ai ma dose… de ces pots aux roses !
    Je vais aller rejoindre Cohn- Bendit.

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20de%20Cohn-Bendit

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...