10 août 2010

Vers un impôt Européen ?

Ne voila-t-il pas que notre joyeuse Commission Européenne envisage de créer un « impôt unique ». Ouaip ! « A la demande des Etats membres, la Commission planche actuellement sur les moyens de réduire à plus ou moins long terme leur contribution (75 %) au budget de l’Union européenne grâce à une réduction des dépenses et de nouvelles recettes. »

Il y en a qui n’ont pas été élus pour augmenter les impôts mais je sens quand même qu’on va l’avoir dans l’os. Nous avons d’un côté la Commission qui nous tape dessus quand le déficit du budget dépasse un certain seuil et, de l’autre, la même commission qui envisage de réduire le train de vie des états en tapant directement dans la caisse du contribuable.

« Pour le budget 2011 ainsi, la Commission a proposé une hausse des paiements de 5,9% à 130 milliards d'euros. » Restons calmes. Ca fait moins de 6%.

J’aurais du profiter de mon récent séjour à Bruxelles pour distribuer les baffes qui s’imposent.

14 commentaires:

  1. par contre, un smic européen, une sécu sociale européenne, ça c'est pas encore d'actualité... ou alors je me trompe ?

    RépondreSupprimer
  2. Impot unique européen ou contribution des Etats, quelle différence ?
    C'est encore de la réthorique, tout ça !
    Mais si ce "nouvel" impôt ne correspond pas à de nouveaux services ou prestations, il risque d'être difficile à "vendre" :-/

    RépondreSupprimer
  3. Ca n'est pas que de la réthorique... C'est bien l'Europe qui imposera (avec accord des états) un mode de prélèvement et c'est un bien un truc qui échappera aux budgets nationaux.

    Par ailleurs, il est tout simplement scandaleux que ce machin qui impose un serrage de ceinture envisage d'augmenter ses propres recettes...

    RépondreSupprimer
  4. Voilà, tout comme il dit Juju plus haut, pourrait pas se mettre d'accord sur des trucs plus utiles ???

    RépondreSupprimer
  5. C'est pourtant une très bonne idée, un impôt sur les sociétés européen.
    Car c'est bien de cela qu'il s'agit, n'est-ce pas?

    RépondreSupprimer
  6. J'ai bien aimé le revers de retour qu'avait mis les états à l'Europe en soulignant qu'à Bruxelles, ce serait bien aussi que les dépenses soient un peu plus mesurées !
    :-))

    [Moins d'Etats et plus d'Europe ? Je suis plutôt pour mais pas encore convaincu ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  7. Oui, ça fait du bien quand les états baffent la commission.

    RépondreSupprimer
  8. J'aime, enfin, voir tous les français s'intéresser à ces aberrations que produit l'Union Européenne.

    Depuis 60 ans maintenant qu'il la construise cette Europe, dans notre dos, le bilan est calamiteux.

    Mais ce n'est pas grave, on continue à s'enfoncer. Ainsi, ce nouvel impôt européen n'est qu'une absurdité parmi d'autres. Il faut juste se ramasser pour cueillir les incohérences :
    - augmentation prochaine des salaires des fonctionnaires européens de 6%
    - création d'un service extérieur des relations étrangères avec 6000 personnes!!!
    - Herman Van Rompuy nommé Présisent du conseil, soit Président de l'Europe perçoit 350 000 € par an soit le plus gros salaire de président au monde
    - Ce même président n'est pas élu au suffrage universel. Un comble pour une Europe censée être un exemple démocratique
    - On ne veut pas d'OGM en France. Non seulement ils nous l'imposent mais en plus ils nous appliquent des pénalités de plusieurs millions par an pour non application des directives
    - ....

    Je continue ?

    RépondreSupprimer
  9. Quand un type m'explique qu'une vraie démocratie doit avoir son président élu au suffrage universel, j'ai tendance à être plié de rire.

    Elire un type dans lequel on va concentrer tous les pouvoirs...

    Bravo.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...