18 mai 2009

Et vous, devant le zizi, qu'auriez-vous fait ?

A chaque fois qu’une affaire de prof surgit (il y a eu la baffe à un môme qui avait traité le prof de « connard », il y a maintenant le gamin qui montre son zizi à ses copines), on débat sec dans les blogs (et les bistros). Faut-il punir le prof ? Les parents ont-ils bien fait de porter plainte ?

En fait, la question la plus importante est posée par CC : et vous, qu’auriez vous fait ? Vous n’avez pas le temps de faire un billet de blog, vous devez réagir devant une classe à une action incongrue d’un môme…

11 commentaires:

  1. Précisons, pour se mettre vraiment en conditions réelles, que tout ce que vous direz ou ferez sera retenu contre vous par votre hiérarchie (et les parents d'élèves, mais cela va de soit)...

    RépondreSupprimer
  2. Marre de ses parents procéduriers, qui trouvent normal que leur gamin sorte son zouzou en classe. Soutien total au prof. Ici, et très souvent.
    Métier dur que celui de prof... Quand les élèves ammènent des couteaux en classe comme dans l'histoire de la semaine, mais surtout quand les parents d'élèves sont de ce niveau là...

    Bonne question en tous cas... Qu'aurais je fait ? Je ne sais pas, je ne suis pas prof. Raison de plus pour les respecter.

    RépondreSupprimer
  3. Tu me ranges ça tout de suite, un rhume de zizi c'est vachement grave.
    Mag

    RépondreSupprimer
  4. _ Tiens, Kevin, puisque tu le proposes, nous allons étudier le zizi des garçons. Tu peux venir sur l'estrade devant toute la classe s'il te plait ?
    (ton très calme et vraiment souraint !).

    [Mais même là, les parents feraient un procès, alors crotte !].

    RépondreSupprimer
  5. Vos témoignages illustrent parfaitement ce que je disais sur le billet précédent de Nicolas, quant à la réaction des parents.

    Les parents vont bientôt féliciter leur gamin de s'être exhibé.

    On marche vraiment sur la tête.

    Je ne suis pas enseignante mais me suis trouvée quelques fois en présence d'enfants en groupe. Les bêtises, ils savent bien les faire, normal ce sont des enfants.

    Souvent ma réaction est de leur demander s'ils sont fiers de leur acte, ils m'ont rarement répondu : oui.

    Ils ne me tiennent aucunement rigueur de ma sévérité, ce sont les premiers à venir me voir et m'embrasser maintenant.

    RépondreSupprimer
  6. - On distingue à peine votre outil, jeune homme. Il n'est pas de taille à être montré.

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir !

    Je n'avais pas vu, j'étais repartie faire mon dur labeur de prof !

    Je suis ravie de voir des choses plutôt marrantes dans les commentaires !

    Mais prenez garde : vous humiliez l'enfant, vous le blessez dans son ego...Aïe !

    :)
    CC

    RépondreSupprimer
  8. Moi, je me connecterais illico sur internet et je poserais la question à Google!

    RépondreSupprimer
  9. j'aurai peut etre sorti le mien pour l'humilier? Hum.

    OK, je sors.

    RépondreSupprimer
  10. Tiens, un billet qui avait échappé à ma sagacité coutumière...

    RépondreSupprimer
  11. Vous faites mes archives pour réviser pour ce soir ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.