06 mai 2009

Des nazis contre Hadopi ?

La sortie des quelques artistes (Pierre Arditi, Juliette Gréco, Maxime Le Forestier et Michel Piccoli) pour défendre la loi Hadopi et fustigeant la gauche qui ne défend plus la culture est bien sûr à plier de rire. Elle prouve surtout qu’ils prennent de l’âge et oublient qu’ils ne sont plus des débutants cherchant à se faire une notoriété. Maxime Le Forestier en vient à comparer les opposants à Hadopi à des nazis, ce qui n’est d’ailleurs pas spécialement aimable pour nos amis Allemands.

Ces artistes qui ont défendu la gauche « du temps de Mitterrand » au nom de la liberté, entre autres raisons, devraient relire le texte et les argumentations pour éviter à Tonton de se retourner dans sa tombe. La loi consiste à assurer un début de flicage du net pour défendre les intérêts financiers de puissants groupes du même métal.

Un jeune artiste ne pourra plus se faire connaître si un groupe du CAC 40 ou un géant mondial des médias, des télécommunications ou de la production n’a pas décidé de diffuser un de ses morceaux.

Juliette, Maxime, Michel et Pierre, vous vous trompez complètement de combat. Les anti-Hadopi n’ont rien contre les droits d’auteur, ils sont contre une loi qui permettra de les surveiller en permanence, de leur couper l’accès Internet tout en maintenant le paiement de l’abonnement.

Ce n’est pas cette loi qui interdit le piratage, elle se contente de surveiller les internautes
mais, pour des raisons techniques moult fois évoquées dans les blogs, elle sera détournée facilement par les vrais pirates. Par ailleurs, elle ne pénalise pas ceux qui « donnent » de la musique qu’ils devraient garder pour eux mais ceux qui en prennent parce qu’elle est disponible.

Imaginez que vous alliez à la kermesse de l’Amicale Laïque (ou de l’Etoile Catholique, vous avez le choix). L’organisateur paye des droits à la SACEM pour la musique écoutée. Le principe d’Hadopi est inverse : il consiste à interdire les visiteurs de cette kermesse de visiter les kermesses et autres lieux publics (y compris les bistros équipés d’une sono, un comble) de les fréquenter pendant deux mois.

Imaginez aussi que je mette de la musique sur le blog et que vous l’écoutiez. Je m’en fous, mon serveur est hébergé aux US comme le machin que j’utilise pour mettre de la musique : je fais à peu près ce que veux. Hé bien, en poussant un peu Hadopi, c’est vous, mon visiteur, qui serez pénalisé par cette musique !

Evidemment ce n’est pas le cas ! On appelle ça du streaming. Il n’est pas interdit. Il le sera un jour si vous tolérez cette loi car les moyens techniques font qu’il est actuellement possible d’écouter de la musique sans payer ! Cette loi ne changera rien à votre problème. Elle vous pénalisera juste quand votre petit fils de 16 ans aura fait une connerie sur votre PC ou quand vous-mêmes, vous aurez cliqué par mégarde sur un de ces facétieux boutons qu’on trouve sur la toile !

Et, Monsieur Le Forestier, avant de traiter les gens de Nazis, renseignez vous un peu. Sur le sens des mots, sur la technologie, sur l'histoire. Et sur le savoir-vivre.

27 commentaires:

  1. Et pourquoi ne défendent-ils pas la licence globale, qui assurerait la rémunération des artistes sans porter atteinte aux libertés?

    Pour faire plaisir à Pascal Nègre?

    RépondreSupprimer
  2. Rooo fabuleux, j'ai écris le premier paragraphe avant de l'effacer pour faire un autre billet que je viens de pondre. Je me suis dit que la lettre étais truffée de contre arguments. Exemple "on s'en fou du marché" mais "ca nous fait chié de nous faire pirater et de perdre de l'argent". Hadopi tue la création sur le net alors que le net a boosté l'offre en empruntant des canaux "hors majors".

    Etc etc... Bref tu as tout résumé. Et bien en plus. Je reviens, je vais sortir le champagne du frigo.

    :-)

    RépondreSupprimer
  3. Je suis à 300% d'accord, et cette comparaison de notre cher maxime national est franchement à gerber !!!
    LN

    RépondreSupprimer
  4. Etiam,

    Parce qu'ils doivent des sous aux impôts, peut-être ?

    Seb,

    Tu me fais un compliment, maintenant ?

    LN,

    Oui.

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  6. Un citoyen plus qu'en colère mais anonyme,

    Je suis obligé de supprimer ton commentaire, tu y insultes gravement des gens (je ne tiens pas à me retrouver en garde à vue parce que tu as eu un coup de colère).

    Je recopie ici le reste :

    "La loi Hadopi est une honte pour la République et les Libertées individuelles !

    Personne n'a pensé faire le rapprochement entre leur " outil de sécurisation " qui n'est qu'à mes yeux un bracelet électronique pour Internautes.

    A l'avenir , devrais-je en porter un à ma cheville ?
    On ne sait jamais , suivant leur logique implacable , si un accident de voiture se produisait devant chez moi , que je puisse prouver mon innocence ...

    RIDICULE !

    [...]

    Je vous passerais le lien entre port de l'étoile jaune et leur logiciel de sécurisation.

    Un citoyen plus qu'en colère.
    "


    Il ne faut pas tout confondre : la pose des bracelet électronique est une peine décidée par un tribunal. Elle ne peut pas être comparée à l'autre qui est systématique.

    Par ailleurs, il faut de la mesure : je préfère qu'on m'espionne à distance que d'être obligé de porter un insigne en fonction de ma religion !

    Ce n'est pas parce qu'un chanteur a dit une connerie qu'il faut employer les mêmes termes envers tous les types qui sont pour Hadopi.

    RépondreSupprimer
  7. faut changer de pay plus le driot de telecharger plus le droit de fumer plus le droit de rouler a 5 km/h que la vitesse autorisé les interdictions commence a grandir et sa doit pas etre finit bientôt on auras juste le droit de travaillé et de dormir comme des esclaveset en plus on as le mot liberté dans notre devises enfin meme avec cette loi je continuerais mais téléchargement .. !!

    RépondreSupprimer
  8. Et dire que certains se sont battus pour les radios libres à la fin des années 1970 et au début des années 1980...

    RépondreSupprimer
  9. Le bracelet électronique pour internautes s'apelle DRM (Digital Restriction Management)
    Il est pleinement implementé dans la plateforme Microsoft Vista
    (Un pétainiste mécontent)

    RépondreSupprimer
  10. Je cherche une blague avec nazi bémol mais ça ne marche pas !
    :-))

    [Maxime, ça fait bien longtemps qu'il a changé de camp, non ? Il me souvient l'avoir vu à la Star'Ac, c'est dire s'il est toujours révolutionnaire ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  11. parfaitement bien dit Nicolas !!!!

    RépondreSupprimer
  12. Il devrait rester dans sa maison bleue au lieu dure des conneries...

    RépondreSupprimer
  13. Il me semble bien que dans l'une de ses chansons Le Forestier chantait "J'ai tourné sept fois ma langue dans sa bouche". ferait pas mal de commencer par la sienne de bouche et de passer sa route.
    Mag

    RépondreSupprimer
  14. Pour une fois que le gouvernement fait quelque chose pour les retraités.
    Pourquoi je pense à une chanson de Brel sur les bourgeois et leur vieillissement ?

    RépondreSupprimer
  15. Voyons, Nicolas, qu'est-ce que vous en avez à foutre de ces connards ? De ces ces petits milliardaires de merde ? Restez à gauche, et oubliez ces abrutis !

    RépondreSupprimer
  16. L'exemple de la kermesse est excellent! Je m'en resservirai pour expliquer Hadopi aux non geeks. Ce qui devrait être pas plus tard que demain...

    RépondreSupprimer
  17. Didier,

    Je réponds aux autres demain, mais je vous rappelle trois détails :

    1- bordel je suis un blogueur "pro"... Mettre hadopi et nazi dans le titre m'est venu à l'esprit, grâce à Falconhill. Vous avez vu le nombre de commentateurs anonymes ?

    2 - vous connaissez mon âge ! Je suis "la génération Mitterrand" ! Ces andouilles ont representé quelque chose pour moi.

    3 - n'oubliez pas que je suis un provincial. Si Loudéac a une école de musique - où j'ai fait 7 ans de violon - et une bibliothèque municipale, c'est grâce aux actions de la gauche dans ces années. Même si Lang est moins dans mon coeur maintenant

    RépondreSupprimer
  18. Anonyme,

    Je serais assez d'accord pour interdire les commentaires illisibles.

    Ferocias,

    Qui ?

    Anonyme,

    Ca existe encore les DRM ?

    Poireau,

    Il faut bien qu'il gagne de l'oseille, aussi ! Bordel ! C'est un artiste.

    Pas perdus,

    Sa maison bleue, d'accord ! Mais il abuse du rouge...

    Mag,

    Il devrait...

    Rébus,

    Ouais, ... Les vieux cons...

    Irène,

    Des exemples, tu peux en trouver des tonnes. Tiens ! Imagine que ça soit ton anniversaire. Je vole un CD et je te l'offre. C'est toi qui est pénalisée ?

    RépondreSupprimer
  19. Sauf que moi si, je suis contre, absolument contre le droit d'auteur tel qu'il existe aujourd'hui. Il faut le faire évoluer et vite. Parce qu'aujourd'hui, il fait passer l'artiste avant la création artistique, quand au contraire le téléchargement et plus généralement, le développement des médias diffuseurs de culture, dessinent une politique inverse.

    Pourquoi suis-je contre le droit d'auteur ? Parce que comme tout homme de gauche, je contre tout système de rente.

    RépondreSupprimer
  20. Dorham,

    Oui, mais il ne faut porter le débat sur le sujet. Le problème n'est pas "pour ou contre" le droit d'auteur. Il existe. Point barre. Maintenant, il faut une loi pour déterminer ce qu'on fait du piratage.

    Moi, j'ai tendance à dire : on s'en fout. Il ça ne prend pas de pognon à la profession.

    Et s'il en prenait, ça ne serait pas en droits d'auteur mais en concurrence à des diffuseurs de musique payante.

    Si on fait l'amalgame entre les droits d'auteur et Hadopi, on en arrive, justement, à porter le débat sur un autre sujet que le flicage internet.

    RépondreSupprimer
  21. Le PS vient de répondre à l'appel des artistes de gauche

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/05/07/le-parti-socialiste-est-aux-cotes-des-artistes-par-martine-aubry_1190230_823448.html#xtor=AL-32280184

    RépondreSupprimer
  22. Pazmany,

    Merci pour l'info.

    Mais on sait que le PS est avec la culture et donc les artistes. Mon billet est plutôt contre les vieux crabes artistes qui ont perdu le nord... et le sens de la gauche.

    RépondreSupprimer
  23. @ à Rébus,
    Oui, pour une fois, ils sont triés sur le volet (là) tu ne trouves pas... c'était un petit coucou au passage...

    RépondreSupprimer
  24. Salut PMA!
    Super article, je me suis permis de pirater le début de votre article pour parler d'Hadopie sur mon blog ! Michelbenoit.canalblog.fr
    En espérant que je ne serai pas frappé par une plainte qui m'obligera à porter un bracelet électronique .......

    RépondreSupprimer
  25. Merci... Bon. Tu lui diras que quand on pique une partie du texte, on met un lien ! Mais il a prévenu, c'est déjà ça !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.