13 mai 2009

Les mensonges de François Bayrou

Chez Alain :

François Bayrou a prétendu lors du «Grand Rendez-vous» d’Europe 1 - Le Parisien-Aujourd’hui en France que le MODEM a « constamment, sans aucune exception, voté dans le sens de la défense des services publics»

C’est un mensonge pur et simple comme le montrent trois exemples:


1) Le 16 février 2006, dans le cadre de la discussion relative à la Directive « services dans le marché intérieur » (dite « Bolkestein »), le Modem vote avec l’UMP contre l’adoption d’une directive cadre sur les services d’intérêt général garantissant la pérennité de leur mission.

2) Le 27 septembre 2006, lors du débat sur le Livre blanc de la Commission sur les services d’intérêt général, le Modem vote avec l’UMP contre l’exclusion explicite des services d’intérêt général (SIG) et des services sociaux d’intérêt général du champ d’application de l’objectif de « concurrence pure et parfaite ».

3) Le 18 janvier 2007, à propos du rapport sur le « développement de chemins de fer communautaires », les parlementaires du Modem votent avec l’UMP en faveur de la libéralisation du secteur.

Au Parlement européen, M. Bayrou n’est pas un opposant à l’UMP. C’est un soutien de la politique libérale de N. Sarkozy et de J.-M. Barroso.

Tous ses discours ne parviendront pas à masquer les faits. S’il veut présenter un visage de gauche en France, toute son action et celle de ses amis est ancrée à droite, au service d’une politique libérale qui attaque les services publics.

Le Parti socialiste s’oppose vigoureusement à cette politique de destruction. Il appelle les Français à voter massivement pour les candidats socialistes. Grâce à leurs alliés du Parti socialiste européen, ils sont les seuls à représenter une alternative crédible à la droite. Ils sont les seuls à s’engager à défendre efficacement les services publics en Europe.

de Razzy HAMMADI
Secrétaire national aux services publics
Jean-Christophe CAMBADELIS
Directeur national de campagne pour les élections européennes

42 commentaires:

  1. Tu devrais écrire les communiqués du PS, il y aurait de l'humour en plus !
    Bon, cela dit : Bayrou est de droite !
    Ce n'est inutile de le rappeler…
    :-))

    RépondreSupprimer
  2. 'tain ! j'ai pas plus envie que cela de défendre Bayrou mais je ne supporte pas les fausses assertions, pas bien malines au demeurant, car vérifiables. Arrêtons-nous au premier exemple. Je ne vais pas me fatiguer, l'Hérétique fait la démonstration à ma place : http://heresie.hautetfort.com/archive/2009/05/11/services-et-votes-modem-mensonges-et-non-dits-du-ps.html
    et pour les votes, ça se vérifie là :
    http://www.votewatch.eu/index.php
    Chouette joujou au passage...
    J'adore la faul-culterie des euro-députés socialistes qui votent contre leur groupe !

    RépondreSupprimer
  3. juste pour information, il serait judicieux de commenter ce tableau de correspondance des votes au PE..sur la base du PPE, la concordance de vote avec le PSE, est de 69,70%... soit 2/3 des lois votées en commun avec la droite Européenne...
    sur la base du PSE, le groupe qui vote le plus souvent en accord, est celui de l’ADLE, ensuite viennent les verts..et après le PPE…comme quoi toute vérité est bonne à dire!
    http://www.votewatch.eu/cx_epg_voti...

    RépondreSupprimer
  4. Judith : cette statistique n'a aucun sens.
    1/3 des votes diffèrent, peut-être donc, sur l'essentiel !
    :-)

    RépondreSupprimer
  5. Très drôle, surtout quand on sait que le MoDem n'a été crée qu'en Mai 2007 officieusement et le 1er décembre 2007 officiellement...les trois votes servant d'exemples ici se situent bien avant la scission UDF/Nouveau Centre.
    S'agirait-il ici d'une vaine tentative de décrédibiliser le MoDem en s'appuyant sur les votes des euro-députés UDF qui ont depuis rejoint le Nouveau Centre (c'est à dire la grande majorité)?
    Rappelons que s'ils sont parti, c'est pour une bonne raison...une certaine soumission idéologique et pratique à l'UMP que le MoDem refuse...
    L'UDF d'alors n'a décidément pas grand chose à voir avec le MoDem d'aujourd'hui...sinon, rien n'aurait rien changé...

    RépondreSupprimer
  6. Idem que Némo, c'est faux : avant le Modem, c'était l'UDF... Donc tout ce billet est pas forcément juste (même totalement faux).

    Et je suis de ceux qui pensent qu'il y a une grosse différence entre le Modem d'aujourd'hui et l'UDF d'hier, tant au point de vue de la pensée politique et des militants. Et que c'est peut être une des raisons des couacs de ces deux premières années d'existence du Modem...

    Bonne aprèsmidi

    RépondreSupprimer
  7. Je me contente de retransmettre un communiqué du PS...

    Qui croire ? Des commentateurs de billets ou un communiqué d'un parti ?

    RépondreSupprimer
  8. Euh, Nicolas, là c'est clair. Le Modem n'existait pas avant 2007... Et ce n'est pas être partisan que de dire ça.
    Mais après, il ne s'agit pas de croire. Mais de débattre.

    Bonne aprésmidi

    RépondreSupprimer
  9. Je ne veux pas me faire l'avocat du diable, mais en février 2006, septembre 2006 et janvier 2007...

    ...le Modem n'existait pas.

    Razzy Hammadi est bel et bien un boulet, par contre.

    RépondreSupprimer
  10. "Je me contente de retransmettre un communiqué du PS..."

    Tu joues les hommes-sandwich?

    RépondreSupprimer
  11. Grodem,

    Oui.

    Les autres,

    Je suppose qu'il fallait lire "les députés maintenant au Modem".

    RépondreSupprimer
  12. Ça va bien mieux en le rappelant de temps en temps!

    RépondreSupprimer
  13. Bon, j'ai modifié mon billet aussi, le fond du problème étant le positionnement à droite de Bayrou, comme le dit très justement M. Poireau.

    RépondreSupprimer
  14. Bof...Il n'en est qu'à ses balbutiements... pas de quoi fouetter un chat...

    RépondreSupprimer
  15. Je n'ai probablement rien compris mais en 2006 le MoDem n'existait pas.
    Après François Bayrou ne s'est jamais caché être de centre-droit.
    Il ratisse sur la gauche c'est évident, dans l'objectif 2012.

    Je crois qu'il gêne et Sarkozy et le PS. C'est un empêcheur de tourner en rond pour ces deux partis, c'est bizarre car il tourne dans le même sens qu'eux, c'est un politique de longue date

    RépondreSupprimer
  16. parfois il faut reconnaitre que c'est troublant..et que ça peut troubler nombres d'électeurs de gauche..voir ce dernier vote...
    Les "socialistes" français votent massivement la libéralisation de l’énergie
    http://inventerre.canalblog.com/arc...

    je pose la question, c'est tout...le PS ne peut pas avoir un discours de gauche en France et voter libéral en Europe, il en va de sa crédibilité.. je me pose la question parce qu'un jour j'aurai à choisir...pensez y...je ne serai pas la seule...
    pour l'heure je choisis le Modem, sans être "bisounours", parce que le PS ne m'offre aucun discours clair, avec une ligne , un leader,
    je viens de gauche, mais j'ai renoncé depuis 2002, allez savoir pourquoi?
    est que le PS a envie de se poser la question sur ses échecs successifs depuis 95?plutôt que de taper sur le Modem, savoir pourquoi tant d'électeurs de gauche ont décidé de quitter le navire socialiste...
    actuellement quelle est la ligne? celle de Hamon ou celle de Strauss-Kahn? je n'en sais rien,on est dans une sorte de marmelade rose..
    au lieu de vociférer, est ce que ça serait possible de faire un vrai travail d'introspection? Merci...

    RépondreSupprimer
  17. Parce que la ligne de Bayrou est claire ? Bravo.

    RépondreSupprimer
  18. donc le seul commentaire se réduit à cela... c'est maigre!
    et ça fait progresser le débat.. par contre je ne vois aucun commentaire sur le vote des PS sur la libéralisation de le l'énergie..
    voilà ce qui cloche...tant que le PS se contentera de faire des blagounettes sur les autres partis, sans oser répondre aux contradictions de son propre discours, les gens continueront à le quitter...
    j'aimerais de vrais débats de fond.. est ce trop demander?

    RépondreSupprimer
  19. @ Judith, Nemo, Tim, Flèche, Falconhill etc

    Et tout le monde sait qu'il n'y aucun, mais alors aucun rapport entre l'UDF et le Modem.

    ou le RPR et l'UMP
    ou la LCR et le NPA.

    RépondreSupprimer
  20. bien, toujours aussi interessants les commentaires.. je commence à comprendre le pb du PS...ce sont les oeillères qui l'empêche de faire son introspection..une chose est sure, il fut un temps où le PS avait de grands hommes, des Badinter, des Delors,qui m'ont enthousiasmée, et maintenant il n'y a plus personne.. en effet il y a surement plus de rapport entre l'UDF et le Modem, que de rapport entre le PS que j'ai aimé, et le PS d'aujourd'hui .. malheureusement...
    croyez que beaucoup sont dans mon cas... et ne reviendront jamais.. cherchez pourquoi, c'est ça le fond du pb!

    RépondreSupprimer
  21. Judith : beaucoup, c'est combien ? Tu as des noms ?

    Voter Modem parce qu'on trouve le PS trop libéral au niveau européen (ce qui n'est pas faux), j'avoue que l'idée a réjoui mon déjeuner !
    :-))

    RépondreSupprimer
  22. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  23. Judith : ici, c'est le blog de Nicolas, pas celui du PS.
    Je ne crois pas qu'il puisse répondre autrement qu'avec SON avis !
    :-))

    [Tu as de la chance de trouver des réponses au Modem ! Tu as son numéro que je l'appelle ? :-)) ].

    RépondreSupprimer
  24. Judith,

    Tu pourrais te calmer et arrêter de critiquer les commentaires des autres. Ensuite, je suis obligé d'effacer ton précédent commentaire où tu insultes des personnalités politiques.

    Enfin, nous sommes bien dans le fond du problème : François Bayrou qui est un type de droite, qui a toujours été de droite, usurpe les votes des militants et des électeurs. Pour que Monsieur soit président, il fout la merde dans toute la politique.

    Laissons le Modem où il est : 4 députés.

    RépondreSupprimer
  25. dites donc, c'est du courage!donc on peut insulter Bayrou mais dire que le PS ne peut pas se définir entre une voie de gauche ou une voix sociale démocrate, c'est une insulte...

    c'est très grave...mais comme les blagounettes semblent être les seuls arguments que vous ayiez, je vais en rester là, j'attendais , un débat, excusez moi de m'être trompée d'endroit..
    je suis bien contente d'être au Modem, car au moins on accepte le débat..

    voulez vous que j'éteigne la lumière en sortant..?je pense que c'est la seule chose à faire ici...



    au revoir...

    RépondreSupprimer
  26. Judith,

    Je n'ai pas insulté Bayrou alors que dans le message précédent tu traitais DSK de schyzophrène. Si tu penses ainsi élever le niveau de débat, c'est raté.

    Par ailleurs, vous n'avez pas à disposer de MON temps (parfois occupé par le travail). J'ai mieux à faire que de passer mon temps à lire des commentaires de quelqu'un qui a du temps à perdre à tenter de me convaincre du projet du Modem.

    Au Modem, on accepte peut-être le débat mais tous les gens que je connais qui sont passés par le Modem sont unanimes pour constater que le chef n'écoute jamais la base. Le chef fait ses discours pour occuper le terrain.

    RépondreSupprimer
  27. @ Nicolas
    Évidemment, si t'as fréquenté les grincheux, les aigris en mal de reconnaissance et les bisounours enragés, c'est pas étonnant ce que tu dis :-)

    RépondreSupprimer
  28. David75

    On ne va tout de même croire Bayrou sur parole, il a toujours été de droite et ce depuis toujours, les intentions sont une chose mais les faits en sont une autre.
    En dehors des déclarations et des discours qui ne collent pas avec les faits Il reste donc à prouver et à démontrer que le Modem n'est pas encore encré à droite.
    On sait aujourdh'hui qu'on peut faire un discours d'extrême gauche et prendre des décisions libérales voire ultras libérales, c'est le jour et la nuit entre les discours et la réalité des faits.

    RépondreSupprimer
  29. Le PS a lancé ses flèches contre Bayrou. Vu les sondages, une telle agressivité est logique. Car, un combat d'égal à égal se prépare.
    C'est un tremblement de terre

    RépondreSupprimer
  30. Le PS s'attaque à Bayrou parce qu'il est de droite pas parce qu'il monte (ou pas) dans les sondages...
    D'ailleurs sur les sondages, je conseil à tous la lecture de se billet, histoire de voir claire sur la petite manipulation médiatique opérée pour faire croire que le PS est en mauvaise passe...
    http://www.cambadelis.net/?p=1179

    RépondreSupprimer
  31. Pourquoi avoir recours au mensonge et à la désinformation? Tout le monde peut vérifier comment ont voté les députés européens du MoDem, ni a droite, ni à gauche, toujouirs dans l'intérêt du citoyen. Les site donnant les votes sont sur internet, il suffit de vérifier. Il semble que les derniers sondages par région, donnent le MoDem à égalité avec le PS, ceci ne justifie pas ces mensonges, il y a d'autres combats a mener et notamment contre la politique de Sarko.

    RépondreSupprimer
  32. Je ne peux pas comprendre que encore certains puissent penser que F. Bayrou ou le MoDem sont à droite. Encore aujourd'hui, à Perpignan le MoDem fait liste commune pour les municipales avec les Verts et le centre gauche, à Lille il a fait liste commune avec Martine, à Dijon avec Rebsamen... et dans d'autres villes il est avec la droite, ce qui prouve bien qu'il est indépendant et en est fier car c'est sa raison d'être. Si le MoDem est donné pratiquement à égalité avec le PS dans certains sondages, ce n'est pas la faute au Modem, mais bien au PS qui ne sait plus ou se situer. Avec l'extrème gauche ou avec les centristes?? Un jour le PS devra faire son choix et le dire clairement.

    RépondreSupprimer
  33. De CK,

    Comme remarqué par beaucoup, Le Modem n'existait pas lors des évènements concernés !!
    La grande majorité des adhérents ou sympathisant n'était pas politisée.
    Ce que dit Cambadélis, comme d'habitude, n'a aucun sens.
    Libre à qui veut de rétablir la vérité historique sur l'UDF.

    Avant Mai 2007 F. Bayrou était à droite évidemment, mais depuis ses prises de position et ses vues ne sont certainement pas plus à droite qu'à Gauche, tout cela est un faux débat bien abstrait car le PS officiel par exemple par ses relations trés fortes avec le Pouvoir est vraiment très à Droite.

    Le PS officiel (pas celui de Ségo) complètement dans le potage s'est refabriqué une étoile imaginaire comme les vieux enfants faussement perdus, et singe un roi mage qui va retrouver son petit Jésus de Gauche.

    Et pendant ce temps Sarko se marre !!

    RépondreSupprimer
  34. Désolés, mais sur le coup, Cambadelis et Hammadi sont vraiment des boulets qui auraient mieux fait de se taire!

    Ils veulent quoi? Concurencer LEFEBVRE pour l'oscar du communiqué le plus débile?

    Non, vraiment, il y a du boulot! On peut reprocher des choses au MoDem ou même (et surtou) à l'UDF mais pour les dates et votes mentionnés précisément, c'est l'inverse de ce qui est reproché qui s'est produit! Autant de contre-vérité en si peu de mots, ca participe soit de l'attaque stalinienne des temps qu'on aimerait révolus soit de la panique pure et simple!

    Voir notre simple démonstartion à partir du sire officiel du parlement européen!

    Les socialistes des Alcibiades!

    RépondreSupprimer
  35. "Je suppose qu'il fallait lire "les députés maintenant au Modem". " --> Ben tiens, déjà je suis plus d'accord ^__^

    Sinon y en a des commentaires sur ce billet (on dirait un billet sur les libéraux que tu eus eus fait dans un passé plus ou moins passé ^__^)
    Bon courage :))

    Bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
  36. Merci ! Toit aussi !

    N.B. : J'ai failli couper les commentaires. Voir mon autre billet. Une telle débauche d'énergie...

    RépondreSupprimer
  37. Hem... Il y a une tuile dans mon toi.

    RépondreSupprimer
  38. A parlant, j'ai vu le couvreur... Il m'a parlé de toit...
    (pardon, fatigue d'une dure semaine, je sors ^__^)

    RépondreSupprimer
  39. Il t'a présenté l'ardoise ?

    RépondreSupprimer
  40. That’s Too nice, when it comes in india hope it can make a Rocking place for youngster.. hope that come true.

    rH3uYcBX

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.