21 mai 2009

La preuve que la gauche fricote avec la droite réactionnaire




-- Brillament publié de mon iPhone

18 commentaires:

  1. Waouh ! DG et Dagrouik ! Ça va friter avec la mayo ! ;O)

    RépondreSupprimer
  2. Ah, je croyais que ça illustrait le billet précédent "Ces inconnus qui nous gouvernent !" :D

    RépondreSupprimer
  3. Ils ont réussi à rester assis combien de temps l'un à côté de l'autre ?

    RépondreSupprimer
  4. Je note que seule la droite a besoin de lunettes… à mois que la gauche fasse preuve de coquetterie…
    :-))

    RépondreSupprimer
  5. Oui ben pendant ce temps là , la gauche du KB complotait avec le modem , hein :o)

    RépondreSupprimer
  6. Je tiens à préciser ceci : au moment où la photo a été prise, je ne me souvenais déjà plus que j'étais censé être de droite...

    RépondreSupprimer
  7. Pas du tout ! Juste les anciens du Modem !

    RépondreSupprimer
  8. Un peu la tête dans le cul, mais bon...

    Si on regarde la photo avec des yeux objectifs, on se rend compte que Dagrouik n'est pas beaucoup moins gros que moi, finalement...

    RépondreSupprimer
  9. En plus les ex-modems veulent tous que je lise le projet du modem ! Z'avaient qu'a y rester !!!

    RépondreSupprimer
  10. Didier,

    Oui, mais faut vraiment forcer l'objectivité.

    Dagrouik,

    C'est trop leur demander.

    RépondreSupprimer
  11. Didier et Dagrouik étaient souvent d'accord ! hé,hé, je dénonce !

    RépondreSupprimer
  12. Vous dénoncez qui ? Didier ou Dagrouik ?

    RépondreSupprimer
  13. Ce blog vire au people... !

    Attention, les procès vont pleuvoir !

    RépondreSupprimer
  14. Tu crois ? Tiens ! Pour rigoler je vais diffuser ici le compte rendu de la soirée d'hier et pas sur "PMAneries".

    RépondreSupprimer
  15. N'oubliez pas que vous avez viré honteusement le maire !

    RépondreSupprimer
  16. Catherine,

    je viens de diffuser le compte rendu officiel de la soirée...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.