07 avril 2010

Exilés fiscaux

L'information est chez Elmone : le nombre d'exilés fiscaux a augmenté APRES la mise en place du bouclier fiscal... 

Quelqu'un a encore un argument pour sa défense ?



15 commentaires:

  1. Le droit de propriété.
    50% ça suffit.
    La lutte contre le bouclier fiscal est un détail qui vise à masquer l'absence d'idée de la gauche.
    Depuis les élections, la gauche est toujours la même, sauf qu'elle croit à sa victoire.

    RépondreSupprimer
  2. Tzatza,

    Tu es tout faux. La lutte contre le bouclier fiscal a été lancée après les élections par des élus DE DROITE. J'ai d'ailleurs fait un billet "si le bouclier fiscal était un leurre" en fin de semaine dernière.

    Donc, tes analyses à deux balles sur l'état de la gauche, tu peux les garder, d'autant que j'ai fait un billet hier pour annoncer que la gauche avait des propositions en cours sur la fiscalité...

    RépondreSupprimer
  3. La gauche n'a pas changé d'un iota.
    Elle doit sa victoire aux verts ( et à la nullité de la droite (en particulier comme tu le soulignes à raison avec ces députés qui chient dans leur froc électoral au moindre changement de vent).

    RépondreSupprimer
  4. On se fout de la victoire de la gauche : c'est la droite qui a pris une claque. Et pas à cause des députés, à cause du "style de gouvernance".

    RépondreSupprimer
  5. Non, on ne s'en fout pas.
    Il y a 3 ou 6 mois à peine, on décrivait la gauche dans un état lamentable, incapable de se renouveler.
    En fait, la gauche n'a pas changé, elle est toujours aussi nulle, mais le parait moins lorsque la droite aussi se plante.

    RépondreSupprimer
  6. C'est grotesque de taper sur la gauche parce que la droite va mal ! La gauche va bien, merci pour elle. Les régionales ont permis de la remettre "en ordre de marche". Va donc lire le blog de Pierre Moscovici plutôt que d'argumenter sur des bêtises...

    RépondreSupprimer
  7. On pourrait peut être chercher à agir contre les exils fiscaux au lieu de s'étriper continuellement sur des clivages droite gauche sans pertinence. Tzatza, Nicolas des propositions ?

    RépondreSupprimer
  8. Another,

    Je propose de pendre par les couilles les exilés fiscaux et les types qui nient des clivages réels et me demandent des propositions sur des sujets donc je me fous, ce qui explique d'ailleurs que je propose de supprimer le bouclier fiscal... et que je fais en moyenne 90 billets politiques par mois.

    RépondreSupprimer
  9. Bah ! Ca fait 8 ans qu'on dit que la gauche est nulle.

    Au moins en ce moment, on entend beaucoup moins de petites phrases (sauf Frèche et Ségolène).
    Fabius se tient.
    De l'extérieur, j'ai l'impression que le PS bosse.

    L'UMP elle s'agite. Ce n'est pas nouveau, mais maintenant on s'en rend compte.

    RépondreSupprimer
  10. La droite frétille, et la gauche suit derrière en déposant un projet de loi sur l'abrogation du bouclier fiscal...
    Non, en réalité, s'il y a un renouvellement à gauche, c'est uniquement grâce aux écolos, vous pouvez leur dire merci.

    RépondreSupprimer
  11. Heureusement qu'il y a tzatza pour défendre l'idée de l'exil fiscal ! Ce n'est pas avec les gauchistes que les ultra-riches pourraient trouver un abri ! Brave tzatza !
    :-)))

    [La question de fond : combien voulez-vous payer d'impôts messieurs-dames ? On connait la réponse : ils ne jouent que perso ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  12. Tzatza,

    Continue à te faire plaisir ! Les écolos sont à la mode, c'est tout, s'ils se présentent à des élections nationales, ils seront à 3%... Pendant ce temps, les socialos débattent des vraies réformes à proposer mais tu préfères t'enfermer dans ta connerie. D'ailleurs, si tu refais un 25ème commentaire sur le sujet, il risque d'être supprimé car j'ai mieux à faire que de répondre à de telles conneries.

    Poireau,

    Laisse tomber ! Il est mal luné, le Tzatza, ce matin !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...