30 avril 2010

Mme de Fontenay écartée des Miss France

L'information tombe telle une guillotine froide et tranchante : Mme de Fontenay n'a plus le droit d'approcher les Miss France !

Voilà voilà... Il se passe des choses terribles en France... Voilà voilà... Voilà. Que dire de plus, sinon que... Voilà.
Il se passe des choses terribles en France...

17 commentaires:

  1. Non, si on cherche, il y a sans doute de la politique là dessous !
    ;^)

    RépondreSupprimer
  2. Oui, mais du coup, je n'ai rien fait sur Partageons l'Apéro, aujourd'hui !

    RépondreSupprimer
  3. Merde, plus aucun intérêt ce concours si on nous enlève le fantasme ambulant au chapeau...

    RépondreSupprimer
  4. Comme toi, je l'aimais bien Geneu ;-) et son bitos. Mon week-end est foutu.

    RépondreSupprimer
  5. Toute une tradition qui fout le camp !
    :-))

    RépondreSupprimer
  6. Madame de fontenay, elle réussit le coup du chapeau tous les... Ah zut déjà fait chez falcon hill...

    RépondreSupprimer
  7. Que dire de plus que ton excellent billet ?

    RépondreSupprimer
  8. Balmeyer, c'est donc de là que vient l'expression "hat trique" ?

    Merci

    RépondreSupprimer
  9. De toute façon, quand on a un nom de race de patates, on choisit d'emblée un autre métier, non ?

    RépondreSupprimer
  10. Nekkonezumi : c'est bas de se moquer des noms de légumes, c'est très bas…
    :-|

    RépondreSupprimer
  11. Non mais je ne me moque que des patates nobles, hein.

    RépondreSupprimer
  12. Tout fout le camp, même l'intégrisme, faut pas se voiler la face même si elle en porte (bien) le chapeau.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...