26 avril 2010

Burqasier judiciaire

Je ne savais pas comment reparler de l’histoire de la burqa, suite à « la contravention », sans fâcher l’andouille. C’est Elmone qui m’en fournit l’occasion bien que je ne sache pas trop quoi penser.

Je résume les faits, tels que je les ai compris : une petite dame se fait arrêter par la police parce qu’elle conduit vêtue d’une burqa. Nos braves services de l’ordre estime qu’elle ne peut pas avoir une parfaite visibilité et verbalisent.

Ca me parait prudent : ça pourrait donner à certains une idée pour pouvoir téléphoner en conduisant. Ou raconter des conneries dans les billets de blog.

La petite dame fait du barouf, conférence de presse à l’appui. Toute la presse en parle.

Nos services de police se réveillent alors et constate qu’elle ne serait qu’une des 4 femmes d’un gugusse. Elles seraient toutes voilées, équipées au total de douze mômes et touchant l’allocation mère isolée.

Scandale.

Le Ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, écrit alors à son collègue en charge de l’Immigration, Eric Besson, pour lui demander de déchoir de la nationalité le type en question.

L’opposition de gauche crie alors au scandale de récupération politique et nos gentils politiciens ont passé le week-end à s’écharper pendant que, moi-même, pensait à autre chose…

J’aurais tendance à être d’accord avec la gauche sur la forme (je me fous du fond) : il est bizarre de penser que la police connaissait la situation et n’a pas agit avant. A mon avis, il est même louche que la presse ait eu vent du courrier de M. Hortefeux. Ce courrier me parait presque surréaliste.

Du coup, Tariq Ramadan qui passait dans le coin a jugé lors d'une conférence que M. Hortefeux « trahit les valeurs de la France ». C'est un peu gonflé : dénoncer la polygamie et l'abus d'allocation sociale ne me parait pas contraire aux valeurs... Depuis quand M. Ramadan peut-il prétendre défendre les valeurs de la France ?

Je ne sais pas quel sera le prochain épisode. On n'est même pas en période électorale.

Toujours est-il qu’Elmone souligne un point essentiel : si la petite dame n’avait pas convoqué la presse (si elle l’a bien fait) pour se plaindre des 22 euros, tout ce bordel n’aurait pas éclaté. Si ce n’est pas l’art de foutre la merde…


Bookmark and Share

44 commentaires:

  1. En tout cas cette histoire ne contribue pas à apaiser les esprits... Dommage que ce soit toute une partie de la population qui se sente stigmatisée.

    RépondreSupprimer
  2. Deux points : le premier , l'allocation parent isolé n'existe plus depuis le premier juin 2009. Remplacée par le RSAi (revenu de solidarité active isolement). C'est celui-là qui fout la merde dans les CAF.
    D'autre part,je me demande si la presse se serait déplacée si j'avais eu une amende parce que je dribblais au volant...

    RépondreSupprimer
  3. Un gugusse à quatre femmes ? Sans doute son côté français.

    RépondreSupprimer
  4. Ils se sont piégés eux-mêmes dans cette histoire, car ils ne pourront rien faire. Si j'ai bien compris, ce gugusse malfaisant n'est civilement marié qu'avec une. Les autres sont donc ses maîtresses. Or la loi n'interdit nullement d'avoir trois maîtresses, ni de leur faire des enfants à chacune.

    Mais c'est égal : je trouve l'histoire hautement réjouissante. Et puis, comme le rappelle doctement Stef, il ne faudrait pas que les autres polygames se sentent stigmatisés.

    RépondreSupprimer
  5. Stef,

    Non, mais au fond, je la juge plutôt rigolote.

    Handballeuse,

    C'est quoi ce pseudo ?

    Ouais, on va mettre ça sur le dos de la presse, c'est plus simple.

    Christophe,

    Oui, bien franchouillard, même.

    Didier,

    Qu'ils se démerdent !

    RépondreSupprimer
  6. Didier,

    Il est passé où votre commentaire ?

    RépondreSupprimer
  7. Elle a merdé.

    Le papier de Bruno Roger Petit dans le post est très bien pour résumer l'agitation du truc !

    RépondreSupprimer
  8. Bordel ! Le commentaire d'Océane n'apparait pas...

    Océane,

    Je vais le lire dans la journée.

    RépondreSupprimer
  9. Tiens ! Le commentaire de Didier est revenu.

    RépondreSupprimer
  10. Si je vois encore une image de voile intégral ou de fachobarbu, je... je ne sais pas, mais j'en ai marre.

    Quand on allume la radio, la télévision, on a l'impression qu'on est en guerre civile, entre les connards d'intégristes, les caillasseurs de bus et l'état d'urgence. Bon sang, état d'urgence pour le voile intégral ? Alors qu'on déroule le tapis vert aux islamistes depuis si longtemps ?

    RépondreSupprimer
  11. Tiens ! Le commentaire de Suzanne n'est pas là.

    Suzanne,

    Oui, c'est lassant. A qui la faute ?

    RépondreSupprimer
  12. En plus Lies Hebbadj est dans la banlieue de Nantes, à Rézé. Encore un banlieusard, comme par hasard !

    RépondreSupprimer
  13. Nicolas: j'aimerais bien que la lutte contre l'islamisme se fasse avec un peu plus de noblesse, de calme et de cohérence. (et moins d'hypocrisie.)
    Je ne sais pas trop où est la voix des musulmans modérés, mais franchement, toute cette agitation de la gauche qui crie à la stigmatisation est aussi ahurissante que l'agitation gouvernementale à ce sujet. On découvre que Ramadan et les islamistes ne sont pas des gentils tenant du vivre ensemble, et que de plus en plus de musulmans se radicalisent, on le découvre seulement maintenant, ou quoi ?

    RépondreSupprimer
  14. Suzanne,

    Je ne sais pas ce qu'on découvre maintenant, mais je suis d'accord avec votre commentaire.

    Il manque effectivement une position de Musulmans modérés, voire "officiels".

    RépondreSupprimer
  15. ♪ ♪ ♪ Ya pas seulement à Paris
    Que l'intégrism' fleurit
    Nous au village aussi l'on a
    De beaux ayatollahs ♪ ♪ ♪

    RépondreSupprimer
  16. Position officielle des cinq mosquées de Nantes "Suite à la médiatisation de l'affaire du niqab au volant, les mosquées de Nantes s'indignent d'une "stigmatisation systématique", dénonçant dimanche 25 avril dans un communiqué "l'islamisation de l'événement".
    Pour le collectif des mosquées de Nantes, c'est "un événement insignifiant" relevant "de procédures judiciaires courantes". Cependant, "les musulmans nantais (…) s'inquiètent de cette stigmatisation systématique qui va à l'encontre des valeurs de la République et invitent les pouvoirs publics à prendre leurs responsabilités".

    Le collectif tient à préciser que cette affaire est "non représentative de leur immense majorité, et ne répond aucunement aux préoccupations réelles de nos concitoyens".

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20100425.OBS2989/affaire-du-niqab-les-mosquees-de-nantes-indignees.html

    La promptitude de cette famille à se saisir de la presse, d'un avocat est tout à fait dans la lignée des recommandations de Tariq Ramadan & co: imposez vous en tant que musulmans fiers de défendre les valeurs de l'islam.

    Banaliser, ne pas monter en épingle, ne pas stigmatiser, relativiser... Jusqu'où et jusqu'à quand ?

    RépondreSupprimer
  17. Suzanne,

    Voila... La convocation de la presse par la dame serait donc une démarche calculée ?

    On gueulait parce que les "modérés" ne réagissait pas et maintenant on gueule parce qu'ils réagissent...

    RépondreSupprimer
  18. Comment la convocation de la presse pourrait-elle n'être pas une démarche calculée ?

    RépondreSupprimer
  19. Suzanne,

    Oui, évidemment, mais je n'imaginez pas un truc d'une telle ampleur... nous sommes en train de suggérer que le machin est organisé pour faire faire des conneries au gouvernement pour permettre aux "modérés" de s'exprimer...

    RépondreSupprimer
  20. Que ce soit la contrevenante qui ait appelé la presse ne m'étonne pas... C'est du prosélytisme actif, de la provocation dans le but de pousser le bouchon toujours plus loin...
    Et Hortefeux n'est pas très malin de sur-réagir...

    RépondreSupprimer
  21. Polluxe,

    Oui, mais ça semble bien articulé...

    RépondreSupprimer
  22. Nicolas: non non non, pas à ce point... Je crois plutôt que les réactions arrivent l'une sur l'autre, et que le gouvernement est en train de se tirer dans les pattes, dommage qu'il le fasse sur ce sujet précisément, pas pour lui car on n'en attend pas grand chose, mais pour les mosquées qu'on canarde au lieu de réduire au silence les islamistes qui savent merveilleusement bien jouer de notre démocratie.

    Ils en jouent en poussant le bouchon toujours plus loin, comme dit Polluxe, et c'est bien le problème. Qu'on laisse ceux qui en jouent en jouer aussi bien, comme si on ne les voyait pas venir.
    Vous, Nicolas, vous ne voudriez pas d'une loi. Moi non plus, en fait, parce que ce serait une loi ridicule, décourageante. Qu'on soit obligé de légiférer sur le port d'un vêtement a de quoi rendre mal à l'aise, ça fait "loi sale". Qui aurait prévu, il y a cinquante ans, qu'au 21ème siècle, on penserait à faire une loi pareille ? La honte pour nous. Les lois ne sont pas prévues pour des cas comme ça, c'est comme si on faisait un saut dans le passé au lieu de progresser. Comme si on faisait une loi qui dirait qu'on n'a pas le droit de tenir ses enfants en laisse dans la rue. Nos nouvelles lois donnent aux animaux le droit d'être traités de plus en plus dignement, et il faut une loi pour dire qu'une femme n'est pas impure au point de ne rien montrer d'elle, et de foutre le bourdon à tout le monde rien qu'en se baladant avec son impureté aussi manifeste ?

    RépondreSupprimer
  23. Enfin, ces islamistes nantais (et les autres) ne méritent aucune solidarité, de personne. qui disait "pas de liberté pour les ennemis de la liberté ?"

    RépondreSupprimer
  24. Suzanne,

    Oui. On ne veut pas de loi car elle serait rétrograde mais serait nécessaire pour empêcher un truc rétrograde... Allez expliquer ça...

    RépondreSupprimer
  25. Le mouvement Tabligh est considéré comme les témoins de Jehovah de l'Islam, il n'est d'ailleurs pas bien vu par les autres musulmans.
    Fatwa de cheikh In baz : "la Jama’a des Tablighs qui est connue, d’origine indienne est pleine de fables, d’innovations et de formes de polythéisme, alors il n’est pas permis de sortir avec eux, sauf pour une personne qui aurait de la science et qui sortirait avec eux dans le but de les réprimander et de les instruire".

    RépondreSupprimer
  26. Oui, mais ça ne change rien au problème. A la limite que les modérés fassent taire ces extrémistes...

    RépondreSupprimer
  27. Quoi qu'on pense du port de la Burqa ou autre Niqab, l'amende infligée à la conductrice est illégale [cf : http://www.maitre-eolas.fr/post/2010/04/24/Cachez-moi-cette-burqa-avec-laquelle-vous-ne-sauriez-voir].

    Cette femme a donc totalement raison de protester. D'autre part connaissant bien le monde des médias (et "leurs petites cervelles" comme dirait Mélenchon qui, ensuite, va se vautrer dans Voici) j'imagine à quel point elle a dû être harcelée par les micros et les caméras. Ah cette odeur de "sang", ça les attire comme des mouches, ces jean-foutre ! Mais ça ne change rien : elle a, j'insiste le droit, voire le devoir de protester. Tout comme chacun de nous le ferait si, par exemple, on prenait une amende, pour conduite en "tongues", ou une cigarette à la main ..

    Enfin, il faut bien lire la "lettre" du ministre de l'Intérieur. TOUT est au conditionnel ("serait", "aurait"). Les faits présumés reprochés au compagnon de cette dame ne sont ni avérés, ni prouvés.

    La déchéance de la nationalité française est en outre ridicule (coup de comm' à peu de frais). Et inapplicable. Rien dans les faits présumés ne peut conduire à cette déchéance. Hortefeux est pathétique. Comme toujours. Indigne. Pas au niveau.
    Rappelons que c'est le même homme qui refuse de siéger au parlement européen, alors qu'il est élu démocratiquement, pour garder un poste au gouvernement. Donc, un homme qui méprise le vote des citoyens. Et si on demandait de le déchoir de ses droits civiques, pour rigoler ?

    Des bouffons, voilà ce qu'ils sont. Ils me font honte ces gens-là. Mais ça se paiera. Et très cher ..

    RépondreSupprimer
  28. Philippe,

    Je ne sais pas si ça va se payer. J'espère qu'ils le paieront. Mais, vous avez raison : on ne sort pas grandis de cette histoire...

    RépondreSupprimer
  29. "Des bouffons, voilà ce qu'ils sont. Ils me font honte ces gens-là. Mais ça se paiera. Et très cher .."

    Les extrémistes islamistes sont-ils des bouffons ?
    De tristes bouffons, alors. Et, effectivement, leur donner autant de droit à la parole, voire même les défendre, les laisser croître et encourager leur multiplication, c'est vraiment la honte.

    RépondreSupprimer
  30. Suzanne,

    C'est bien à cause du gouvernement qu'ils ont un tel droit à la parole !

    RépondreSupprimer
  31. c'est toujours ce que j'ai pensé : ne braquons pas les musulmans dans leur ensemble pour laisser les modérés prendre le dessus. Quand il n'y aura que des modérés on pourra leur faire comprendre les vertus de l'athéisme (ou de l'agnosticisme qui est un bon intermediaire). C'est pour ça que je paraît parfois pro-musulman, et que je fais la promotion de Gamal al-Banna.

    RépondreSupprimer
  32. De là à les ignorer... Sujet pas facile... C'est la petite dame qui a convoqué la presse pour se plaindre...

    RépondreSupprimer
  33. Nicolas: c'est surtout parce qu'il y en a de plus en plus... Et la gauche n'a pas fait plus que la droite quand elle était au pouvoir. (Jospin a exprimé des regrets, d'ailleurs).

    Sur le forum socialiste de Yahoo Section IV. Droit à la culture

    Art. 14. Tout peuple a droit à ses richesses artistiques, historiques et
    culturelles.
    Art. 15. Tout peuple a le droit de ne pas se voir imposer une culture qui lui soit étrangère.

    La burqa,ça fait partie de notre culture ?Il faut laisser ces braves extrémistes moyennageux croître et se multiplier en paix, sous notre regard bienveillant, pour ne pas attiser le racisme et ne pas faire le jeu de l'extrème droite ? eh ben...

    RépondreSupprimer
  34. rimbus n'a pas compris que dans cette affaire nantaise, les modérés (si l'on considère que les porte paroles des cinq mosquées nantaises sont des modérés) ne se désolidarisent en aucune façon des extrémistes dont il est question ?

    RépondreSupprimer
  35. Suzanne,

    C'est un peu ce que je réponds à Rimbus. Il ne faut pas laisser croitre mais comment procéder ?

    RépondreSupprimer
  36. Allons bon. Nos commentaires se croisent.

    RépondreSupprimer
  37. Je crois que les gens qui ne veulent pas braquer les extrémistes sont séduits par eux, même s'ils ne veulent pas l'avouer, ou bien qu'ils ont peur d'eux.

    Les islamistes montrent dans le monde entier ce qu'ils sont capables de faire. Jusqu'où iront les tolérants à l'islam ? La communautarisme comme en Hollande fait envie ? Avec l'extrème droite qui monte, qui monte, en corollaire inévitable ?

    RépondreSupprimer
  38. Le CFCM est noyauté par les fondamentalistes, qui sont téléguidés par l'Arabie Séoudite (wahhabistes), ou les tablighs. Aucun musulman "officiel" n'a adhéré aux thèses de G al-Banna qui va jusqu'a rejeter les fatwas et les hadiths. Pour moi être modéré c'est ça. Hélas, c'est vrai qu'il n'y en a pas des comme ça, ou que c'est une majorité silencieuse? Mais je ne le crois pas.

    RépondreSupprimer
  39. la petite dame n'a surement pas convoquée la presse de son seul fait, le mari islamiste y est surement pour quelque chose, c'est la religion qui fait de la politique.

    RépondreSupprimer
  40. Rimbus,

    Oui, mais il ne faudrait pas que la majorité de non fondamentaliste profite des conneries de la minorité pour rappeler qu'ils sont "normaux". Ils sont peut-être normaux, mais néanmoins religieux... Et étendent leur religion ce qui ne m'amuse pas, étant bouffeur de curé...

    David,

    Ta remarque est odieusement sexiste : comme si les femmes ne faisaient pas de la politique...

    RépondreSupprimer
  41. Nicolas : mes remarques sont courtes, il faut bien me lire, ce n'est pas la première fois que tu te trompes sur mes écrits.
    Je dis simplement que dans ce genre d'affaire les religieux hommes,femmes (pour ne pas dire religieuses)sont du même acabit la religion fait de la poltique point et c'est grave pour nos libertés fondamentales.
    Ce n'est donc plus de religion dont il s'agit mais de politique.
    Si Si ca existe le prétexte de la religion pour imposer ses idées, l'Iran en a été le parfait exemple.

    RépondreSupprimer
  42. Il y a toute une burqa de commentaires en tout cas. Te voilà habillé pour la saison !
    :-))

    [Je souligne que l'uniforme, pour certain, est tout à fait ridicule aussi ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  43. L'uniforme ou la fonction !

    Tu vas voir le nombre de commentaires à l'autre billet !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...