11 janvier 2011

La rigueur comme programme électoral de l'UMP ?

Le Gouvernement nous prépare la rigueur pour les prochaines années d’après la presse suite à des propos de François Baroin. Le but du jeu est d’arriver à baisser le déficit en dessous de la barre fatidique des 3%.

Faut-il y croire ? L’année 2011 sera la dernière année « pleine » de la législature et je n’imagine des mesures drastiques en 2012, année électorale.

« Elie Cohen suggère de supprimer les plus coûteuses et inefficaces, comme la défiscalisation des heures supplémentaires ou la TVA réduite dans la restauration »

J’imagine que Nicolas Sarkozy va avoir du mal à expliquer que son programme précédent était mauvais et qu’il faut revenir sur les mesures phares (à part, peut-être, le bouclier fiscal qui pourrait être supprimé à l’occasion d’une réforme globale de la sécurité).

J’imagine  qu’il va avoir du mal à expliquer aux smicards qu’il va leur taxer les heures supplémentaires.

« Quant à Jean Arthuis, il juge inévitables certaines hausses générales d'impôts. »

Tu parles d’un programme à présenter aux électeurs.

13 commentaires:

  1. Tiens, il n'y a personne ici … La rigueur ne séduit pas ?

    RépondreSupprimer
  2. je crois qu'on pourrait parler de programme commun à l'UMP et au PS, non ? Avec comme horizon indépassable les conseils du FMI et de l'UE.

    RépondreSupprimer
  3. Ouais... Ca me parait difficile de redresser la barre. Le navire coule... et le capitaine aussi (mais ça c'est plutôt une bonne nouvelle !)

    RépondreSupprimer
  4. Je crois que de toutes manières, nonobstants toutes les belles promesses de campagne, je ne sais pas si l'après 2012 sera mieux que dans des pays dirigés très progressistement par des socialistes ou des gens de gauche... (Espagne, Irlande, Grece, Portugal, le tout sous l'oeil bienveillant du FMI...)

    Par contre, je ne sais pas si ça fait gagner une élection, de dire qu'on fera comme les pays à coté...

    RépondreSupprimer
  5. Le Coucou,

    Oui, c'est un peu mort.

    DPP,

    Qu'on entende "votre" programme !

    Antonin,

    Oui, ça coule.

    FalconHill,

    Sont-ils de gauche ?

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas, ils ont (Zapatero en tous cas) été pris pour modèle par le PS français pendant un moment... (Zapatera...)
    Après, est ce que le directeur du FMI est de gauche ? Je te laisse avec tes trolls ^___^ (et te souhaite une bonne journée)

    RépondreSupprimer
  7. FalconHill,

    C'est une des nombreuses erreurs de communication...

    RépondreSupprimer
  8. Ils badent tous babyface Cameron, qui fait son austérité au pas de course.

    Je pari qu'il va devenir le meilleur ami de Sarkko en un rien de temps.

    RépondreSupprimer
  9. Ça y est, on s'approche des présidentielles et pour bien fermer la porte à toute idée de progrés social d'un(e) candidat(e), on nous ressort l'endettement. Pffff… c'est fatigant le comique de répétition !
    :-)

    RépondreSupprimer
  10. Bah ! Ca me fait marrer. Ca me rappelle 2007, le site débat 2007, les blogueurs zinfluents qu'étaient vachement sérieux, à l'époque alors que tout le monde s'en foutait et Nicolas Sarkozy a été le premier à le comprendre...

    RépondreSupprimer
  11. Nicolas : le voyant ressortir, je repensais pour ma part au "pacte écologique" que tous les candidats ont signé auprès de Nicolas Hulot. Pour rien…
    :-)

    RépondreSupprimer
  12. Ouais, on le reverra peut-être.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.