14 janvier 2011

Et si Méluche n'était pas le candidat du Front de Gauche ?

Il a une bonne tête et est candidat à la présidentielle. C’est André Gérin, député communiste du Rhône. Je suis tombé par hasard sur cette interview qui me réjouit.

« Je ne me ferai pas à l'idée que le Parti communiste français (PCF) ne soit pas présent en tant que tel à cette élection présidentielle de 2012 » « La candidature de Jean-Luc Mélenchon s'inscrit dans une démarche que l'on a depuis une trentaine d'années de rassemblement autour du PS. »

Paf ! Dans la tronche. La bonne entente règne au Front de Gauche, le bonheur. Cela dit, il a raison, deux partis composent ce front bien dégarni, le PC, incapable de trouver un candidat dépassant les 2% mais avec un vivier de militant et le Parti de Gauche, sans militant (à part quelques blogueurs sympathiques) mais avec un candidat.

Vu du PS, on n’a pas nécessairement l’impression que Méluche roule pour nous…

« Si Jean-Luc Mélenchon n'était pas choisi [comme candidat du Front de Gauche], je pense que le Front de gauche n'aura plus lieu d'exister. » Parfaitement. Le PC non plus, d’ailleurs. Quant au parti de gauche…

« Je ne vois pas l'intérêt de faire une alliance avec un ancien représentant du PS. Ce qui est important pour moi, c'est comment aller à la reconquête des classes populaires qui s'abstiennent ou qui votent Front national. Je pense que c'est vraiment au Parti communiste d'aller à cette reconquête. Cela serait le meilleur service que l'on pourrait rendre à la gauche avec l'idée de la faire gagner. »

On représente 2%, on ne voit pas l’intérêt de faire alliance avec le PS et on voudrait faire gagner la gauche.

« Je n'ai pas envie de recommencer ce qui a été fait sous le gouvernement Jospin. » Ah bon ? Les 35 heures, les emplois jeunes, les centaines de milliards de millions de chômeurs en moins, un budget à l’équilibre et une dette qui baisse ?

« Je ne me fais pas à l'idée que le PCF joue un rôle second sur l'échiquier politique. » Second rôle ? Figurant, plutôt…

« Si on veut vraiment faire reculer le Front national, seule une candidature communiste pourra le faire. Jean-Luc Mélenchon, même si son discours est vigoureux contre le PS, roule, dans l'ensemble, pour Martine Aubry. »

Mes copains blogueurs ne vont pas être contents…

Les objectifs pour 2012 ? « On va dépasser la barre des 5%. Il faut s'occuper des problèmes, de la sécurité, de l'industrie, s'occuper de l'islam et tendre la main aux musulmans. »

Monsieur le député,

Si sur les 4 points que vous avez au programme (sécurité, industrie, islam et musulmans), seule un seul, l’industrie, concerne réellement les gens, si le PC n’est pas capable de faire un projet pour « les classes populaires », vous pouvez d’ores et déjà faire l’économie d’une campagne, déjà que les comptes du PC sont dans le rouge.
Sécurité ! Islam ! Musulmans !

Ah ! Les PC veut chasser sur les terres du FN, récupérer l’électorat qu’il lui a filé. Qu’il choisisse les bonnes méthodes !

Bien cordialement,
Nicolas

40 commentaires:

  1. Ah ben tiens moi aussi j'en parle dans mon dernier billet des élections, du PCF, de Mélenchon et des autres

    RépondreSupprimer
  2. Dominique,

    J'ai la fâcheuse habitude de faire mes billets du matin en autiste, sans même aller voir ce que les copains disent...

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  4. Mais quel emmerdeur celui-là !

    RépondreSupprimer
  5. S'il devait y avoir un candidat PC (ce dont je doute), ce serait André Chassaigne, député du Puy de Dôme. En plus pour la photo, il n'a rien a envier à Gérin !!!

    RépondreSupprimer
  6. Votons pour un candidat avec une bonne bouille !

    RépondreSupprimer
  7. "Chasser sur les terres du FN"

    Ben non. C'est un politicien de terrain qui défend la laïcité.
    Attitude sans ambiguïté face à la multiplication des burqas et intégristes de tous crins.

    RépondreSupprimer
  8. Et puis chasser sur les terres du FN, c'est pas facile, on tue pas le sanglier comme ça, faut de l'équipement et tout...et de l'entrainement...

    RépondreSupprimer
  9. "Si sur les 4 points que vous avez au programme (sécurité, industrie, islam et musulmans), seul un seul,"

    Mais écoutez donc ce qu'ils disent, "les gens." Et regardez comme ils votent, de plus en plus...
    Le billet d'hier le disait pas ça. Un petit coup de rame dans la mer du réel, et vite, il faut rallumer les gaz "recentrons-nous sur les vrais problèmes" ? Ho, z'avez pas entendu parler des derniers sondages à propos de l'islam ?

    RépondreSupprimer
  10. Suzanne,

    S'il fait campagne à 75% sur l'immigration et la sécurité, il ne gagnera rien.

    RépondreSupprimer
  11. Bon sang, il y a tellement peu de politiciens de gauche qui défendent la laïcité et luttent contre les intégristes, pas comme ces veaux de socialistes qui se sont éclipsés au moment du vote sur la burqa et construisent des mosquées avec des minarets en plaqué or avec pluie de pétales de roses sur les croyants qui se rendent à l'appel du muezzin (style Avallon et son maire PS), faut pas leur taper dessus et les mettre dans le même sac que le FN!

    RépondreSupprimer
  12. Nicolas : c'est là dessus que se fera la campagne, vous verrez. (je radote, je sais). On sera bientôt dégoûté par les surenchères de promesses sécuritaires. Ceux qui promettront des minarets pourront se rhabiller.

    RépondreSupprimer
  13. Et justement, Gérin n'est PAS dans les promesses. Il travaille et agit dans son coin comme il peut, depuis des années.

    RépondreSupprimer
  14. (V'la que je défends un PCF, maintenant).

    RépondreSupprimer
  15. Dorham,

    Ouais.

    Suzanne,

    Z'êtes à l'ouest, aujourd'hui ? Tous les sondages montrent que les préoccupations principales des gens sont autour de l'économie. Devriez aller au bistro, personne ne parle de sécurité ou d'islamisation.

    Le billet d'hier que vous évoquez disait qu'il ne fallait pas parler des procès en cours et le billet d'avant hier qu'il ne fallait pas avoir l'oeil sur le FN.

    Ce qui n'empêche pas de "traiter" des problématiques dont il parle, mais pas à 75% d'un programme politique.

    Ou alors c'est du mensonge : l'état c'est avant tout du pognon.

    RépondreSupprimer
  16. Suzanne,

    Ne faisons pas de supputations sur la campagne, c'est Nicolas Sarkozy qui devrait donner le tempo, mais il aura des difficultés à parler de sécurité ou d'immigration, d'identité nationale et tout ça, vu qu'il a abouti à un fiasco et qu'il ne peut pas mettre tout ce bordel sur le compte d'une crise économique.

    Par ailleurs, il n'a probablement pas intérêt, électoralement à mettre en avant les thèmes du FN, ça donnerait des voix à ce dernier (comme en 2002) et il prend le risque de se faire griller la politesse dès le premier tour, notamment si un gugusse comme Borloo se présente.

    RépondreSupprimer
  17. Quel con ce Guérin, encore un bon coup pour faire perdre la gauche tiens!

    On parvient à distinguer dans ses propos un problème d'égo face à la montée de Mélenchon tout de même.

    Et niveau propositions, il ne reste ce qu'est le PCF depuis des dizaines d'années : des suiveurs nostalgiques, sans idées mais trop fiers et tentant désespérément de se raccrocher au wagon lors des échéances électorales sur des thèmes qu'il ne maitrise pas.

    RépondreSupprimer
  18. Nicolas: je suppute si je veux, d'abord... On verra bien.

    Je ne vais pas au bistro (je suis une honnête femme, moi) mais je vis dans un village avec boulangerie et sortie des écoles... et j'écoute la radio aussi.

    RépondreSupprimer
  19. Suzanne,

    Faire perdre la gauche ? C'est plutôt Mélenchon qui s'en charge en ayant pour principale cible le PS...

    Suzanne,

    N'écoutez pas radio. Ou alors Sky Rock.

    On verra bien...

    RépondreSupprimer
  20. @ Nicolas :

    Mais non, Mélenchon commençait à bien émerger et à faire de l'ombre au PS qui reste bloqué sur sa politique de gestion et prêt à proposer un DSK ou une Aubry pour 2012.
    C'était plutôt bon signe. Et voilà Guérin qui lui met des bâtons dans les roues pour une histoire d'égo et de deuil de son parti pas terminé.

    RépondreSupprimer
  21. J'aime bien Gérin. Parce qu'il parle beaucoup de laïcité et de sécurité. Mais je trouve dommage qu'il vienne perturber la candidature de Mélenchon (qui est lui aussi un grand laïque).

    RépondreSupprimer
  22. Nicolas: question de point de vue. Certains diront que le PS qui a l'expérience infaillible des élections perdues essaie de faire de l'ombre à la vraie gauche non libérale et laïque et blablabla.

    Purée, Skyrock...
    tiens, au téléphone sonne, sur Fr inter, on parlait hier de la montée de la droite populiste partout en Europe, sauf en Espagne. C'était intéressant.

    RépondreSupprimer
  23. Tassin,

    Tu fais trop de politique devant un ordinateur et pas assez au bistro (ou à l'école, la boulangerie ou tout autre machin fréquenté par Suzanne). Le Parti de Gauche ne tient QUE par Mélenchon, les forces du Front de Gauche viennent du PC...

    Par ailleurs tu dis "mais non" suivi de l'affirmation que j'avais juste avant : Mélenchon fait de l'ombre au PS. Il le fait en tapant dessus.

    RépondreSupprimer
  24. VinZ,

    Ils n'ont pas le monopole de la laïcité, c'est aussi le nouveau cheval de bataille de Marine Le Pen...

    Et je n'ai pas dit que je n'aime pas Gérin et Méluche. Gérin a un parti à sauver : comme Méluche ne sera pas élu, le soutenir, pour le PC, n'a pas vraiment de sens à part entériner sa disparition... Comme le Parti de Gauche n'existe pas sans Mélenchon (un peu comme le MRC sans Chevènement !), enterrer le PC derrière un nom n'a pas trop de sens...

    Suzanne,

    Oui, chacun son point de vue, mais je ne vois pas le PS gagner avec des slogans creux sur l'Islam ou la sécurité. Pourquoi pas "l'ordre juste" ?

    RépondreSupprimer
  25. "Le Parti de Gauche ne tient QUE par Mélenchon, les forces du Front de Gauche viennent du PC..."

    Ça c'est bien vrai, et l'attaque de Gérin est d'autant plus stupide du coup. Il tape sur le type qui donne renaissance à une grand part des idéaux du PC.

    Méa culpa pour le bistro et la boulangerie, mais en retour permets-moi de te dire que tu fais un peu trop de realpolitik. ;-)

    Bonne journée,

    RépondreSupprimer
  26. Récupérer les voix du FN en tendant la main aux musulmans ? Y a comme un truc qui m'échappe, là…

    Quant aux fameuses "préoccupations des gens", on s'en tape un peu. Je veux dire par là qu'il faut évidemment en tenir compte, mais pas ne tenir compte que d'elles. En 1936, 37 (vous le sentez venir, là, le point Godwin ?), les ouvriers français ne se préoccupaient que très peu du nazisme…

    RépondreSupprimer
  27. Tassin,

    Je ne fais pas de politique, je me contente d'en parler. Je ne fous de la realpolitik et de tout ça : je sais juste que seule une gauche forte permettra de gagner et que seul un candidat issu du PS a une chance d'être élu.

    Ceci nécessite une gauche de la gauche forte ce qui ne peut se faire qu'autour des idées, pas d'un homme : le culte du chef est contraire aux idéaux de la gauche (ce que je regrette, le PC avait une meilleure gueule autour de Marchais).

    Dans trois mois, le PC risque de perdre ce qui lui reste : la Présidence de départements. Veut-il perdre encore plus, au nom d'idéaux porté par un autre qui n'a que comme idéal de prendre des voix au PS !

    Les électeurs du PC sont partis vers le FN mais les électeurs du Front de Gauche ne pensent qu'à piquer les "bobos" (dont je fais partie, ça n'a rien de péjoratif) au PS.

    La réalpolitik désigne "la politique étrangère fondée sur le calcul des forces et l'intérêt national". Ca n'a rien à voir avec le sujet qui nous occupe actuellement...

    RépondreSupprimer
  28. Didier,

    Qui parle de "Récupérer les voix du FN en tendant la main aux musulmans" ?

    Si le Front Populaire avait parlé des dangers du Nazisme, ça n'aurait pas coupé les velléités d'Hitler. Mais on n'aurait pas eu les congés payés, vu qu'il n'aurait pas été "au pouvoir".

    RépondreSupprimer
  29. Le Front populaire aurait au moins pu se contenter de NE PAS laisser tomber l'Espagne républicaine…

    Mais bon, on s'égare, là.

    RépondreSupprimer
  30. @ Nicolas :

    Ca c'est la définition originale (allemande)
    Aujourd'hui :
    "En France, [...] il est employé dans le sens d'abandonner ses idéaux pour composer avec la réalité."

    RépondreSupprimer
  31. Tassin,

    Dans ce cas, vive la réalpolitik. En fait, j'en ai un peu marre de cette gauche qui pense représenter les ouvriers (qui représentent moins de 10% des électeurs) alors qu'ils l'ont désertée parce qu'elle ne s'adresse plus à eux...

    Alors quand on me parle d'idéaux, ça me fait doucement rigoler quand on défend une personne qui tape sur la gauche en général, confortant les extrêmes...

    Didier,

    Mais non, Suzanne parlait de l'Espagne, plus haut !

    RépondreSupprimer
  32. des primaires des primaires ! :)

    RépondreSupprimer
  33. Gaël,

    Oui, ça pourrait être rigolo.

    RépondreSupprimer
  34. Nicolas, j'aime bien ton blog, mais nous faire le coup du vote utile, en appuyant sur les différents PG/PCF, c'est vraiment petit.
    Trouve autre chose!
    j'sais pas, moi, un truc de fond qui nous explique en quoi DSK est un homme de Gauche (car c'est bien lui votre candidat, non?)
    Bien à toi camarade.

    RépondreSupprimer
  35. Oliv,

    Je n'ai pas fait le coup de vote utile, il ne s'agit pas de ça. D'ailleurs le PS a gagné les présidentielles quand sa gauche était forte. La "gauche de la gauche" ferait mieux de s'occuper de l'électorat perdu, le fameux "vote ouvrier" et éviter de récupérer l'électorat du PS qui lui n'a pas trop bougé (on a assez des écolos...).

    Tu nous fais le coup de DSK. Toujours le truc de la vraie gauche, comme si les 8% que représente le Front de Gauche pouvait être la vraie gauche.

    DSK est l'inspirateur des 35 heures et des emplois-jeunes. Quant à Méluche, il faisait partie du gouvernement a qui vous reprochez d'avoir fait tant de privatisations, sans ne jamais rien dire.

    Qui est à gauche ?

    Celui qui peut faire gagner le PS ou celui qui essaie de le faire perdre ?

    RépondreSupprimer
  36. 38 commentaires ? La vache le PC démarre super bien sa campagne !
    :-))

    [Bon, en fait, le PC veut surtout sauver ses élus locaux, sa seule source de revenus pour l'instant. Donc, les présidentielles, … :-) ].

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.