09 janvier 2011

Regarde

Regarde :
Quelque chose a changé.
L'air semble plus léger.
C'est indéfinissable.

Regarde :
Sous ce ciel déchiré,
Tout s'est ensoleillé.
C'est indéfinissable.

Un homme,
Une rose à la main,
A ouvert le chemin
Vers un autre demain...



(Merci à Luciamel)

12 commentaires:

  1. Qu'est ce qui t'arrive, t'es malade ?...

    RépondreSupprimer
  2. merci ;)))) et je peux te dire que ça nous avait fait de l'effet, son "regarde", à Pantin, en 81...

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai, c'est pas dans ton habitude de mettre des vidéos/musiques. M'enfin c'est cool.
    La nouvelle serveuse de la Comète s'appelle Barbara ?

    RépondreSupprimer
  4. Minijupe,

    Pourquoi ?

    Lucia,

    Je me doute !

    Vlad,

    Pas encore, je crois. Attends ! Je vais voir dans 10 minutes.

    RépondreSupprimer
  5. Grand Classique !
    ...
    l'apéro, le dimanche midi à la Comète !
    :)

    RépondreSupprimer
  6. Mais ouiiiiiii ! c'est la chanson du jour !

    RépondreSupprimer
  7. Gildan,

    J'y vais.

    Doudette,

    Ben oui ! Je suis assez con pour faire un billet sur Mitterrand (ce matin) sur un blog et diffuser "l'Aigle Noir" sur l'autre sans faire le rapprochement !

    RépondreSupprimer
  8. Nicolas,
    par rapport au commentaire précédent, on ne peut pas être partout!
    Sinon j'ai me bien Barbara, il y a également "mon père", "Nantes", et un tas d'autres, magnifiques...

    RépondreSupprimer
  9. Jacques Etienne09 janvier, 2011 14:57

    Je ne connaissais pas...

    C'est pas le mieux de Barbara dont je fus fan quand j'étais en âge de l'être.

    Cet homme, une rose à la main, se trimballant au Panthéon m'a semblé battre tous les records des ridicules possibles.

    D'un autre côté, je conçois que les préjugés idéologico-politiques permettent d'oublier que la nudité du "roi" était pathétique...

    RépondreSupprimer
  10. Nicolas,
    tu auras certainement fait un p'tit tour par là, mais j'attire ton attention par là.
    http://francedapresdemain.blogspot.com/
    ...On avait oublié le perdant.

    RépondreSupprimer
  11. Ben c'est pas ce qu'elle a fait de mieux, Mémère ! C'est presque aussi nul que sa chanson sur le sida. Heureusement qu'elle s'était rattrapée avant (si je puis dire…) avec quelques chefs-d'œuvre…

    RépondreSupprimer
  12. Malheureusement ou heureusement le pouvoir ne peux changer la vie (pour les plus jeunes c'était un slogan du PS)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.