13 avril 2011

TEPA au tapis ?

Nicolas Sarkozy a rendu les arbitrages pour ce qui concerne la réforme fiscale et la presse en fait un large écho, ce matin, avec la diminution de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune. Je ne vais donc pas m’étendre : globalement, cette réforme est réduite à peau de chagrin. Je ne sais pas ce que prépare l’UMP, peut-être la remettre au centre de la campagne pour les présidentielles ou la peur de trop se caler sur les propositions du PS, la peur de prendre des coups,… ?

Je note néanmoins deux volets : la suppression du bouclier fiscal et la réhabilitation partielle des droits de succession. Je ne connais pas les détails mais : « les successions de plus de quatre millions d'euros seront plus lourdement taxées et concernant les donations, le gouvernement veut rallonger de 6 à 10 ans le délai donnant droit à abattement, et supprimer des avantages en fonction de l'âge auquel elle est effectuée ».

Je ne peux que m’en réjouir, même si ce n’est pas suffisant…

Ce qui me frappe, c’est que sur les quatre volets principaux de la loi TEPA, la mesure phare du projet économique de Nicolas Sarkozy, deux sont donc supprimés – les aides fiscales d’accession à la propriété (l’année dernière, je crois) et le bouclier fiscal (maintenant) – et un allégé – la diminution des droits de succession.

Il ne reste donc plus que la défiscalisation des heures supplémentaires.

Est-ce que le gouvernement est en train de dire que son projet de 2007 était mauvais, contreproductif, et que nous avions raison de pester contre ?

8 commentaires:

  1. Même Elkabach a bredouillé une telle conclusion ce matin sur Europe 1 devant Barouin !

    RépondreSupprimer
  2. "Est-ce que le gouvernement est en train de dire que son projet de 2007 était mauvais, contreproductif, et que nous avions raison de pester contre ?"

    Ben oui !

    RépondreSupprimer
  3. Si Elkabach bredouille, c'est vraiment foutu.

    RépondreSupprimer
  4. Posons le problème à l'envers, l'UMP doit chercher des solutions pour éteindre l'incendie et retrouver un semblant d'espoir de se retrouver au second tour.
    Je dirais que c'est une réforme de la réforme.
    A y regarder sous l'œil du figaro.fr, c'est pas mal tourné : relèvement des plafonds pour les successions, suppression du bouclier fiscal, en gros ça taxe chez les "riches". Mais c'est dommages que ça arrive à la veille d'une élection où l'UMP a des chances infimes de passer le premier tour.

    RépondreSupprimer
  5. il a eu le nez creux Johnny de pas rester en France :)

    RépondreSupprimer
  6. David,

    A son age, faut l'excuser.

    Elmone,

    Oui.

    Marlowe,

    Non, c'est la routine.

    Pierre,

    Infime ?

    Romain,

    Ouais...

    Gaël,

    Ce touriste ?

    RépondreSupprimer
  7. Si ça n'a pas marché, ce n'est pas que le projet était mauvais, c'est à cause des 35 heures !
    :-))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...