27 novembre 2007

La magie des tours

Très bon dossier dans le dernier Sciences et Avenir sur l’environnement et l’urbanisme (pas disponible sur internet).

Il évoque en particulier la possibilité de reprendre la construction de tours dans Paris, d’un nouveau type qui, d’une part combineraient logements, bureaux et services et d’autre part seraient construites dans un souci d’optimisation énergétique.

Les écolos semblent contre, justement à propos de ce volet sur l’énergie : outre la masse de béton et autres saloperies pour la construction, les ascenseurs seraient particulièrement énergivores.

Bof… Sur le premier volet, je ne vois pas pourquoi il faudrait beaucoup plus de matériaux pour construire un immeuble de quinze étages que trois de cinq. Sur les ascenseurs, ils ont probablement raison mais devraient prendre en compte le fait que densifier la population permet de réduire les déplacements.

Car il s’agit bien de cela : densifier la population pour éviter aux gens d’habiter à 30 km du centre ville et de se taper des heures de transport en commun (et de ronchonner pendant les grèves). En outre, je ne vois pas ce qu’il y a de particulièrement écolo à laisser les gens construire des pavillons sur 300 m2 de terrain sur toute la surface du pays !

Je vous laisse lire Sciences et Avenir. Il laisse songeur… et, pour ma part, je deviens de plus en plus partisan de ces tours, alors que la hauteur des bâtiments reste limitée à 37 mètres dans Paris.

Quelques avantages : la mixité entre bureaux, services et logement permet… la mixité et aussi d’optimiser les espaces communs. Il y aura toujours du monde dans les parties communes, et, par exemple, les parkings pourraient être partagés entre les habitants et les gens qui y travaillent. La piscine du 32ème pourrait être utilisée en journée par les bureaucrates et en soirée par les habitants. Tous types de services pourraient être développés en commun : crèches, conciergeries, ... La chaleur produite par les machines de bureau pourrait être récupérée pour le chauffage des habitations.

Rapprocher des milliers de braves gens du centre de Paris (les tours pourraient être construites également en banlieue, mais proche des RER) permettrait à ce million de types d’éviter des galères de transport… et la consommation d’énergie qui va avec. Les tours participeraient à l’aménagement du territoire.

Il faudra juste savoir éviter les erreurs du passé, les barres de HLM pour entasser les individus et les quartiers de bureaux déserts le week-end.

N.B. : A propos de sortie de magazines... Le dernier numéro de La Hulotte est arrivé à la maison samedi !

22 commentaires:

  1. je dois être écolo, car je suis contre (http://sarkofrance.wordpress.com/2007/11/22/les-tours-infernales-de-bertrand-delanoe/)

    RépondreSupprimer
  2. Je te conseille la lecture du Sciences et Avenir.

    Il y a un tas d'avantages, ne serait-ce que pour la qualité de vie (éviter les transports, remplacer les barres d'immeubles, ...) et je nuance mes propos : je ne parle pas que de Paris, mais aussi de banlieue (tours à proximité des RER).

    RépondreSupprimer
  3. Bon, si y'a une piscine au 32è, va pour les tours. Réflexion intéressante, en tout cas. Densifier, quand il y a concentration, oui (je vis en grande banlieue, et je vois bien que le mode de développement actuel, où les terres agricoles se font chaque jour dévorer par les entrepôts, les centres commerciaux ou les lotissements, n'est pas viable !). Mais aussi éviter la concentration excessive dans Paris et les grandes villes : ça nous fait des mégapoles pas faciles à vivre !

    RépondreSupprimer
  4. Oh91,

    Bienvenue ici !

    Oui, les tours ne sont pas la solution, mais juste une facette intéressante... Ce qu'il faudrait, bien sûr, c'est supprimer ces mégapoles...

    RépondreSupprimer
  5. En Espagne , c'est plutôt comme cela , des immeubles , des tours.. Ce n'est pas si mal.. Cela n'abime pas plus le paysage que toutes ces petites maisons qui bouffent de l'espace.Pour l'écologie , voir en Allemagne où la construction collective est privilégiée. mais le Français est très grégaire à l'étranger et très individuel chez lui ,en France. en ce qui me concerne , je suis pour la construction de tours à Paris. en évitant les pièges.. Et le Corbusier avait pas mal conçu la chose ...Pourtant , je suis Montmartroise de naissance et j'aime Paris pour y avoir trainé dans tous les sens, et de toutes les façons.

    RépondreSupprimer
  6. Christie,

    Oui... Je crois qu'on peut construire des tours en évitant que Paris (et surtout, la petite couronne) ressemble à New York. On peut alterter les tours et les espaces verts.

    Par exemple, à côté de chez moi, au Kremlin Bicêtre, ils construisent un hypermarché Auchan. Ca n'aurait pas été complètement con de le surélevé d'une dizaine d'étages pour y mettre des logements ou des bureaux supplémentaires (quoique, à Bicêtre, on a déjà trop de bureaux vides, je crois). Pour nous ça n'aurait rien changé, pour les nouveaux habitants ça aurait été très bien.

    Grande vue dégagée, 3 minutes de la ligne 7 du métro, 5 minutes du tramway et 10 minutes de la ligne 14 du métro.

    Ca n'aurait pas fait d'ombre au 13ème arrondissement.

    RépondreSupprimer
  7. Je suis entièrement d'accord avec toi !et j'aurais volontier apprécié un logement en haut d'une tour , si cela avait permis à mon gamin d'intégrer le Lycée Toulouse Lautrec près de Garches.C'est un lycée adapté et le seul en France qui accepte les valides et enfants en situation de handicap . le seul qui corresponde vraiment à la situation particulière du gamin.

    RépondreSupprimer
  8. Tiens, tu viens de réinventer Le Corbusier!
    Cela-dit, concernant les tours, je n'ai jamais compris l'opposition des prétendus écologistes à la construction de tours…

    RépondreSupprimer
  9. Christie,

    Oui, mais c'est un autre problème.

    Jean,

    Je ne sais pas si Le Corbusier avait imaginé ça... Pour les réticences des écologistes, c'est le même que d'habitude : ils ne veulent pas choisir entre deux maux.

    RépondreSupprimer
  10. J'ai un gros défaut , je mélange tout !!!

    RépondreSupprimer
  11. Oui, c'est écolo, les tours. Le Corbusier était un visionnaire. Reste à espérer que les ascenseurs ne deviennent pas de nouveaux RER B ^^

    RépondreSupprimer
  12. Oui, sur le papier, je suis d'accord.
    Masi si tu me demandes d'aller y habiter, bah, c'est pas mon truc. Ca devient bien trop souvent des cages à lapins…
    Mais sur le papier, c'est interessant !
    :-))

    RépondreSupprimer
  13. Ellie,

    tu devrais essayer le RER C : il s'arrête à tous les étages.

    Fil,

    Bien sur ! Il faudrait que le papier suive...

    RépondreSupprimer
  14. Encore faudrait-il que les gens qui y habitent soient ceux qui y travaillent. :/

    Cela dit, c'est intéressant et c'est clair que les banlieues dodo et les banlieues boulot s'incrivaient dans une logique dépassée, celle de la voiture.

    RépondreSupprimer
  15. Doc,

    Oui

    (le concierge habitera là !).

    RépondreSupprimer
  16. L'homme n'est pas un lapin et vivre dans un clapier non merci

    RépondreSupprimer
  17. Tu habites où ? Dans un pavillon de banlieue à deux heures de Notre Dame ?

    RépondreSupprimer
  18. J'arrive un peu en retard, mais je suis d'accord pour la densification. Les tours sont-elles le meilleur moyen pour y arriver? Je ne sais pas. Juan a peut-être raison, que c'est la mégalomanie de Delanoë qui s'enclenche, là.

    Quoi qu'il en soit, la densification des centres urbains est une priorité écologique. Le phénomène des rurbains est une catastrophe (sauf s'ils peuvent faire du télétravail).

    RépondreSupprimer
  19. Il ne faut pas que des tours, c'est une des solutions à la nécessité densification.

    RépondreSupprimer
  20. @filaplomb & @nicolas : Pourquoi cette histoire de papier qui suit pas, il n'y aurait pas de toilettes dans chaque logement ?

    Avertissement, y a trop de commentaires, alors je mets le mien avant de lire celui des autres. C'est pas poli. Mais c'est pas grave non plus.

    RépondreSupprimer
  21. Franssoit,

    Si, il y a des toilettes, mais le papier n'est pas fourni donc il faut faire venir des gros camions pour l'amener : ça pollue.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.