01 novembre 2007

Raz le bol du Parti Socialiste !

On dirait que le Parti Socialiste fait tout pour s’autodétruire.

Nous avons François Hollande et la plupart des cadres du parti expliquer qu’ils vont voter pour le minitraité !

Houhou ! Les gars ! Quand on est dans l’opposition, on ne dit pas que ce que fait la majorité est bien ! Au pire, on ferme sa gueule.

Là vous aviez l’occasion de hurler contre le fait que le traité passe par la voie parlementaire et pas par referendum ! Tous les arguments étaient avec vous.

Un journaliste vous demandait : « Mais, vous, personnellement, vous être pour ou contre ce nouveau traité ? ». Il suffisait de répondre : « La question n’est pas là mais de savoir si le peuple Français est pour ou contre ».

Et hop ! Le jour du vote, vous refuseriez de voter. L’abstention, ça s’appelle. Ni vu ni connu. Le texte passerait sans vous ! Vous ne seriez même pas accusés d’avoir fait échouer la construction Européenne.

De quoi avez-vous peur ? Que Nicolas Sarkozy tire à lui la couverture ? Qu’il s’attribue lui-même la poursuite de la construction ? De toute manière, il va le faire ! Vous aviez une occasion en or de dire que Nicolas Sarkozy ne respectait pas la volonté du peuple.

Vous voulez vraiment tout perdre ?

D’un autre côté, nous avons Jean-Marc Ayrault qui vient de limiter les possibilités de festoyer dans sa ville de Nantes (interdiction des happy hours et autres open bars). Pour ceux qui ont oublié qui est JMA, c’est le Président du Groupe Socialistes (et autres) à l’Assemblée Nationale, autant dire le chef de l’opposition parlementaire (et un des principaux soutiens à Ségolène Royal). Ce type arrive à prendre une abominable mesure conservatrice… et liberticide.

Je veux bien être un blog politique de gauche bien classé, mais il faudrait redéfinir ce qu’est la gauche ! Si les socialistes ont décidé de prôner une politique encore plus à droite, je me tire…



8 commentaires:

  1. pas d'accord avec toi,
    et je n'ai pas attendu sarko et sa bande pour me dire quoi penser sur la construction européenne.
    Le vrai problème du PS est que c'est une problématique mineure depuis trop longtemps et accaparé par Mitterand

    RépondreSupprimer
  2. Marc,

    Il ne s'agit pas de s'opposer à la construction Européenne mais de s'opposer à Nicolas Sarkozy et à ses méthodes.

    Toute la gauche devrait être debout à scander que c'est un scandale de ne pas faire un referendum...

    Ils font une erreur politique majeure, comme d'ailleurs en 2005 (alors que j'avais moi-même voté oui).

    Ils sont repartis pour 10 ans d'opposition pusiqu'ils ne savent pas... s'opposer.

    RépondreSupprimer
  3. Fouillou… En forme le Nicolas aujourd'hui !

    RépondreSupprimer
  4. Ca m'arrive ! (surtout après 3 jours de vacances !).

    RépondreSupprimer
  5. Tiens, je réfléchis en ce moment à un article sur ce PS que personne ne nous envie !
    Sauf pour rigoler !
    :-))

    RépondreSupprimer
  6. Heureusement qu'on a le PS pour rigoler !

    RépondreSupprimer
  7. D'un côté, l'UMP a son dictateur, de l'autre, le PS a 36 leaders : va falloir se réveiller, qu'un hiomme ou une femme s'impose à la tête de ce groupe en reconstruction. Sinon, en 2012, il n'y aura qu'un parti qui se présentera.

    RépondreSupprimer
  8. Homer,

    C'est pas ça, l'ouverture ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.