14 novembre 2007

Coût du paquet fiscal : 0,5% de croissance

Intox2007 relève l'information dans l'Humanité et à RTL. Selon l'OCDE, le paquet fiscal aura un impact négatif de 0,5 point de PIB sur la croissance !
Nicolas Sarkozy et Christine Lagarde voulaient aller chercher le point de croissance qui nous manquait... Pour l'instant, ils ont réussi à nous appauvrir par une réforme débile : faire croire aux pauvres qu'ils vont gagner plus (alors que l'inflation prospère) en refilant 15 milliards d'euros aux plus riche !
Les types de droite vont se gausser d'une croissance excellente alors qu'ils ont tout fait pour la ralentir. De tête : 1,8 + 0,5 = 2,3... Ils feraient mieux de la fermer !
Sans compter qu'avec les 1,8%, on est encore très loin des prévisions des clowns qui ont préparé le budget.

17 commentaires:

  1. @Nicolas: il faut aussi saluer le glorieux camarade Emmanuelli, qui a rappelé des évidences sur I-Télé en sa basant sur l'OCDE pour dégommer l'UMP.

    Rhaaa putain, si tout le monde faisait comme lui, ça serait mieux. allez les élephants , tous en séance de rattrapage chez Henri!!!

    RépondreSupprimer
  2. Dagrouik,

    Vive Emmanuelli ! Je viens de lire ton billet.

    On rappelle ces évidences tous les jours mais les tristes pingouins de la tête du PS préfèrent raconter des conneries !

    Ton appel, au sein de ton billet, est très juste ! Mais je ne vais pas faire un billet à chaque fois que tu en fais un !

    RépondreSupprimer
  3. @Nicolas: tu peux appeller Vals a aller faire des devoirs de vacances chez Henri Emmanuelli: les landes c'est joli :o)

    RépondreSupprimer
  4. quand on lit le billet de Valeuf, le paquet fiscal, c'est pas une maladresse qui plombe la croissance, c'est une provocation particulièrement scandaleuse

    RépondreSupprimer
  5. ==dagrouik
    Le problème avec Vals c'est son inconstance
    Cf au référendum sur l'Europe ou l'a beaucoup vu défendre le non avec beaucoup de talent, en début de campagne avant de l'entendre défendre le oui avec, toujours du talent, à la fin de la même campagne.

    RépondreSupprimer
  6. Dagrouik,

    C'est joli les Hollandes ?

    @Olivier,

    Le problème de Vals c'est qu'il n'existe pas.

    RépondreSupprimer
  7. Donner plus de moyens aux riches, c'est leur permettre d'acheter plus de choses produites par des pauvres.

    Donc les faire travailler plus pour gagner plus et surtout ennrichir les patrons qui ne payent pas de charges sur les heures supplémentaires (et donc les marchandises supplémentaires produites).

    C'est pas ça ?

    RépondreSupprimer
  8. Y'a un peu de ça !

    Mais au moins, si ça marchait, la réforme de Sarko aurait atteint son but ! Mais ça ne marche pas, le pognon gagné en plus par les riches est investi, pas consommé !

    RépondreSupprimer
  9. Ouais, enfin au moins les riches n'achètent pas l'album de Johnny !

    RépondreSupprimer
  10. ouaaaaaarrrpppheuuuuuuuuuu je ouarfe, la théorie du ruissellement qui nous explique que les riches plus riches redistribuent eux même. Ce n'est basé que sur de grotesques idées, sans doute nées à la fin d'un repas trop arrosé.

    Les += riches ?? et la spéculation boursière, immobilière : c'est là que le pognon va. Et pas dans les poches de ceux qui vivent avec 500 euros chaque mois. Bref, du grand n'importe quoi, tiens j'en pête de joie.

    Tiens Emmanueli qui rappelle un autre truc: Fillon en 2003 avait promis de stabiliser les retraites, héhé, gros con de fillon pris la main de le sac en flagrand délit de mensonge.

    Quand verrons nous un député abandonner le politiquement correct et poser les vrais questions : "Mr Fillon les gens pensent que vous les prenez pour des cons, vous nous avez menti en 2003, quelles sont vos explications sur cet echec?"

    RépondreSupprimer
  11. Ca dépend, si les plus aisés parlent de la croissance de leurs revenus, ils sont très content de ce gouvernement !
    :-))

    RépondreSupprimer
  12. Dagrouik,

    Arrête de péter sur mon blog. Avec les nouvelles techno, ça pue jusqu'ici.

    Fil,

    Et la croissance des éditions filaplomb ?

    RépondreSupprimer
  13. Vive Sarkozy, un président qui milite pour la décroissance, même si c'est malgré lui!

    Eric

    RépondreSupprimer
  14. Mieux ! Il ne milite pas ! Il agit...

    RépondreSupprimer
  15. Nicolas : maintenant que le site a l'air d'être enfin en place (je touche du bois !), les éditions Filaplomb vont enfin pouvoir débuter !
    Juste 15 jours de retard !
    :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.