16 novembre 2007

Vive la grève !

Des commentaires à mon dernier billet sur Equilibre Précaire de Fanette et de Fiso m’ont énervé. Elles n’aiment pas les grèves.

Fanette a d’ailleurs un billet où elle relate qu’une intérimaire, qui élève toute seule ses trois enfants, a été virée car elle n’a pas pu aller au travail à cause des grèves.

C’est ballot.

Mais Fanette se trompe de combat. Ce n’est pas la faute des grévistes.

C’est avant tout la faute à notre modèle de société. Comment peut-on tolérer qu’une femme seule élevant trois mômes doive consacrer 10 heures par jour, temps de transport compris, au boulot ? Surtout en intérim, donc dans une situation particulièrement précaire : elle ne doit pas bien dormir toutes les nuits !

C’est aussi beaucoup aussi la faute à l’employeur. Il a décidé de faire appel des intérimaires pour faire certaines tâches. Ca lui permet de payer moins cher (ben oui… pourquoi, sinon ?) et d’exercer une pression sur les salariés. En plus, il triche… Ce n’est pas joli joli de prolonger d’un jour à l’autre les missions d’intérim.

C’est également la faute des organisations syndicales qui ne sont pas assez représentées (donc ma faute, je ne suis pas syndiqué). Il y a sûrement un moyen de défendre ce salarié. Comme le rappelait Intox2007 l’autre jour, un employeur n’a pas le droit de virer un salarié qui ne peut pas venir à cause d’une grève.

C’est pareillement la faute aux collègues de la petite dame (donc ma faute, ma boîte emploie probablement aussi des intérimaires). Ils devraient se mettre eux-mêmes en grève pour défendre l’employée en question.

C’est enfin la faute aux électeurs qui ont porté Nicolas Sarkozy et l’UMP au pouvoir. Dans leur idéologie, il font n’importe quoi, c’est-à-dire ce qu’ils avaient dans le programme, en gros. Sur les blogs on le répétait tous les jours…

C’est de la faute au gens qui oublient de compter. On nous casse les noisettes pour 15 milliards de déficits des comptes sociaux en oubliant que ça doit représenter moins de 10% du bénéfice des 100 plus grosses boites en France.

Ca n’est qu’un exemple, mais c’est bien la preuve qu’un monde meilleur est possible. Mais Nicolas Sarkozy et sa bande veulent commencer par détruire ce qu’on a.

Tiens ! Un autre exemple. Les franchises médicales ? Elles finiront par être remboursées par les assurances privées (dont les mutuelles). Elles augmenteront les cotisations des braves gens en faisant de la publicité « On rembourse aussi les franchises ». Et hop ! La sécu progressivement privatisée. Discrètement. Et les soins aux plus démunis ? On oublie.

Il faut lutter ! Défendre chaque acquis.

Arrêtons de dénoncer les grévistes ! Dénonçons les vrais problèmes.

Et ne jamais oublier que chaque parole gouvernementale est purement de la propagande : « la France est onzième sur les dix-huit pays les plus industrialisés en termes de journées non travaillées pour fait de grève » que nous disais hier Libération !

43 commentaires:

  1. Nicolas J. for Président !!!
    Year…
    Vive la sociale !

    RépondreSupprimer
  2. D'ac avec 99.9% de ton billet
    Par contre "de la faute aux organisations syndicales", là tu pousses un peu le bouchon,Maurice !
    C'est quand même la faute en premier lieu des employés qui ne se syndiquent pas, non !
    Bon d'accord, la CFDT qui trahit toujours plus vite que son ombre, ça incite pas à prendre une carte, mais les autres, CGT, FO, Sud... ils sont parfaitement fréquentables

    RépondreSupprimer
  3. Propagande, oui. Et la méthode utiliser est toujours la même: doiviser pour mieux régner.
    On expose les cheminots à la vindicte populaire, avant on a fait ça avec les étrangers, c'est aussi le cas avec les étudiants. Quand aux malades pauvres, ils n'ont qu'à être bien portants.
    Les Français acceptent ça en se disant que c'est un remède. Mais un remède à quoi? Les actions des entreprises du CAC 40 ont toutes propogressé l'an dernier (sauf celles dirigées par Thierry Breton, il paraît). En revanche, les inégalités vont se creuser...

    RépondreSupprimer
  4. je suis tout a fait d'accord, j'ai d'ailleurs "zappé" fanette de mes liens pour cela... peut etre un peu extreme mais qd meme^^

    RépondreSupprimer
  5. Rien à voir, mais à lire tout de même...
    http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2007/11/sarkozy-et-les-.html
    A+

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas J. for president in 2012.

    RépondreSupprimer
  7. Le Retour de Nicolas Dublog !
    Tu prépares 2012 ?
    Déjà que tu es ami avec Delanoë, fais gaffe, tu vas te retrouver candidat du PS.
    Ils manquent d'idées ? Ils n'ont qu'à lire ton blog, tout est dit comme il faut !
    :-)

    RépondreSupprimer
  8. tout ça est en partie vrai. je soutiens le combat.

    RépondreSupprimer
  9. Jean,

    D'accord ! Mais j'exige une diminution de mon salaire.

    Olivier,

    C'est ce que j'écris entre parenthèses.

    Eric,

    Ne le dis à personne : je suis actionaire de pas mal de trucs.

    Anonyme,

    Merci de ton courage pour avoué d'avoir zappé fanette sans dire qui tu es, alors que Fanette a un excellent blog où elle dit ce qu'elle pense (même si on n'est pas toujours d'accord, elle a raison de le faire !).

    Peuples,

    Je ne suis pas candidat. Je devrais.

    Fil,

    Merci ! Mais je suis ami avec tout le monde. Au fait ! J'ai bien reçu.

    RépondreSupprimer
  10. La Charte des moutons

    1) J’accepte la compétition comme base de notre système, même si j’ai conscience que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour l’immense majorité des perdants,



    2) J’accepte d’être humilié ou exploité à condition qu’on me permette a mon tour d’humilier ou d’exploiter quelqu’un occupant une place inférieure dans la pyramide sociale,3) J’accepte l’exclusion sociale des marginaux, des inadaptés et des faibles car je considère que le prise en charge de la société a ses limites,

    4) J’accepte de rémunérer les banques pour qu’elles investissent mes salaires à leur convenance, et qu’elles ne me reversent aucun dividende de leurs gigantesques profits (qui serviront a dévaliser les pays pauvres, ce que j’accepte implicitement). J’accepte aussi qu’elles prélèvent une forte commission pour me prêter de l’argent qui n’est autre que celui des autres clients,

    5) J’accepte que l’on congèle et que l’on jette des tonnes de nourriture pour ne pas que les cours s’écroulent, plutôt que de les offrir aux nécessiteux et de permettre à quelques centaines de milliers de personnes de ne pas mourir de faim chaque année,

    6) J’accepte qu’il soit interdit de mettre fin à ses jours rapidement, en revanche je tolère qu’on le fasse lentement en inhalant ou ingérant des substances toxiques autorisées par les états,

    7) J’accepte que l’on fasse la guerre pour faire régner la paix. J’accepte qu’au nom de la paix, la première dépense des états soit le budget de la défense. J’accepte donc que des conflits soient créés artificiellement pour écouler les stocks d’armes et faire tourner l’économie mondiale,

    8) J’accepte l’hégémonie du pétrole dans notre économie, bien qu’il s’agisse d’une énergie coûteuse et polluante, et je suis d’accord pour empêcher toute tentative de substitution, s’il s’avérait que l’on découvre un moyen gratuit et illimité de produire de l’énergie, ce qui serait notre perte,

    9) J’accepte que l’on condamne le meurtre de son prochain, sauf si les états décrètent qu’il s’agit d’un ennemi et nous encouragent à le tuer,

    10) J’accepte que l’on divise l’opinion publique en créant des partis de droite et de gauche qui passeront leur temps à se combattre en me donnant l’impression de faire avancer le système. J’accepte d’ailleurs toutes sortes de divisions possibles, pourvu qu’elles me permettent de focaliser ma colère vers les ennemis désignés dont on agitera le portrait devant mes yeux,

    11) J’accepte que le pouvoir de façonner l’opinion publique, jadis détenu par les religions, soit aujourd’hui aux mains d’affairistes non élus démocratiquement et totalement libres de contrôler les états, car je suis convaincu du bon usage qu’ils en feront,

    12) J’accepte l’idée que le bonheur se résume au confort, l’amour au sexe, et la liberté à l’assouvissement de tous les désirs, car c’est ce que la publicité me rabâche toute la journée. Plus je serai malheureux et plus je consommerai : je remplirai mon rôle en contribuant au bon fonctionnement de notre économie,

    13) J’accepte que la valeur d’une personne se mesure à la taille de son compte bancaire, qu’on apprécie son utilité en fonction de sa productivité plutôt que de sa qualité, et qu’on l’exclu du système si elle n’est plus assez productive,

    14) J’accepte que l’on paie grassement les joueurs de football ou des acteurs, et beaucoup moins les professeurs et les médecins chargés de l’éducation et de la santé des générations futures,

    15) J’accepte que l’on mette au banc de la société les personnes âgées dont l’expérience pourrait nous être utile, car étant la civilisation la plus évoluée de la planète (et sans doute de l’univers) nous savons que l’expérience ne se partage ni ne se transmet,

    16) J’accepte que l’on me présente des nouvelles négatives et terrifiantes du monde tous les jours, pour que je puisse apprécier a quel point notre situation est normale et combien j’ai de la chance de vivre en occident. Je sais qu’entretenir la peur dans nos esprits ne peut être que bénéfique pour nous,

    17) J’accepte que les industriels, militaires et politiciens se réunissent régulièrement pour prendre sans nous concerter des décisions qui engagent l’avenir de la vie et de la planète,

    18) J’accepte de consommer de la viande bovine traitée aux hormones sans qu’on me le signale explicitement. J’accepte que la culture des OGM se répande dans le monde entier, permettant ainsi aux trusts de l’agroalimentaire de breveter le vivant, d’engranger des dividendes conséquents et de tenir sous leur joug l’agriculture mondiale,

    19) J’accepte que les banques internationales prêtent de l’argent aux pays souhaitant s’armer et se battre, et de choisir ainsi ceux qui feront la guerre et ceux qui ne la feront pas. Je suis conscient qu’il vaut mieux financer les deux bords afin d’être sûr de gagner de l’argent, et faire durer les conflits le plus longtemps possible afin de pouvoir totalement piller leurs ressources s’ils ne peuvent pas rembourser les emprunts,

    20) J’accepte que les multinationales s’abstiennent d’appliquer les progrès sociaux de l’occident dans les pays défavorisés. Considérant que c’est déjà une embellie de les faire travailler, je préfère qu’on utilise les lois en vigueur dans ces pays permettant de faire travailler des enfants dans des conditions inhumaines et précaires. Au nom des droits de l’homme et du citoyen, nous n’avons pas le droit de faire de l’ingérence,

    21) J’accepte que les hommes politiques puissent être d’une honnêteté douteuse et parfois même corrompue. Je pense d’ailleurs que c’est normal au vu des fortes pressions qu’ils subissent. Pour la majorité par contre, la tolérance zéro doit être de mise,

    22) J’accepte que les laboratoires pharmaceutiques et les industriels de l’agroalimentaire vendent dans les pays défavorisés des produits périmés ou utilisent des substances cancérigènes interdites en occident,

    23) J’accepte que le reste de la planète, c’est-à-dire quatre milliards d’individus, puisse penser différemment à condition qu’il ne vienne pas exprimer ses croyances chez nous, et encore moins de tenter d’expliquer notre Histoire avec ses notions philosophiques primitives,

    24) J’accepte l’idée qu’il n’existe que deux possibilités dans la nature, à savoir chasser ou être chassé. Et si nous sommes doués d’une conscience et d’un langage, ce n’est certainement pas pour échapper à cette dualité, mais pour justifier pourquoi nous agissons de la sorte,

    25) J’accepte de considérer notre passé comme une suite ininterrompue de conflits, de conspirations politiques et de volontés hégémoniques, mais je sais qu’aujourd’hui tout ceci n’existe plus car nous sommes au summum de notre évolution, et que les seules règles régissant notre monde sont la recherche du bonheur et de la liberté de tous les peuples, comme nous l’entendons sans cesse dans nos discours politiques,

    26) J’accepte sans discuter et je considère comme vérités toutes les théories proposées pour l’explication du mystère de nos origines. Et j’accepte que la nature ait pu mettre des millions d’années pour créer un être humain dont le seul passe-temps soit la destruction de sa propre espèce en quelques instants,

    27) J’accepte la recherche du profit comme but suprême de l’Humanité, et l’accumulation des richesses comme l’accomplissement de la vie humaine,

    28) J’accepte la destruction des forêts, la quasi-disparition des poissons de rivières et de nos océans. J’accepte l’augmentation de la pollution industrielle et la dispersion de poisons chimiques et d’éléments radioactifs dans la nature. J’accepte l’utilisation de toutes sortes d’additifs chimiques dans mon alimentation, car je suis convaincu que si on les y met, c’est qu’ils sont utiles et sans danger,

    29) J’accepte la guerre économique sévissant sur la planète, même si je sens qu’elle nous mène vers une catastrophe sans précédent,

    30) J’accepte cette situation, et j’admets que je ne peux rien faire pour la changer ou l’améliorer,

    31) J’accepte d’être traité comme du bétail, car tout compte fait, je pense que je ne vaux pas mieux,

    32) J’accepte de ne poser aucune question, de fermer les yeux sur tout ceci, et de ne formuler aucune véritable opposition car je suis bien trop occupé par ma vie et mes soucis. J’accepte même de défendre à la mort ce contrat si vous me le demandez,

    33) J’accepte donc, en mon âme et conscience et définitivement, cette triste matrice que vous placez devant mes yeux pour m’empêcher de voir la réalité des choses. Je sais que vous agissez pour mon bien et pour celui de tous, et je vous en remercie.

    Fait par amitié sur la Terre, le 11 septembre 2003

    Extrait de mon Bloc-Notes:
    www.lamauragne.blog.lemonde.fr
    Bien cordialement,
    jf.

    RépondreSupprimer
  11. "Mais Fanette se trompe de combat. Ce n’est pas la faute des grévistes." => on a bien compris, c'est la faute de tout le monde sauf des grévistes
    Quand on fait quelque chose, la moindre des choses est de l'assumer.

    C’est avant tout la faute à notre modèle de société. Comment peut-on tolérer qu’une femme seule élevant trois mômes doive consacrer 10 heures par jour, temps de transport compris, au boulot ? Surtout en intérim, donc dans une situation particulièrement précaire => En attendant, ça lui permettait de vivre et de faire vivre ses enfants. Maintenant qu'elle a perdu son boulot, que comptes-tu faire concrètement pour elle? puisque tu te sens si concerné par son malheur, tu devrais être le premier à lui venir en aide. N'attends pas que qq'un le fasse avant toi !

    "C’est aussi beaucoup aussi la faute à l’employeur. Il a décidé de faire appel des intérimaires pour faire certaines tâches. Ca lui permet de payer moins cher (ben oui… pourquoi, sinon ?)." => je ne sais pas où tu as vu que prendre une intérimaire était moins cher pour l'entreprise. En prenant une intérimaire l'entreprise paye à l'agence d'intérim en plus du salaire de l'intérimaire : les charges sociales et les frais d'agence! Soit 1,5x de plus que pour un employé. Alors pour quelle raison? Pour la flexibilité. Même si l'intérim est un travail précaire, au moins c'est un travail, et beaucoup ne le subissent pas mais le choisissent! (tu peux par ex. te permettre une semaine de flottement entre deux missions et tu as des indemnités en fin de mission)

    C’est de la faute au gens qui oublient de compter. On nous casse les noisettes pour 15 milliards de déficits des comptes sociaux en oubliant que ça doit représenter moins de 10% du bénéfice des 100 plus grosses boites en France. A la base une entreprise a pour vocation de faire des bénéfices et non pas de faire du social. Et en termes de charges sociales, elles en payent assez pour qu'on tente de ponctionner encore plus;
    Suivez la logique : trop de charges => faillite, donc il faut les baisser pour garder l'entreprise viable, comment?=> suppression de postes, résultat? => qqes malheureux en plus à la rue
    => l'inverse de ce que vous recherchez !

    Je n'ai pas commenté les autres "fautifs", ça ne m'inspire pas.

    RépondreSupprimer
  12. Putain ! Deux trolls anonymes du même coup.

    Dont un qui nous explique qu'une entreprise prend des intérimaires pour le plaisir de payer plus cher.

    Bravo les gars ! Continuez...

    RépondreSupprimer
  13. t'as vérifié qu'ils venaient pas du ministère de l'intérieur? (cf. irene Desle)

    RépondreSupprimer
  14. Non, j'ai pas vérifié. Il n'en ont pas besoin pour se couvrir de ridicule !

    Au fait ! Quelqu'un a-t-il lu leurs commentaires pour m'en faire un résumé ?

    RépondreSupprimer
  15. Nicolas, je suis entièrement d'accord avec toi!

    prendre les grévistes comme des boucs émissaires est anti solidaire;
    au contraire l'enjeu actuel est très important;
    le gouvernement cherche justement la division pour, ensuite, laminer consciencieusement les acquis sociaux, et attaquer les corps professionnels et les syndicats.

    c'est aujourd'hui, qu'il faut faire bloc;

    et aller vers une société où le travail ne serait pas le centre obligatoire de la vie, car il y a autre chose à en faire, de la vie...

    RépondreSupprimer
  16. Céleste,

    Merci ! Oui, on a autre chose à faire que travailler. Un autre idéal de vie.

    RépondreSupprimer
  17. Autant je respecte Fanette car je lui connais une hypersensiblité , un coeur ....GROS .. comme ça (imagine le geste TRES Large que je viens de faire) et je la sais très prompte à défendre les plus fragiles..Pas comme certains dont l'intelligence est au raz de la quéquette ( si mes parent m'entendais , moi qui use et abuse d'un langage châtié!! Même que moi , je m'étonne !!) Je disais donc que je respecte Fanette pour ses analyses souvent pleine de sens, d'humour , de poésie, de tendresse.. Mais personne n'est parfait ( sauf MOI , bien sur)
    Par contre , j'ai aussi renoncé à;lire les commentaire vaseux des Fantômes préhistoriques qui habitent ton blog ) On pourrait pas trouver un exorciste quelque part ? Cependant , je soutiens les grévistes . J'ai expliqué pourquoi , sur le site de Fanette. La lutte aujourd'hui , c'est pour le droit au respect de nos enfants.. Il faut voir tous cela sur le très long terme.. Aujourd'hui pour dans 20 ans , c'est comme cela que cela marche , même si j'ai subi le même sort que cette malheureuse femme. Un humiliation injustifiée.
    Mais je suis consciente aussi du fait que l'on cherche à diviser pour mieux régnier. C'est ce que j'explique sur mon site suite à un mail envoyé sur le forum de France 2 et repris en ligne par plusieurs site.
    Les cheminots , ont entamé un combat de salariés. Il faut savoir que derrière , il y a aussi des vacataires , comme dans tous les emplois de la fonction publique...Et ceux-là sont réellement exploités.Il faut donc ce combat..Les cheminots dans l'histoire ont fait parti de la lutte pour nos acquis sociaux au début du siècle et c'est grâce à eux et à d'autres qu'ils ont pu être instaurés. Il y a eu des morts à l'époque ...C'était bien plus sanglant mais peut-être plus solidaire.

    RépondreSupprimer
  18. Je respecte aussi beaucoup Fanette... On a juste deux ou trois points de divergence !

    RépondreSupprimer
  19. Nanti et ranque,

    Vous êtes des cons.


    Avant de dégainer de grandes théories et d'insulter les gens, commencez par apprendre les règles élémentaires de politesse!
    Et je pense que l'auteur du blog en question n'a pas besoin de votre renfort pour donner les raisons de ce que vous ne considérez être qu'un dérapage mais qui pour pour moi traduit une méconnaissance fondementale du fonctionnement du système capitaliste.

    Monsieur, je ne vous salue pas!

    RépondreSupprimer
  20. Nous organisons la riposte face au déni de démocratie que représente la ratification, en plus sans débat, d'un Traité européen, faussement qualifié de "mini", à propos duquel tous les juristes s'accordent pour dire qu'il reprend dans son intégralité la Constitution massivement rejetée par référendum en 2005.

    Nous avons mis au point un petit argumentaire pour mobiliser l'opinion, l'informer. Il est à diffuser MASSIVEMENT.

    ====> Le diaporama à diffuser est ICI : http://test.antemia.eu/html/16/File/referendum.pdf

    Copiez-le sur votre ordi pour ensuite le diffuser par mail en pièce-jointe, ou diffusez directement le lien ci-dessus.

    Participez ainsi à la "CHAINE du REFERENDUM" : chacun envoie à au moins 10 de ses connaissances ce diaporama (petit fichier pas lourd qui s'ouvre donc facilement). Tout peut aller très vite, on peut toucher beaucoup beaucoup de monde et changer la donne.

    Plusieurs milliers d'internautes sont déjà dans la chaîne !

    Mobilisons-nous contre la pire et la plus violente atteinte à la démocratie de la Vè République. Ne laissons pas tomber la souveraineté populaire, c'est trop grave !
    Et ne comptons pas sur une presse servile pour faire naître le débat ou même seulement dire la vérité aux Français.

    ====> Le diaporama à diffuser est ICI : http://test.antemia.eu/html/16/File/referendum.pdf

    Sébastien Ticavet, administrateur de www.levraidebat.com

    RépondreSupprimer
  21. Je le vois et c'est rassurant . en même temps , le débat contradictoire permet de faire ressortir des choses qui resteraient enfouies.
    C'est important !! C'est juste les 2 ou 3 abrutis de la cervelle qui m'ont agacée .. Est-ce bien dis ?
    QI lamentable ..Et encore j'insulte ceux que l'on traite de débiles profond , je crois qu'ils surtout des ectoplasmes et que ces personnes en situations de handicap eux sont bien plus capables de réagir à la vraie beauté du monde.
    @ Ces 2 ou 3 qui sont tellement handicapés de leur vie que même leurs pompes ne doivent pas bien leur aller aux pieds.. Rien à voir? mais si messieurs .. Vous êtes génétiquement modifiés en ectoplasme, j'espère seulement que vous n'avez pas de descendance car s'ils ont un peu plus de cervelle vous risquez de payer les pots cassées.
    Il y a toujours un retour de bâton quelque part. Et ce seront les premiers à utiliser le" tri sélectifs ADN" Le chiens ne font pas des chats comme dirait le bon sens populaire.

    RépondreSupprimer
  22. Nanti,

    Fanette est une copine. Vous êtes arrivés sur son blog en l'insultant. Je vous insulte. C'est normal...

    Apprendre les règles de la politesse ! On croit rèver. De la part d'abrutis qui débarquent chez Fanette pour l'insulter...

    Le vrai,

    Ca ressemble à du spam.

    Christie,

    Laisse tomber les cons sur les blogs. Ce qui m'énerve c'est que ceci semblent de gauche. Généralement les trolls sont à droite.

    RépondreSupprimer
  23. J'ai retrouvé les commentaires des deux andouilles chez Fanette :



    Degré zéro de la réflexion et de l'analyse sur ce blog.
    Pour reprendre partiellement le titre : nul à chier !

    Rédigé par: nanti | le 16 novembre 2007 à 16:52


    un tel billet sans aucune analyse politique et économique est totalement nul et en plus il est vulgaire - vous vous trompez de cible et faites le jeu d'un gouvernement pourri - dommage je vous ai parfois lu plus inspirée.

    Rédigé par: ranque | le 16 novembre 2007 à 22:06

    RépondreSupprimer
  24. @ Nicolas

    Mon pauvre,
    vous avez encore beaucoup de choses à apprendre!
    La plus importante étant la différence entre l'être et l'objet.
    J'ai dit effectivement que le blog était à chier (en référence au titre de l'article : "les grévistes et les étudiants font chier"), je n'ai jamais insulté l'auteur comme vous l'affirmez.
    Vous par contre me traitez, moi, de "con", puis d'"abruti" et d'"andouille".
    Et vous vous prétendez de gauche?
    Pour ma part je trouve que vous vous situez au même plan que Devedjian et Coppé pour ce qui est du respect de l'autre.

    RépondreSupprimer
  25. Nanti,

    Je ne faisais pas allusion au "nul à chier", mais au "degré zéro".

    Quand un type, anonyme, fait ce genre de commentaire, on appelle ça un troll.

    RépondreSupprimer
  26. @ Nicolas

    Une dernière précision, et nous en resterons là.
    - vous avez un bel avenir en politique (UMP ou PS, au choix) car vous maitrisez déja l'art de répondre à côté de la question posée.
    - selon Linux-France, un troll est soit un sujet qui fâche, soit un individu qui persiste à lancer des discussions sur des sujets qui fâchent.
    Or pour ma part j'ai simplement donné en 2 lignes mon opinion au sujet d'un article. Ni plus ni moins! Il me semble que le "commentaire" est destiné à cela, non?
    Et que vous veniez ensuite jouer les chevaliers blancs avec votre épée en bois et vos insultes est tout simplement ridicule.

    RépondreSupprimer
  27. Si c'est Linux qui définit ce que veulent dire les mots...

    "Il me semble que le "commentaire" est destiné à cela, non ?"

    Oui... Et aussi à donner son avis sur les autres commentaires. Ce que j'ai fais. En 4 mots.

    RépondreSupprimer
  28. @ Nicolas

    "Ce que j'ai fais"

    ... fait, f-a-i-t, en 4 lettres.

    Mais de toute évidence, votre grammaire est à l'image de votre sens de la politesse : défaillante!

    RépondreSupprimer
  29. @ Nanti , Nicolas à choisi le mot F.A.I.T. pour pouvoir mettre mieux le point sur le "i" et la barre sur le "t" et dans "fais" . Mieux une faute d'orthographe qu'une faute de respect. C'est moins grave.

    RépondreSupprimer
  30. Ma phrase a sauté , je disais donc , et dans "fais" , il ne manque la moitié comme dans votre prétendu combat pour la grève. Je soutien la grève mais je soutiens FAnettte et ses combats. D'ailleurs , sur le fond , on a les mêmes..

    RépondreSupprimer
  31. Nanti,

    Finalement, je suis assez d'accord avec Linux France.

    "nous en resterons là." tu disais !

    Quand on a plus que les fautes à signaler !

    Christie,

    Il fait ce qu'il peut !

    RépondreSupprimer
  32. lol j'ignorais qu'il fallait absolument s'identifier pour critiquer^^ du reste, ton interface ne m'étant pas familière, j'ai cliqué un peu au hasard... j'espère que cette fois je suis bien identifiée^^ je suis donc l'anonyme qui zappé Fanette... il est probable que j'y retournerai, mais j'avoue avoir été surprise par sa position... peut être ai je réagi trop rapidement, mais je dois avouer que le traitement de la grêve par toutes les facettes de la matrice finit par m'agacer^^

    RépondreSupprimer
  33. C'est un peu le bordel, ici.

    Faudrait voir à ranger tout bien.

    RépondreSupprimer
  34. Néa,

    Il ne faut pas zapper Fanette ! Elle a juste eu un coup de calgon.

    P.S. : Tu fouilles toutes mes archives ?

    Franssoit,

    Ranger quoi ? Où le bordel ? Qu'est-ce tu fais sur mon netvibes ?

    RépondreSupprimer
  35. non je ne fouille pas, je lis avec attention^^ et puis j'apprends à bloguer en fait, donc tes conseils sur le blogage m'interessent, bien que sur technorati je ne suis pas sure d'avoir tout bien saisi niveau procédure (qui vivra verra)... je vais de ce pas chez fanette... euh sinon, juste comme ça, c'est nea, sans accent et sans majuscules^^ merci

    RépondreSupprimer
  36. Désolé pour l'accent ! Par contre la majuscule est indispensable en début de mot. Surtout pour le nom de quelqu'un.

    RépondreSupprimer
  37. En tant que gréviste, juste merci pour ce billet.

    RépondreSupprimer
  38. Qui recourt le plus souvent aux prestataires ?
    Le public !C'est la nouvelle mode, car gérer les Rh étant devenu insurmontable pour le public, on paie pour se débarasser des gestions gênantes ;-)

    RépondreSupprimer
  39. Louvah_le_troll_anonyme18 novembre, 2007 20:51

    "Dont un qui nous explique qu'une entreprise prend des intérimaires pour le plaisir de payer plus cher.

    Au fait ! Quelqu'un a-t-il lu leurs commentaires pour m'en faire un résumé ?
    "

    Oui car il semblerait qu'il ne sache pas vraiment lire. Aidez-le svp!!!

    C'est grace à des gens plein d'intelligence comme toi que la France avance! Répondre par une vanne ça vaut mieux quand on ne sait plus quoi répondre.

    Bravo les gens ! Continuez...

    RépondreSupprimer
  40. les greves c est toujour les meme qui les font c est les avantageux est alors que c est nous la basse c est nous tous main dans la main allons enfants de la patrie le jour de gloire est arrive

    RépondreSupprimer
  41. Anonyme,

    Le beaujolais nouveau, c'était il y a deux semaines.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.