10 novembre 2007

Toujours pareille, la politique

La politique Française est un éternel recommencement.

Un ministre fait une réforme idéologique de l’université. Les étudiants se mettent en grève. Ca me rappelle 1986 : j’étais étudiant. Dans le privé, honte sur moi. Aucune école publique ne prévoyait alors la possibilité pour un type avec un DUT moyennement réussi de faire autre chose que de travailler immédiatement pour gagner une fois et demi le SMIC, à condition de venir travailler à Paris. Ce ne m’empêche pas, maintenant, d’être un des plus prospères (youpla boum) rédacteurs d’Equilibre Précaire.

Pendant ce temps-là, pas un seul étudiant ne se pose la question de savoir si l’université française est vraiment au top alors que Bruno Juliard se rapproche de l’âge de la retraite. Aucun ministre n’organise réellement des réunions de travail, avec des politiques, des employeurs, des étudiants, des profs, des chercheurs, … pour décider comment faire évoluer l’université. Car elle en a besoin, ce n’est pas Versac (éternel étudiant ?) qui me contredira (je cite Versac car il a un bon blog et mérite de gagner des places dans les classements de blogs politiques).

Idéologique, disais-je ? Je n’ai même pas vu le contenu… Je n’en sais rien et ça ne me touche pas personnellement, j’ai un peu quitté l’école depuis 20 ans et mes mômes sont trop jeunes pour s’y intéresser. Tellement jeunes qu’ils ne sont pas encore conçus.

Idéologique aussi la dernière annonce de Michèle Alliot Je vous salue Marie. Le doublement du nombre de caméra de surveillance. Un symbole de la droite française. On diffuse des chiffres. Tiens ! On va installer 300 000 caméras. Au hasard. Ils ont fait une réunion au ministère. Plein de gens en cravate. Des directeurs, des attachés, des détachés, des consultants, … Un seul sujet : combien de caméras installer ? Le gros dans le fond a dit : « frappons fort : un million ». Le boutonneux avec des lunettes : « non c’est trop cher ». La pimbêche en tailleur Channel : « coupons la poire en 3,33 : 300 000 ». Les autres : « Tope-là ! ».

L’art de prendre un problème à l’envers. On ne se pose pas la question de savoir ce qu’il faut sécuriser, comment s’organiser, … Non ! 300 000.

Ils ont du faire pareil au Ministère des Expulsions de Brice menu Hortefeux. Tiens, virons 25 000 type, ça sonne juste, c’était dans le programme du chef. Ils vont être emmerdés s’ils arrivent à 25 005 ou 24 495 !

Idéologie…

Idéologique aussi la méthode la méthode utilisée par Rachida Dati pour fermer des tribunaux. On décide lesquels à Paris et on se déplace ensuite dans toutes les régions pour annoncer les mesures et faire croire qu’elles ont été décidées en local après concertation.

Pourquoi pas décentraliser les conseils des ministres pour faire croire que les décisions sont prises plus près du peuple ?

Bon. Je vais trouver une photo de Valérie Pécresse pour illustrer ce billet. Elle est plus jolie que Christine Boutin et je n’ai pas parlé de Rama Yade. Qui est le con qui a glissé une paire de fesses à droite ?


18 commentaires:

  1. Il y a tellement de chiffre que je n'arrive même plus à les compter...Même la nuit , quand tout ça me travaille, compter les moutons devient vraiment difficile. Les aligner l'un derrière l'autre en tremblant comme une vache folle , c'est devenu galère et moi , les heures sup gratuites c'est pas mon truc.
    Ce qui me gêne dans tout cela , c'est que l'être humain compte .
    réellement pour des prunes. Mes jeux de mots ne sont là que pour couvrir cette énorme impuissance que je ressent devant tant de cynisme.
    Pourquoi mon site ne s'affiche-t'il plus? Pourtant que clique sur autre , j'ai essayer le copier-coller de mon adresse, la transcription manuelle, mais rien ne marche.

    RépondreSupprimer
  2. Alors tu as défilé contre Devaquet au piquet ? Moi, j'étais en terminale (dans un lycée public ^^) et j'ai refusé de suivre le mouvement.

    RépondreSupprimer
  3. Christie,

    Pour dormir, compte les gaffes du gouvernement. Pour ton site, je crois que tous les sites over-blog sont en rideau ce matin (ils l'étaient quand j'ai fait ma revue de blog) et reviennent progressivement.

    Ellie,

    Je n'ai pas défilé. Je n'étais pas en fac mais dans une petite école privée (on soutenait les manifestants discretement : on était une bande de gauchistes...).

    RépondreSupprimer
  4. on voit que Monsieur est passé du coté des influents... en citant Versac :-)
    Bientôt les lunettes noires pour blogger :-)

    RépondreSupprimer
  5. on voit que Monsieur est passé du coté des influents... en citant Versac :-)
    Bientôt les lunettes noires pour blogger :-)

    RépondreSupprimer
  6. Marc,

    C'est juste pour lui rendre service.

    RépondreSupprimer
  7. J'ignorais que c'était TOI le roi du pain d'épices! Félicitations!

    le new look du blog est sympa, plus agréable,
    sauf peut-être le bleu :-))))

    RépondreSupprimer
  8. Pour prendre des décisions hâtive et voir les conséquences ensuite, pour dépenser l'argent qu'on a pas, pour attendre et forcer le problème : moi aussi je veux être au Gouvernement !

    RépondreSupprimer
  9. salut Nico,

    l'autre jour, tu as écrit "Pendant ma pause déjeuner, je suis tombé sur un blog sarkozyste qui évoquait le sujet. Je voulais intervenir parmi la trentaine de commentaires… J’avais préparé mon message mais j’ai pensé que je serais passé pour un troll au sein de ce troupeau de borgnes !"

    - ah bon, t'as trouvé un blog pro-sarko ? Il faudra que tu me donnes l'adresse de cet espace insolite !!!
    - sinon, je comprends pas pourquoi tu penses passer pour un troll dès lors que tu veux poster un message qui va à l'encontre de ce qui se dit dans un blog..ça ne m'a jamais gêné de poster ici et sur d'autres blogs de gôche (où je vais très souvent en ce moment). le débat, c'est ça.

    J'aime bcp la nouvelle présentation de ton blog. Bcp moins kitch qu'avant.

    au plaisir

    RépondreSupprimer
  10. Salut Loïc,

    Bon retour ici !

    Je t'envoie un mail avec l'adresse du blog en question.

    Pourquoi je pense passer pour un troll ?

    Je réponds à la question par une question : tu as toujours été bien reçu sur les blogs de gauche ?

    Le taulier est très sympa mais Anne (la même que chez toi) sévit là-bas aussi. Elle est toujours aussi intolérante, arrogante, sans objectivité, et j'en passe !

    RépondreSupprimer
  11. à ta question :
    C'est Eric Besson qui a commencé !

    :-)

    RépondreSupprimer
  12. Les caméra pourront aussi servir à filmer Sarkozy partout non ?
    :-)

    RépondreSupprimer
  13. Pour les caméras, oui, ça pourrait être pratique. Mais ces colères et grossièretés seraient filmées aussi !

    RépondreSupprimer
  14. Oui l'université doit faire ces concertations avec les étudiants, profs, entreprises.

    Mais certainement pas au niveau national.

    C'est au niveau de chaque université que les réformes seront faites.

    Ce dont souffre l'université actuellement c'est justement le centralisme soviétique.

    Tout l'enjeu de cette réforme sur l'autonomie.

    Daniel T

    RépondreSupprimer
  15. Oui ! Le problème est que la réforme est imposée d'en haut !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.