29 novembre 2007

Doublement de la Prime Pour l'Emploi

Si ma mémoire est bonne, la radio a annoncé hier qu’un texte sur le pouvoir d’achat, présenté par le Parti Socialiste, est étudié, aujourd’hui à l’Assemblée Nationale. Le texte comprend le doublement de la Prime Pour l’Emploi.

C’est une mauvaise idée. Quand la PPE avait été créée, par le gouvernement de Lionel Jospin, j’étais déjà contre, sans trop le dire, mais je me suis toujours demandé si c’était bien logique…

J’en fait une question de principe : ce n’est pas à l’état de verser les rémunérations pour le travail mais aux employeurs. Cette PPE permet, certes, de redonner du pouvoir d’achat mais fausse complètement la donne économique. Ou alors, on franchit le pas du revenu universel, comme le suggère Eric, mais en aucun cas l’état doit donner du revenu pour du travail (sauf pour les fonctionnaires…).

Pris dans les engrenages tortueux et boueux de mon cerveau matinal, ça coince dans tous les sens. Ce n’est pas sans douleur que j’en arrive à la conclusion qu’on se fait baiser dans cette histoire. La PPE est versée par l’état. La principale source de revenus de l’état est la TVA. La PPE consiste donc à redonner des gens un revenu qui vient de la taxation de la consommation (et de la dette). On est déjà un des pays au monde où l’imposition sur le revenu est la moins élevée… Il faudrait parfois penser à prendre le pognon où il est…

Sur un plan politique, ma réflexion m’oriente aussi vers des gouffres de perplexité…

Si le texte ne passe pas, la majorité pourra toujours rigoler et plus personne ne parlera de cette histoire… De toute manière les électeurs ne sont pas pour la PPE sur le principe (ils ne sont pas contre recevoir un chèque) : les socialos vont passer pour des clowns.

Par contre, le texte peut passer (la PPE avait bien été augmentée par la droite) : il s’agit de prendre aux pauvres pour donner aux pauvres… La droite en tirera alors tout le bénéfice : la majorité qui vote le texte, c’est elle ! Et Nicolas Sarkozy aura beau jeu de prendre cela en exemple de bon fonctionnement de l’ouverture : « quand les socialos présentent une bonne mesure, on l’accepte ».

Dites moi que je rêve !

19 commentaires:

  1. La PPE est versée par l'Etat aux chomeurs qui ont travaillé un peu. En clair, ça arrange en plus les patrons qui vivent de l'interim et de la précarité !
    On marche sur la tete !
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. non tu ne rêves pas.. tu veux que je te pince ?^^

    RépondreSupprimer
  3. Fil,

    C'est le bordel.

    Néa,

    Pince moi.

    RépondreSupprimer
  4. Quant aux autres , les chômeurs (professionnels, cela va de soi ) c'est ceinture et bouche cousue..

    RépondreSupprimer
  5. C'est ce que je dis dans le billet : l'état n'a pas à rémunérer en fonction du travail !

    RépondreSupprimer
  6. toutes ces mesures à la con pour soit disant relancer le pouvoir d'achat...
    Si vraiment ils veulent restaurer un peu de pouvoir d'achat, ils rétablissent la TIPP flottante, ça ferait baisser le prix du litre de 30 centimes (presque 2 francs)Ils baissent la TVA d'au moins 2 points, et instaurent un contrôle des prix, pour que la baisse des prix soit effective.
    Il ouvrent une conférence sur les salaires (la relance de la croissance par la consommation, quand la gauche l'a fait, ça a marché) et pour financer, ils prennent la thune la ou elle se trouve, dans la lessiveuse des grandes fortunes, chez les pétroliers...
    C'est quand même pas compliqué!

    RépondreSupprimer
  7. ben non, qu'est-ce qui te fait dire ça?

    RépondreSupprimer
  8. Tu veux prendre le pognon des riches.

    RépondreSupprimer
  9. "prendre aux pauvres pour donner aux pauvres"
    C'est exactement ça !

    Moi, je dis comme le regretté Raymond Barre : on rouvre le marché du travail, on permet les licenciements, y compris dans la fonction publique, comme ça , ceux qui voudront travailler pourront. Ouala.
    Et les patrons seront obligés de payer mieux les employész efficaces, s'ils veulent les GARDER !

    RépondreSupprimer
  10. Ellie,

    Le marché du travail n'est pas "fermé", juste bouché. Rien n'empêche aux patrons d'embaucher des braves gens... Quand il embauche, ce n'est pas en espérant licencier !

    Pour le reste, on est OK.

    RépondreSupprimer
  11. Contre aussi. Trop de précarité, solution à court terme. Et ne touchant finalement pas tout le monde. En attendant la TVA sociale (beau bordel...)

    RépondreSupprimer
  12. Si tout le monde est contre, c'est pas la peine que j'en parle ?

    RépondreSupprimer
  13. ben cette mesure avait été crée pour palier les effets de trappe pour certains chomeurs:
    a savoir recommencer à travailler rapporte moins que de toucher les allocs.

    comme dit fialplomb pour les boite ou les salariés sont gérés uniquement avec de la précarité, ce'st de fait l'état qui finance une partie de leur travail

    RépondreSupprimer
  14. Peuples,

    Ca fut donc une connerie.

    RépondreSupprimer
  15. Ok si c'est un dispositif de retour à l'emploi.
    Mais que signifie cette "poursuite d'activité" visée par la prime pour l'emploi ? On incite les gens à garder leur boulot et en contrepartie on leur rend tout ou partie de la TVA qu'ils ont payé (pour reprendre l'image de Nicolas) ?

    RépondreSupprimer
  16. Ah ! Le retour de bob l'éponge !

    RépondreSupprimer
  17. Bien qu'inactif je n'étais pas absent pour autant.

    J'essaie de publier avec mon identité google mais ça ne fonctionne pas, remarquez si ça fonctionnais je publierais sous un ancien pseudo et pas sous Bob l'éponge, donc je vais créer un complètement nouveau.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.