05 juillet 2010

Les cigares de Blanc pour un rideau de fumée

Beaucoup de blogs évoquent la démission des deux secrétaires d’état, ce matin. Yann par exemple à ma gauche et FalconHill à ma droite. De tous ces commentaires, je n’ai pas grand-chose à raconter. Je ne suis pas d’accord avec Le Faucon : Eric Woerth doit démissionner.

Les machins qui ont enclenché les démissions de MM. Joyandet et Blanc ne sont que des bricoles (qui justifient néanmoins ces démissions mais laissons-les vivre : qu’ils aient démissionné de bon cœur ou été poussés dehors ne change rien, ils payent visiblement pour les autres).

Le vrai scandale d’état est à chercher du côté de l’ancien ministre du budget. Il y a trop de doutes.

Cela dit, j’ai du mal à comprendre la stratégie adoptée par Nicolas Sarkozy et François Fillon. Pensent-ils sincèrement que les deux démissions vont faire oublier tout le reste ? Je suis désolé pour eux mais d’ici après-demain, plus personne ne parlera de MM. Joyandet et Blanc. Dans trois mois, un communiqué de presse nous apprendra qu’ils ont été nommés au Conseil Economique et Social (c’est quoi le nouveau nom, au fait ?), à la direction de la RATP ou je ne sais pas quel organisme prestigieux. Nous gloserons quelques minutes dans les blogs et passerons au sujet suivant.

Demain, mardi, la presse sortira les derniers commentaires des personnalités politiques et, après-demain, mercredi, le Canard Enchaîné nous détaillera les coulisses de ces trois derniers jours. Et un autre scandale. Une précision dans l’affaire Woerth ou que sais-je ? Des nouvelles dépenses par un ministre ? Un gaspillage quelconque ?

Et l’affaire Woerth, le woerthdate comme l’appellent mes collègues, fera à nouveau la une de la presse. Mon copain FalconHill criera à l’acharnement mais la vérité est pourtant là, devant nous : le conflit d’intérêt entre les deux casquettes est trop visible. Eric Woerth aurait du quitter sa fonction de trésorier de l’UMP en 2007. Son épouse n’aurait pas du s’occuper des comptes en Suisse de Mme Bettencourt (si elle l’a fait) alors que lui-même partait en guerre contre les exilés fiscaux.

Il est trop tard pour démissionner de la fonction à l’UMP. Il ne reste qu’une issue et tous les démocrates, en France, doivent l’exiger.

Fallait pas nous prendre pour des lapins de six semaines.

20 commentaires:

  1. Je te l'ai dit chez moi, je suis d'accord avec toi sur le fond. Beaucoup trop de zones d'ombre chez Woerth. Et une double casquette qui aurait du être dénoncée beaucoup plus tôt, et avec beaucoup plus de force.
    Je n'aime pas la forme. Et je n'aime pas cette idée qu'on gagne des combats politiques en coupant des têtes.

    Mais sur le fond oui. Il est difficilement défendable.

    Par contre je suis pas d'accord avec toi sur la minimisation des actes de Blanc. 12 000 euros de cigares payés avec de l'argent public, c'est précisément ce genre de choses qui provoque le sentiment du "tous pourris". Il me met très en colère.

    Bonne semaine

    RépondreSupprimer
  2. FalconHill,

    Je ne minimise pas les actes de Blanc (je dis qu'ils méritent démission).

    RépondreSupprimer
  3. Je viens d'apprendre que Fillon a une stratégie, j'en suis toute remuée.
    C'est vrai que c'est lui le chef du gouvernement, quand même.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis d'accord.

    Ils prennent un peu trop l'habitude de nous prendre pour des cons et croire que ces deux pseudos démissions allaient éclipser le reste le prouve encore.

    L'image de ce gouvernement est définitivement flétrie, un remaniement s'impose...

    RépondreSupprimer
  5. Je suis con, j'ai pas cliqué les commentaires.
    "minimiser" est un mauvais mot employé de ma part, tu as raison.

    RépondreSupprimer
  6. "d’ici après-demain, plus personne ne parlera de MM. Joyandet et Blanc" Ca c'est ben vrai, les français ont la mémoire courte; tiens par ex. qui se souvient encore de Porte et Guillon aujourd'hui...


    ok je sors,
    biz

    RépondreSupprimer
  7. Corto,

    Porte et Guillon préoccupent surtout les blogueurs de gauche...

    FalconHill,

    Clique !

    Stef,

    Pas seulement un remaniement !

    Nekko,

    Je plaisantais...

    RépondreSupprimer
  8. Moi ces amuse-bouches m'ont mis en appétit...
    Sarko devrait virer Woerth, faire une conf de presse, présenter ses excuses pour toutes les dégueulasseries de ces denières semaines, filer la légion d'honneur au canard enchainé (Dieu le préserve) et proposer sa démission. Pourtant j'ai voté pour lui, mais ça suffit de se faire pigeonner maintenant, merdalo

    RépondreSupprimer
  9. Chez certains, c'est les cigares... d'autres, en Suisse, pratiquent également des sports sympathiques à risque de démission élevé:

    http://www.lematin.ch/actu/suisse/alain-willommet-depasse-limites-296677

    Je suis l'affaire Woerth avec un certain intérêt, vu ses déclarations d'il y a quelque temps sur la Suisse et son secret bancaire...

    RépondreSupprimer
  10. @Nicolas
    mouais fallait pas voter pour lui, fallait pas...N'empêche que le choix était restreint. Entre le Fouquet's Club et La Secte du Temple Poitevin tu choisis quoi toi ???

    RépondreSupprimer
  11. "Fallait pas nous prendre pour des lapins de six semaines. "

    Ça a quand même marché 3 ans depuis 2007...

    RépondreSupprimer
  12. Moi, si j'étais le locataire de l'Elysée, je remplacerais sans tarder le démissionné Blanc par Domenech. Ce serait drôle, non ?

    RépondreSupprimer
  13. DF,

    J'irai voir ce soir (les sites d'info sont bloqués au bureau).

    Polluxe,

    Non, la cote baisse depuis longtemps...

    Vlad,

    Je te titille : une des différences entre NS et SR est que d'une part SR est beaucoup plus démocrate (voir tout ce qui a été fait autour de la démocratie participative) et qu'elle ne verrouillait pas son parti politique. Rien que ça, étudier froidement, méritait qu'on vote pour elle.

    Ensuite, tu peux relire les archives de ce blog : ce qui est reproché à NS maintenant par tout le monde était sur par les observateurs politiques avant les élections.

    Christophe,

    Oui, ça serait assez drôle.

    RépondreSupprimer
  14. Tu as entièrement raison de dire "à ta gauche" parce que le deviens de plus en plus.

    RépondreSupprimer
  15. Le simple fait que sa femme puisse être soupçonnée de s'occuper d'évasion fiscale, aggravé par la collecte de fonds d'exilés fiscaux à des fins électorales —même avant d'être ministre-, disqualifie E. Woerth pour le gouvernement.

    RépondreSupprimer
  16. Le Coucou,

    Oui, sans compter les affaires de ce matin !

    RépondreSupprimer
  17. Erreur tactique ! En démissionnant pour des pécadilles, ils rendent obligatoire et légitime la sortie de Woerth !
    :-))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.