09 juillet 2010

Droit d'informer ou volonté de légiférer

J’apprends par Dada, toujours à cheval sur l’information, Muriel Marland-Militello, une député UMP voudrait légiférer sur le droite à informer.

« Le droit d'informer doit se fonder sur une information obtenue de manière légale, loyale, et elle doit être exacte, objective, pertinente et répondant aux exigences fixées par la loi et la jurisprudence. »

On peut d’abord se demander ce qu’est « informer » et quelle est la limite entre média d’information et tout autre moyen de communication. Par exemple, en lisant mon blog, vous serez peut-être informés de l’intention de Madame Marland-Militello mais la vocation de mon blog n’est pas d’informer mais uniquement soit de relayer une information soit de donner mon ressenti sur une information ou sur l’actualité, et si possible dans la bonne humeur.

J’imagine qu’elle va passer des heures à discuter avec son collègue, le Sénateur Masson pour savoir ce qu’est un blog et un journal d’information.

Par ailleurs, je ne sais pas ce qu’est une information exacte. Ca reste à préciser. Par exemple, si je dis que Melclalex et Gularu étaient saouls hier soir, c’est une information exacte mais il reste à définir le mot « saoul ». Effectivement, nous bossions aujourd’hui donc nous n’avons pas abusé, hier soir, à la Comète, où je les remercie d’ailleurs d’être passée, la soirée fut excellente !

Vu d’un ivrogne comme Yann nous n’étions pas saouls mais vu de la présidente de la ligue pour la tempérance nous méritions probablement une hospitalisation d’urgence dans une maison de désintoxication.

Par ailleurs, la véracité d’une information n’est pas toujours pérenne. Hop ! Un exemple. Nous allons apprendre dans les prochaines minutes (si ce n’est pas déjà fait) le vainqueur de l’étape du jour. Nous dirons donc « Machin a gagné l’étape ». Ca sera une information exacte. Par contre, je suppose que le gugusse va être soumis à un contrôle antidopage. Si le contrôle s’avère positif, la victoire de l’étape lui sera retirée. L’information n’aura donc pas été exacte longtemps.

Enfin, je ne sais pas ce qu’est une information objective. « Par exemple, si je dis que Melclalex et Gularu étaient saouls hier soir », ce n’est pas une information totalement objective puisque j’étais avec eux et peut-être pas en état de vérifier leur état d’ébriété.

Obtenir une information de manière loyale ? « Par exemple, si je dis que Melclalex et Gularu étaient saouls hier soir », ce n’est pas une information obtenue de manière loyale puisque c’est moi qui les ai invités et surtout qui ai poussé leur consommation… Je provoque déloyalement un fait donc je n’en obtiens pas l’information de manière loyale.

Répondre aux exigences de la loi ou de la jurisprudence ? « Par exemple, si je dis que Melclalex et Gularu étaient saouls hier soir », c’est peut-être de la diffamation, c’est peut-être injurieux,… C’est une information sur la vie privée et ça devrait être interdit. Néanmoins, en tant que blogueurs, ils sont des personnages publics donc quand ils font les cons dans un lieu public, je ne vois pas pourquoi, les ayant croisés par hasard, je n’aurais pas le droit d’informer mon lectorat de leur ébriété avancée. En outre, dans la mesure où ils sont anonymes, uniquement connus comme tauliers de leurs blogs, l’information n’a probablement rien d’illégal.
L’information doit être pertinente ? « Par exemple, si je dis que Melclalex et Gularu étaient saouls hier soir », vous n’en avez probablement rien à cirer. L’information n’est donc absolument pas pertinente. Donc ça n’est pas une information et on se mange la queue. Qui va juger de la pertinence d’une information ?

Nos braves législateurs n’ont pas fini de gueuler et on n’a pas fini de faire des billets dans nos blogs.

17 commentaires:

  1. Certains députés devraient avoir le droit de se la fermer... Plus que le droit, le devoir...

    Et nous, on n'a le droit de dire des conneries, même des mensonges. Certains blogueurs ne s'en privent pas. Et on a aussi le droit de ne pas être d'accord...

    Font chier ces députés à pondre des projets à la con comme ça. Ils n'ont rien d'autres à foutre ?

    Bon weekend (il va être loin du net le mien...)

    RépondreSupprimer
  2. Pour qu'il y ait une "info" à se mettre entre les dents, il faut, je pense, qu'il y ait un truc "inattendu", même si, parfois, tout le monde l'attendait, le truc...

    On connaît le fameux exemple : un chien qui mord un évêque, ce n'est pas une info ; un évêque qui mord un chien, c'en est une.

    (Flûte, j'ai confondu "info" et "événement", mais bon, vous aurez rectifié.)

    RépondreSupprimer
  3. Christophe,

    Un évêque entre les dents ?

    Falcon,

    Ouais...

    Bon WE.

    RépondreSupprimer
  4. T'es trop marrant :D

    Et je suis à jeun !

    Par contre, les magazines people vont disparaître alors ?

    RépondreSupprimer
  5. L'information exacte c'est selon qu'on est d'un bord ou de l'autre, selon que l'on porte des lunettes noires ou pas, selon qu'on soit grand ou petit.
    Moi, par exemple je ne vois pas la même chose que toi.
    je les vois par en dessous, au haut de mon petit mètre 47 alors que toi, tu verras les mêmes choses mais en en dessus tu es beaucoup plus grand que moi, sauf si les choses sont très très haut.
    Je les verrai donc bien plus petites.

    Et le plus bizarre est que toi et moi, on aura vu la même chose et ce sera de l'information exacte mais sous des prises sous des angles différents.

    Est-ce que j'ai bien résumé ou je me suis fourvoyée ?

    RépondreSupprimer
  6. Si je comprends bien, cette députée veut faite interdire le Figaro?

    RépondreSupprimer
  7. L'information passe aussi par le bouche à oreille, non? Il faudrait définir aussi le droit de parler à son voisin, le fonder sur du solide, pas sur du liquide.

    RépondreSupprimer
  8. le Canard Enchainé va donc disparaitre si j'en crois les intentions de cette député à la gomme.

    Quand à la soirée d'hier effectivement dire que @gularu et moi étions saouls est pure diffamation puisque nous avons passé la soirée à la limonade, hein @gularu. ;))

    RépondreSupprimer
  9. Oh le vilain jeu de mot sur mon pseudo ! Faut que je trouve un truc avec @jegoun mais c'est pas gagné !

    N'empêche, si la réaction de cette nana reflête une tendance ou une volonté générale à l'UMP, c'est que les hommes et femmes politiques (de droite pour l'instant !) ont vraiment des problèmes avec les droits fondamentaux ! Le droit d'informer en est un...

    En tout cas pour se mettre à dos toute la profession des journalistes, elle s'est comportée comme une chef !

    *** Breakingnews *** Le Figaro vient de nous sortir une interview de D. Baudis ! Guy Birenbaum avait donc raison !

    RépondreSupprimer
  10. J'ai une idée : créons un journal. On pourrait l'appeler la pravda, qu'en pensez-vous ?

    RépondreSupprimer
  11. Si tu dis que Melclalex et Gularu étaient saouls, tu plublies une nouvelle, tu ne donnes aucune information.

    Donner une information, ce serait expliquer pourquoi ils ressentent le besoin de se retrouver pour boire, en quoi le fait que la boisson est alcoolisée influe sur leurs rencontres, etc...

    Donner de l'information, c'est donner du sens, c'est plus difficile que publier des news. C'est aussi plus risqué pour la relation qu'on peut avoir avec ses amis... ;)

    RépondreSupprimer
  12. Vous vous trompez, en ce qui concerne les personnages "publics". Si tel acteur célèbre arrive dans une soirée mondaine avec une chanteuse non moins célèbre à son bras, qu'ils s'embrassent à pleine bouche, etc., et que j'écris dans le journal que X vit une belle histoire d'amour avec Y, eh bien s'ils décident d'attaquer, je serai immanquablement condamné.

    RépondreSupprimer
  13. Tiens ! Je suis en retard de réponses, ici. Je réponds à Miguel parce que j'ai des éléments de réponse en tête !

    Miguel,

    Tu fais une distinction entre "nouvelles" et "informations". Je ne sais pas si elle est correcte. La plupart de mes lecteurs connaissent Gularu et Melclalex. Le fait qu'on se rencontre au bistro pour discuter devient une information. Le reste n'est effectivement qu'une nouvelle.

    Pour répondre aux questions que tu soulèves, je vais y répondre (pour l'exercice de style, hein, parce que dans le fond, on s'en fout).

    Melclalex et Gularu ne se connaissaient pas. Je ne sais même pas s'ils se causaient dans Twitter avant cette rencontre. Par ailleurs, j'en ai fait récemment un billet, on ne ressent pas le besoin de se retrouver pour boire mais pour discuter. Les clients de bistro passent souvent pour des ivrognes, "c'est mal". Or on ne fait que se retrouver au bistro pour discuter. Les autres ne discutent pas. Le bistro est le seul endroit où l'on puisse réellement discuter.

    D'autres vont rentrer à la maison, se taper deux verres d'apéro et une demi bouteille de pinard en bouffant et trois bières en regardant le match de foot.

    Ils n'auront pas été au bistro et n'auront pas une réputation d'ivrogne pour autant.

    Le grand Jean claude, personnage de mon blog, a une difficulté d'élocution, a la tronche toute rouge, passe ses journées au bistro et traîne la sale réputation d'être un ivrogne. Il ne boit pas une goute d'alcool.

    C'est de l'information ?

    L'Hérétique,

    C'est ce que fait le gouvernement...

    Dada,

    Jegoun n'est pas un pseudo mais un identifiant...

    Oui, ils ont des problèmes...

    Melclalex,

    Dire que vous avez bu de la limonade est un mensonge, je suis le seul à en avoir bu (si, rappelle toi, au début je buvais du panaché).

    Le Coucou,

    Il faudrait interdire les comptoirs où on n'arrête pas de parler.

    Nouvel Hermès,

    Il y a un peu de ça (ça me rappelle l'époque où je lisais souvent le Figaro parce que c'était le seul canard disponible à l'aéroport de Brest...).

    Christie,

    oui, une information peut être vraie pour quelqu'un et fausse pour un autre.

    Gularu,

    Il y a beaucoup de journaux qui vont disparaitre.

    RépondreSupprimer
  14. Didier,

    Vous avez raison. Mais si vous écrivez juste "tel acteur célèbre arrive dans une soirée mondaine avec une chanteuse non moins célèbre à son bras, [qu']ils s'embrassent à pleine bouche, etc." sans préjuger d'une histoire d'amour, devant des tonnes de témoins, je ne sais pas si vous serez condamné.

    RépondreSupprimer
  15. mais qu'est ce que je viens faire la dedans moi ?

    RépondreSupprimer
  16. Une information honnête et objective : Sarkozy est un bon président.
    Toute autre version est interdite par la Loi !
    :-))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...