24 juillet 2010

Destination préférée ?

Le Canard Enchaîné de la semaine a l'obligeance de nous rappeler que la France est la troisième destination préférées des investisseurs étrangers après les USA et la Chine. D'ailleurs, elle était deuxième il y a peu d'après le même article, mais la mauvaise politique de la droite, depuis huit ans a agi.

La principale raison de cette « bonne performance » est la productivité du travail.

C'est donc la preuve qu'il ne faut surtout pas changer le droit du travail, voire revenir sur les évolutions faites depuis huit ans. Ceci concerne également la poursuite du travail : la retraite. La réforme ne doit pas aboutir.

C'est aussi la preuve de la qualité de notre Education Nationale qui forme correctement les futurs travailleurs. C'est aussi la preuve de la qualité de nos services publics en général. Il est donc urgent d'arrêter de ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux partant à la retraite.

C'est aussi la preuve de la qualité de nos infrastructures, de notre réseau routier, …

C'est surtout la preuve que les entreprises sont moins taxées en France qu'à l'Etranger, ou, plus exactement, il reste encore de la marge pour augmenter leurs prélèvements.

Le gouvernement actuel mène une politique totalement à l'opposé de ce qui devrait évidemment être fait pour l'intérêt des entreprises, des entrepreneurs, … Bref, de ses électeurs.

Amusant, non ?

26 commentaires:

  1. C'est quand on voit des informations de ce type qu'on se rend compte que les français sont d'indecrottables pessimistes raleurs.

    RépondreSupprimer
  2. Manu,

    Oui. Mais bien encouragés par "l'élite" (politiques, journalistes, ...).

    RépondreSupprimer
  3. Bah en même temps, délocaliser les usines n'est-il pas le meilleur moyen de lutter contre la pollution ... Chez nous ?

    RépondreSupprimer
  4. Oui, et ça permet de réduire le travail. C'est le progrès.

    RépondreSupprimer
  5. Ben voilà ! Et faire faire le travail par les autres là bas en Chine.
    Comme ça nous on se repose !

    RépondreSupprimer
  6. Ca m'étonne pas que l'aut' en haut il veut rétablir la valeur travail. C'est pour qu'on soit malheureux.

    RépondreSupprimer
  7. Moi, ma destination préférée, c'est l'Italie.

    RépondreSupprimer
  8. C'est sûr que c'est pas là-bas qu'on va travailler ...

    RépondreSupprimer
  9. et ça c'est grâce à qui, c'est grâce à quoi ??? aux 35h !!! ben ouais, on fait le même boulot que les autres en moins de temps... et, en plus, on est moins nombreux (10% de chômage) : j'te dis pas les conditions de travail de ceux qui bossent... dans le privé, mais chut ! on a un modèle social à préserver... et des cotisations à payer... ça va péter, ça va péter...

    RépondreSupprimer
  10. Ben oui ! On travaille plus vite que les autres parce qu'on est pressé de rentrer à sa maison le soir.

    C'est pour ça qu'on fait en 35 ce que les autres (les malheureux) font en 40 heures.

    RépondreSupprimer
  11. Et à part ça, vous faites quoi, pour vos vacances ?

    (Smiley...)

    RépondreSupprimer
  12. Didier,

    Je blogue.

    Lucia,

    Ca va péter !

    Elmone,

    T'es en forme, toi !

    RépondreSupprimer
  13. @ Didier Goux
    On commente, ça passe le temps.

    RépondreSupprimer
  14. Oui, ben, moi, je ferais mieux de bosser : j'ai un bouquin à rendre le 16 août et n'ai même pas encore bouclé le synopsis...

    RépondreSupprimer
  15. Moi, je ne ferai rien aujourd'hui, ce n'est pour ça que les étrangers investiront moins dans les blogs français.

    RépondreSupprimer
  16. "C'est aussi la preuve de la qualité de nos infrastructures, de notre réseau routier..."

    J'apprécie votre humour "so british" Nicolas, sérieux.

    RépondreSupprimer
  17. C'est vrai qu'on est bien en France, il n'y a que nos nos patrons qui s'imaginent que c'est mieux ailleurs, ces enfoirés!

    RépondreSupprimer
  18. Cher Nicolas,

    Un bon nombre de ces "investissements" sont de petites structures de recherche et développement. Motif : crédit d'impôt le plus avantageux d'Europe ( -50% la première année), ce que l'on appelle ici une méganiche fiscale. La France, paradis fiscal pour capitalistes allemands, premiers investisseurs ? En gros, ils délocalisent des unités ou des labos ( 20 personnes en moyenne ). Le reste, ce sont des rachats d'entreprises ou de parts sociales, ce qui réjouit assez moyennement nos amis de la CGT profitant de cet ...investissement.
    Tout ça pour dire que, si votre enthousiasme fait plaisir à lire,
    ces investissements reposent concrètement sur des bases financièrement tangibles et plus rarement sur des critères post-soviétiques tels que la "productivité" ou les "services publics".

    RépondreSupprimer
  19. Peut-être qu'ils ne viennent plus à cause des enveloppes qu'on leur réclame…
    :-))

    RépondreSupprimer
  20. clic

    [Sur le 1er commentaire, je dois m'identifier, ça ne permet pas de s'abonner aux commentaires et ça oblige à en faire un 2ème ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  21. J'espère vraiment que tu ne parles pas de la SNCF quand tu dis "C'est aussi la preuve de la qualité de nos services publics en général." - parce qu'il ne fallait pas être du TER Lyon-Geneve hier... D'ailleurs, vu le nombre d'étrangers en vacances qui le prenaient et qui ont été dégoutés (ils en ont même pris des photos !), les investissements risquent d'en prendre un coup uhuh

    RépondreSupprimer
  22. Le Coucou,

    Fainéant !

    Christophe,

    Bah ! Est-ce de l'humour anglais ou de provocation ?

    El Camino,

    Qu'ils y aillent !

    Hatfield,

    C'est à peu près ce que je dis : on peut taxer plus.

    Dans votre commentaire, le "bon nombre" est à plier de rire et la dernière phrase est grotesque.

    Poireau,

    Tu crois ?

    (pour les com, on est tous pareil).

    Val,

    Il ne faut pas regarder "un incident" pour généraliser.

    RépondreSupprimer
  23. @Nicolas J'aimerais pouvoir dire que ce n'était qu'un incident, mais j'ai fait pas mal de fois cette année l'aller-retour Geneve-Lyon et je ne l'ai jamais pris assis (et rarement à l'heure). Il est vrai d'habitude je le prend le vendredi et le dimanche soir, aux heures où tout le monde fait le même trajet, mais avoir le même résultat un samedi à 15h, ça m'a permis de bien cerner à qui j'avais à faire...

    RépondreSupprimer
  24. Je me demande comment la France réussit à être devant l'Allemagne, le brésil l'Inde ou autres pays.

    Faut croire que la droite ne se démerde pas trop mal, si on continue d être 3e.

    Ils ne sont pas si mauvais!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.