12 juillet 2010

Ce soir j'ai bistro, pas télé.

Vous, je ne sais pas, mais moi, j’ai du mal à comprendre pourquoi Nicolas Sarkozy a choisi de passer à la télévision ce soir, montrant une fois une action dans la précipitation. Il aurait eu l’occasion de repasser sereinement à la télé après-demain, 14 juillet, montrant ici son attachement aux traditions de la cinquième république.

Après la cérémonie, mercredi matin, il serait tranquillement rentré chez lui avant le début du journal et à 13h05 serait arrivé à l’antenne sur TF1 et France 2 en même temps…

Non. Il a choisi l’intervention dans l’urgence, à un moment où les gens sont fatigués, attendant les vacances, engraissant le sentiment de confusion qui règne actuellement. Je ne comprends rien à la stratégie de communication de l’Elysée.  

Philippe compare les programmes télés… Melclalex nous donne une liste de prétexte pour ne pas le regarder. Rimbus nous fournit par avance le contenu de l’émission. Sarkofrance, au contraire, nous indique ce dont on ne parlera pas ce soir.

Merci à eux.

8 commentaires:

  1. Eh bien, moi, j'ai télé. D'abord parce que je ne suis pas un alcoolo, et ensuite parce que la chaîne Histoire propose une soirée thématique sur le goulag et la dissidence russe des années suivantes.

    Point commun : pas de Sarkozy non plus.

    RépondreSupprimer
  2. merci pour le lien ! j'hésite encore, en me disant que pris le vif, cà peut être marrant de commenter sur mon blog, les mimiques et remarques du nain !

    RépondreSupprimer
  3. quoi c'est pas l'bon billet , ben ça marche aussi !!!

    RépondreSupprimer
  4. Il a dit que jamais Woerth n'a marqué de la main, qu'on a simplement mal vu l'action !
    :-))

    [J'ai regardé les 5 premières minutes puis j'ai zappé face à tant de mauvaise foi. En clair, c'est à peine s'il évoque que l'UMP ai jamais eu besoin d'argent, à peine s'il voit qui est Mme Bettencourt ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  5. C'était de la pure langue de bois!
    Pujadas n'a même pas relevé la question de l'IGF...
    Moi aussi j'ai zappé.

    RépondreSupprimer
  6. Didier,

    Z'êtes obsédé par les cocos ?

    Philippe,

    L'appeler le nain ne fait pas avancer le débat démocratique...

    OSEM,

    Non. Il y avait juste "position de hors jeu".

    Poireau,

    Que pouvait-on attendre ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...