29 juillet 2010

Les vacances...

Betapolitique est en vacances ! Les braves gens s’offrent une pause technique pour remettre la machine en ordre de marche, préparer les nouvelles échéances…

Pendant ce temps-là, nous continuons à vigiler, certes parfois avec la tête dans le cul, mais toujours sur les épaules, malgré notre célibat de contorsion.

Cela dit, la semaine prochaine, je risque de moins vigiler, prenant moi-même une semaine bien mérité avant de revenir une semaine pour en repartir deux ou trois. Ne le dites à personne, mais la semaine prochaine, je me pointe vers Bruxelles avec le gros Tonnégrande. Les autochtones sont priés de bien nous recevoir, au moins pour un dîner. Nous coucherons à l’hôtel et j’ai obtenu du gros que nous fassions chambre à part. C’est plus prudent.

Pour ce qui concerne la deuxième quinzaine d’août, je vais aller faire un tour dans le sud de la France. Le Canton sera chargé de m’accueillir quelques jours, ce même que le Coucou. Pourtant, c’est vers Roquemaure que j’aurais aimé être aujourd’hui, autrement que par la pensée.

Ce billet est illustré gracieusement avec la photo du nouveau préfet de l’Isère.


40 commentaires:

  1. Merci (on sera à Montfaucon tout à l'heure, dans ma "Maison", ma vraie...)

    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Christophe,

    Ben non !

    FalconHill,

    De rien. Vraiment rien.

    RépondreSupprimer
  3. C'est le grand père de Flaconhill qui est décédé , courage, de tout coeur avec lui. je viens de lire son billet grace à ton lien nicolas, après ça on a plus très envie de discuter sur les dernières nouvelles du jour. Tu pars en vacances alors. Très bien ! j'aurai moi aussi moins le temps de vigiler, je risque en effet d'avoir beaucoup plus de boulot la semaine prochaine et les semaines qui suivent auusi d'ailleurs ... Sinon acualité pas très joyeuse ! Infanticides, répression ... ça fait au moins plaisir aux vieux et à l'extrème droite, il est temps de commencer à récupérer de l'electorat !

    RépondreSupprimer
  4. Scourti,

    FalconHill est un habitué de la Comète ! Et effectivement, il y a des choses à faire passer avant notre antisarkozysme primaire.

    RépondreSupprimer
  5. est ce que j'ai eu l'occasion de le voir FalconHill ? tu pars en expédition avec Tonnegrande alors fais attention à ses clefs, qu'il ne les perde pas surtout ! et merci pour la photo du nouveau préfet de l'isère il est vraiment très beau !

    RépondreSupprimer
  6. Et l'Auvergne, tu connais, c'est sur la route du sud, au cas où... On aura d'ailleurs des invités bloggeurs (ça devient comme un nouveau mode de vie et on ne s'en plaint pas). En tout cas, bonnes vacances.

    RépondreSupprimer
  7. Scourti,
    si tu as vu un gros monsieur (mais un peu moins que le taulier quand même) qui parle avec un accent du sud et qui boit de la Grinbergen, alors on s'est vu ^__^

    Merci Nicolas. Bonne journée à toi (on se refoutra sur la gueule politique un peu plus tard ^^)

    RépondreSupprimer
  8. Désolée Falconhill je ne vois pas ! la prochaine fois peut-être courage à toi !

    RépondreSupprimer
  9. "Pendant ce temps-là, nous continuons à vigiler, certes parfois avec la tête dans le cul, mais toujours sur les épaules, malgré notre célibat de contorsion."

    Merveilleuse phrase nicolas, et puis "ce célibat de contorsion"...

    Bonnes vacances toutes pleines alors, et à la tienne.

    RépondreSupprimer
  10. on dirait un mix de Roger Hanin et Robert Pandreau !!

    RépondreSupprimer
  11. Scourti,

    Non, tu ne l'as pas vu !

    FalconHill,

    Yes !

    La Mère Castor,

    Je compte bien passer vous voir ! Mais plus en coup de vent (je ne vais pas squatter tous les ans...).

    MHPA,

    Merci ! J'arrive à pondre ce genre de phrase à peu près une fois par mois... Ce matin, j'étais content.

    Philippe,

    Tu crois ?

    RépondreSupprimer
  12. Tiens, ce serait amusant de passer une soirée ensemble chez Mère et Fidel Castor, en Auvergne !

    On essaie de voir ça par mail privé ?

    RépondreSupprimer
  13. Hé nicolas l'auvergne ça me dit quelque chose ... demande à matthieu il t'expliquera

    RépondreSupprimer
  14. Scourti,

    Fais gaffe, je suis capable de m'inviter !

    Didier,

    Ouaip ! Je vous envoie en mail.

    RépondreSupprimer
  15. mais si tu veux nicolas, préviens quand même

    RépondreSupprimer
  16. la veille bon ... on verra si c'est possible il faut que je prévienne mon patron de bar préféré pour qu'il puisse commander les fûts de bière nécessaires tu comprends et ça !

    RépondreSupprimer
  17. Scourti,

    Oui, je comprends...

    DF,

    Merci !

    RépondreSupprimer
  18. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  19. Commentaire hors sujet supprimé.

    RépondreSupprimer
  20. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  21. Oui. Ne reviens plus sur ce blog, je te prie.

    RépondreSupprimer
  22. tu passes à Lyon aussi il me semble?

    Gaffe Mr Poireau est occupé, on s'est ratés à Bruxelles :(

    RépondreSupprimer
  23. Romain,

    Oui, oui, je passe à Lyon ! Je vous contacte aussi, mais je n'ai pas prévu de sqatter chez l'un entre vous.

    Au fait, la Miss, elle rentre quand, à pieds par la Chine ?

    RépondreSupprimer
  24. Belle contrepéterie. Elle reste encore deux semaines. Si tu veux squatter c'est possible. C'est pas en bordel chez moi vu que j'ai une nana pour ranger (joke, joke! pas taper!)

    RépondreSupprimer
  25. hé nicolas, ton programme de vacances est fait c'est bon ? tu ne manques pas d'invitations ! la journée de traveil se termine, oh encore 1 heure 30 ! fais un gros bisou à mon fils de ma part ce soir, bonne soirée comme d'hab!

    RépondreSupprimer
  26. A propos, tu es prié d'enlever mon blog de ta liste, ce que j'ai fait de mon côté.
    Je ne veux pas avoir de merci à dire à quelqu'un qui conclut les échanges par des insultes.
    Pour ma part, je ne me rabaisserai pas aux injures, c'est très petit.

    "Le pauvre type".

    RépondreSupprimer
  27. Demain si je pense. J'en profiterai pour faire un billet avec la copie du flux de mes abonnés à Twitter pour que mes lecteurs rigolent. A noter qu'il est très facile de constater que chaque propos de ma part déplaisant envers toi suit un moment où tu as dépassé les limites car s'il y a un type, dans la blogotruc, qui respecte les commentateurs, c'est moi.

    Alors les gugusses se sentent chez eux, sans le moindre savoir vivre, sans la moindre pensée pour le taulier du blog. Ils dérapent.

    Tu en fais partie. Maintenant relus toutes tes interventions. Je vais aussi faire un billet pour illustrer la manière de de couvrir de ridicules.

    RépondreSupprimer
  28. "Alors les gugusses se sentent chez eux, sans le moindre savoir vivre, sans la moindre pensée pour le taulier du blog. Ils dérapent."
    ça, c'est ta définition de tes contradicteurs ?
    C'est sûr, quand on marche au pas et te lèche le c..., on ne risque rien.
    Tu aurais fait un beau Staline, tiens.
    J'ai dépassé TES limites, en fait, qui sont interchangeables à loisir.
    Dans l'histoire, c'est toi qui m'as insulté, comme tu l'as déjà fait avec beaucoup, et pas le contraire.
    Rachète toi une éducation, et écris autant de billets que tu veux, je m'en tamponne grave.
    N'aie crainte, c'est ma dernière intervention.
    Je t'ai viré de partout, pour ma part, Facebook, twitter, etc...

    RépondreSupprimer
  29. Tu ne comprends donc rien ? Le problème d'éducation, c'est toi qui l'as ! C'est toi qui me casses les couilles dans les commentaires de mon blog !

    Tu m'as effectivement viré de twitter cette après midi, je crois, et tu m'as remis vers 19 heures.

    A plier de rire.

    N'oublie pas de te désabonner des commentaires.

    RépondreSupprimer
  30. J'ai du faire une mauvaise manip, en tout cas, de FB, tu es viré et bloqué.
    Plier de rire pour ça, pathétique.
    Me désabonner des commentaires, pas besoin, mon compte Google est resté bloqué sur mon ancien mail qui ne marche plus (demande au coucou, si tu en doutes) , ce qui fait que je ne sais pas quand il y a un nouveau comm.
    Et puis mon gars, tu crois que tu m'intéresses ? Je n'ai pas fichu les pieds sur ton blog pendant des mois alors qu'on n'était même pas fâchés, alors là, imagine...

    RépondreSupprimer
  31. Tu n'es crédible en rien.

    T'abonner par fausse manip.
    Répondre en quelques minutes sans être abonné (ou obsédé).
    Ne pas fréquenter mon blog ? Tu ne fréquentes même plus le tien.

    Ne pas s'enfoncer dans le ridicule.

    Qu'est-ce qui est pathétique ?

    RépondreSupprimer
  32. Je fais ce que je veux avec le mien, qui es-tu, toi, pour juger de ce que je fais avec mon blog ? Pour qui te prends-tu, pour me dire ce que j'ai à faire avec mon blog ? Je recommence à y écrire, sur le mien, et si je ne l'avais pas fait pendant des mois, c'est parce que j'ai des priorités à l'extérieur, tu ne sais pas le 1000e de ce que j'ai à gérer, je ne vis pas QUE pour mon blog, moi, je ne suis pas un accro qui transite entre ses blogs et sa Comète, je n'emmène pas mon informatique au bistro, dans le métro, dans les chiottes.
    Qui est le plus pathétique.
    Allez, c'est bon, tu m'as saoulé, je suis venu me défendre une dernière fois, je ne reviens plus.

    RépondreSupprimer
  33. D'accord.

    D'autant que tu t'enfonces dans le ridicule, c'est un pur bonheur.

    RépondreSupprimer
  34. Aujourd'hui, c'était la journée de trolls ! Merci à eux !

    RépondreSupprimer
  35. Me voilà préviendu !
    :-))

    [Romain : on s'est raté par manque de préparation, c'est partie remise ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  36. Gularu,

    Vive les trolls !

    Poireau,

    Prépare ton foie !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.