08 décembre 2012

Le droit de véto sur l'avis des stars sur le vote

"Nous, représentants de la société civile, demandons solennellement au Président de la République de concrétiser cette exigence démocratique et cet impératif d'égalité que constitue le droit de vote et d'éligibilité des étrangers aux élections locales, afin que chaque citoyen puisse faire partie du corps électoral pour les élections locales de 2014."

C'est uńe belle brochette de stars qui signent cet appel :

"Marjane SATRAPI, Auteure et réalisatrice, Jeanne MOREAU, Actrice et réalisatrice, Yannick NOAH, Chanteur, Emmanuelle BEART, Actrice, Anthony KAVANAGH, Comédien, SMAIN, Comédien; RENAUD, Chanteur, Benjamin STORA, Historien Paris 13, Pierre TARTAKOWSKI, Président LDH, YOUSSOUPHA, Rappeur, Bernie BONVOISIN, Chanteur du groupe Trust, Cindy LÉONI, Présidente SOS Racisme, Yvan LE BOLLOCH', Comédien, Bernard-Henri LEVY, Philosophe, Massira BARADJI, Président de la FIDL, Bernadette HETIER, Co-présidente, Présidence collégiale du MRAP, Pap NDIAYE, Historien à l'EHESSE, Marie BONNAFÉ, Psychiatre psychanalyste et fondatrice d'ACCES (association Actions Culturelles Contre les Exclusions et les Ségrégations), Kaddour HADADI, Chanteur de HK & les Saltimbanques, Philippe MEIRIEU, Vice-Président Conseil régional Rhône-Alpes, Cindy PÉTRIEUX, Présidente de La Confédération Etudiante, Marie-Noëlle SCHOELLER, Première Adjointe au Maire, Besançon, Jean-Luc CHOPLIN, Directeur du Théâtre du Châtelet, Emmanuel ZEMMOUR, Président de l'UNEF, Stéphane Hessel, écrivain, Florence BELLIVIER, Professeur de droit Université Paris 10, Pascal BLANCHARD, Historien et Chercheur au CNRS".

On dirait des blogueurs de gauche signant une tribune collective digne de Jefferson.

Moi, représentant de la société civile (localement plus réduite), demande à ces braves gens si on peut sérieusement faire passer une "exigence démocratique" sans avoir une majorité des électeurs d'accord, sans devoir violer la constitution.

Tant qu'à passer par là, je leur demande aussi si dans leur grandeur d'âme, ça ne les dérange pas trop de créer une énième catégorie de sous-citoyens qui n'auraient qu'un droit de vote à certaines élections.

Passé ce coup de gueule, étudions maintenant la liste des signataires... Heu... Non. On pourrait être désagréable.

Je vais juste lancer une vanne à propos d'un gars que je ne connais pas : Emmanuel Zemmour. C'est le fils de... ?

Je précise à l'attention de potentiels trolls que c'est le début du machin qui m'énerve. De quel droit ces lascars peuvent-ils se prétendre, en groupe, représentants de quoi que ce soit ?

Je ne leur ai pas demandé de me représenter. J'ai demandé à François Hollande, Président du coin, et à Jean-Luc Laurent, député local, de me représenter à l'occasion de ce qu'on appelle une élection, ce qui représente beaucoup plus que les propos de clowns qui prétendent représenter.

32 commentaires:

  1. Le syndrome de la grosse tête, ils sont peut être sans boulot, il faut bien qu'il s'occupent et puis sur le CV, c'est IN.

    Mais franchement, on s'en tamponne de leurs avis.

    Question, pourquoi ces gens si bien intentionnés ne logeraient pas quelques sans abris par ces temps de froid avec un frigo plein.

    Là, on applaudirait mais la morale à deux balles, cela ne fait de trou dans le compte en banque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah ! Ça fait juste trente ans qu'ils plombes la gauche.

      Supprimer
    2. Une gauche qui n'existe pas. Une gauche qui n'a aucun contact avec la vraie vie. Une gauche qui ne pense qu'à sa gueule, à son image de marque.

      Une droite, quoi !

      Supprimer
    3. Ah que non, la droite possède assez de guignol, voir les 2 vizirs de l' UMP , alors les branchés bobo-lili, ils sont pour vous mais je dois avouer qu'avec des amis pareils pas besoin d'ennemis.

      Bon c'est pas tout ça mais il y a du snooker à la télévision et j'ai des courses à faire.

      Supprimer
    4. Oui. Vas faire tes courses.

      Supprimer
  2. Oui, tu as parfaitement raison : qu'ils fassent une pétition si ça les chante, mais qu'ils ne prétendent pas "représenter la société civile" !
    Un crétin a probablement dû leur rédiger ça et les voilà qu'ils signent comme un seul homme, sans même savoir ce que ça veut dire !
    En plus, comme tu dis, on a autre chose à faire en ce moment qu'à donner matière à la droite cassée en mille morceaux comme l'une de ces affreuses carafe de cantine en "duralex", de se fédérer derrière une fausse urgence sociétable.
    Bz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais ça montre un malaise chez ces fameux intellectuels de gauche qui ont fait la gloire du PS de Mitterrand.

      Supprimer
    2. Le temps a passé, le monde a changé !

      Supprimer
    3. Non. Le monde n'a pas changé. Ou alors au début de l'ère Mitterrand.

      Supprimer
  3. J'ai l'impression qu'on les met tellement sur un pied d'estale depuis quelques temps qu'ils se sentent investis d'une mission dès qu'une idée leur passe par la tête. Ils se perçoivent comme les ambassadeurs de la société civile. Si c'était ton opinion, je suis bien d 'accord avec toi.

    RépondreSupprimer
  4. "un pied d'estale"
    Oh ça, c'est merveilleux !
    Qui était cet Estale ? Un dieu grec aux jolis petits pieds ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cépabo de se moquer des orthographiquement défiés, Suzanne, cévrémanpabo…

      Supprimer
    2. Non, Didier, c'est Pierre qui est vraiment con, ce n'est pas le bouquet missaire de Suzanne.

      Supprimer
    3. Suzane, pauvre de moi, j'ai pourtant vérifié l'orthographe sur Google avant d'écrire ce mot, mais je crois avoir été trompé. Z'êtes pas très indulgente...

      Supprimer
    4. Pour une fois que je vais dans ton sens, tu trouves le moyen de m'insulter. Salaud. De toute façon je le prends bien, c'est mieux qu'un "t'es trop chouette".

      Ce qui me hérisse le poil c'est l'expression "société civile". Je ne connaissais pas ce nouveau terme quelque peu excluant. Si je ne pense pas à gauche, en fais-je partie?

      Bon dimanche à vous malgré tout.

      Pierre, le chieur connard trop con qui va chier.

      Supprimer
    5. Je n'insulte pas, j'informe.

      Supprimer
  5. De s'estaler dans l'escalier, par exemple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, mais il faut que j'aille à l'extra minée.

      Supprimer
  6. Moi ça me rappelle une certaine tribune tout aussi ridicule concernant Ebuzzing.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé ho ! J'y fais allusion dans mon billet, Gabale...

      Supprimer
  7. Il faudrait déjà qu'il commencent, ces abrutis modernœuds, par nous expliquer comment un étranger peut être citoyen tout en restant étranger.

    Je propose qu'on les réunissent dans la chambre du tonton de Boris Vian, celle où il fabriquait sa bombe atomique au rayon d'action de trois mètres cinquante…

    RépondreSupprimer
  8. Droit de vote aux étrangers et mariage homosexuel seraient des lois oxymorielles. Leur but est de dissoudre la cohésion sociale ou du moins ce qu'il en reste; de faire du peuple Français un minorité parmi les minorités et pourquoi pas une diaspora comme une autre dans son propore pays.

    RépondreSupprimer
  9. Vous avez encore changé la déco de la boutique ? Ça tourne à la manie sénile !

    RépondreSupprimer
  10. Le rapport avec ce billet est ténu (encore que…) mais cet article me semble intéressant. En voici le début :

    « Le groupe PS à l’Assemblée nationale comprend quelques dizaines de députés fraîchement élus, plus dogmatiques qu’expérimentés, tout juste issus d’un militantisme marqué, qui adhèrent à une vision clivée et dure du socialisme plus proche de celle du Front de gauche que de la social-démocratie. Les communistes se sont placés en dehors de la majorité parlementaire et les Verts sont en questionnement.

    Or cette social-démocratie est à la fois l’ADN et l’objectif de François Hollande, la situation économique n’autorise nullement le dogmatisme comme gouvernance et il souhaite et a besoin pour 2017 de transformer définitivement le PS en parti social-démocrate moderne et européen.

    Appliquer son programme électoral est impossible économiquement, mais assumer d’entrée de mandat des dispositions pragmatiques à revers d’une partie de sa majorité ne l’est guère plus.

    François Hollande sait ou il va, s’interroger sur le fait de savoir s’il sera un Chirac ou un Schroeder est insuffisant, la question est de savoir s’il saura convertir sa majorité à la social-démocratie par la pédagogie et parce que l’économie l’imposera ou s’il lui faudra faire évoluer sa majorité et la recentrer en rompant avec son aile gauche. »

    L'article est ici.

    Vous quoi y en a penser ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est-ce que vous croyez que je peux répondre ? De route manière, ça fait bientôt deux ans (voire plus meme) que je suis en "ligne" avec Hollande. Ça fait en outre un bout de temps que la gauche militante me gave. On est tout à fait dans la ligne de ce billet : elle revendique des trucs dont tout le monde se fout, y compris probablement les intéressés en faisant du tort à leurs autres idées.

      Quant à Hollande, les erreurs de communication commencent à me gonfler. Sa stratégie va échouer si Ayrault continue à déconner.

      Mais j'ai du mal à comprendre cette gauche plus radicale qui ne comprend rien à l'électorat voire à la démocratie. Néanmoins Hollande doit lui donner des gages. Par exemple il aurait pu nationaliser Les hauts fourneaux ce qui n'aurait déplu à personne sauf à trois libéraux tarés.

      Je crois donc qu'il sait où il va. L'article à peut être raison : vers un grand centre plutôt à gauche, ce qui laminera l'UMP par ailleurs.

      Cela étant il doit appliquer son programme en grande majorité sinon les électeurs (dont moi peut être) iront voir ailleurs. Il ne fait pas qu'il recommence les conneries de Jospin.

      Ainsi, il ne doit pas contretires sa majorité à la social démocratie mais au pragmatisme économique et électoral ce qui n'est pas exactement la même chose. Et il ne doit pas copier les partis de gauche européens qui se sont tous plantés.

      S'il y arrive, il sera le plus grand Président de la République mais ce n'est pas gagné.

      Supprimer
    2. Néanmoins c'est intéressant. Voir l'article d'Isabelle de "mon avis t'intéresse".

      Supprimer
  11. Tiens ! On vient de me signaler un article du Monde dans la même veine. http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/12/08/qu-est-ce-que-le-hollandisme_1801995_3232.html#xtor=EPR-32280229-%5BNL_Titresdujour%5D-20121209-%5Btitres%5D

    RépondreSupprimer
  12. Alors là, chapeau bas.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.