05 décembre 2012

Bernard Debré récidive ?

« Madame Trierweiler, première dame autoproclamée, qui n’est que la maîtresse du président de la République, a récidivé récemment, après son tweet ravageur, puisqu’elle a annoncé qu’elle serait quasiment la première témoin du mariage homosexuel.

De quoi se mêle-t-elle ? A quel titre a-t-elle parlé ? Quand on est dans sa position, après les bourdes qu’elle a déjà faites, il aurait été préférable qu’elle se taise.

Elle peut soit faire de la politique, mais ne plus être journaliste et définir sa position à l’Elysée. Elle peut aussi, ce qui serait mieux, se taire et ne plus faire ni politique, ni journalisme.
 »



C’est bien Bernard Debré qui a écrit ça sur son blog avec comme titre : « Valérie Trierweiler récidive »



Quelle attitude adopter ?



  1. Rigoler ? Il a bien écrit « qu’elle serait quasiment la première témoin du mariage homosexuel. » Il n’y aura donc qu’un seul « mariage pour tous ». Et je croyais que témoin était un nom masculin. Il faut le mettre au féminin parce qu’il concerne des homos ? Je pourrais aussi rigoler sur le « première dame autoproclamée ». En fait, si François Hollande vit avec elle, ce n’est par choix, c’est parce qu’elle a décidé. Je pourrais aussi m’autoproclamer première dame mais même si j’aime beaucoup François Hollande, je n’ai pas envie de coucher avec lui.



  1. M’indigner pour l’utilisation de la locution « mariage homosexuel » à la place de « mariage pour tous » par une personne qui sera chargée d’étudier ça à l’assemblée. Mais non c’est rigolo. Littéralement, cela veut dire « mariage qui éprouve de l'attirance sexuelle pour les mariages  du même sexe ».



  1. M’indigner parce qu’il rabaisse Madame Trierweiler au rang de « maîtresse du président » ? Pourquoi pas « poule du président » ? Et encore, dans mes propositions je suis poli. On pourrait en rigoler, la définition de maitresse étant « Femme qui entretient des relations avec un homme marié ». Mais c’est une bonne raison d’indignation. On ne qualifie pas une femme ainsi.



Monsieur Debré est député. Il pourrait prendre sa retraite, probablement, mais ça ne me regarde pas. Du moins pas plus que ce que devrait le regarder ce que fait Valérie Trierweiler de sa vie privée, en l’occurrence être témoin de mariage.



« Elle peut aussi, ce qui serait mieux, se taire et ne plus faire ni politique, ni journalisme. » Il a aurait peut-pu ajouter pour qu’on comprenne mieux : « C’est bien ce qu’on attend d’une femme, d’une maitresse, non ? » 



Je précise : il m’arrive de dire dans Twitter que je vais boire une bière. Ce n’est pas de la politique. Pourtant le sujet est éminent politique (les sénateurs bières « ont voté, à l'unanimité, lundi 26 novembre, une motion invitant le gouvernement d'Elio Di Rupo à agir contre l'intention des autorités françaises d'augmenter les taxes sur la bière »). Ce n’est pas nom plus une activé que j’exerce dans le cadre de mon activité professionnelle. Je fais ce que je veux dans Twitter.



Et en tout état de cause, ce n’est pas parce que Madame Trierweiler écrit potentiellement des conneries dans un éphémère tweet que Monsieur Debré doit raconter d’autres conneries dans son blog qu’il tient en tant que député.


34 commentaires:

  1. il a du hériter de l'entonnoir sur la tête de son père et il a peur que morano ne lui prenne

    RépondreSupprimer
  2. Un urologue qui écrit de la merde...

    RépondreSupprimer
  3. « même si j’aime beaucoup François Hollande, je n’ai pas envie de coucher avec lui. »

    Vous faites bien de préciser, on finissait par se demander…

    Sinon, la bonne définition de “mariage homosexuel” serait plutôt : mariage qui éprouve une attirance pour les mariages du même sexe.

    RépondreSupprimer
  4. Ca fait du bien un peu de désacralisation.
    Valérie n'est pas la reine qu'on veut nous faire croire.
    Les oreilles s'en trouvent rafraîchies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es vraiment très con.

      Debré est un élu de la République. C'est lui qui se rend ridicule. Et j'aimais un simple blogueur de gauche n'aurait parlé ainsi, dans le même billet, de Carla Bruni.

      Supprimer
    2. mme carla sarkozy a d'ailleurs tenu les mêmes propos sans scandaliser le fils de l'amer

      Supprimer
    3. Mais bien sur que je suis con, comme plus de la moitié des Français. Et fier de l'être.
      Et je suis dans mon droit de me réjouir de cette désacralisation.

      Supprimer
    4. Non ! Détrompe toi ! Tu es beaucoup plus con que la majorité des Français. Ton idole, Sarkkozy a foutu en l'air la fonction présidentielle. 90% des français ont honte. Mais il reste des trous du cul comme toi...

      Supprimer
    5. 90 % des Français ont honte ? Vous avez le dernier sondage sur Hollande ? La dernière fois ils n'étaient qu'un peu plus de 60 % !

      Supprimer
    6. Heu... Je ne fais que répondre à un de mes trolls débile. Vous vous rappelez pourquoi je vous ai poussé à ouvrir un blog ?

      Maintenant, prenez du recul et relisez de quoi on parle. Je n'ai pas que ça à foutre de m'occuper de types sympathiques qui deviennent médiocres pour vouloir défendre Sarko.

      Supprimer
    7. Ah non cher Nicolas, c'est la presse qui a foutu en l'air la fonction présidentielle. Elle n'a eu de cesse de calomnier la droite pour amener l'alternance. Tu te méprends sur ce coup-là. C'est la gauche et la presse qui ont tout fait pour affaiblir le pouvoir. Qui veut qu'un président puisse être entendu par la justice? C'est Hollande. Qui remet en doute l'intégrité la police? C'est Valls. Sarko vous a agacé par son déterminisme, alors la presse a tout fait pour affaiblir le pouvoir et se mettre les lecteurs lobotomisés dans leur poche! Et toc!
      Je n'ai pas défendu Sarko, mais juste tiré à boulets roses sur Trierweiller.

      Supprimer
    8. Ne refais pas le monde. Nicolas Sarkozy s'est fait haïr par certaines actions pas par son déterminisme.

      Annoncer son mariage chez Disney...

      Supprimer
    9. Je ne refais pas le monde, mais j'observe comment s'est organisée la venue au pouvoir de la gauche, qui est entrain de fusiller la France. Enfin, ce qu'il en reste. Il s'est fait haïr car on a bourré le crâne des gens. Il ne faut pas ignorer les faits, le rôle influent des médias et des kiosques à journaux.
      Il semblerait que ce soit toi qui vive dans le monde merveilleux de Disney où tout se passe normalement.

      Supprimer
    10. Tu es complètement con. Définitivement. C'est la droite qui a fusillé la France mais peu importe ce n'est pas le sujet. Ton Sarko a commencé par un tas de conneries, était incapable de parler en français et trépignait devant les caméras. Un ridicule. Vas chier ailleurs maintenant. Je vais finir par te déclarer comme spam.

      Supprimer
  5. "Je pourrais aussi m’autoproclamer première dame mais même si j’aime beaucoup François Hollande, je n’ai pas envie de coucher avec lui."
    Ce sont de telles phrases qui m'amènent à douter de la sincérité de vos prises de position.

    RépondreSupprimer
  6. Quel florilège de conneries... C'est lamentable, les bras m'en tombent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une espèce de routine ! (comme moi de répondre aux commentaires dans le désordre)

      Supprimer
  7. D'un autre côté, si les députés ne peuvent plus écrire de conneries sur le blog, il vont s'occuper comment ?

    RépondreSupprimer
  8. Manifestement, ValTrier lui tape sur les nerfs ... Il faut se faire à l'idée qu'elle tape sur les nerfs de beaucoup de monde, ne sachant trouver la bonne place :
    - continuer sa vie d'avant et publier des livres et des articles sur son homme ... bah non.
    - se croire en haut de l'affiche et mettre son grain de sel dans la vie politique ? Non plus, vraiment !
    - rentrer dans un trou de souris : pas davantage !
    Alors quoi ?
    Je pense qu'à la lumière de son désarroi, on peut mesurer à quel point Danielle Mitterand a été une très très grande dame, qui a su trouver la sienne, gagner personnellement son rang, sans jamais être déboussolée par les feux de la rampe, sans jamais pousser un cri,ni dire un mot qui puisse nuire à Président d'époux, quoi qu'il lui ait fait ...et il lui en a fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas tout à fait d'accord, Danielle Mitterrand a mis plus d'une fois son président de mari dans l'embarras mais ... c'était Danielle Mitterrand, et on la respectait, je dirais même qu'elle était la conscience de gauche de son époux.

      Supprimer
    2. Apo,

      Ouais, mais il faut arrêter de faire un procès à Valtrier pour un tweet maladroit...

      Solveig,

      Oui mais ce n'est pas le créneau "qu'a choisir" Valtrier : elle n'est pas là pour ressembler à une autre.

      Supprimer
  9. Michel Debré voulait qu'on fasse des enfants sur une grande échelle.
    Voila ce qui arrive quand on en lâche un de si haut, ya des séquelles.

    RépondreSupprimer
  10. Très bon billet! Il y a aussi des cardiologues qui n'ont pas de coeur, des urologues qui ne se sentent plus pisser. Finalement, je préfère les buveurs de bière en politique.

    RépondreSupprimer
  11. Bernard Debré a le droit d'écrire des conneries, comme tout un chacun.
    C'est juste qu'on attend un peu plus d'un député.

    RépondreSupprimer
  12. Autre petit détail : Valérie Trierweiler ne s'est jamais autoproclamée première dame. Elle a même dit qu'elle n'aimait pas l'expression. Ce sont les médias qui l'ont proclamée première dame, pour faire branché américain sans doute.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah ! Observer ces andouilles est rigolo.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.