06 décembre 2012

L'affaire Cahuzac ou l'affaire Médiapart ?

La presse et les réseaux sociaux sont en émoi suite à l’affaire Cahuzac qui pourrait très bien se transformer en affaire Médiapart. Je n’en ai pas parlé dans ce blog donc je vais résumer. Médiapart a sorti un article disant que notre Ministre avait eu un compte en Suisse et dit détenir des preuves. Il en a même sorti une, je crois : un enregistrement foireux d’une conversation. Jérôme Cahuzac dément et ses proches indiquent que ce n’est pas sa voix. Les autres « preuves » sont probablement du même tonneau.

On retrouve toujours les mêmes polémistes qui cherchent à enfoncer le Ministre, à droite pour des raisons politiques évidentes et à gauche pour des raisons que je vais qualifier de nauséabondes, terme chéri de l’inquisition gauchisante.

De reste, l’affaire me rappelle un peu LHLPSDNH (les heures les plus sombres de notre histoire). Plus j’y pense…

Nos amis de la presse se déchaînent pour un fait qui n’est pas illégal, d’autant que le compte, s’il a existé, est fermé. Il y a un tas de gens qui ont des comptes bancaires à l’étranger pour des raisons parfaitement valables. Il y a des Français qui habitent en Suisse et qui ne sont pas des exilés fiscaux qui ont des comptes en Suisse…

Mais, le traitement de l’affaire me gêne. Par exemple : « L'ex-ministre Laurent Wauquiez a demandé à Jérôme Cahuzac d'apporter en urgence "des preuves" pour dissiper les soupçons. » M. Wauquiez fait son job : du bruit pour faire perdre de la confiance envers le Ministre. Il n’empêche qu’il me semble que c’est à l’accusation de sortir des preuves. Pas à la défense. Si j’étais accusé d’avoir eu un compte en Suisse, je serais bien incapable de prouver le contraire.

Si Médiapart avait eu des preuves, ils auraient pu les sortir. Ils ont choisi, pour l’instant, à ma connaissance, de sortir un enregistrement d’une conversation fait dans des conditions complètement loufoques où la voix du Ministre n’est pas reconnaissable. Il y a une rumeur d’un rapport fiscal fait par un lascar « sanctionné » par l’administration fiscale pour ce rapport (l’affaire est maintenant devant je ne sais plus quelle cour d’appel) et qui refuse de témoigner. Ce rapport conclurait, en  plus, que les constatations effectuées « ne permettent pas de valider ni d’infirmer ces renseignements ». L’autre élément avancé par Médiapart porte sur les conditions de paiement par Jérôme Cahuzac (il y a près de 20 ans) de son appartement de 900000 euros (le Ministre a publié hier les conditions de financements).  En gros, le dossier est vide.

Toujours en gros, on accuse M. Cahuzac d’être riche. J’ai acheté mon appartement la même année que le Ministre. Il fait 48 m2 et il vaut maintenant 250 000 euros… Faites moi un procès, aussi.

Si l’affaire était avérée, ce qui n’est pas le cas et ne sera probablement pas le cas, il s’agirait d’une fraude fiscale datant d’une vingtaine d’années et tombant sous le coup de la prescription. L’affaire serait néanmoins grave : le Ministre est chargé de la lutte contre la fraude fiscale (remarque ! Nous aurions un spécialiste…). L’affaire n’aurait aucune suite à part la démission du Ministre et une nouvelle perte de crédibilité pour le Gouvernement.

Il s’agit pour l’instant exclusivement d’une atteinte à l’honneur d’un homme. C’est grave. Pour qui se prend Médiapart pour l’envoyer ainsi « en pâture » ?

Médiapart est devenu un procureur qui organise parfaitement son feuilleton pour accroitre ses ventes et sa notoriété.

On va me dire que ça m’amusait beaucoup quand Médiapart tapait sur la droite. C’est le cas. Mais les révélations de Médiapart portaient alors sur des affaires récentes comme le financement de la campagne du président de la République en exercice avec des éléments concrets (mais discutables par la défense). La plus grave affaire dénoncée par Médiapart s’appuyait sur des éléments du dossier d’une affaire judiciaire en cours.

Cette fois, l’affaire à 20 ans et il n’y a rien.

Ou alors, s’il y a quelque chose, que Médiapart le sorte maintenant. J’en ai marre de ces feuilletons.

Je laisse donc le dernier mot à Jérôme Cahuzac : « Je fais face aujourd'hui à ce que d'autres personnalités publiques ont dû affronter avant moi : des accusations diffamatoires qui portent gravement atteinte à mon honneur. Je n’ai jamais détenu un compte en Suisse ou ailleurs à l’étranger. Jamais. »

31 commentaires:

  1. Sur le LHLPSDNH, ça rappelle aussi les déclarations de Xavier Bertrand qui parlait, à propos de l'affaire Woerth - médiapart, de méthodes "fascistes".
    Et tu as raison sur l'atteinte portée à un homme jetée en pâture. Eric Woerth aussi.

    Je n'arrive pas à voir beaucoup de différences entre aujourd'hui et hier avec Woerth, ou même Laurent Blanc. Et entre des méthodes que je trouvais détestables hier, et détestables aujourd'hui.

    Sinon que je garde les mêmes sentiments pour Médiapart, qui ne sont pas bien positifs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La différence ? Il y en a plein. Mais peu importe.

      Supprimer
  2. Désabonnements massifs probables. Pour moi c'est fait. Recommandé en cours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous vous désabonnez dès qu'un journaliste fait son boulot ? Drôle de conception du journalisme !

      Supprimer
  3. La particularité est surtout la méthode employé par Mzdiapart, comme souvent. Un teasing avec des petits bouts d'éléments pour entretenir le suspense. Et sans doute, mis bout à bout, à l'arrivée pas grand chose, si ce n'est assez pour juste flinguer le ministre dans l'opinion. Même dans les affaires Sarko - et oui, nous avons tous pris plaisir à ces révélations - il y avait en fin de compte beaucoup moins de biscuits qu'annoncé au départ... Et moi qui vient de passer 3h à interviewer Plenel (-; http://ragemag.fr/je-continuerai-a-vous-echapper-en-liberte-entretien-avec-edwy-plenel/

    RépondreSupprimer
  4. La machine à déconnage est en marche : même après précisions et relecture de l'article MDP on continue à parler d'un appartement à 6 millions d'EUROS ! et même ici ! On semble ne pas savoir aussi que Cahuzac est bien plus enrichi par ses activités de chirurgien plastique que celles en rapport avec la politique . So what ?
    Sinon, après être remonté à 2010, nous voici avec un enregistrement vieux de 12 ans , c'est assez grotesque quand on y pense, surtout si l'on consulte le profil du retraité aigri et procédurier à l'origine du "scandale" !

    N'omettez pas de regarder BORGEN ce soir , vous y reverrez un assez détestable personnage, sans doute le plus dégueulasse de la série, je veux parler du rédac-chef de "l'Express" local..Y en a chez Mediapart qui rêvent de lui ressembler .

    RépondreSupprimer
  5. Mon opinion est que Médiapart a été grisé par son succès. D'autre part, l'ambition mercantile ne me semble pas absente, comme tu le soulignes avec justesse : les articles sur ce sujet présenté comme crucial, n'est pas en lecture libre comme souvent d'autres le sont : il faut s'abonner pour savoir !
    Blurp ... ouhlà ... pourtant, ch'suis pas dans l'état de Kate ! ...Pourquoi j'ai la nausée ? Pourquoi ça fait un moment,avec l'affaire des Rom's et tout le toutim, que je me demande pour qui roule donc Médiapart ? ...

    RépondreSupprimer
  6. Et si, dans l''absolu, Médiapart était le journal qui faisait le mieux son boulot? Aussi bien sous Sarko que sous Hollande. En tout cas ils ne sont pas des alliés du pouvoir.

    RépondreSupprimer
  7. FalconHill,

    Je précise ma réponse. Woerth a été accusé par Médiapart pour une affaire très récente alors qu’il était ministre du budget en fonction sur la base d’éléments (qu’ils n’auraient pas du avoir mais c’est une autre histoire), notamment des enregistrements directement issu d’une procédure juridique en court, pas sur des bruits de chiottes. Il y avait des éléments sérieux et indiscutables tels que la femme du Ministre de Budget qui gérait la fortune d’une des plus grosses fortunes de France.

    L’autre différence est qu’on sait maintenant que Médiapart fait beaucoup de vent et qu’on devrait se méfier…

    Enfin, une autre différence : si tant est que Médiapart ait raison, ce qui n’est probablement pas le cas, il y a plus que prescription et une différence dans la nature de l’affaire. On l’accuse d’avoir un compte en Suisse, ce qui n’est pas interdit. Il a un appartement qui vaut la peau des fesses. Du coup, on le soupçonne d’avoir gagné de l’argent qu’il n’aurait pas déclaré avant 1994, mais le tout par rebond, par déduction, … En oubliant qu’il était chirurgien et qu’il ne me semble pas aberrant qu’un chirurgien de 40 ans puisse avoir les moyens d’acheter un tel appartement alors qu’on ne sait pas combien il a emprunter (on sait maintenant, il a diffuser hier soir).



    Michel,

    Je ne peux pas me désabonner n’étant pas abonné.

    Mais il est clair qu’il faut encourager ceux qui sont abonnés à se barrer. Mediapart a fait sa réputation de journal de gauche à une époque pour gagner de l’oseille. Des gens de gauche se sont abonnés. Qu’ils se barrent maintenant et laisse



    Fredi,

    Quel boulot ?



    Wuyilu,

    Oui, c’est du vent. Médiapart a toute une méthode pour faire monter l’information par feuilleton. Le problème c’est que ça commence à se voir.



    Jm Jundt,

    Oui, toujours ce même procès fait à l’argent. Je me fous de savoir comment Cahuzac, l’homme qui fait augmenter les impôts des plus riches, a gagné son argent (du moment que c’est légal et là, on n’a strictement rien).



    Tous,

    Ce qui me fait rigoler, c’est que dès la sortie par Médiapart de quelque chose de potentiellement important, c’est repris par la presse. Ca ne sert donc à rien de s’abonner à ce machin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son boulot d'information et d'investigation: du journalisme quoi.

      Supprimer
  8. Comme vous êtes drôle, mes amis ! Médiapart, qui était une héroïque entreprise de presse lorsqu'elle jouait les petits procureurs contre des ministres sarkoziens devient soudain une méchante officine de haine dès qu'elle fait la même chose avec des ministres hollandais. Le retournement est réjouissant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Didier,
      Média part a fait son commerce en étant un journal de gauche. Il est normal que la gauche lui tape dessus maintenant. Et je ne suis pas persuadé que Mediapart en sorte vainqueur.

      Supprimer
    2. Médiapart a fait son commerce en étant un journal de gauche ? non non, les amis. Mediapart a fait sa réputation sur l'indépendance et l'investigation. Alors, respectez ca.

      Mediapart n'a jamais perdu de procès en diffamation.

      Supprimer
  9. Désolé de répondre ainsi, mais c’est plus simple pour moi.



    Pierre,

    La question n’est pas de savoir s’il fait son boulot, il s’est vendu comme étant un journal de gauche. Je préfère le Figaro que la presse soi-disant de gauche qui tape sur le Gouvernement pour gagner de l’oseille. Au moins le Figaro est resté fidèle à la droite, tout au long du quinquennat.



    Apo,

    Oui. Médiapart roule pour l’argent. Ou alors Plenel veut casser un ministre du budget qui fait une politique différente de celle qu’il aurait mené. Et c’est grave, c’est un déni de démocratie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins le Figaro est resté fidèle à la droite, tout au long du quinquennat ? Non ! Il est resté fidèle à Sarkozy.

      Supprimer
  10. les "preuves" qu'apporte cahuzac sur son blog n'en sont pas, pour l'instant ce ne sont que des affirmations, aucun document pour étayer ses dires (comme médiapart)

    après vous dites que l'affaire serait "vieille", ok mais bon si l'on en croit médiapart il ne ferme son compte en suisse qu'en 2010 c'est pas si vieux non ?

    il faut attendre pour savoir qui dit vrai, par contre on est bien d'accord c'est à médiapart d'apporter des preuves solides, pour l'instant il n'y a pas grand chose :D

    RépondreSupprimer
  11. Finalement quand on est abonné à rien et à aucun résosocio on respire mieux, parce qu'on n'a que l'information qu'on travaille à aller chercher : 5 sites d'infos, un coup d'oeil sur les titres, éventuellement sur l'article entier pour suivre deux ou trois affaires, et on est très très bien informé.
    Merci Nicolas.
    J'ai viré Médiapart de ma liste il y a 2 ans, et je ne clique même plus sur le site parce que le volume des conneries a recouvert les
    éléments intéressants. Je suis contente de ne pas faire partie de cette gauche (?) là.
    Reste à ne pas laisser les pitres se prendre pour la gauche honorable majoritaire. Merci Nicolas.
    Quant à Cahuzac, je ne m'occupe pas des détails, pour ne pas risquer d'oublier que c'est un petit arbre artificiel planté pour nous distraire de la forêt WOERTH § Co, entre autres.

    RépondreSupprimer
  12. J'avoue Nicolas, moi aussi je trouve ça dommage qu'on puisse se retourner comme ça. Je n'impute pas ça au fait qu'il soit de gauche, mais plutôt qu'il réponde au principe de politique/spectacle.
    Malheureusement, personne ne sera lus épargné par la presse. J'ai cru qu'ils ne taperaient que sur la droite, et je me rends compte que la gauche en prend aussi pour son grade. Politique spectacle.
    Pour le pestacle, très bien, mais pour l'Information, je peux comprendre qu'on ait des doutes. D'autant plus que ton argument est assez valable, car ça remonte à une vingtaine d'années.
    En tout cas je te rejoins à 100% sur le fait qu'un journal qui a une ligne de droite ou de gauche, doit tout faire pour paraître cohérent dans ses opinions.

    RépondreSupprimer
  13. Liens qui vont faire ton bonheur :

    - http://www.societe.com/bilan/societe-editrice-de-mediapart/500631932201112311.html : Comptes de résultat : deux ans de déficit abyssaux. Compte d'exploitation ...??? Quand les leçons de civisme sont donnés par le biais d'une société qui dont des dettes fournisseurs et des dettes fiscales et sociales s'élèvent à près d'1,5 million d'euros, n'est-on pas fondé à prendre du recul et se poser quelques questions sur l'éthique de la maison ?

    - http://www.societe.com/societe/societe-des-salaries-de-mediapart-513813329.html : comptes non déposés depuis 2010 !

    - http://www.societe.com/societe/societe-des-amis-de-mediapart-501919120.html : que d'actes, que d'actes !

    RépondreSupprimer
  14. Après j'arrête, mais je pense que le véritable allié du gouvernement, c'est le Monde. Autant Médiapart était un allié indispensable à la gauche avant le 6 mai, autant maintenant il n'est plus le soutien de quiconque. Aux prochaines présidentielles, nous aurons davantage de votes d'opinion que de votes "air du temps".
    Me vient une image. Comme un match de tennis, en double. Tu as l'UMP à la volée, avec le ps à la volée en face. Et en fond de cours, le Figaro qui joue avec la droite, et en face, le Monde qui joue avec la gauche.
    Bonne journée à toi et tes lecteurs.

    RépondreSupprimer
  15. certains ici sont quand même de drôles de rigolos, sous prétexte que le gars est de "gauche" il serait automatiquement blanc comme neige et on ne devrait jamais sortir un papier contre lui ?

    y a pas à dire le militantisme cela fauuse un peu la raison

    si cahuzac a eut un compte en suisse non déclaré, même si c'était il y a x années, il doit assumer point barre.

    RépondreSupprimer
  16. Le Parisien Libéral,

    Ta connerie m’étonnera toujours. Une majeure partie des abonnés de Médiapart est à gauche et c’est bien la gauche qui a fait buzzer les sorties de ce canard. L’indépendance, heu… L’investigation, heu aussi. Comment crois-tu qu’il a eu les informations ?

    Il n’a jamais perdu de procès en diffamation… Ca pourrait changer.

    Par ailleurs (ton autre commentaire), je te rappelle que Nicolas Sarkozy était un PR de la droite…



    Geneviève,

    Je n’ai jamais été abonné à Médiapart, les trucs intéressants qu’ils sortent arrivent dans les autres médias. Pour le reste, je m’en fous.



    Pierre,

    Ouvre un blog et arrête de me casser les couilles avec trop de commentaires et des commentaires trop longs. Ton avis ne m’intéresse pas.



    Apo,

    Bah… Ils vont couler…



    Anonyme connard de 13h07,

    Qui a dit qu’il serait blanc parce qu’il est à gauche ? Ne parle pas de militantisme qui rend aveugle.



    La mère,

    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. j 'eviterai les amabilités que tu me reserves ...

      Ta connerie m’étonnera toujours. Une majeure partie des abonnés de Médiapart est à gauche
      ==> tu as des stats la dessus ? NON !
      NB : j'étais abonné à Mediapart du lancement à l'année derniere, et je ne suis pas degôche. Ne confondez pas le profil de celles et ceux qui commentent avec la base d'abonnés, bien plus large.


      et c’est bien la gauche qui a fait buzzer les sorties de ce canard.
      ==> heu ...

      L’indépendance, heu… L’investigation, heu aussi. Comment crois-tu qu’il a eu les informations ?
      ==> en faisant du travail de journalisme ? tu connais, le mot travail ? = chercher des infos, les sourcer par des documents, et en tirer des conclusions ?


      Il n’a jamais perdu de procès en diffamation… Ca pourrait changer.
      ==> on verra. En attendant, respect aux gars de Mediapart, malgré, pour certains, leur militantisme effectivement à gauche de la gauche.


      Par ailleurs (ton autre commentaire), je te rappelle que Nicolas Sarkozy était un PR de la droite…
      ==> socialiste de droite ? ok

      Supprimer
  17. @nicolad contrairement à toi je n'ai aucune carte de parti donc bref...

    c par la journée du PS entre le premier ministre ridiculisé par mittal et cahuzac ridiculisé par un magnétophone on a pas fini de rire jaune.

    ils faudrait plus de vrais journalistes et moins de faux politiques

    RépondreSupprimer
  18. Le Parisien Libéral,

    Ecoute, connard, tu sais fort bien que tu n’es pas le bienvenu sur ce blog, je te l’ai déjà dit plusieurs fois. Je n’ai pas que ça à foutre que de discuter avec un abruti ayant pour argument que Nicolas Sarkozy est socialiste. Si tu veux nier la réalité politique de ce pays, tu peux aller te faire foutre, la conversation avec toi n’est pas intéressante puisque toute ton argumentation repose sur des arguments faux et qui nient totalement des évidences. Tu m’emmerdes et tu le sais puisque je te l’ai déjà dit et je n’ai pas à être aimable avec un importun.



    L’anonyme taré,

    Je ne suis membre d’aucun parti politique. Comme l’autre débile ci-dessus tu bases ton argumentation sur quelque chose de faux, tu peux donc aller chier avec lui.

    RépondreSupprimer
  19. Il faut raison garder; cette affaire ne fait que de commencer. La justice est saisie ; attendons ses verdicts: jugement, appel et cassation. Le feuilleton avec rebondissements ne fait que de commencer.
    Une chose est certaine, la réputation des élus en prend un coup après leur hypocrisie, et démagogie avec notamment l'affaire Florange et les promesses électorales bafouées ; Il fallait avoir des tripes pour dire que le site de sidérurgie n’a plus d’avenir ; c’est là que l’on voit les qualités d’un élu….ils se font rares.

    Un politique doit posséder des vertus multiples dont : d’honnêteté, de courage et d'humilité pour reconnaître ses erreurs quand il les commet comme tout homme « normal ».

    Un élu devrait exercer une fonction républicaine momentanée : il ne doit pas chercher à faire carrière; il faudrait, par la loi, limiter le mandat de député à un seul exercice et à deux maximums pour les sénateurs…ils parleraient peut-être plus vrai.

    RépondreSupprimer
  20. Donc, si je comprends bien Mediapart, c'est "foireux", "loufoque", etc.

    Or, si je me souviens bien, ce même Mediapart était salué en 2010, par ... Eh bien par vous. Et un grand nombre de blogueurs dits "de gauche". La fameuse affaire Woerth.
    Là, c'était pas foireux, ni loufoque. Et pourtant, la méthode (voire : les méthodes) de ce site Internet dirigé par Plenel était la (les) même(s).

    Pour rappels :

    http://www.jegoun.net/2010/07/prouver-son-innocence.html

    http://www.jegoun.net/2010/07/un-dernier-woerth-pour-la-route.html

    Etc.

    Oh, et puis, ça alors, ça signait même la pétition, dites !

    http://www.jegoun.net/2010/07/pour-une-justice-independante-et.html

    Intéressant, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, je vais répondre point par point... A propos du dernier lien, en l'occurrence la justice n'est pas concernée (à part que Cahuzac mérite 1500 euros d'amende s'il avait vraiment un compte et ne l'a pas déclaré), pour le reste il y a prescription puisque tout porte sur son appartement qu'il a acheté il y a près de vingt ans. Si l'affaire est vrai, il y aurait une grosse faute politique (en clair : on serait trahis) mais avec Woerth, c'était judiciaire, sur une affaire récente (et pas sur un vieux truc qui concerne un type qui n'était pas encore élu, je crois).

      Pour le premier lien, il concerne un rapport de l'IGS que je trouve suspect.

      Enfin, le second (désolé, je suis dans le désordre), j'y parle clairement de l'accumulation des affaires sur les épaules de Sarko.

      Dans aucun des billets, je ne parle de Médiapart. Je ne l'ai pas salué, j'ai une dent contre lui depuis longtemps.

      L'affaire Woerth démarrait, chez Médiapart, par un truc sérieux : la retranscription de conversation "légalement" enregistrées dans le cadre d'une autre affaire. Cette fois, il n'y a que l'enregistrement d'une conversation téléphonique obtenue dans des conditions rocambolesques.

      Enfin, l'épouse de Woerth travaillait pour Mme Bettencourt qui était une des principales contributrices pour l'UMP alors que Woerth était encore trésorier de ce parti. Même sans les machins avancés par Médiapart, on était en droit de faire des billets rageurs, voire de demander la démission de Woerth.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.