18 décembre 2012

Où l'on reparle des retraites...

Le régime des retraites sera déficitaire en 2020 nous dit la presse aujourd’hui. Mon confrère Melclalex revient sur les propos de Nicolas Sarkozy, en 2010, lors de la fameuse réforme des retraites, tels que : « Avec la réforme que l'on fait, notre régime de retraite sera non seulement équilibré en 2018 mais bénéficiaire. »

Cette réforme ne servait à rien et nous le disions dans les blogs.

C’est un document du Conseil d’Orientation des Retraites qui l’affirme et nous critiquions cet organisme à l’époque. Ils font maintenant des projections jusqu’2060… « En fonction du scénario retenu, les écarts sont plus importants sur le long terme. Ainsi, en 2060, le système de retraite pourrait être déficitaire de 105 milliards, ou excédentaire de 92,6 milliards d'euros. »

Pour traduire : ils n’en savent rien. Particulièrement gonflés. Plus ou moins 100 milliards, on ne sait pas, mais il faut faire des réformes…

Une nouvelle réforme des retraites avec un départ à taux plein à 65 ans est au cœur du projet de l’UMP. Laurence Parisot est d’accod, selon Slovar : « La France doit repousser au moins à 63 ans l'âge minimum de départ en retraite afin de financer les pensions, a estimé dimanche la présidente du Medef Laurence Parisot. La réforme menée sous le mandat Sarkozy qui a porté de 60 à 62 ans l'âge minimum et à 65 ans l'âge requis pour bénéficier d'une pension à taux plein quelle que soit la durée de cotisations est insuffisante (...) Nous disions déjà en 2010 qu'il faudrait au moins 63 ans, et je le redis aujourd'hui. Il faudra à nouveau repousser l'âge légal de départ à la retraite, allonger la durée de cotisations […]. » 

Elle est dans son rôle. Elle veut à nouveau pousser l’âge de la retraite avec le même discours de celui de la droite il y a deux ans alors qu’on a une nouvelle preuve que ça ne fonctionne pas.

« Est-ce que nous, en France, on peut être les seuls à rester à 62 ans, alors que nos voisins espagnols, italiens, anglais allemands, sont suivant les cas entre 65 et 67 ans ? Non, ce n'est pas possible (...) »

Espagne – chômage : supérieur à 24%.
Allemagne – travailleurs pauvres : plus de 22% des employés.

Pourrait-on arrêter de prendre ces pays comme exemple ? Ou alors, faisons-le totalement : « La France arrive, avec l'Italie, en tête du peloton des années de cotisations : 41,5 années désormais et, peut-être, demain un peu plus, de 41 à 42 pour l'Italie, contre 40 en Suède, mais seulement 35 en Allemagne et même 30 au Royaume-Uni. » Prenons en compte tous les paramètres… « En fin de compte, les disparités d’âge légal sont plus fortes que les disparités d’âge effectif de sortie du marché du travail : 59,3 ans en France, contre 61,2 dans l'UE. Mais si l'on considère l'âge moyen de liquidation des retraites, les Français prennent leurs retraites légèrement plus tard que la moyenne de l’UE (61,5 ans contre 61,4). »

Les blogs politiques sont un éternel recommencement. Je vais pouvoir reprendre mes billets de 2010…

Mais nous n'oublierons pas les mensonges de 2010... D'ailleurs, depuis, on a gagné les élections.


12 commentaires:

  1. "Je vais pouvoir reprendre mes billets de 2010…"

    3 blondes pour arroser ça

    RépondreSupprimer
  2. "Le déficit du régime des retraites sera déficitaire en 2020 nous dit la presse aujourd’hui."
    Un déficit déficitaire, ce n'est pas tout à fait un bénéfice, mais pas loin.

    RépondreSupprimer
  3. Parmi les possibilités du gouvernement Hollande cette fois figure un rallongement de 6 mois du temps de travail. Pas mieux.

    RépondreSupprimer
  4. Et depuis que vous avez gagné, tout va bien d'ailleurs... Et Hollande n'a mentit sur absolument rien...

    Comparer les systemes de retraites n'a absolument aucun sens à moins d'étudier tout les paramètres : age d'entrée dans la vie active, montant des cotisations, coût des privilégiès (fonctionnaires et autres sbires de l'Etat), taux de chômage, proportion de retraités par rapport aux actifs etc...

    Donc dire que qu'en Espagne le chômage est supérieur à 24% ou qu'Allemagne les travailleurs pauvres sont plus de 22% des employés, parce que l'âge de la retraite aurait été repoussé est une conneries.

    Mais de toutes façons notre systeme de retraite n'est pas financé et nous n'avons que 3 solutions : augmenter le montant des cotisations, baisser les allocations ou augmenter la durée de cotisation (ou un mix de tout cela) sauf si par miracle, 3 millions de chômeurs retrouvaient du travail dans les 2 ans...

    Si vous avez une autre solution, je suis tout ouïe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourquoi on te donnerait une solution à toi ?

      Supprimer
    2. Oui c'est vrai, pourquoi donner la solution au problème...

      Supprimer
    3. Le problème c'est la droite et le Medef.

      Supprimer
    4. Bof. Le problème est un gugusse qui veut des solutions à un. Problème insoluble et qui nous dit que le libéralisme résoudra tout si l'état sauve les banques.

      Supprimer
  5. Skandal,

    Mon canard, tu commences à me gonfler sérieusement. Je fais un billet où je dis que Madame Merkel ne devrait pas comparer les pays entre eux et tu me réponds que je ne devrais pas comparer les pays entre eux. J’aurais pu rentrer dans le détail, par exemple, mais tous les liens que je fournis en donnent. Par exemple, en Angleterre, les gens peuvent partir au bout de 30 ans (mais touchent un montant dérisoire).

    Cela étant, tu dis toi-même qu’il y a d’autres solutions que d’augmenter l’âge de départ : tu as raison. On peut aussi augmenter les cotisations (et transférer d’autres cotisations sur une imposition sur tous les revenus, ce que dois faire, en principe le PS, mais je commence à douter).



    Madame de la Palice,

    Merci.



    Bob,

    Oui, tiens !



    Yann,

    Il décevrait tellement tout le monde qu’il perdrait des soutiens…

    RépondreSupprimer
  6. Ma confiance dans le Gvt de FH et JMA s'appuie sur une connaissance patiemment construite de l'administration de notre pays : Nous avons élus, le 6 mai 2012, quelqu'un qui a permis la désignation comme membres du Gouvernement, de serviteurs de l'Etat, pas du "grand capital" - non mais, les p'tits ch'veux blancs,C pas passkon les cache ... ! Vos becs les mouettes ! -
    Je sais que nous allons sortir de l'ornière. Cinq ans, c'est court et c'est long aussi. Les coups de tabac,on savait qu'ils seraient violents. Mais je suis sûre qu'on ne va jamais lâcher le cap.FH a raison d'avancer à petits pas. J'espère que nos Ministres protègent leurs "Dir.Cab" ... Je viens de quitter une asso et non des moindres, juste sur ces mots : "On va assiéger le Dir.Cab"
    Ah bon ? C'est ça la démocratie ? Faire pression sur les hauts fonctionnaires ?
    - Lasă-mă în pace ! et va te faire voir avec ton asso !
    On y est pas sur la ligne du MEDEF et la destruction de notre système de retraites ! Sauf si les patrons continuent à ne pas verser la part patronale .....................
    Bz

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.