17 octobre 2010

C'est bien facile de taper sur Attali

Les a priori qu’ont les « observateurs de la vie politique » sont souvent désespérants. Je parle souvent, par exemple, des bisbilles internes à la gauche : elles m’énervent et transforment « mon » parti (auquel je ne suis pas adhérant, d’ailleurs !) en gigantesque machine à perdre faute de pouvoir exposer une vision cohérente.

Ainsi, hier matin, j’ai fait mon billet sur le rapport Attali et je me suis pris plusieurs remarques cinglantes dans la tronche, via Twitter. 140 caractères pour casser un machin de 177 pages qu’on n’a pas lu.

Plusieurs twittos m’ont envoyé un lien vers cet article de Bellacio, visiblement écrit par un journaliste gauchisant qui n’a pas poussé à fond la lecture de ce rapport, qui est pourtant un document à charge contre la politique menée par Nicolas Sarkozy, voire ses prédécesseurs si on le lit posément… J’en parlais hier.

Il est facile de faire pleurer…

Par exemple, Jacques Attali préconise de ne plus rembourser les médicaments inefficaces. Il est alors facile de crier au démantèlement de  la sécurité sociale, à la casse des acquis, … Pourtant, froidement, un médicament inefficace remboursé par la sécurité sociale : on prend de l’argent dans la poche de l’état pour le mettre dans celle des actionnaires d’un laboratoire pour un médicament qui n’aura aucun effet sur le malade.

Il est facile de relever « participation financière des malades en affection de longue durée » sans noter les propositions faites à la place à savoir la mise en place d’une sorte de bouclier sanitaire prenant en compte les revenus du malade. En français : dans le système actuel, un bourgeois ne paie rien pour sa cirrhose alors que le smicard va payer la peau des fesses pour trois semaines d’hosto à cause d’une mauvais  fracture

Dès le début de l’article de Bellacio, on trouve ceci : « Sans oublier une remarque : "L’augmentation de l’âge légal apparaît comme la solution la plus rapide pour réduire le déficit" » ! Evidemment, ça scandalise. Pourtant il n’est pas indiqué : « Nous préconisons d’augmenter… », juste « apparaît » et « plus rapide » ce qui est une évidence. C’est un fait. Si on se met immédiatement à bosser jusqu’à 70 ans, on aura moins de retraite à payer.

Une citation fait toujours sérieux, dans un article. Pourtant, la phrase exacte est : « Le Conseil d’orientation des retraites (COR) a montré que l’augmentation de l’âge légal d’ouverture des droits à la retraite apparaît comme la solution la plus rapide pour réduire le déficit des régimes de retraite. »

Le rapport Attali dit que le COR a dit que la solution la plus rapide était de … L’article de Bellacio fait lire que le rapport Attali préconise une augmentation de l’âge légal. Je vous invite à lire la suite du rapport, à propos des retraites (à partir de la fin de la page 57 de ce pdf) qui est une critique du projet du gouvernement qui ne prend pas réellement en compte les carrières longues, la pénalité, … (ce que dit bien l'article, d'ailleurs, mais à la fin). S’en suivent un tas de préconisations (que l’on jugera comme on veut).

Je cite toujours l’article : « Le document regrette par ailleurs que "la réforme ne traite du financement des retraites que jusqu’en 2020", échéance qu’il juge trop courte. » Le rapport dit exactement le contraire, c'est-à-dire que l’échéance est trop lointaine : « Mais le plan gouvernemental ne traite le financement des retraites qu’à à horizon 2020. »

Le journaliste indique d’ailleurs lui-même qu’il n’a pas lu le rapport puisqu’il précise faire des extraits d’un article des Echos…

Pour ma part, je ne lis ni les Echos, ni Bellacio mais Le Parisien, Métro, Rue89 et les différents rapports remis au gouvernement ou au Parlement.

Franchement, il y a d'autres trucs à critiquer dans ce rapport, comme, par exemple, l'augmentation de la TVA.Mais de ça, Bellacio n'en fait qu'une ligne sans se montrer opposé. C'est pourtant bien indiqué dans le rapport qu'il fallait être prudent dans la mesure où ce sont les plus démunis qui en pâtiraient.

Bellacio ne s'en soucierait-il pas ?

36 commentaires:

  1. Ca valait vraiment le coup de faire ce billet, effectivement.

    RépondreSupprimer
  2. "...je ne lis ni..., ni...mais Le Parisien, Métro, Rue89."
    Et moi, et Nous !
    Que pour les grands ! Pff...
    ;^)

    RépondreSupprimer
  3. Oui, Gildan, je lis aussi les blogs !

    RépondreSupprimer
  4. Au fait, un médicament inefficace ne devrait même pas être à la vente ! Non !

    RépondreSupprimer
  5. oui, ces ânes n'ont pas penser à commenter ça qui figure dans leur blabla:

    Le document suggère de réexaminer la fiscalité sur les plus-values et les patrimoines "pour des raisons d’équité". Il demande aussi que "la contribution des plus favorisés ne soit pas annulée par le bouclier fiscal", sans en dire d’avantage. Il évoque l’idée de taxer "les rentes injustifiées", "telles celles dont bénéficient les propriétaires fonciers".

    Et bien la dessus moi je dis oui et je vais en faire un bo billet avec belle courbe.

    Tu as raison Nicolas : beaucoup ne lisent pas les PDF qu'on trouve ici ou là, que ce soient les gauchistes en peau de lapin ou certains parlementaires de droite ou de gauche :o)

    RépondreSupprimer
  6. Billet en peau de lapin ! comme dirait l'autre... Si les leftblogs en sont réduits à défendre Attali, ce minc like, on est mal barre !

    RépondreSupprimer
  7. je voudrais quand même l'entendre Attali sur ce coup-là (je l'ai entendu cette semaine sur France Musique, le jour où il allait remettre sa copie à Mister President, il causait au "désormais nommé par Frédéric Mitterrand à l'antenne", Alex Taylor, qui va bien dans le sens du poil du pouvoir, Frédo était d'ailleurs venu quelques jours plus tôt dire lui aussi ce qu'il mangeait au petit déjeuner... Attali venait "ne pas parler de son rapport", mais expliquer combien il aimait diriger un orchestre, ayant été initié à cet art par un grand...).

    Tu m'excuseras, Nicolas, mais Attali... devra s'expliquer, comme Kouchner, car pour moi ce sont des collabos.

    RépondreSupprimer
  8. Occultation idéologique, lecture ou absence de lecture, peau de lapin, a priori, etc.
    De tout façon, on connait le destin des rapports de commissions théodule !
    D'ailleurs, où sont passés les rapports de la cour des comptes et du conseil économique et social ?
    Car un état moderne, ce n'est pas un gouvernement, c'est des haut-fonctionnaires, des experts, spécialistes de la spécialité, professionnels de la professions, tous avec leurs compétences, mais…
    En fait, notre république, depuis 1958, ne "fonctionne" pas, toute enfermée et piègée dans la fiction présidentielle de l'homme "aux affaires"…

    RépondreSupprimer
  9. 2ème article sur Attali et toujours pas de citation à la croissance austère mon billet. Tu exagères comment je monte au wikio, moi?

    RépondreSupprimer
  10. @b_mode : non pas défendre le tout, mais y trouver des trucs que certains ne voient pas du tout et qui baptisent illico le truc de pourri à 100% sans même l'avoir lu mais en ayant bien sûr un avis a donner.

    Comme Jean l'a fait remarquer , personne y compris au PS et ailleurs ne lit les rapports de la cours des comptes, a part ceux qui ont fait la campagne de royal en 2007 :o)

    Il en va de même de l'insee ou de l'ocde. Pourtant on y trouve de quoi démonter le bouzin systémique.

    RépondreSupprimer
  11. @dagrouik Comme l'a rappellé justement Lucia mel, il fait partie des collabos, ex mitterrandistes reconvertis en lèche burnes de Sarkozy. Comme Tapie (ça lui a réussi), Kouchner (moins), Besson (no comment), Amara (ni pute mais soumise), Bockel (mu-loose), il fait partie des traitres ! Comment peut on s'allier de quelque sorte que soit avec le manipulateur de l'élysée ? M'enfin, c'est quoi cette attitude larvée ? Vous avez peur de quoi ?

    RépondreSupprimer
  12. b.mode,

    Arrête dont tes conneries, c'est toi qui a peur. Lis donc le rapport et reviens après !

    RépondreSupprimer
  13. hum ! peur ? de quoi grands dieux ! sinon de ta suffisance ! tu aimes juste à ce qu'on te lèche le cul façon qui tu sais ! désolé de pas être à l'unisson

    RépondreSupprimer
  14. Ca ne t'oblige pas à devenir grossier. Sauf que c'est la seule solution pour critiquer un texte qu'on n'a pas lu.

    RépondreSupprimer
  15. Nicolas Bellaciao n'est pas un site animé par des journalistes mais par des bénévoles. Le site est un mix entre extreme -gauche et nationalisme.

    B.mode: purée arrête l'agressivité, on est en pleine crise et on a Sarkozy qui nous flingue le pays, ne nous bouffons pas le nez.

    RépondreSupprimer
  16. Par ailleurs sur les médocs qu'il propose de dérembourser pour cause d'inefficacité, je suis sûr que l'industrie pharmaceutique va tout faire pour attaquer ce rapport. Rigolo de voir la gauche radicale défendre les médocs (les inefficaces, pas les autres bien sûr) qui ne servent qu'à enrichir les gros labos.

    RépondreSupprimer
  17. @bMode : attitude "larvée" je ne suis pas une larve.Merci de corriger tes mots.
    "avoir peur" , je n'ai pas peur de dire que :

    1/ les plues values immobilières = saloperie à fiscaliser. regarde l'effet des bulles immobilières: je suppose que tu ne veux pas de détails.
    M'en fout que des potes de gauches proprios me diront "tu exagères" comme je l'ai fait sur les '"parts" dans l'impot.

    2/ j'ai une formation scientifique : je regarde les détails avant de regarder le tout et vice-versa. Et je m'interroge sur le contenu avant de regarder le contenant. Je n'ai peur de rien si ce n'est de moi même et de l'ignorance collective.

    RépondreSupprimer
  18. Romain ; oui les labos font un fric fou, faut que BMode comprenne que de ce sont des amis du nain et que tout ce qui leur fait du mal est bien.

    RépondreSupprimer
  19. Trop tard pour lire les commentaires. Je me demande si c'est un bon billet? Il me donne envie de lire Attali qui, en principe, me donne des boutons… Allez hop ! On verra.

    RépondreSupprimer
  20. Les enfants du calme ! N'inversons pas le fil des commentaires ! Je réponds à une insulte nuance ! Qui qualifie de conneries ce que je viens d'écrire ?
    Sinon, je persiste et signe, on ne collabore pas avec Sarkozy... Attali est un minc like. Et pour quelques propositions potables, il y a dans ce rapport des monstruosités. Les points concernant les fonctionnaires entre autres..
    Et quand on lit ça...
    « Certaines propositions sont à même de réduire le déficit mais politiquement difficiles voire impossibles à mettre en oeuvre en raison de leur brutalité pour les Français », indique Patrick Ollier, président UMP de la commission des Affaires économiques de l'Assemblée.
    Ce n'est pas un gauchiste peau de lapin, lui !

    RépondreSupprimer
  21. Medicament inefficace= deremboursement. OK.
    Mais le rapport préconise un deremboursement des medicamanents à Service Medical Faible , ce qui ne veut pas dire inefficace ! cela signifie que son action est jugé (par qui ?) faible pour soigner. Enormement de medicaments ont un SMR faible et pourtant il soigne ! (les antiallergiques, les desinfectants pour ne citer qu'eux). Cela signifie qu'à chaque ordonnance, quand bien même vous aurez une complementaire santé, vous aurez à sortir de l'argent de votre poche !
    Médecine à deux vitesses...

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour les gens,

    B.Mode,

    Je ne sais pas qui insulte qui. Quand je me fais traiter de collabo...

    RépondreSupprimer
  23. "Comme l'a rappellé justement Lucia mel, il fait partie des collabos, ex mitterrandistes reconvertis en lèche burnes de Sarkozy. Comme Tapie (ça lui a réussi), Kouchner (moins), Besson (no comment), Amara (ni pute mais soumise), Bockel (mu-loose), il fait partie des traitres ! Comment peut on s'allier de quelque sorte que soit avec le manipulateur de l'élysée ? "
    Voilà ce que j'ai dit. Je parlais d'Attali pas de toi !!! Sans ambiguité

    RépondreSupprimer
  24. Laissons tomber. J'ai lu le rapport et tu te bases sur les propos d'Ollier.

    RépondreSupprimer
  25. Ne plus rembourser l'homéopathie? On perdrait une grande spécificité française (smiley)

    RépondreSupprimer
  26. Bon ! Faut que je réponde à tout le monde, moi.

    Dagrouik,

    Oui, peau de lapin ou pas, ils devraient lire.

    b.mode,

    Je ne défends pas Attali et ne nous fait pas le coup de la vraie gauche !

    Lucia,

    Lis donc sont rapport…

    Jean,

    Oui, la République ne fonctionne plus.

    Nicocerise,

    Oui, je merde, moi !

    Romain,

    Oui, les gauchistes vont défendre les gros labos…

    Le Coucou,

    Oui, il donne des boutons, mais là, il ne dit pas que des conneries, il torpille la politique de Nicolas Sarkozy.

    Pharmaco,

    Il faut probablement étudier médoc par médoc (comme tu dis, je ne sais pas qui peut étudier ça) mais pas d’a priori…

    RépondreSupprimer
  27. Suzanne,

    Woméo est pawti. Pauvwre Juliette.

    RépondreSupprimer
  28. Mon bon jegoun, tu es très urbain mais j'avoue que je ne comprends pas pourquoi tu t'ingénies à déformer voire à inventer mes propos...
    Je ne t'ai jamais qualifié de près ni de loin de collabo
    Je n'ai jamais employé l'appellation "vraie gauche"
    Y'a plus d'optic 2000 au kremlin bicêtre ?
    Effectivement, on va en rester là ! Et, quand j'aurais un moment, je lirais (sans déformer)le rapport de ce répugnant personnage !

    RépondreSupprimer
  29. Tu m'accuses juste de soutenir un collabo et ton commentaire d'hier soir, à 20h, me reste au travers de la gorge.

    RépondreSupprimer
  30. mais, dis-moi, toi tu l'as lu (et compris) le rapport ? ou tu as lu quelqu'un qui l'a lu ? (smiley) ça n'est pas très clair dans ton billet (si tu avais lu celui qui l'avair lu, ou si tu l'avais lu toi-même, directement).

    RépondreSupprimer
  31. Bravo à toi d'avoir vraiment lu ce rapport.
    C'est dommage cette communication en 140 caractères à coup de petites phrases à la con. Les positionnements débiles aussi…
    :-))

    RépondreSupprimer
  32. Poireau,

    Ce n'est pas un positionnement, juste une posture.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.