14 octobre 2010

Le retour de Martine Aubry

Je titrais hier sur le retour de François Hollande ; cette fois, c’est au tour de Martine Aubry de faire son come back en passant à la télé, ce soir. Du coup, elle faisait l’objet des pages 2 et 3 du Parisien de ce matin, que j’ai pu lire par miracle à la Comète, aucune andouille ne se l’était accaparé pendant 15 minutes, comme d’habitude.

J’aime bien faire des billets en faveur de François Hollande, ça attire systématiquement les commentaires des Ségolénistes qui lui mettent tous les maux sur la figure. Ils lui jettent à la tronche le fiasco du congrès de Reims, en 2008. Il n’a pas réussi à réconcilier tout le monde en faisant « une synthèse » alors que lors des congrès précédents, on lui reprochait de faire une « synthèse molle » pour éviter l’éclatement du parti. Tout cela n’est pas franchement rationnel.

Pourtant, avant le congrès 2008, Ségolène Royal avait annoncé qu’elle ne se présenterait pas, ouvrant la voie, ainsi, à l’unité du parti.

Le sujet politique du jour, hier, était provoqué par l’UMP qui accusait Ségolène Royal d’être irresponsable après avoir appelé les jeunes à manifester. Du coup Ségolène Royal a nié avoir tenu les propos qui lui étaient attribués. La stratégie de l’UMP est maintenant claire : en critiquant Ségolène Royal, le parti de droite SAIT que les clivages vont se reformer au sein du PS tout en enfonçant un clou auprès des électeurs.

Le PS n’a pas besoin d’un procès en irresponsabilité, au contraire ! Il a besoin de montrer qu’il a des alternatives à proposer, une compétence, des cadres responsables.

En laissant les ténors du Parti Socialiste parler à sa place, Martine Aubry participe à montrer que le Parti Socialiste est une vraie équipe.

Je lui souhaite bien du courage, ce soir, pour redresser la barre.

Et je vais rappeler à mes commentateurs Ségolistes que la priorité n’est pas de savoir si François Hollande ferait un bon président mais s’il ferait un bon candidat, capable de remporter l’élection.

Si Martine Aubry n’y va pas.

20 commentaires:

  1. Chic, la France est sauvée (^__^)

    Sinon sur le coup de Ségolène Royal, le soucis est qu'elle a bien prononcé les propos (sur la "chaine délinquante") qui lui sont reprochés... Propos irresponsables je ne sais pas... (un peu je trouve, enfin c'est du Royal).

    RépondreSupprimer
  2. FalconHill,

    Oui, je crois bien qu'elle les a prononcés. Le problème c'est qu'avec elle, on perd parfois toute objectivité !

    RépondreSupprimer
  3. En 2012, Ségolène Royal aura besoin de tous les socialistes ! ;+) Martine Aubry et Laurent Fabius ont de l'expérience.

    RépondreSupprimer
  4. Denis,

    Si elle est désigné, je serais avec elle ! Mais je n'ai pas spécialement envie...

    RépondreSupprimer
  5. Ségolène, elle est géniale, c'est la seule, toutes tendances confondues à dire clairement et distinctement le contraire de ce qu'elle a dit la veille...

    Tu ne trouves pas qu'elle se sent pousser des ailes en ce moment ? ... étrange

    RépondreSupprimer
  6. Qui peut penser que François Hollande qui n'a rien fait en dix ans en tant que premier secrétaire du PS, pourrait être un bon candidat ?

    RépondreSupprimer
  7. Corto,

    Oui, les ailes poussent...

    Opaline,

    On le qualifiait d'homme politique de l'année en 2004.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai cru voir passer une info qui annonçait que Martine laissait sa place dans l'émission à Ségolène, justement. J'ai peut-être mal lu, obnubilé par mon internet en pointillé du jour…
    :-)

    [Je préfère François Hollande de toute façon ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  9. Poireau,

    C'était une émission précédente, non ?

    RépondreSupprimer
  10. Nicolas : p'têt bien, je ne les regarde que très rarement. Les journalistes y sont les plus cons de France. Ils arrivent avec leurs certitudes et repartent convaincus d'avoir plu au public !
    :-))

    RépondreSupprimer
  11. Mon Dieu, on dirait que par chez vous l'affaire Jules Guesde-Jean Jaurès n'est toujours pas réglée...

    RépondreSupprimer
  12. Aubry, Hollande, même risible cauchemar.

    Royal : cauchemar plus.

    Or, un cauchemar à l'Élysée, on en a déjà un, n'est-ce pas ?

    C'est l'impasse, quoi...

    RépondreSupprimer
  13. Didier Goux : il manque un Lecanuet pour redresser tout ça !
    :-)

    [Sérieusement, vous voteriez qui ? :-) ].

    RépondreSupprimer
  14. Didier,

    Ouais... On manque un peu d'hommes d'état...

    RépondreSupprimer
  15. Didier Goux : bien joué, c'est presque une private joke !
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Geert_Wilders
    Pour moi, sur le plan politique, ce n'est pas un gars très recommandable ! :-))

    [Par contre, je suis pour la liberté d'expression comme lui, c'est à peu près le seul point commun… :-) ].

    RépondreSupprimer
  16. J'aimais déjà les étrangers
    Quand j'étais un petit enfant...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.