01 octobre 2010

Manuel Valls et la burqa

Je tiens à signaler cette très bonne tribune de Manuel Valls dans le Monde, où il se félicite du vote de la loi contre le port de la Burqa. Je n'ai pas l'habitude de dire des gentillesse envers lui, mais cette fois, il a parfaitement raison. Les socialistes ne doivent pas louper des rendez-vous.

(Merci à Suzanne de me l'avoir signalé).

15 commentaires:

  1. Tous les gouts sont dans la nature, pour ma part je considère que c'est une loi de trop pour stigmatiser 200 personnes musulmanes sur 64 millions d'habitants.

    Un pas de plus vers la droite extrème

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Melclalex,

    Je me fous de la droite extrême du moment qu'elle n'est pas au pouvoir. Mais ne pas marque un attachement à certaines valeurs et déserter le camp de la laïcité sera la meilleure façon, pour la gauche, de renforcer la "droitisation" du pouvoir.

    Et par delà ces condisérations politiciennes, je ne veux pas de la burqa sur le territoire.

    RépondreSupprimer
  3. Ah ben c'est malin : j'ai une réputation de réactionnaire à défendre, et je nie farouchement vous avoir causé d'un socialo. (oui, mais Valls, etc..)

    RépondreSupprimer
  4. ...et si tu n'as rien à faire dimanche, saches qu'il passe chez Drucker!

    Pour la Burqa, certes, ça ne concerne pas grand monde, mais on ne peut pas dire qu'on n'est contre, que c'est une atteinte aux libertés de la femme, etc...pour finalement s'abstenir ou voter contre à l'assemblée!
    Encore une fois, rien de cohérent dans le comportement des socialistes, et Valls a bien raison de le faire remarquer!

    RépondreSupprimer
  5. Bof, pas convaincue par Valls. Défendre une loi d'affichage, et qui concerne uniquement les musulmans (il y a d'autres communautés tout aussi refermées sur elles mêmes, à commencer par les juifs ultra-orthodoxes, mais ça mobilise moins, comme c'est bizarre), c'est pas brillant. Surtout quand il n'y a pas d'organisation de l'alternative à ce genre de communautarisme (à part la version bessonnienne de l'assimilation des étrangers dans la machine à bons français, de quoi vomir).

    Je vais être brutale: en pratique, la conséquence directe de cette l'interdiction des voiles couvrant le visage, c'est la légitimisation de fait des autres tenues islamistes militantes. Je n'ai jamais vu autant de tchadors à l'iranienne dans mon quartier que depuis le débat sur les burqas. Comique, ça, non? De quoi donner à penser à ce grand démocrate laïc de Manuel Valls - si seulement il voulait bien regarder les choses en face...

    RépondreSupprimer
  6. Suzanne,

    Valls n'a pas vraiment la réputation d'un gauchiste forcené sur les sujets de société...

    Tim,

    Pour une fois qu'il ne dit pas de connerie.

    Irène,

    On est pas d'accord. Et ta manière de sortir un truc sur les juifs est très suspecte, désolé. 1. Ils n'habillent pas leurs femmes en robe de prison. 2. Ce n'est pas parce qu'une communauté fait le con qu'il faut laisser faire les autres.

    Tu as raison de signaler qu'il y beaucoup de femmes en foulard : effectivement, à Bicêtre, il y en a beaucoup plus que de juifs orthodoxes visibles.

    Il est temps de faire quelque chose et il faut bien commencer par un bout.

    RépondreSupprimer
  7. D'ailleurs, en tant que Laïc, ça ne me dérangerait absolument qu'on interdise tout signe ostentatoire de religion.

    RépondreSupprimer
  8. Dans les lieux publics, je voulais dire.

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  10. Bah, on sait bien que c'est une loi plus symbolique qu'autre chose. Irène Delse a tout à fait raison de faire remarquer que les tchadors et toutes espèces de voiles très enveloppants, se multiplient. L'effet visuel est presque le même avec trois où quatre femmes voilées de noir de la tête aux pieds, avec des gants noirs, qui marchent en baissant les yeux. L'ovale minimum du visage est découvert, on échappe à cette impression d'angoisse en face du masque anonyme, mais pas au message: je suis intégriste et je le montre. Ce n'est pas UNE loi qui résoudra le problème, mais l'application de toutes les autres, et la résistance à l'islamisme.

    Sinon, pourquoi parler des juifs orthodoxes à chaque fois qu'on s'inquiète de la progression de l'islamisme? En quoi ces juifs sont ils dangereux en France ? Les juifs sont bien plus inquiétés par les musulmans que le contraire.
    Les islamistes sont d'un antisémitisme virulent. C'est un de leurs côtés charmants.

    RépondreSupprimer
  11. Et si, il y a un côté positif à cette loi, pratique et exploitable tout de suite. Si le voile intégral est interdit dans la rue pour les adultes, il le sera à fortiri pour les mineurs. Ce sera beaucoup plus simple pour empêcher que le voile intégral ne soit imposé à des gamines de treize ans.
    Je voudrais qu'un député sensible à la protection de l'enfance propose un projet visant à l'interdiction de voiler les filles en dessous d'un certain âge. Une des images politiques les plus choquantes de 2010, à mon avis, est celle de Fillon inaugurant un centre culturel islamique à côté d'une petite fille voilée.

    RépondreSupprimer
  12. Oui, Suzanne, l'application de toutes les lois...

    RépondreSupprimer
  13. Suzanne,

    Voila, je suis parfaitement réveiller pour répondre à une partie de votre commentaire : "Irène Delse a tout à fait raison de faire remarquer que les tchadors et toutes espèces de voiles très enveloppants, se multiplient."

    Elle n'a pas dit ça exactement, elle a dit "Je n'ai jamais vu autant de tchadors à l'iranienne dans mon quartier que depuis le débat sur les burqas.".

    C'est faux, totalement. Ca fait une dizaine d'années au moins, la preuve, le nombre de polémiques à propos des cantines scolaires, la loi de 2004 ou 2005 sur les "signes ostentatoires"...

    RépondreSupprimer
  14. Nicolas: oui mais c'est déjà très bien (et nouveau) qu'Irène Delse admette qu'il y a quand même des femmes très voilées dans son quartiers. Tout le monde sait évidemment que les musulmans intégristes sont minoritaires par rapport aux juifs orthodoxes qu'il ne faut pas oublier de mentionner au passage par esprit d'équité. Ben voyons. C'est dingue, les media nous mentent, mais on a tort de focaliser sur l'islam alors que les juifs, hein... Défendons au passage des salafistes ou taglibh, je ne sais plus, qui sont, rappelons-le, des français comme les autres, qui ont bien le droit de "vivre le polyamour" (ça, c'était pour Lies Hejab et ses quatre femmes en burqa)...Ben voyons. Bon, ok, ces voiles ont éclos depuis les récentes campagnes de stigmatisation, tout comme les lois sur les femmes battues font qu'il y a de plus en plus d'hommes violents qui cognent de plus en plus fort. C'est évident.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.