15 octobre 2010

Martine, Ségolène et l'UMP

Comme d’habitude, à l’heure où Martine Aubry passait à la télé, j’étais au bistro et j’ai loupé son intervention. Je suivais ça par l’intermédiaire de Twitter où mes copains socialos étaient unanimes : Mme Aubry a été très bonne.

Une telle unanimité fait chaud au cœur car généralement, quand un dirigeant socialiste parle dans le poste, selon qu’il « fut » dans le camp des « Ségolistes » au congrès de Reims ou dans le camp opposé, les militants de « l’autre bord » se pressent de le critiquer.

Tiens ! Regardez les commentaires à mon dernier billet sur François Hollande. J’envisage même de faire un billet à propos de Laurent Fabius rien que pour appuyer ma démonstration.

Ségolène Royal et Martine Aubry sont réconciliées. Martine Aubry fait l’unanimité en sa faveur auprès des militants socialos. Rien que pour ça, elle mérite largement son poste de Première Assistante de Direction Secrétaire.

Du coup, ce matin, en me levant, j’ai voulu consulter la « presse populaire en ligne » (en l’occurrence actu.voila.fr, fr.news.yahoo.com et news.google.com). Ils abordaient à peine l’intervention de celle qui est officiellement la première opposante à Nicolas Sarkozy (en tant que numéro 1 du principal parti d’opposition). Ils évoquaient juste le moment où Mme Aubry s’est adressée au chef de l’état avec deux ou trois mots sur les propositions des socialos. J’ai mis France Info, c’était pareil. Quant au quotidien gratuit, Métro, que j’ai lu en venant au boulot, le sujet n’était même pas abordé (ou alors si petit que j’ai loupé l’entrefilet).

Dès la publication de ce billet (et un autre sur les trolls libéraux, dans l’annexe, pour interpeler Vogelsong, en toute amitié), je me précipiterai sur les sites de Libération, du Monde et du Figaro pour en savoir plus. A cette heure du matin, je suis probablement le seul blogueur politique qui ne sache pas ce qu’a dit Martine Aubry, alors que je suis un fervent supporter.

En fait, j’espérais, au fond de moi, voir les traditionnelles interventions de MM. Lefebvre et Paillée, voire de Mme Morano ou MM. Bertrand et Copé. Rien.

A l’UMP, on ne tape pas sur Martine Aubry. Les Français ne le comprendraient peut-être pas et surtout le Parti Socialiste ferait front commun derrière sa chéfesse. A l’UMP, on tape plus gaillardement sur Ségolène Royal car elle a le don d’exaspérer la moitié des socialistes (moi-même, je dois reconnaître que je ne lui pardonne que difficilement certains propos).

A l’UMP, on tape sur Ségolène Royal pour raviver les clivages. On ne touche pas à Martine Aubry pour ne pas ressouder le parti et surtout pour qu’on ne parle pas des propositions du Parti Socialiste dans les médias en dehors du temps de parole officielle dans des émissions relativement peu regardées en dehors d’une sphère d’observateurs habituels et politisés.

Je ne sais pas si la stratégie sera la bonne. Ségolène Royal et Martine Aubry vont avancer la main dans la main, jusqu’aux primaires et au-delà.

Enfin, j’espère.

20 commentaires:

  1. Tu as raison sur la stratégie de l'UMP, c'est bien vu.
    Lefebvre et Paillé n'ont pas parlé (c'est dommage). Tu veux que je te le fasse : mes copains disent que je fais bien les imitations en fin de banquet ^__^

    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  2. La prochaine fois que tu passes à la Comète, je te fais boire pour que tu fasses des imitations...

    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  3. Il y a eu la réaction de Woerth par un communiqué, mais vu sa crédibilité...

    RépondreSupprimer
  4. Stef,

    Oui, il y a des réactions mais rien de bien brillant.

    J'ai aussi lu quelques billets, je ferai le tour à midi.

    RépondreSupprimer
  5. Fervent supporter de Martine , dis-tu, ce serait bien que tu en fasses un billet pour m'expliquer cela ( à moins quue déjà fait et pas vu passer).

    RépondreSupprimer
  6. Corto,

    C'est une façon de parler. Disons que je pense que c'est elle qui doit être candidate pour le PS pour différentes raisons que j'ai déjà expliquées en vrac dans ce blog.

    En fait, je pense que certaines personnalités du PS font trop repoussoir (pour au moins un des deux tours) alors que, même si Titine n'a pas leur charisme ou leur image, elle peut probablement séduire plus d'électeurs...

    Mais ce n'est que de la politique politicienne et donc un jeu idiot de pronostics.

    RépondreSupprimer
  7. « Ségolène Royal et Martine Aubry vont avancer la main dans la main »

    (Violents éclats de rire dans la salle.)

    RépondreSupprimer
  8. Didier,

    Elles y sont obligées, je n'ai pas dit que c'était avec plaisir. Imaginons qu'elles se présentent toutes les deux aux primaires, la gagnante aura besoin de la perdante et la perdante ne pourra pas être accusée d'être celle qui aura fait perdre le parti... Les dégâts depuis la dernière primaire sont toujours présents...

    RépondreSupprimer
  9. Didier Goux a raison - pardon, je suis d'accord avec lui.

    RépondreSupprimer
  10. Ben je vais faire la même réponse.

    RépondreSupprimer
  11. Aux dernières nouvelles, on apprend que Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin pourraient se rouler une pelle en public. Mais sans la langue.

    RépondreSupprimer
  12. Il s'agit pas de se rouler une pelle. Villepin existe uniquement dans sa lutte contre le pouvoir en place.

    RépondreSupprimer
  13. En fait c'est que tout le monde s'en fout de Titine.

    RépondreSupprimer
  14. Ton billet m'a inspiré merci:
    http://lesouffledivin.wordpress.com/2010/10/15/martine-aubry-ninteresse-personne/

    RépondreSupprimer
  15. Asse42,

    Comme je suis sympathique, je vais t'expliquer. Mieux : je vais te donner raison.

    Et c'est bien parce que les gens ne se foutent pas de Ségolène qu'elle est poussée en avant par l'UMP car elle n'a quasiment aucune chance de battre Nicolas Sarkozy pour une grosse raison : elle a des défauts en commun avec lui, notamment le fait qu'elle exaspère une partie de la population.

    Ainsi, parmi les 6 ou 7% d'électeurs capables de changer une majorité, au second tour, ceux qui se diront "ah ! non je ne peux quand même pas voter pour Sarko" se diront aussi "ah ! oui, mais je ne peux pas voter pour Ségo".

    Un an et demi avant les élections 2007, tout le monde donnait NS gagnant, il a réussi à redresser son image, car il est très fort. Il va réussir à faire pareil pour 2012. Ca se jouera dans un mouchoir de poche, comme à chaque fois. Le scénario sera le même. La configuration est la même.

    Cela dit, il n'est pas improbable que des gens de gauche, comme moi, se disant ça, préfèrent voter pour Bayrou ou pour Mélenchon (pas Bayrou, pour moi !), ce qui nous donnerait un deuxième tour, dans les deux cas "Bayrou - Sarkozy" avec une victoire de Bayrou et permettrait l'écartement de Nicolas Sarkozy.

    Sauf qu'on ne le fera pas, par peur, et que le deuxième tour sera entre Ségolène et Nicolas et que ce dernier gagnera.

    Tout cela n'est évidemment que supputation préelectorale sans le moindre intérêt.

    Sauf que l'UMP dispose de quelques experts qui raisonnent ainsi.

    Et je ne vois pas pourquoi le PS ne ferait pas pareil : Ségolène Royal peut attendre 2017, la droite n'aura pas de leader ou aura Copé qu'elle pourrait battre aisément. Mais ça nécessite qu'elle ne se présente pas. Et que Martine aille au charbon, mais pour cinq ans seulement, si elle gagne... Parce que elle, elle a des chances de gagner, sur le thème de la République apaisée ou un truc comme ça.

    Mais comme tu es con et fanatisé, tu es persuadé qu'elle gagnera dès 2012. Tu le croyais aussi en 2007.

    RépondreSupprimer
  16. Dommage ton commentaire était presque intéressant...mais ta conclusion ne m'incite pas à te répondre puisque tu m'as déjà classifié.

    RépondreSupprimer
  17. Non ! Tu t'es classifié tout seul.

    RépondreSupprimer
  18. Je ne sais absolument rien de ce qu'elle a dit dans l'émission. A la limite, il y a plus d'écho fait à Rama Yade qui intervenait également. Après on dira qu'on exagère quant au contrôle médiatique de l'UMP…
    :-)

    RépondreSupprimer
  19. Et ce billet sur Fabius, il vient ? Qu'on puisse te troller grave. :-)))

    RépondreSupprimer
  20. Le Coucou,

    Non...

    Poireau,

    Ah oui, au fait ! Qu'est-ce qu'elle a dit ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.