20 octobre 2010

Il y a, dans ce pays, comme une fracture sociale

Presque cinq ans de blogs. J’en ai eu des tarés, des cons, des acariâtres, des dépressifs, des ivrognes, des neuneus, … Mais un troll comme j’ai eu hier, j’ai du mal à le qualifier. Fou irait peut-être. Le genre de type heureux de se faire mettre par ceux qu’il défend. Je ne vais citer que deux extraits, mais la conversation fut copieuse, vous pouvez vérifier.

J’étais au bistro, à attendre mes camarades et j’ai pu lui répondre périodiquement pour alimenter la conversation. Merci au Coucou, Disp, Vlad, Nicocerise, MHPA,… qui m’ont accompagné dans cette aventure.

Bienvenue dans le monde des trolls fous.

« Tu as bien raison de perdre tout espoir car les gauchistes comme toi n'auront jamais la moindre petite parcelle de pouvoir en France.
Il sera toujours entre les mains des gens comme moi. Et tu sais pourquoi ? Tout simplement parce que nous sommes plus courageux, plus malins, plus dynamiques, plus intelligents que les gauchos de ton genre. C'est dans la nature des choses.

Même à propos de cette réformette sur les retraites, vous ne parviendrez pas à faire bouger le pouvoir en place d'un iota. Vous n'avez pas encore compris que plus la chienlit progresse et plus Sarko boit du petit lait ? »

Vous me direz qu’il est assez facile de se moquer d’un type qui se prétend courageux mais qui n’ose même pas signer son commentaire, montrant ainsi sa couardise et sa servilité. Un type se prétend intelligent mais on sent l’énervement. L’ultime argument : je suis intelligent, tu es con. C’est dans la nature des choses.

Vous avez raison, ça ne mérite pas qu’on s’attarde. La dernière phrase, par contre, mérite un peu d'attention. « Nicolas Sarkozy boit du petit lait. » Pas du tout. Il est dans la situation de tout Président de la République qui a subi ce genre de contestation : il attend. Soit le mouvement s’essouffle (les vacances arrivent…) soit il finira par céder. Nul ne peut prévoir l’issue des débats. Si c’est vraiment le bordel, il en sera tenu pour responsable et ne sera pas réélu. Il espère probablement avoir un sursaut réactionnaire du peuple qui ne supporte pas les émeutes et le rejoindra en tant que garant de leur sécurité mais ça ne marchera pas. Il a été élu pour redonner du pouvoir d’achat aux gens, on est en pleine crise économique. Sa cote de popularité est non seulement au plus bas mais depuis trente ans, jamais un Président de la République n’a été aussi impopulaire.

Alors, il va reculer. « Mesdames, Messieurs, je vous ai compris ! Une réforme des retraites est nécessaire mais je comprends votre désarroi. Nous allons améliorer le texte pour que toute personne ayant cotisé 41,5 ans puisse partir à la retraite. » Discrètement, il laissera les 67 ans car ceux qui ont commencé à travailler après 23,5 ans ne descendront pas dans la rue… Alors les manifestants feront un baroud d’honneur pour exiger le retour aux 40 ans ou je ne sais quoi. Le mouvement s’essoufflera, Nicolas Sarkozy donnera l’impression d’avoir gagné, les marchés financiers seront rassurés (l’important n’est finalement pas l’âge de la retraite mais éventuellement la durée de cotisation). Enfin, j’en sais rien.

Les marchés financiers ? C’est ce qui motive ce billet, je vais citer à nouveau mon troll.

« Faute de faire -enfin- preuve de rigueur budgétaire, les agences de notation vont nous enlever notre AAA et nous courrons tout droit à la catastrophe. Mais là on passe dans le registre économique et je doute que tu sois en capacité intellectuelle de suivre mes explications. »

Mon canard, je comprends très bien. Outre le fait que je n’ai de leçon à recevoir de personne, c’est la droite au pouvoir qui a dégradé copieusement le budget de la France par une politique inique, multipliant les nouvelles taxes débiles et sans commune mesure avec les avantages fiscaux pour les plus riches.

Il faut que ça cesse.

Alors tant pis si on passe par une catastrophe économique majeure, je doute que Nicolas Sarkozy ou toute autre personnalité politique puisse faire bander les Français avec un projet politique visant à maintenir une notation. Surtout qu’il s’agit de tenir jusqu’aux prochaines échéances électorales.

Je n’ai pas de leçon à recevoir et je m’en fous. La situation se dégrade depuis 40 ans et le pouvoir voudrait nous encourager à continuer dans la même voie. Ils nous avaient promis la moralisation du capitalisme et on en serait rendu à foutre en l’air un modèle social pour satisfaire une agence de notation ?

Mouarf ! Si je puis me permettre.

Finalement, il n’y a pas trente six manières de sortir d’une crise. La guerre, civile ou pas, ou une grosse crise.

Alors il peut bien y avoir une grosse crise économique pendant dix ans. Les paysans continueront à élever des vaches pour nous filer à bouffer. L’inflation va dégénérer. Du coup, la dette ne vaudra plus rien.

Un peu de bordel nous fera du bien.

Sinon quoi ? J’ai vingt ans à bosser avant la retraite. Le pouvoir d’achat va baisser. Le chômage va se maintenir à un niveau très haut. L’immobilier va continuer à flamber. Les tentes de SDF vont fleurir. Les restos du cœur vont prospérer. Les plus démunis ne pourront plus se soigner. L’espérance de vie va baisser. Pire ! La bière deviendra imbuvable.

Et dans vingt ans, on sera dans la même situation. Mais quand on n’aura plus de pantalon à baisser…

AAA ? Mais quelle andouille !

35 commentaires:

  1. Merde, j'étais déjà couché, j'ai pas te remercier de ne pas m'avoir considéré comme réac (moi qui suis un progressiste bien comme il faut ^___^)

    Oui, un joli con. Anonyme en plus (j'aime pas les anonymes).

    Je crois par contre, sur le fond, qu'il ne boit pas du petit laid Sarkozy. Mais qu'il imagine qu'un durcissement du mouvement (avec débordements inhérents) pourrait rendre toute "fermeté" populaire... avec le risque qu'au final, ça soit "nous" qui payons ce jeu de dupe...

    Bon mercredi !

    RépondreSupprimer
  2. FalconHill,

    Je ne sais pas. Il prend un gros risque... Ne serait-ce que celui de ne plus être soutenu par les élus...

    RépondreSupprimer
  3. Tu est quand même un garçon aimable puisque tu le cajoles ton troll "mon canard".

    RépondreSupprimer
  4. Evidemment que je suis aimable, bordel !

    RépondreSupprimer
  5. Nicolas, un jour j'écrirai un billet sur ces élus locaux qui ont voté Sarkozy en 2007 (à défaut d'y avoir cru...) et qui l'ont très mauvaise... Les sénatoriales de l'an prochain seront une boucherie électorale pour l'UMP...

    (tu as raison...)

    RépondreSupprimer
  6. et t'auras une guerre civile qui sera passée par là... la seule raison pour laquelle les gens arrivent là, c'est celle de n'avoir rien à perdre et rien à donner à manger à leurs gosses. et quand je vois ta conclusion, je partage ton anis, c'est ce qu'il risque d'arriver. Peut-être que c'est cela qu'ils cherchent, faire tout péter et se placer en grand sauveurs de ce monde.

    RépondreSupprimer
  7. FalconHill,

    Ouais...

    Ju, tu as fait un délicieux lapsus... "Anis".

    Je ne sais pas ce qu'ils veulent.

    RépondreSupprimer
  8. @Falconhill je suis de ton avis, lors des sénatoriales, l'UMP va manger sévère et le Sénat passera à gauche 6 mois avant les présidentielles......que du bonheur.

    RépondreSupprimer
  9. Marrant ton Anonyme. Mais qu'est-ce qu'on en a à foutre de son triple A!

    RépondreSupprimer
  10. Melc, du bonheur non (loin de là même...). Mais une certaine logique.

    RépondreSupprimer
  11. "Discrètement, il laissera les 67 ans " et revenir aux 60 ans....

    Mais ça serait pire que la réforme actuelle...

    RépondreSupprimer
  12. MHPA c'est Vlad ?

    Sinon, je ne vois pas trop de rapport entre courage et signer anonymement son commentaire, je mets un pseudo moi, je peux bien dire ce que je veux aussi...

    Reste que celui-ci est un joli con, qui se trouve avoir plutôt tort sur sa petite remarque sur Sarko, qui doit pas forcément kiffer les évènements (mais qui survivra :) ).

    que l'UMP coule, on verra, je m'en plaindrais pas.

    "Le relèvement de la durée de cotisation déjà opéré en 2003 pour bénéficier d'une retraite à taux plein (41,5 années de cotisations en 2020), n'est pas suffisant pour sauver notre système de retraites." (source elysee.fr) - Avec celle là, on monte à combien d'années de cotisation pour avoir la retraite à 62 ans ?

    RépondreSupprimer
  13. Polluxe,

    Oui, pourquoi ? Depuis le départ, on focalise sur les 60 ans alors que plus personne ne bosse avant 18 ou 19 ans...

    FalconHill, Melclalex,

    Bah ! S'il faut un coup de pied dans le cul.

    El Camino,

    Oui, malgré son intelligence supérieure, il ne comprend pas que l'on puisse s'en foutre : on est depuis 40 ans en crise économique...

    RépondreSupprimer
  14. Val,

    Oups ! Je me suis trompé dans le lien...

    Pour le courage, tu mets un pseudo, je te suis dans twitter, on est potes dans facebook, ... Tu n'es pas "personne". Ne pas confondre avec anonymat.

    Pour le reste, lis donc le projet du PS...

    RépondreSupprimer
  15. Un sacré morceau ce troll..un troll de chez troll..

    RépondreSupprimer
  16. Troll aussi caricatural j'ai vraiment cru à une invention. L'argumentaire des soutiens au pouvoir fait peur sauf si bien sur ce troll s'appelle Pérol. Dans ce cas il a des raisons d'être heureux.

    RépondreSupprimer
  17. Quoi, moi, Vlad ?
    Euh non, je ne crois pas, à moins que je changerais à vue d'oeil, sans trop m'en rendre compte, un bon Vlad Tepes, dit l'empaleur, un bon suceur de sang sur le dos des français "qui travaillent" (les autres sont des chômeurs "bourrés" d'allocations ou des fainéants qui refusent de balayer le bureau de cadres supérieurs 48h/semaine pour un salaire "en accord avec les accords patronaux"...)
    Non, mike hammer papatam andropov, un nom comme un autre, ou pas pire qu'un autre, le mike hammer c'est le capitalisme roi, Andropov, ça serait plutôt du côté du soviet suprême que ça se passe, et papatam, c'est moi, je crois, au milieu, mâtiné du rêve d'une sorte de chaud soleil d'Afrique.
    Point.

    RépondreSupprimer
  18. MHPA,

    Dans une première version, j'avais mis l'adresse de Vlad sur ton nom.

    RépondreSupprimer
  19. Jacques Etienne20 octobre, 2010 12:01

    A mon avis, qui est probablement erroné, Sarkozy boit du petit lait.

    Voici quelle est mon analyse (certainement stupide):

    Les comptages effectués par Mediapart et France-soir ont semblé (sûrement à tort) indiquer que l'ampleur de la mobilisation était bien inférieure à ce que syndicats et partis de gauche (dans leur immense sagesse) annoncent.

    Sarkozy a les chiffres exacts. Il peut donc, certain de l'absence de danger, adopter une attitude ferme. Il est même souhaitable qu'il y ait un peu de casse, un peu de blocage. On peut faire confiance à certains syndicats en mal de surenchère de lui fournir, grâce à des actions aussi spectaculaires qu'ultra-minoritaires le second. Il y aura toujours des casseurs pour fournir la première. Devant une France "à feu et à sang", ceux qui se sont portés au secours de la la "victoire" revendicative tourneront casaque et réclameront la fermeté. Ils l'auront. Et c'est ainsi que Sarkozy remontera dans les sondages.

    Que de conneries, me direz-vous! Que d'aveuglement face à la juste colère du peuple! Comment ne pas voir que poussé à bout par la misère, la France est au bord de l'explosion.

    J'avais 18 ans lors de la pantalonnade soixante-huitarde. Depuis quarante deux ans les mêmes oracles (ou leurs disciples, pour ceux qui sont morts sans voir le grand soir) nous annoncent pour bientôt un mai 68. C'est la désert des Gauchos...

    Voilà pourquoi la clairvoyance de la gauche magnifie le respect que sait m'inspirer la générosité de ses idéaux.

    RépondreSupprimer
  20. Jacques,

    Je n'ai pas annoncé un mai 68 et surtout, je ne crois pas à Médiapart et à France Soir (d'ailleurs personne n'y croit, ils ont juste besoin de chiffre d'affaire).

    RépondreSupprimer
  21. AAA, c'est : Andouille, Anachronique et À bon à rien ? #jaitoutcompris ;O))

    RépondreSupprimer
  22. "Oui, pourquoi ? Depuis le départ, on focalise sur les 60 ans alors que plus personne ne bosse avant 18 ou 19 ans..."

    Contente de te l'entendre dire ;-) il faudra le dire aux syndicats...

    RépondreSupprimer
  23. Polluxe,

    Pour être sérieux deux minutes, je n'ai pas beaucoup défendu les 60 ans, dans ce blog et je n'ai pas appelé à la grève. Je fais une opposition de principe à ce texte qui ne sauvera rien mais entérine une évolution de la société que je désapprouve.

    Je lutte aussi parce que les arguments présentés sont iniques et souvent faux.

    Je lutte parce qu'avec ce texte, on casse la répartition : c'est pourtant simple, avec le pognon que les gens qui travaillent versent on paye les pensions de ceux qui ne travaillent plus.

    Les soixante ans sont juste un slogan pour motiver les gens qui ne savent pas compter... 20 + 41,5, ça fait bien 61,5.

    RépondreSupprimer
  24. Ton troll c'est encore un cocu qu'a mal au cul et qui ne sait pas comment l'exprimer.

    Il pourrait tout simplement dire : moi, mec de droite je déclare par la présente que je me sens trompé par cette classe politique que j'ai contribué à mettre au pouvoir grâce à l' exercice démocratique du suffrage. Je me sens floué et la chagrin me submerge au point d'aller le déverser sous forme de conneries dans divers blogs de gauche compatissants, ceux de droite étant saturés de pubs et de popups incontrôlables.

    Voilà. Après cela on lui pardonnera son attitude et peut-être même qu'on le laisserait payer l'addition.

    RépondreSupprimer
  25. Y'a un peu de ça...

    Au fait ! Je crois bien que tu es tagué dans mon dernier billet (mais comme je fais ça à moitié au hasard, je me trompe peut-être).

    RépondreSupprimer
  26. Je crois que tu m'a tagué et je ne prend jamais les tags à la légère, c'est pour cela que je prendrai un peu de temps pour répondre. Le sujet est intéressant et je compte m'y mettre dès que j'aurais compris de quoi il s'agit :)

    RépondreSupprimer
  27. C'est pour ça que je réponds aux tags au hasard...

    RépondreSupprimer
  28. Sarkozy a toujours regretté ce temps bêni où les réacs descendirent les champs-élysées en 68 contre la jeunesse et les beatniks.
    :-)

    [c'est un troll volant, celui-ci, un chef d'escadrille ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  29. Je partage tout à fait ce billet. Je suis intelligent t'es con.

    RépondreSupprimer
  30. Poireau,

    Le bon vieux temps !

    Asse42,

    Par ce twit, tu viens de décrédibiliser tous les propos des Ségolistes. Je ne suis pas intelligent mais tu es très con.

    RépondreSupprimer
  31. I am doing research for my college paper, thanks for your useful points, now I am acting on a sudden impulse.

    - Kris

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.