19 octobre 2010

Laissez-moi rêver d'un autre monde !

Nos amis blogueurs de droite, voire réactionnaires, font actuellement l’éternel procès en légitimité des mouvements sociaux. Les quelques débordements sont évidemment condamnables mais le seul truc non légitime, dans cette affaire, c’est bien cette réforme. Outre que par définition, et comme le rappelait Eric récemment, la réforme consiste à apporter des améliorations (travailler plus vieux n’en est pas une !), il n’est pas inutile de rappeler d’une part que les partenaires sociaux n’ont que très peu été écoutés et d’autre part que le Président de la République avait dit, au cours de sa campagne, je crois, qu’il ne toucherait pas à l’âge de la retraite.

La présence en masse des jeunes dans les rues est légitime. On leur offre comme seule perspective de galérer 10 ans avant de bosser, puis de galérer 20 ans pour s’installer, puis de galérer 20 ans en se saignant pour payer l’hospice pour leurs propres vieux qui n’auront pas assez d’oseille puis d’attendre la mort avec 800 euros par mois pendant encore vingt ou trente ans.

J’ai déjà sorti des multiples arguments ici, je vais donc faire court. A mon sens, le principal problème est une baisse des revenus du travail dans le PIB par rapport aux autres revenus, notamment ceux des capitaux, réservés à quelques privilégiés.

Aujourd’hui, on apprend que le Guillaume Sarkozy, le frère du Président de la République est à la tête d’une espèce de fond de pension, créé avec le soutien de la Caisse des Dépôts et Consignations, donc de l’état, et que cette réforme des retraites sera tout bénéfice pour lui (voir plus d’explications chez Aurel, Hern ou Philippe).

Chaque jour qui passe nous amène de nouveaux éléments pour prouver la légitimité de cette grève.

Et si certains ne comprennent pas pourquoi, à 15 ou à 20 ans, on s’inquiète pour son avenir, celui de ses parents, celui de ses probables futures enfants, je les plains.

Mais laissez-moi rêver d’un autre monde.

(photo)

53 commentaires:

  1. Pas faux du tout ton billet. Surtout sur le rappel de la définition de réforme...

    RépondreSupprimer
  2. T'as de la chance, je t'ai pas mis dans ma liste des blogueurs réacs ! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Comme tu as raison!
    On a le droit d'espèrer le meilleur pour l'avenir.

    RépondreSupprimer
  4. Pas pour tout le monde, visiblement.

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Nicolas!

    Est-il légitime d'empêcher de vivre normalement ceux qui le souhaitent ?

    Est-il légitime qu'une minorité prive d'essence des gens qui vont au boulot, qui amène les gosses à l'école, qui veulent partir voir leur fils malade en province...etc..;
    Est-ce bien légitime, au nom du droit à manifester de bloquer un pays, le plus grand nombre ?

    RépondreSupprimer
  6. Corto,

    Oui pourquoi ? Le gouvernement peut retirer le texte et faire des concessions. Il ne l'a pas fait.

    RépondreSupprimer
  7. Ah, mais je proteste vigoureusement, à propos de votre lien ! Je n'ai pas parler de mouvements sociaux, moi ! J'ai juste exprimé une certaine consternation (avec ironie, certes) face à des lycéens qui ont l'esprit occupé (s'ils l'ont réellement) par leur RETRAITE. C'est tout de même différent.

    RépondreSupprimer
  8. Didier,

    J'ai mis les liens un peu au hasard (par exemple, le billet de Un Raleur de Plus est une plaisanterie).

    Cela dit leur retraite font partie de leur avenir... Ils seront dans cinq ou dix ans sur le marché du travail, on va leur demander de cotiser pour les retraites des autres...

    RépondreSupprimer
  9. Ben oui, c'est vrai ça ! Le gouvernement n'avait qu'à retirer son texte et tout était réglé.
    Il a rien compris ce Sarko. C'est quand même pas compliqué de diriger la France : il suffit de se faire élire démocratiquement pas 18 983 408 de français puis d'aller demander quelles décisions prendre aux responsables syndicaux qui représentent environ 1,5 millions de personnes.

    RépondreSupprimer
  10. Hé connard ! Il a été élu avec la promesse de ne pas augmenter l'âge de la retraite.

    RépondreSupprimer
  11. A corto 74
    dans la mesure ou un seul prétend vouloir décider de l'avenir de millions de personnes,il parait légitime q'une minorité de personnes(2 millions au bas mot)soutenues par 70% de la population,prétendent l' en empécher.Ceci dit,soyons constructifs et donnons des pistes à M.ATTALI dans sa recherche d'économies/
    -Retirons nous d'AFGHANISTAN ou nous n'avons rien à faire
    -Demandons à notre chef(petit) de cesser ses cumuls salaire de President(augmenté par ses soins dans des proportions vertigineuses)et ses RETRAITES de différentes fonctions
    -Cesser le cumul pour les ministres,senateurs députés et tous les planqués qui vivent au crochets de la République.
    -Reglement d'un loyer pour tous les (hauts) fonctionnaires qui bénéficient d'un logement de fonction
    -Nécessité faisant loi et puisque nous sommes en faillite ,limitation (par l'impot)de tous les salaires éxcedents 15000€ (certains se contentent de600€)
    -Redéfinition d'une grille des salaires pour tous les personnels de la République et vivants donc sur le dos des créateurs de richesses(qu'est une entreprise sans ouvriers).
    Ce ne sont que des pistes, mais si elles etaient utilisées(au moins certaines)elles éviteraient à des meres de travailler jusqu'à 65 ans et à des ouvriers de passer + de 40 ans dans la saleté le chaud le froid le bruit ou les produits toxiques(j'ai passé moi-mème 10 ans dans l'amiante)

    RépondreSupprimer
  12. J'aime bien quand Didier Goux parle d'esprit occupé. J'ai retrouvé la carte du cerveau de Didier Goux.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:France_map_Lambert-93_with_regions_and_departments-occupation-fr.svg

    RépondreSupprimer
  13. Corto,

    Je te laisse répondre à Nanard !

    Nicocerise,

    Mais non mais non.

    RépondreSupprimer
  14. Nicolas: vous savez bien que les lycéens manifestent juste contre Sarko et pour le plaisir de faire la fête, et ils ne s'en privent pas. Ils n'ont une idée très approximative de la chose. Les étudiants n'ont pas bougé d'un orteil.

    RépondreSupprimer
  15. Suzanne,

    Oui et non. Ils voient très bien que le monde dans lequel ont vécu leurs grands-parents s'écroule...

    Mais je ne nie pas le côté ludique de la chose.

    RépondreSupprimer
  16. Nicocerise est au sommet de son intelligence, là. Limite au bord de l'implosion.

    RépondreSupprimer
  17. Suzanne,

    Non, c'est rapport au billet de Didier, je suppose...

    RépondreSupprimer
  18. Bah oui, mais encore et toujours les références à Vichy... Aucune imagination, que du ricanement débile et de la répétition sans réflexion. Depuis quand Didier Goux (qui n'a pourtant que des vices et des défauts atroces) est-il pétainiste ou Vichyssois ? Ah on en bouffe, des heures les plus sombres de notre histoire, avec ces blogueurs débilo radoteurs...

    RépondreSupprimer
  19. Suzanne,

    Mais non ! Didier est un troll fréquent chez Nicocerise. Il ne fait qu'une plaisanterie.

    RépondreSupprimer
  20. Limite tu critiques pas Sarko en gueulant plus fort que ton voisin, t'es qu'un donneur de juifs à la gestapo. Tu trouves UN truc sur cent de potable dans un discours de mec de droite, paf, t'es l'héritier de Laval ou d'Hitler. C'est comme ces pauvres gosses abrutis par la pub à la télé qui chantent des pubs à longueur de journée, ces blogueurs qui ne connaissent que deux ou trois refrains différents qu'ils entonnent automatiquement. Pas besoin de cerveau, pour eux. Dix phrases copiécollées, un sac d'indignation d'occasse et de soupirs geignards en solde, et basta !

    RépondreSupprimer
  21. Suzanne,

    J'en prends aussi plein la gueule. Tiens ! Vous avez loupé ce billet. Lisez aussi les commentaires, j'en prends...

    RépondreSupprimer
  22. Mais Suzanne vous me prêtez des intentions vicieuses. Je considère Didier Goux comme un esprit libre c'est lui qui considère les gauchistes comme des esprits occupés.

    RépondreSupprimer
  23. "Hé connard ! Il a été élu avec la promesse de ne pas augmenter l'âge de la retraite. "


    Hé tête de noeud (tu vois moi aussi j'en connais des gros mots), la crise mondiale qui a rendu la résolution du problème urgentissime 15 ans plus tôt que prévu, tu en as entendu parler ou ton petit blog merdique te prend trop de temps pour t'intéresser à la manière dont tourne le monde ?

    RépondreSupprimer
  24. Ne continue à me casser les couilles, je sais assez bien effacer les commentaires.

    La réforme ne résoud rien bien au contraire, elle va aggraver l'état du monde. Ca va pousser les gens à prendre des fonds de pension et des conneries comme ça, incitant à la spéculation et à toutes ces conneries qui ont provoqué la crise.

    Avec des connards comme toi, qui est incapable de "t'intéresser à la manière dont tourne le monde", on nous pousse dans un gouffre. Tu n'as donc pas vu que la crise dure depuis 40 ou 50 ans ? Pauvre type.

    RépondreSupprimer
  25. Pauvre abruti, si tu savais compter jusqu'à 4, tu comprendrais que la crise que nous venons de vivre est sans commune mesure avec celle des 40 dernières années.

    Mais de toute façon, le problème va bien au delà. Faute de faire -enfin- preuve de rigueur budgétaire, les agences de notation vont nous enlever notre AAA et nous courrons tout droit à la catastrophe. Mais là on passe dans le registre économique et je doute que tu sois en capacité intellectuelle de suivre mes explications.

    Allez, efface donc mes commentaires. C'est vrai c'est tellement plus sympa de débattre avec les gens qui pensent comme toi.

    RépondreSupprimer
  26. Tu es taré.

    On doit foutre en l'air un système de retraite à cause d'une agence de notation.

    J'aime les connards qui n'osent pas signer leurs messages.

    RépondreSupprimer
  27. En référence au titre de ton billet nicolas, on dirait bien que la simple idée de rêver d'un autre monde, ou du moins qu'il soit meilleur, rend certains complètement teigneux, haineux, malades.
    Bizarre.
    Bizarre comme tout ce qui pourrait passer pour du souhaitable et du positif pour l'homme et son bien-être devienne un terreau où se cristallise toute l'amertume, le cynisme et la violence verbale.
    Bon courage.(pour Loïck Raison, c'était une blague, mais t'as dû le deviner...)

    RépondreSupprimer
  28. J'aurais parié que tu allais me répondre un truc comme ça, j'aurais parié que tu n'étais pas capable de comprendre que la fin de notre AAA aurait infiniment plus de conséquences pécuniaires et sociales pour les français que le fait de travailler deux ans de plus.

    En plus, parler de système foutu en l'air pour deux ans de plus, il ne faut vraiment pas voir plus loin que le bout de son nez.

    RépondreSupprimer
  29. Mhpa,

    Oui c'etait le sens du billet mais quand tu vois des types comme l'autre abruti, là, tu perds tout espoir.

    On finira sodomisés parce que des cons prétendent connaitre quelque chose sans même de rendre compte qu'ils sont totalement à l'ouest.

    RépondreSupprimer
  30. Tu as bien raison de perdre tout espoir car les gauchistes comme toi n'auront jamais la moindre petite parcelle de pouvoir en France.
    Il sera toujours entre les mains des gens comme moi. Et tu sais pourquoi ? Tout simplement parce que nous sommes plus courageux, plus malins, plus dynamiques, plus intelligents que les gauchos de ton genre. C'est dans la nature des choses.

    Même à propos de cette réformette sur les retraites, vous ne parviendrez pas à faire bouger le pouvoir en place d'un iota. Vous n'avez pas encore compris que plus la chienlit progresse et plus Sarko boit du petit lait ?

    RépondreSupprimer
  31. C'est en Mai 2008 que Sarkozy a dit :"je n'ai pas mandat pour faire cela"… À écouter ici…

    RépondreSupprimer
  32. Bon, ben si maintenant on est dirigé par une agence de notation, je propose qu'on dissolve le peuple dans de la soude caustique (et bien caustique, la soude, hein), vu qu'il ne sert plus à rien, et la démocratie dans l'acide chlorydrique (et bien chlorydrique, l'acide!).
    On est quand même loin du rêve là, on dirait même que dorénavant, on piétine également la réalité.
    Merde alors.

    RépondreSupprimer
  33. @ Anonyme de 18h26

    Touche pas à mon pote

    RépondreSupprimer
  34. Disp,

    Merci mais ça va.

    Le Coucou,

    Oui, il l'a dit.

    MHPA,

    Ca serait une solution.

    L'abruti,

    Courageux, toi ? Sans même oser signer.

    Tu finira clochard, au mieux pour toi, après t'être fait sodomiser par ceux que tu sers. c'est dans la nature des choses.

    RépondreSupprimer
  35. Continuez à troller sans moi. Vous pouvez insulter.

    RépondreSupprimer
  36. Quel talent. Je t'ai reconnu Nicolas, tu es aussi l'anonyme. C'est un dialogue avec le con qui est en nous. Bravo. Notre petite prise de bec avec Suzanne n'a pas fait le poids.

    RépondreSupprimer
  37. Ca déraille sévère par ici ! Qui croit encore qu'un jeune de 16 ans pense à sa retraite ? A moins d'un lobotomisé du bulbe shooté à TF1 en intra-utérin.
    Allez bises à tout le monde.
    Signé : La plaisanterie de droite

    RépondreSupprimer
  38. Est ce que vous pourriez un tout petit peu considérer le fait que ne pas être contre la réforme, ça ne veut pas dire soutenir Nicolas Sarkozy ? Que le l'ex-candidat ait menti, je ne vois même pas en quoi c'est étonnant (le PS a dit que s'il était élu, il redescendrait l'âge à 60 ans, je ne le crois pas).

    Et on pourrait même imaginer que Nicolas, pas l'hôte de ce blog, l'autre, ait pu se rendre compte qu'il avait dit une connerie pendant la campagne, et qu'il doive renoncer à ses engagements.

    Et non, ce mouvement social perd de plus en plus de légitimité (et de sens aussi) : il sert d'attaque dirigée contre Sarkozy (plus contre les retraites) de tous les mécontents de France, et déborde. Il serait temps d'arrêter les dégâts !

    RépondreSupprimer
  39. @Vallenain, Sarkozy n'a pas fait un mensonge de campagne électorale, mais avoué les limites de sa légitimité UNE FOIS ÉLU: c'est en 2008 qu'il a dit qu'il ne toucherait pas aux 60 ans.
    Un mouvement de fond du pays qui s'attaque autant à Sarkozy le promoteur, qu'à la réforme est salubre, légitime, il est temps, il est enfin démocratique d'essayer de le virer au plus vite.

    RépondreSupprimer
  40. Bon ! Faut que je réponde. J'en étais où ?

    Nicocerise,

    Même pas. J'ai juste un don pour faire causer les trolls.

    Vlad,

    Un jeune n'a pas le droit de penser à son avenir, en général, à celui de ses parents ?

    Vallenain,

    Arrives tu à comprendre que cette réforme est emblématique d'un monde où Nicolas Sarkozy veut nous mener ? Travailler plus et perdre du pouvoir d'achat.

    Le Coucou,

    Oui ! Il le faut.

    RépondreSupprimer
  41. @le coucou : la manière démocratique de virer un mauvais président, c'est de voter aux élections suivantes.

    Et je voudrais juste rebondir sur une phrase de Nicolas "La présence en masse des jeunes dans les rues est légitime" : les jeunes qui s'intéressaient déjà à cette réforme étaient déjà dans la rue, pas besoin d'appeler les autres, ceux qui voient là une bonne excuse pour ne pas aller en cours, et faire parler d'eux ;-)

    RépondreSupprimer
  42. Val,

    Il y a un effet boule de neige, c'est tout. Quand les événements vous échappent autant faire croire que c'est vous l'organisateur disait à peu près Clemenceau, si ma mémoire est bonne.

    RépondreSupprimer
  43. @Nicolas,

    N.Sarkozy veut nous mener aux complémentaires retraites. Médéric Malakoff par exemple...

    RépondreSupprimer
  44. @El Camino : tu en si sûr ? forcément, le fait qu'il y ait un Sarkozy proche de la direction d'une société de ce type arrange bien les contestataires... Mais ne serait-ce pas simplement médiatique ?

    RépondreSupprimer
  45. Il parait que le tube de téléphone " je revais d'un autre monde " est maintenant la chanson de Malakoff- Méderic. Si c'est vrai c'est drôle...

    RépondreSupprimer
  46. Pas mal, Je rêvais d'un autre monde où ..... La compagnie d'assurance Madoff-nique s'occupe de toute ta vie et de ta future retraite

    RépondreSupprimer
  47. Ah ! Le bonheur ! Qu'en disent les libéraux ?

    RépondreSupprimer
  48. Bravo M.le courageux anonyme,votre contentement de soi fait plaisir à voir.vos chevilles n'auraient-elles pas grossi?Vous n'avez plus qu'a integrer la notion d'UNTERMENSCH(sous homme) et la boucle est bouclée.heureux de vous servir et content de ne pas vous connaitre.

    RépondreSupprimer
  49. J'ai passé hier une soirée chez des "droite de droite". Les arguments en faveur de la réforme sont :
    - manifester à 16 ans pour sa retraites, n'importe quoi. Ils feraient mieux de bosser à l'école.
    - De toute façon, la Aubry a dit qu'elle ferait pareil, alors à quoi ça sert de râler.

    On voit bien que les gens de droite ne comprennent rien à la situation en cours ! :-))

    RépondreSupprimer
  50. Poireau,

    Ils ne comprennent rien...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.