31 octobre 2010

Gardez Halloween pour vous !

Je n'aime pas Halloween. Mon côté réac : on essaie de nous faire croire que c'est une tradition chez nous alors que ce n'est une connerie récente, importée d'ailleurs. Je n'aime pas importer les traditions. Sauf le Beaujolais Nouveau et le ramadan.

C'est le bordel ! Des gamins tous plus moches les uns que les autres avec leur maquillage et leurs costumes idiots sonnent à nos portes et exigent des bonbons. Des baffes, oui ! Les parents se croient intelligents probablement. Laisser leurs mômes faire les cons de porte à porte alors que le reste de l'année, ils passent leur temps à les surveiller de peur qu'ils tombent sur un curé pédophile quelconque !

J'imagine les mères de famille replètes peinturlurant la tronche de leurs rejetons. « Oh ! Comme il est mignon, je vais prendre une photo, on ne le reconnaît pas ». Non, il n'est pas mignon. Il est laid. A gerber. Par ailleurs, je ne vois pas l'intérêt de le prendre en photo si on le reconnaît pas. Connasse.

Hier, par contre, au bistro, c'était rigolo (illustration). Les mecs déguisés avaient le droit à un cocktail (à mon avis, le patron mélangeait dans un seau tous les alcools qu'il n'arrivait pas à vendre en forçant un peu sur le Cointreau pour masquer le reste). L'occasion de faire la fête, quoi !

Encore que... Je n'ai pas besoin de m'habiller comme un clown avec la tronche pleine de peinture pour festoyer.

Il me suffit de fréquenter des ivrognes.

Halloween ne passera pas par moi. J'irai ouvrir la porte ce soir quand ça sonnera. J'ai une dose d'insultes en stock. Certaines pas écoutables par les enfants, des vraies horreurs.

Ca tombe bien. C'est Halloween.

Et les mômes iront chialer dans les bras de leurs parents, leur répétant les horreurs que j'ai osé sortir.

J'espère qu'un ou deux viendront se plaindre, qu'on rigole.

36 commentaires:

  1. Halloween !
    C'est quoi ce truc !!! Ça existe encore ?

    RépondreSupprimer
  2. ah oui mais les maquillages des filles ce sont des lapins :) rien à voir avec halloween :)

    RépondreSupprimer
  3. Gaël,

    Je sais ! Je trouvais juste rigolo qu'on traite le "même" sujet à peu près en même temps. D'ailleurs j'ai vu ton billet à partir de ma blogroll, ici-même (je ne sais pas ce que ton blog familial y fait, j'ai du faire une connerie, je le vire).

    Gildan,

    Ouais, ils le ressortent tous les ans.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne suis pas contre l'interdiction d'Halloween si on interdit aussi le Beaujolais nouveau, (voire la bière de Noël^^), y en a marre de ces horreurs !
    Et toc !

    RépondreSupprimer
  5. Quelle vulgarité!... Insulter des pt'its enfants. Alors qu'il suffit de leur donner des bonbons au poivre ou des carambars saupoudrés de piment antillais, pour qu'ils ne reviennent plus.

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas est sur une mauvaise pente, il ostracise allowin et stigmatise les mamans qui se saignent pour grimer leurs rejetons.
    Tout fout le camp

    RépondreSupprimer
  7. Je comprends ton avis.
    Pour ma part, j'aime bien dans cette France, cette Europe aux racines chrétiennes éternelles (comme on dit) que la Samain païenne nous revienne par la fenêtre.
    Pan dans la gueule à Jésus, ça me plait !
    :-))

    RépondreSupprimer
  8. Xapur,

    Non. Pas d'accord.

    Suzanne,

    Bon, d'accord.

    Corto,

    Hé oui...

    Poireau,

    Bof...

    RépondreSupprimer
  9. "la Samain païenne nous revienne par la fenêtre.
    Pan dans la gueule à Jésus, ça me plait !"

    et où est le côté "pan dans la gueule à Jésus" dans le fait de laisser ou d'envoyer ses enfants faire du porte à porte pour récupérer des bonbons? Demandez à ces pauvres fosses ce qu'est Halloween, pas un ne saura vous répondre, sinon que c'est le moment où on achète des masques orange et noirs quand on voit la pub au supermarché et à la télé...

    RépondreSupprimer
  10. gosses, pas fosses (quoi que...)

    RépondreSupprimer
  11. Et demandez à des gosses de défiler en aube blanche payée fort chère pour recevoir une montre de papy-mamie !
    :-))

    [Suzanne : c'est juste une résurgence non-chrétienne, àa m'amuse. Un rien m'amuse, vous savez bien ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  12. Offrez- leur des bonbons fourrés avec un cafard mort, comme dans je ne sais plus quelle nouvelle de Julio Cortàzar...

    RépondreSupprimer
  13. Mieux que els insultes ! investit dans les bonbons au poivre !

    RépondreSupprimer
  14. Je vois que tu as trouvé ton déguisement ;-)))

    RépondreSupprimer
  15. Mettez la plus à chier de vos cravates à chier : ils ne reviendront pas.

    RépondreSupprimer
  16. Nicolas, z'êtes pas festif pour un gauchiste !

    RépondreSupprimer
  17. Je gueule aussi après tous les gosses qui sonnent à la porte aujourd'hui !
    Ils tendent leurs sacs comme si c'était une obligation de donner !
    En plus ils n'ont même pas une phrase ou une chanson, ou un truc qui ferai que j'aurai peut être envie de leur donner un des vieux bonbons périmés qu'ils me reste de ma grand mère...

    RépondreSupprimer
  18. Framboize,

    Je viens de lire ton billet ! Oui, le côté gratuit de la chose me dérange. En fait, les parents encouragent leurs mômes à faire du chantage.

    Catherine,

    Je fais tout le temps la fête...

    Didier,

    Elles sont à Bicêtre et je suis à Loudéac.

    Dada,

    En maigrichon ?

    Ju, Didier,

    Même pas...

    Poireau,

    Je te laisse papoter avec Suzanne.

    RépondreSupprimer
  19. Chez nous, pas un seul mouflet en quête de bonbons : il pleut des cordes. De toute façon, comme nous sommes loin du village, en principe on est peinards. Au fait, pourquoi la tradition du Mai s'est perdue ? C'était un peu la même chose, sauf qu'il n'y avait pas de déguisement, sauf qu'on chantait le printemps ; sauf qu'on espérait des sous, pas des bonbons, et que ça se déroulait la nuit, jusqu'à l'aube. Sinon, c'était presque pareil.

    RépondreSupprimer
  20. Le Coucou,

    On chantait ! Là, "on" fait du chantage...

    RépondreSupprimer
  21. C'est fou comme ce lien m'a apporté de visites. Comme quoi, la relation n'était pas si évidente que cela. Pour ce truc à la con d'allotruc, je partage complètement et ce depuis sa venue en France.

    RépondreSupprimer
  22. C'est pour ça que je participe à ta réputation. Dès que j'utilise le mot ivrogne, je mets un lien vers chez toi. Google va te repérer...

    RépondreSupprimer
  23. Il n'y a rien de spécial par chez moi, même pas une voiture qui brule, et je n'ai aucun gamin ce week-end donc j'avais oublié que c'était halloween. Pei-nard!

    RépondreSupprimer
  24. Le coucou n'a pas tord le Mai est vraiment une tradition contrairement à Halloween. Et ce qui est bien c'est que dans ma région le Mai ne s'est pas perdu j'y participe depuis 2 ans et je compte bien récidiver.
    "Chantons tous en cœurs gais, vive le moi de Mai!"

    RépondreSupprimer
  25. N'a pas "tort", bordel, pas "tord".

    Le "Mai" n'existe pas dans ma région (mais on a eu le même truc pour le mardi gras, si ma mémoire est bonne).

    RépondreSupprimer
  26. Désolé pour l'orthographe Nicolas.
    Enfin moi le Mai existe mais je sais pas si ça a toujours été comme cela ou si la tradition s'est quelque peu déformée mais on ne récolte pas des sous, ni des bonbons mais de l'alcool.
    Cela dit tout se passe dans une ambiance joyeuse et les habitants ne souhaitant pas être dérangés à 2h du matin prennent soin de laisser leurs dons accrochés au portail comme ça pas de problème de voisinage, ni d'envie d'insulter les chanteurs

    RépondreSupprimer
  27. Si le don a un caractère obligatoire, c'est grotesque.

    RépondreSupprimer
  28. Le don n'est pas obligatoire et puis du moment que les gens nous laissent quelque chose, que ce soit un jus de fruit ou de l'alcool (même le truc le moins cher possible), on ne les dérange pas.
    En plus après minuit on va chez des habitants dont on sait qu'ils nous attendent pour nous recvoir même chez eux.
    En réalité il n'y a vraiment pas de problème durant le Mai

    P.S: s'il y en a que l'on a dérangé une année alors qu'ils ne voulaient vraiment rien donner, on ne revient pas à la charge l'an d'après

    RépondreSupprimer
  29. boh t'as pas tant de gamins qui passent

    RépondreSupprimer
  30. Ici on était à l'apéro... On leur a offert des cacahuètes mais ils n'en ont pas voulu... PFFFF....

    RépondreSupprimer
  31. C'est exactement ce que j'ai pensé...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.