08 octobre 2010

Gouverner dans le sens de la préhistoire

Dans son dernier billet, Thierry Crouzet estime que les « livres papier » pourraient disparaitre dans une dizaine d’années. « Mouarf » diront les lecteurs dubitatifs trop pressés. Il n’empêche que, même si je n’ai pas envie d’en débattre puisque ce n’est pas le sujet du billet, j’y crois assez pour des raisons bêtement économiques et technologiques.

Technologiques, parce que les lecteurs électroniques vont se développer, on finira par avoir des « machins pliables », de la taille d’un calepin, qui tiendront aisément dans la poche, pourront servir de téléphone, d’iPad, d’iPhone, d’iPod,... Par ailleurs, le débit d’Internet mobile va croitre progressivement rendant ces machins réellement utilisables. Le réseau se développant, des charges de batteries seront disponible « partout », …

Economiques, parce que, au rythme du développement de la commercialisation des lecteurs, les livres de poche vont « disparaître » et les bestsellers seront vendus d’emblée au format électronique. Il devrait d’ailleurs arriver la même chose à la presse magazine qui sera aussi victime d’Internet mobile. Les réseaux de distribution (de l’imprimerie aux chaînes de type « Relay ») deviendront de moins en moins rentables ; des points de vente vont disparaître, les prix vont augmenter donc les ventes vont diminuer.

Spirale infernale.

Quand j’ai acheté ma première platine CD, il y a plus de 20 ans, à une époque où certains de mes lecteurs n’étaient pas nés (ou n’avaient que deux ans), mes collègues de travail me traitaient de fou, que le « vinyle » resterait en tête grâce à une qualité supérieure. Je les ai perdus de vue, aujourd’hui. Ils diraient probablement que le MP3 n’a pas d’avenir, que les CD dureront, …

Dans dix ans (ou 20 ans, on s’en fout), il n’y aura plus de boutique de journaux et de bouquin dans les gares. On cliquera sur un truc, le machin nous demandera un mot de passe pour le règlement et le dernier Brigade Mondaine s’affichera sur l’écran.

Il n’y aura plus d’imprimeur, plus de kiosquier, plus de Virgin sur les Champs Elysées, plus de livreurs de bouquins, …

Beaucoup de professions vont subir les mêmes évolutions.

Les amis libéraux et entrepreneurs nous diront qu’on pourra développer de nouvelles activités, qu’il faut investir dans la recherche pour inventer du travail et je passe autant de locutions rigolotes.

Pendant ce temps, même si le gouvernement s’en défend, les députés UMP veulent supprimer l’ISF (3 milliards) au prétexte de supprimer le bouclier fiscal (650 millions). Tout pour favoriser les rentiers au détriment du travail !

Pendant ce temps, Raymond Soubie dit que la réforme des retraites sera votée fin octobre.

On veut nous faire travailler plus.

C’est contraire à l’histoire. C’est contraire à l’avenir.

De la folie.

28 commentaires:

  1. Fait flipper ton monde.
    Heureusement il y aura toujours des bistrots :)
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Vive les bistros ! T'as vu, elle belle la photo, hein !

    RépondreSupprimer
  3. Maman, je veux re rentrer dans ton ventre! J'ai peur de l'avenir !
    ...
    Je me souviens aussi des DVD de la grandeur d'un vinyl ! Disparus très vite !
    ;^)

    RépondreSupprimer
  4. Tiens oui, Gildan, j'avais oublié.

    RépondreSupprimer
  5. j'ai eu un lecteur Bétamax ! J'ai encore des cartouches 8 pistes audio.

    Me fais-je vieux moi aussi ?

    RépondreSupprimer
  6. Gildan, je m'en souviens aussi, ça n'a pas duré longtemps mais juste assez pour que plein de gars se fassent avoir.
    Marrant cette photo, ça me dit quelque chose...

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,

    connaissant la réputation de votre site sur le web, nous serions très heureux de vous accueillir sur notre nouveau digg-like francophone "Buzz internet" (buzz-inter.net).

    C'est un honneur pour nous de vous laisser faire connaitre l'actualité de votre site en publiant des liens dans les catégories appropriées de notre site (International,France,Politique,Economie,People,Insolite,Sport,Technologie/High-tech,Science,Santé et bien être,Culture/Médias) et, à l'instar de wikio.fr d’être une source supplémentaire de trafic pour vous.

    En croyant en bon avenir de buzz-inter.net, toute l'équipe de Buzz inter.et vous souhaite une bonne découverte, et espère sourtout qu'il vous plaira !

    BUZZ INTERNET

    RépondreSupprimer
  8. Je crois que c'est parce que tu grimpe à la 2ème place du général!!!
    Tu es très demandé !
    ;^)

    RépondreSupprimer
  9. Tu parles ! J'étais 3ème avant.

    RépondreSupprimer
  10. Attention, je ne suis plus qu'à 98 places d"Au comptoir de la Comète" dans le 'Multithématique' anciennement 'Divers'
    ;^)
    Tu as peur !

    RépondreSupprimer
  11. Je te rappelle que mon blog a un mois et demi. Déjà 24ème...

    RépondreSupprimer
  12. Oh ! Ça va hein !
    Tu avais de "grosses machines" qui roulent depuis plusieurs années ! Ça aide !
    Je n'ai même pas 1 an ! Et 1 blog.
    Fier d'être 122ème en 8 mois !
    Objectif novembre : dans les 100 !
    ;^)))

    RépondreSupprimer
  13. Ca va venir ! Botte moi le cul si j'oublie de mettre un lien dans une des quatre grosses machines avant la fin du mois.

    RépondreSupprimer
  14. Il y a encore des amateurs de "vinyls" et on vend des platines neuves pour eux… Pour les bouquins, ton point de vue doit être vrai pour les "poches", mais personnellement, même avec une liseuse bien foutue, il y a des textes que j'aurai toujours envie de posséder sous forme de livres. Une boite de conserve électronique ne donnera jamais ce sentiment de proximité avec la culture que donne le cocon d'une bibliothèque.

    RépondreSupprimer
  15. Le Coucou,

    Je suis un peu comme toi. D'ailleurs, je pense que la plupart des lecteurs de ce blog aussi d'autant qu'il y a les livres qu'on offre en cadeau ou qu'on achète par tradition (pendant des années, j'offrais le prix Goncourt à ma mère pour son anniversaire vu qu'il tombe à peu près un mois après).

    Par ailleurs, il y a des livres spécialisés indispensable, y compris pour l'informatique (Internet est parfois trop chiant pour tout trouver par rapport à un document qu'on connait par coeur).

    Néanmoins, je suis persuadé que les petites "librairies de gare" vont disparaitre (ou muter, ils trouveront bien des cochonneries à vendre) progressivement. Il restera des librairies mais uniquement dans les grandes villes et les prix (plus exactement les coûts de fabrication et de distribution) vont monter en flèche, la masse totale diminuant.

    RépondreSupprimer
  16. Tiens, ça me fait penser qu'il faut que je change de boulot, moi :-/

    RépondreSupprimer
  17. Dada,

    Tiens ! J'avais oublié ton boulot en rédigeant ce machin. Ouais. Il faut que tu réfléchisses (mais il n'y a pas le feu au lac, non plus...).

    RépondreSupprimer
  18. @Le coucou a raison, on trouve de plus en plus de vinyles, même les espaces culturels du Leclerc en revendent. Bon d'accord, des rééditions pour la plupart.
    Si je n'étais pas ruiné et si ma platine n'était pas en panne, j'en achèterais encore.

    RépondreSupprimer
  19. El Camino,

    Oui, on en trouve... Mais ils représentent combien ? 1% des ventes ?

    RépondreSupprimer
  20. Dans mes boutiques spécialisées, peut-être 20% :)

    RépondreSupprimer
  21. Il y a quarant ou cinquante ans, on pensait qu'en l'an 2000 on verrait dans nos villes des voitures volantes.

    L'avenir n'est jamais ce qu'on pense : pensez-y.

    (Et heureusement d'ailleurs, vu comme je le pressens, moi...)

    RépondreSupprimer
  22. Tiens quand tu achètes un ordi, on te donne un cd avec du pdf et même plus un seul mode d'emploi papier. En même temps pour un Mac, le mode d'emploi…
    :-))

    J'ai vu dans un reportage sur les dernières innovations, et je parle d'un truc vu il y a déjà presqu'un an !, la démo des écrans souples. Une feuille de plastique tout à fait transparente, que tu peux rouler pour la glisser dans ta poche. Quand tu la déroules, tu "l'allumes" et s'y affiche le bureau de l'ordinateur (qui est une sorte de gsm wifi dans la poche du gars) et donc le journal du jour, tel que mis à jour en parmanence sur le site web. Donc ça existe déjà ! C'est juste pas encore commercialisé !
    :-))

    [D'urgence il faut séparer la notion de revenu et celle de travail, c'est une évidence ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  23. Didier,

    Je ne prédis pas l'avenir, je m'interroge et m'inquiète, c'est tout.

    Poireau,

    Vive les écrans souples !

    [oui]

    RépondreSupprimer
  24. "C’est contraire à l’avenir."

    Ca veut dire quoi, ça, exactement ?

    RépondreSupprimer
  25. Robert : tu vois l'avenir ? Tu le regardes bien en face ? Et bien si tu le retournes, c'est son contraire. Voilà.
    :-)

    [Faut tout leur expliquer… :-) ].

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.