16 mai 2020

La première promenade déconfiné ? Presque, seulement !

Un nouveau parc au Kremlin-Bicêtre | Ville du Kremlin-Bicêtre
La nouvelle zone verte à Bicêtre, but initial de ma sortie.

En ce soixante-et-unième jour de déconfiture, mon premier billet n’était là que pour annoncer l’achat d’un ordinateur potable ce qui ne passionne sans doute pas les lecteurs. Pourtant (pourquoi pourtant ?), en début d’après-midi, j’avais le cœur léger. Je ne sais pas si c’est parce que c’est le premier samedi après le déconfinement (pour être précis : depuis qu’il ne faut pas une attestation pour sortir et qu’on a des masques pour se donner bonne conscience) ou si c’est le fait d’avoir fait quelque chose (acheter un ordinateur) pour la première fois en bientôt neuf semaines.

Pendant la sieste, je me disais que c’était la première fois, surtout, que ma sortie matinale avait été plus une promenade qu’une corvée et je n’ai plus eu qu’une seule envie : me balader dans le 0quartier ! J’ai quand même pris mon sac Leclerc vu que j’avais prévu d’acquérir quelques babioles dont du vin blanc vu que ça aurait été dommage que KdB de ce soir se déroule uniquement au vin rouge (au fait ! N’oubliez pas de venir, on a un monde à refaire) et je suis sorti, par la porte principale de l’immeuble (généralement, je sors par le garage, c’est plus près de Leclerc et de la Comète) et j’ai déambulé sur l’espèce de place piétonne en bas de chez moi, sans but !

Présentation XSARA VTS 2.0 16 V de tiseb29 - Passion-406.com
Telle fut ma dernière voiture
Sans but ? Je déteste me promener à pied. La seule promenade que je tolère c’est en voiture quand je conduis et que je suis seul ce qui est d’ailleurs une forme de pléonasme vu que, étant seul, il n’y a que moi qui puisse conduire… J’adore ça ! Je ne le fais plus vu que je n’ai pas de voiture mais j’en ai fait, des kilomètres, laissant mon instinct me guider où il a avait envie.  J’ai toujours aimé conduire, n’hésitant à faire plus de 10000 kilomètres pendant le mois d’août pour aller voir des copains dans toute la France, y compris la Belgique mais cette envie de me promener en voiture n’est venue qu’il y a une grosse demi-douzaine d’année. L’âge est arrivé et le volant me fatiguait, je ne le faisais plus que par nécessité, toujours avec plaisir hormis une légère appréhension pendant les premiers kilomètres, alors j’ai compensé en changeant les longues distances par des errance de cent ou deux cent kilomètres. Puis, je me suis fait une entorse, début 2017, et j’ai commencé à aller au boulot tous les matins en taxi (même quand j’avais une voiture, j’étais un inconditionnel des transports en commun à Paris), j’ai vu tous ces cons dans les bouchons, sur le périph., alors j’ai arrêté de me promener en voiture, ce qui tombait bien puisque celle de ma mère a rendu l’âme quelques un an plus tard. Je dois reconnaitre qu’une voiture me manque néanmoins quand je suis en Bretagne.

J’aime bien les promenades en train ou en car, j’aime bien les gares, notamment les grandes gares parisiennes et surtout Montparnasse (parce que je la connais bien). J’aime bien y errer avant de prendre mon TGV pour la Bretagne. J’y arrive toujours en avance, pour éviter les risques mais aussi pour y flâner. Je disais que j’étais un inconditionnel des transports en commun mais uniquement parce que c’est beaucoup plus rapide que la voiture mais je n’aime pas les prendre pour aller à une gare. Il m’arrive souvent d’aller à Montparnasse en taxi quand je suis en dehors des heures de pointe. En métro, il y a toujours le risque d’une panne, d’une station fermée, d’un changement impossible et, quand vous avez un train à prendre, cela ajoute une dose de stress. Je suis toujours en avance mais ça ne m’a été utile qu’une fois (à l’époque, je ne pouvais pas prendre de « ebillet » car la ligne de car que je prends à Saint Brieuc pour aller à Loudéac n’était pas connecté aux systèmes informatiques de la SNCF ; je prenais toujours mon billet à une borne et une d’entre elle était tombé en panne et refusait de me donner mon billet, il avait fallu que je fasse la queue pour avoir un préposé).

Le Télégramme - Saint-Brieuc - Gare SNCF. De nouveaux horairesUne fois que le train est parti, je me laisse bercer. Je m’endors souvent dès le début pour une petite demi-heure (au retour, il m’arrive de dormir tout le trajet). Ensuite, je regarde par la fenêtre un paysage que je connais presque par cœur. Quand ils ont ouvert le tronçon grande vitesse entre Le Mans et Rennes, j’ai presque regretté de passer moins de temps dans le train

Mais une promenade à pied, jamais ! Non pas que je n’aime pas marcher mais je n’aime pas le faire sans but comme aller au boulot et en revenir et surtout aller au bistro. Et moins en revenir. A la limite, déconfiner un chien, quand j’en ai la garde, ça passe. Et quand je parle d’un but, ce n’est pas, par exemple, d’aller voir un site touristique, d’admirer les paysages, de digérer, non. C’est de faire un truc que je ne pourrais pas faire autrement. Je ne peux pas aller du métro au bureau sans marcher dix minutes ou aller au bistro en Bretagne à vélo (le retour serait périlleux).

Alors aujourd’hui, au bout de dix minutes de marche sans but, je me faisais chier comme un rat mort et j’ai foncé chez Leclerc. Mais j’avais le cœur léger.

Pour la première fois, en bientôt neuf semaines, une sortie n’était plus une corvée.

10 commentaires:

  1. Vous avez déjà vu un rat mort marcher sans but, vous ?

    Si oui, il faut arrêter les mélanges.

    Sinon, bonne beurrade avec les autres papys et l'infirmière à bésicles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas un rat mort mais je me faisais chier comme si j'en étais un. Nuance, bordel.

      Supprimer
  2. Et quand vous êtes en Bretagne, l'idée ne vous est jamais venue de louer une voiture en descendant du train?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si mais j'ai mieux. J'emprunte une voiture à un copain...

      Supprimer
    2. Ça ne fait que déplacer le problème, parce qu'alors, c'est lui qui doit en louer une.

      Supprimer
    3. Mais non ! C'est un motard qui ne prend sa voiture que l'hiver.

      Supprimer
    4. Et en hiver,comment vous faites ?
      ( ça se complique,et c'est cela qui fait les débats intéressants
      ..)

      Supprimer
    5. Quel intérêt d'avoir une voiture en hiver pour se promener ? Pour aller au bistro, c'était bien pratique du temps où on pouvait conduire saoul au retour, mais maintenant...

      Supprimer
  3. Essaie le scooter 3 roues, en plus, tu pourras polluer sans rester confiné dans les embouteillages ! 😎

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...