01 mai 2020

Confinés jour 46 - en mai, fais ce qu'il te plait


LOUP VENGEUR MASQUE NOIR - Bulle EventEn ce quarante-sixième jour de confinement, je réfléchissais au premier mai. Je le passe généralement en région parisienne sauf les années d’élections présidentielles. Nous n’irons pas manifester. D’un autre côté, je ne vais quasiment jamais manifester vu que, à Paris, les défilés partent à quatorze heures et que je n’ai pas encore terminé l’apéro.

En mai, fais ce qu’il te plait.
Pas cette année…

Depuis vingt-cinq ans, j’avais l’habitude d’aller en Bretagne le dernier week-end d’avril à cause de ce dicton. Je lavais mon manteau d’hiver, le remisais et sortais les fringue d’été. Je suis assez binaire, comme garçon. Pour moi, la seule différence de vêtement entre l’été et l’hiver depuis dix ans que je bosse plus en costar est que l’été j’ai un manteau que je renouvelle tous les cinq ou six ans et l’été une veste ou un blouson que je renouvelle tous les deux ou trois ans. J’ai deux critères d’achat, il faut que ça coûte moins de cent euros et que ça soit lavable en machine ce qui exclut naturellement tout ce qui peut être élégant ce qui m’importe assez peu. D’ailleurs, pendant des années, je n’ai mais que des chemisettes à moins de dix euros, été comme hiver. Il n’y a que pour les pantalons que je suis un peu regardant mais, avec mon tour de ventre, je n’ai pas le choix. Depuis quelques temps, je mets des chemises de qualité à peu près pour la même raison (on trouve peu de belle chemise en XXL dans les hypermarchés, je vais donc dans des magasins spécialisés pour éviter d’avoir le ventre à l’air libre et d’effrayer les jeunes filles).

J’adore raconter des conneries sans intérêt dans ces billets confinés ou pas. D’ailleurs, j’ai mangé le reste de mon rôti de porc et des pommes grenailles achetées en surgelé chez Leclerc, je les ai fait cuire à la poêle une demi-heure avec du beurre. J’ai improvisé. La notice disait un quart d’heure sans matière grasse. Un quart d’heure avant la fin, j’ai ajouté la bidoche cuite d’hier coupée en dés. Un régal !

Je n’ai donc pas fait cette opération de changement de fringues en Bretagne cette année. Pendant que j’y pense, je parle beaucoup de mon retour en Bretagne et des perspectives d’y retourner, dans ce blog, notamment depuis qu’on connait la vraisemblable date de déconfinement. Il y a un fond de tristesse, de nostalgie,… mais n’allez pas croire à la moindre once de déprime ce qui me surprend d’ailleurs. Ce matin, je me suis réveillé pour un week-end de trois jours sans vie sociale à part des courses chez Leclerc demain matin et un KdB en visio le soir : cela ne me fait rien alors que, pour le premier grand week-end claquemuré, j’étais angoissé.

1er du mois oblige, ce matin, j’ai fait le bilan d’utilisation de la data de mon smartphone professionnel que j’utilise comme modem pour me connecter à internet. Avant le 17, j’utilisais mon iPhone mais Orange a permis le rechargement au compte des utilisateurs des forfaits pro. J’en ai fait quatre de cinq gigas à cinq euros et la boîte a elle-même rechargé de 5 go. Ce qui me fait dire que j’en consomme à peu près 50 dont, sans doute, 90% utilisés par les visios vu qu’on nous oblige depuis une dizaine de jours à passer par le VPN goulu. Je me fous un peu du prix vu que ça me coûte moins qu’une soirée au bistro mais c’est une question de principe. Tout cela est con.


Ce que je ne comprends pas, c’est que je n’arrive plus à connecter mon PC à internet en passant par mon smartphone personnel qui a un gros forfait depuis une dizaine de jours alors qu’on a le même opérateur…

A part ça, à l’heure où je rédige le début de ce billet, je vous informe que je vais mettre un pantalon cinq minutes vers seize heures pour aller vider les poubelles. Ce confinement est aussi grotesque pour ce genre de raison et pas que pour le fait que nous allons déconfiner alors que nous sommes à peu près dans la même situation qu’au début

Excellente transition pour passer au covid.  L’éclat de rire du jour vient de cette information et de la polémique qui va avec : les masques seront vendus en hypermarché dès demain et les stocks sont prodigieux. Evidemment, il y a des grincheux qui gueulent parce que l’Etat et les collectivités manquent de masques pour les soignants. Ils exigent la réquisition. Il faut voir les bons côtés des choses : nous savons enfin que nous allons pouvoir avoir des masques pour déconfiner dans la joie et la bonne humeur. Les chaînes d’hypermarchés ont fait marcher leurs centrales d’achat pour en acquérir plein.

Le seul reproche que je leur ferai est de ne pas l’avoir dit plus tôt : il y a un tas de gens notamment dans les municipalités qui se sont démenés pour en trouver pour les personnes dont ils ont la charge… Pas plus tard qu’hier, j’ai rempli un formulaire sur le site de la mairie…

Ma position vis-à-vis du masque a changé si tant est que j’en ai eu une : je suis devenu pour depuis quelques jours, y compris pour l’obligation de son port dans tout lieu public fermé dès lors qu’on risque de s’approcher à moins d’un mètre de quelqu’un avec qui on ne confine pas au quotidien, sachant qu’il faudra bien une dérogation pour les bistros.

Il reste à espérer que les commerces mettront en place ce qui est nécessaire pour que les andouilles ne se ruent pas dessus comme sur de vulgaires paquets de PQ.

8 commentaires:

  1. Bin, oui, je viens de lire qu'une chaîne va vendre ces fameux masques par paquets de 10 disponibles seulement à la caisse et un seul paquet par client qui passe en caisse.
    Gros progrès qui fait penser à ceux qui s'étaient rués et bagarrés pour une fameuse pâte à tartiner.

    RépondreSupprimer
  2. Pourtant, en théorie, si chacun portait en permanence, hors de chez lui,dans les lieux ouverts ou fermés, et en allant chez qui que ce soit ( visite familiale à domicile ou en EHPAD, livraison, etc.) un simple masque "grand public", qui ne protège pas mais empêche de contaminer les autres, ceci devrait déjà avoir mis fin à la pandémie...

    RépondreSupprimer
  3. " Allô! Bonjour....dis-donc,on ne t'a pas vu hier soir... à la soirée "Tope la Chef"...j'ai fais la dinde, on m'a bien farci, hu, hu, hu!" (SAV des Émissions gaz à effet de serre)

    RépondreSupprimer
  4. Encore perdu mon commentaire ?
    Ça n'a rien de grave ceci-dit...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.