03 février 2007

Appel de fonds

Le candidat Nicolas Dublog ne paye pas l'ISF. Mais il a besoin de sous pour financer sa campagne (et de conneries à écrire sur le blog le samedi matin pour entretenir sa popularité. Tiens je vais en profiter pour glisser des mots clés pour augmenter mes classements : Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal, François Bayrou, José Bové, Arlette Laguiller, Olivier Besancenot, Marie Georges Buffet, Marie Georges Armoire, Marie Georges Placard, Marie Georges Living).


Aussi, par ce brillant billet con, il vous annonce qu'il est disposé à mettre son living aux enchères sur ebay pour récupérer de l'oseille pour verser des pots de vin aux journalistes et financer ses tracts.

On apprend également qu'il semble prêt à vendre son appartement s'il est au deuxième tour.

Par contre, son living ne semble pas joli. Notre conférence de rédaction réunie ce matin s'est accordée sur un qualificatif : "il est à chier".

Notre reporter l'a appelé, le Candidat a répondu ainsi : "Qu'est-ce j'en ai foutre ? Quand j'ai acheté l'appart, je n'avais plus de sous après, j'ai donc acheté un living chez un vendeur de living à chier.".
Par contre, nous avons constaté qu'il a un joli salon. Notre journaliste a donné un autre coup de fil, la réponse a été significative : "occupe-toi de ton cul, mon salon n'est pas à vendre".

Tout ceci est la preuve formelle que quand on n'a absolument aucun sujet pour rédiger un billet pour le blog, il suffit de réfléchir deux minutes : il y a TOUJOURS des conneries à raconter.

18 commentaires:

  1. Y a des jolis cartons, aussi.

    Et un truc avec des pattes près de la porte.

    RépondreSupprimer
  2. je te prépare des conneries... je te les envoie par mail!
    sinon je connais des team leader chez playpal - même une chef de playpal m'a appellé hier!
    si tu veux de l'aide pour booster ton "almost dead-living"...

    RépondreSupprimer
  3. Olive ! Nous ne sommes pas en Irlande. Ici on parle Français.

    RépondreSupprimer
  4. Pas une seule bouteille de whisky en vue! C'est un bel appart!

    RépondreSupprimer
  5. Les photos datent de l'époque où j'avais une femme de ménage...

    RépondreSupprimer
  6. Effectivement le salon semble bien. Mais pour une personne qui va en campagne et qui parle dans un langage familier sans être grossier, comme "qu'est ce que j'en ai à foutre, quand j'ai acheté l'appart, je n'avais plus de sous après...", ce n'est pas le langage que doit employer un candidat pour la présidentielle, même s'il n'a aucune chance d'être élu au second tour. Sinon bonne journée et peut être à bientôt sur mon blog

    RépondreSupprimer
  7. ceci est une première mondiale. ce message est un entièrement écrit a la main sur un téléphone portable . mais l hôtesse appelle on embarque

    RépondreSupprimer
  8. C'est vendu garni ?
    Peut-être dans la garniture, une bonne surprise ?
    Non ?
    Ah bon…

    :-)

    RépondreSupprimer
  9. Mog,

    J'emploie le langage que je veux, bordel !

    Anonymous,

    Franssoit, tu as oublié de signé.

    Filaplomb,

    Heu...

    RépondreSupprimer
  10. combien le ventilateur?

    RépondreSupprimer
  11. J'éCRIS EN FRANçAIS
    je te prépare des conneries... je te les envoie par mail!

    é ça Z sur!

    bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  12. fatche 14 commentaires pour deux étagères et trois tablettes ?
    Je m'interroge sur l'utilité de se pousser à écrire de vrais bons articles de blog ! :-)

    Tu quittes le pays en vue du résultat de l'élection à venir ? :-)

    RépondreSupprimer
  13. belle morale
    et bel iterieur?

    RépondreSupprimer
  14. Nicolas : meuh nan !
    Faut pas confondre ce que j'écris et ce que je suis !
    :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...