14 février 2007

Aujourd'hui, moquons-nous des politiques et des chefs d'entreprise !

Xavier Bertrand : « Le fait qu'une candidate à la présidentielle ne parle pas d'impôts est particulièrement inquiétant. C'est un sujet qui visiblement fâche au Parti socialiste, mais c'est surtout parce qu'elle veut augmenter les impôts et n'ose pas le dire ».

Oui ! Nicolas Sarkozy parle de baisses phénoménales d’impôts sans nous dire comment il va faire !

Dominique Voynet : « Regrettant que l'écologie politique soit "passée au deuxième plan" dans la campagne, l'ancienne ministre de l'Environnement et actuelle sénatrice de la Seine-Saint-Denis s'est fixé comme objectif "de faire en sorte que ce ne soit pas oublié (...) et que les engagements pris soient tenus au-delà de la présidentielle". »

Ce n’est pas plutôt Dominique Voynet qui est passée au deuxième plan ?

Rachida Dati (porte-parole de Nicolas Sarkozy) « a accusé mercredi le Parti socialiste d'instrumentaliser la question du déplacement très attendu en banlieue du candidat UMP. "On voit bien l'instrumentalisation de la banlieue que fait le Parti socialiste, qui n'y est pas allé depuis bien longtemps", a-t-elle dit lors d'un point-presse au QG de campagne du candidat Sarkozy »

C’est justement ce qui est reproché à Nicolas Sarkozy !

Thierry Desmarest (patron de Total) suite aux propos de Bruno Rebelle de taxer les profits financiers : « Dans un pays où on trouve indécent de faire des profits, à un moment, il faut savoir ce qu'on veut. »

Ce ne sont pas les profits qui sont indécents, c’est d’être « Dans un pays où il y a temps de misère ».

François Hollande : « Sécurité sociale professionnelle, bouclier logement, augmentation des petites retraites: c'est tout ça qui doit être maintenant compris par les Français »

Au boulot !

Le même : « a aussi défendu l'idée d'un prélèvement fiscal imposé aux Français expatriés. Mais il a reconnu que ceci ne pourrait se faire "qu'avec une convention fiscale avec le pays d'accueil". Il a expliqué que la mise en place de cette proposition n'avait pas encore été tranchée par Ségolène Royal. "C'est elle qui en décidera" »

Et les pays concernés… Qui vont sûrement accepter que leurs habitants payent moins d’impôts chez eux pour pouvoir en payer chez nous… L’intention est louable (et le problème réel) mais sans en faire un projet à l’échelle Européenne ça ne va pas être facile. Et si on le fait à l’échelle européenne, il ne reste plus qu’à convaincre nos camarades…

Nicolas Sarkozy : « Il faut être très humble face à tout ce qui se passe », puis, « Je suppose que là-bas, ils doivent avoir moins le moral qu'ici », le « là-bas » concernant le siège du PS.

Humble ?

Le même : « Il y a des gisements considérables. Je me demande par exemple si l'on ne pourrait pas moduler les aides liées aux 35 heures pour verser davantage aux entreprises qui créent des emplois et ont une politique salariale active ».

Hou ! Les méchantes entreprises qui profitent des 35 heures !

Toujours lui : « Je voudrais que les partenaires sociaux disposent de façon effective et systématique d'une période de six à huit mois pour trouver, dans le champ qui est le leur, des réponses aux questions qui leur sont posées en matière de droit du travail ».

Qui était le Ministre de l’Intérieur du gouvernement qui a voulu faire le CPE ? Comme de lois de « modernisation du dialogue social » en 5 ans ?

Encore lui : « Dès l'été, je soumettrai à négociation cette question : comment protège-t-on le salarié qui ne veut pas faire d'heures supplémentaires ? »

Si ce n’est pas de la démagogie, c’est quoi ?


Tous ses extraits sont issus de dépêche Reuters, AP ou AFP que j’ai trouvées sur www.boursorama.fr (je ne mets pas de liens sur chaque dépêche : à l’usage, il semble que les liens sur les dépêches boursorama ne fonctionnent pas toujours ou pas longtemps). Les propos de Nicolas Sarkozy sont extraits, je crois, d’un entretien avec Les Echos.


Une dernière dépêche Reuters m’amuse beaucoup. « La Banque de France table sur une croissance soutenue de l'économie française au premier trimestre 2007 »… Le lendemain de l’annonce d’une médiocre croissance en 2006, ils sont gonflés !

A propos je vous conseille la lecture du Parisien ce matin et les pages « économie ». Celle de gauche présente les profits des entreprises du CAC 40 et celle de droite la baisse de la croissance en 2006. Ils auraient pu éviter…

13 commentaires:

  1. Très bien.

    Comme nous le disions, Sarkozy n'a pas de programme. Ce n'est pas une blague. Programme introuvable.

    http://www.betapolitique.fr/spip.php?article0321

    RépondreSupprimer
  2. Eric,

    Merci pour le lien ! Excellent.

    Ca ne fait que confirmer mos questions réciproques d'hier !

    Je le répète ici, pour m'entraîner dans les balises html : LIEN A LIRE

    RépondreSupprimer
  3. Voila un autre lien avec une bourde de JF Copé !

    Il dit :
    "On est un petit peu déçu par les chiffres de la croissance pour 2006. Mais cela vaut la peine de remettre ça en perspective sur les trois dernières années"

    Puis :
    "Sur 2004, 2005, 2006, la France a en moyenne annuelle, par rapport à l'Allemagne et à l'Italie, un taux de croissance qui est un petit peu supérieur - en moyenne à +1,8% par an là où l'Allemagne est à +1,6% et l'Italie +0,8% par an"

    Déjà pour 2006, il ment, c'était dans toute la presse ce matin...

    Surtout, il est gentil de confirmer qu'après 4 ans de gouvernement de droite la situation de la France se dégrade...

    Ils vont avoir du mal à mettre ça sur le dos des 35 heures !

    RépondreSupprimer
  4. Même l'OFCE" doute maintenant des chiffres du chômage !

    RépondreSupprimer
  5. Nicolas : ce soir à la fin de c'est dans l'air, à la toute fin, dernière phrase de Seguin, président de la cour des comptes : «parmi les 5 pays que la communauté européenne classe comme très bons gestionnaires, quatre sont de ceux qui dépensent le plus».
    Petit sourire à la philippe Seguin.
    Si ce n'est pas pro Ségolène Royale, je n'y comprends plus rien…
    :-)

    Les "médias" invitent maintenant des responsables socialistes pour leur poser cette question : alors, vous la soutenez vraiment Ségolène ?
    Vraiment, ils sont indécrottable…

    :-)

    RépondreSupprimer
  6. Fil,

    Les pays qui ont le plus fort taux de prélèvements sont la Suède, la Norvège, l'Irlande,...

    Ils sont parmis les pays à avoir à la fois le plus fort PIB par habitant et les indices de pauvreté les meilleurs (désolé de raisonner souvent en chiffres, mais pour comparer, il n'y a pas de mieux).

    Philippe Séguin, depuis qu'il est président de la cours des comptes, a rarement eu des propos différents !

    A une époque, il a failli diriger la droite en France. Son échec est dommage !

    Peut-être PS est-il la première bombe anti-Sarko lancée par JC !

    Et change de médias...

    RépondreSupprimer
  7. Nicolas : je regarde ce que je veux, d'abord !
    J'aime bien c'est dans l'air, je le regarde avec mon filtre anti-sarko habituel (donc je filtre la propagande officile du parti du média) et j'arrive à choper quelques infos justes.
    Ça dépend des intervenants, bien sûr.
    Elie Cohen est un clown à mes yeux.
    :-)

    RépondreSupprimer
  8. tiens Nicolas, j'ai trouvé ça sur le blog de Michel Onfray et je savais pas où le coller (attendu que j'ai mis mon blog entre parenthèse) :

    La méthode paraît étrange, nulle et non avenue : quel besoin y a- t- il de multiplier les rendez-vous citoyens pour constituer un programme présidentiel en se rendant dans les salles polyvalents municipales des villages et sous-préfectures afin d’écouter les doléances des gens de peu ? Car, de deux choses l’une : ou Ségolène Royal ignore l’étendue des dégâts en matière de misère sociale dans le pays, et elle est sotte, définitivement sotte, crétine sidérale, inculte définitive, inapte congénitale ; ou elle ne l’ignore pas, alors, dans ce cas elle est cynique, démagogue et populiste au dernier degré – et les deux dernières épithètes sont utilisées selon leur véritable signification et non pour leur valeur d’insulte. Dans un cas comme dans l’autre, soit nous avons affaire à une crétine, une inculte, une inapte, soit à une cynique, une démagogue, une populiste, l’alternative n’est guère réjouissante…
    Ségolène Royal qui prétend à l’investiture suprême dans la République a-t-elle réellement découvert en faisant son tour de France participatif qu’une mère de famille peut interdire à sa petite fille de se rendre à un anniversaire parce que, trop pauvre, elle ne pourra rendre l’invitation ? Cette femme qui disposerait du feu nucléaire en cas de succès électoral dans quelques semaines a-t-elle vraiment eu besoin de se rendre dans un village de la France profonde pour apprendre que des gens aux revenus modestes doivent emprunter pour régler les frais d’obsèques d’un parent ? Cette héritière sur le papier de Jaurès et de Blum a-t-elle sérieusement appris dans une salle des fêtes municipale que les adolescents à la peau bronzée se font plus souvent arrêter pour des contrôles de police dans la rue ? Si oui, alors cette femme est une catastrophe…. Nous avons affaire à une demeurée à lequel, pour rien au monde, on ne doit confier les affaires de la Nation.
    Si non, ce que je crois, alors pourquoi ce cirque ? Quelles raisons justifient ce pitoyable cinéma ? Deux ou trois : la prévalence de l’image, la tyrannie du look, le concept publicitaire, l’idée marketing, la victoire de la fumée, le règne de l’apparence : il s’agit pour la candidate de montrer qu’elle est proche des vrais gens – avec des guillemets à tous les mots. Ce qui veut dire, de fait, qu’elle ne l’est pas puisqu’il lui faudrait le démonter avec des ficelles aussi grosses. Cette idée est si nulle qu’elle pourrait être de Jacques Séguéla. Un pareil barnum permet de gagner du temps et de cacher pendant des semaines précieuses la misère d’une absence de programme dont on a récemment et sans surprise découvert la conformité à l’habituel projet socialiste.'

    pas mieux

    RépondreSupprimer
  9. Ce qu'un nouveau truc antisarko d'un gars qui ne peut pas la voir...

    A croire que Sarkozy ne se déplace jamais.

    A croire qu'il ne reprend rien du programme de l'UMP.

    Affligeant.

    RépondreSupprimer
  10. Quelle hauteur d'analyse sur le blog de Onfray qui nous a habitué à mieux. Quel manichéisme.
    Un homme politique peut très bien avoir des infos, lire des tableaux de chiffres et vouloir pourtant rencontrer le peuple pour lui donner une voix.
    Ce texte est idiot parce que manichéen. Il n'y a pas de contradiction entre "etre au courant" et "rencontrer des gens de peu".
    Quelle insulte au peuple et quel cynisme !
    :-)

    RépondreSupprimer
  11. Pas du tout !

    Sarkozy a rencontré le peuple.

    A Neuilly.

    RépondreSupprimer
  12. bon, il y va un peu fort, mais il n'a pas tort sur le fond.

    tu te demandais 'ils sont où' à l'ump ?

    réponse : le ps s"autadétruit tout seul, l'ump n'a même plus besoin de réagir.

    RépondreSupprimer
  13. Si, il a complètement tort sur le fond. Je ne suis pas un grand défenseur de la démocratie participative, mais le rôle des politiques est aussi d'aller voir les gens !

    Pour les exemples qu'il cite ton gars, il a tout faux ! Il y a justement trop de gens qui prennent l'habitude de gigoter dans les salons parisiens et qui oublient réellement les gens.

    Moi, par exemple. Et mon côté bobo que tu critiques souvent. Imginons que je veuille acheter un PC à 1000 euros. Je rentre dans un supermarché, je prends un PC dans mon chariot, et je paye par carte bancaire à la caisse.

    C'est bien parce que je fréquente des vrais gens dans les vrais bistros, les vrais supermarchés, les vraies cérémonies locales, ... que je sais que pour ces vrais gens, la difficulté là dedans, c'est plus d'avoir les sous sur le compte ! Et que ces vrais gens renoncent souvent à acheter un PC.

    C'est parce que la gauche caviard a oublié ça à une époque, qu'elle a perdu les élections en 1993 voire en 1995.

    Et c'est parce que Jacques Chirac est un pur provincial qui va tater le cul des vaches contrairement à Balladur qu'il a gagné en 1995.

    Et je pense que Ségolène Royal a plus souvent vu des vaches que Nicolas Sarkozy...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.