20 février 2007

La chasse aux cons est-elle ouverte ?

Appelons les candidats à ne rien céder aux chasseurs !

D’après la dépêche, ils vont tous y passer. Nicolas Dupond-Aignan, un représentant de François Bayrou, Ségolène Royal, Frédéric Nihous, Philippe de Villiers, Dominique Voynet, des représentants de Marie-George Buffet, Jean-Marie Le Pen, José Bové puis Nicolas Sarkozy !

C’est quoi cette convocation ? Ca ressemble à la victoire anticipée d’un lobby !

Je ne suis pas contre la chasse, je m’en fous… Mais rappelons que les chasseurs sont des gens qui passent leurs loisirs à tuer des bestioles qui n’ont rien demandé. Quels que soient les arguments qu’ils peuvent trouver, rappelons qu’il s’agit de personnes qui prennent plaisir à tuer. On en connaît même qui élèvent des faisans en cage pour le plaisir de les relâcher dans la nature pour pouvoir les tuer.

Je suis moi-même un carnivore enthousiaste ! Mais je mange des animaux qui ont été élevés pour être tués dans des abattoirs pas des animaux qui ont été élevés pour être tués par des sanguinaires du dimanche.

Alors, c’est quoi cette convocation ?

12 commentaires:

  1. Je ne connais pas trop la chasse, mais je ne la réduirait pas à un simple carnage. C'est aussi utile. Et ça évite de passer chez le boucher. La chasse est règlementée.
    Je trouve sain que les lobbys s'expriment ouvertement. Sinon, ça se passait sous la table. Là, on voit clairement ce qu'ils veulent.

    RépondreSupprimer
  2. Eric,

    Je dis dans le billet que je n'ai rien contre la chasse.

    Par contre, que des candidats puissent répondre à la convocation de tels zozos, ça me dépasse.

    "Sinon, ça se passait sous la table"

    Non... Il s'agit d'attirer des électeurs, ça ne peut pas être discret !

    "je ne la réduirait pas à un simple carnage"

    Je ne la réduis à rien. Par définition, la chasse est faite pour tuer.

    "La chasse est règlementée"

    Bof... Quand ses gugusses ne respectent pas les directives Européennes sur les oiseaux migrateurs et qu'aucune autorité ne sévit vraiment, ça me laisse perplexe.

    RépondreSupprimer
  3. Peut-être que les chasseurs se sont montrés menaçants dans leur convocation, non ?
    Leur problème est qu'ils veulent ne voir que leur intérêt. Par exemple, la majorité des chasseurs n'acceptent pas qu'on mette une réglementation de dates à leurs activités !

    En tout cas, effectivement, cela est sain qu'un débat est lieu !

    Que font les pêcheurs, on se le demande ! :-)

    RépondreSupprimer
  4. Oui il est sain que le débat est lieu ! Mais pas que les candidats répondent à une convocation d'un lobby.

    Sinon, je vais rameuter le lobby des consultants buveurs de bière.

    RépondreSupprimer
  5. Nicolas, 100% d'accord avec toi..

    RépondreSupprimer
  6. Je vous rassure sur le cas de Dominique Voynet. Si elle va voir les chasseurs, c'est pour leur dire leurs quatre vérités.
    Elle a payé très cher sa petite réforme qui empéchait les chasseurs de tirer le mercredi au-dessus des enfants en promenade.

    RépondreSupprimer
  7. " Si elle va voir les chasseurs, c'est pour leur dire leurs quatre vérités."

    J'espère... Mais au point où elle en est dans les sondages, elle ferait mieux de dénoncer le lobby des chasseurs plutôt que de se rendre à une de leur convocation !

    RépondreSupprimer
  8. Il me semble que la chasse du mercredi est ré-autorisé, grace au travail des ministres UMP !
    :-)

    RépondreSupprimer
  9. Je ne sais pas. C'est qui déjà mon ministre de ce truc là ?

    RépondreSupprimer
  10. Ce qui m'énerve, c'est ce passage obligé des candidats chez certains lobbys, genre les chasseurs là, les sportifs l'autre jour, les écolos une autre fois..et à chaque fois, chacun s'évertue à aligner les promesses et à brosser dans le sens du poil.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...