10 février 2007

Au revoir, Président !

Alors que certains n’hésitent pas à continuer à l’éreinter sur leurs blogs ségolistes (je plaisante !), Monsieur Jacques Chirac semble un homme particulièrement sympathique. Voilà un livre que je vais m’acheter.

Ou alors me faire offrir. Je ne vais quand même pas dépenser des sous pour avoir des informations sur pépère

On sent quand même la fin de règne, une époque se termine et la mélancolie nous prend. Presque envie de verser une larme.

Une larme de whisky dans mon verre, disais-je, pour fêter la manière dont il devrait profiter de la fin de son mandat pour nous flinguer le libéralisme, à la Chirac, juste pour garder une place dans l’histoire !

Ce qui reviendra à critiquer tous ceux qui voient la France comme une petite amérique.

Je me prépare à entendre son dernier discours, annonçant son départ :


Mes chers compatriotes, chers amis,

Vous l’avez bien compris, je ne suis pas candidat pour un troisième mandat de Président de la République.

D’une part, disons-le franchement : j’commence à m’faire vioque et ça m’casse les couilles. D’autre part, je n’ai pas beaucoup de chance d’être élu, il faut bien le reconnaître.

Je compte sur mon successeur pour faire en sorte de ne pas enfoncer le pays dans la merde noire et surtout me trouver un nouveau job où je puisse m’éclater. Tiens, j’pensais à cette nouvelle agence mondiale pour l’environnement dont on parlait l’aut’jour.

Seul’ment, mon successeur, c’est, maintenant, à vous, chers compatriotes, de le choisir. Moi j’ai souvent été candidat à la Présidentielle. Pour ça je promettais des trucs, des machins, je m’en foutais, il fallait promettre ! Par contre, je n’ai jamais dépassé certaines bornes.

Si jamais vous repériez, parmi les candidats, un d’entre eux qui ne ferait que promettre et souvent des trucs contradictoires, qui annoncerait des nouvelles mesures tous les jours… Méfiez-vous ! Ca cache quelque chose. Eliminez directement ce candidat.

Je parle en connaisseur.

Par ailleurs, en tant que futur Ancien Président de la République, j’aimerais vous donner un dernier conseil. Méfiez-vous des slogans faciles, des formules à l’emporte-pièce, …

Tiens ! J’ai entendu un candidat qui répétait partout : « Travailler plus pour gagner plus ». C’est évident une grosse connerie ! Déjà tout le monde sait bien que ce n‘est pas l’ouvrier qui décide des heures sup à faire ! En plus, le gars en question, il est au gouvernement et il devrait savoir que les heures supplémentaires ne sont quasiment pas limitées… Et que la principale action de ce gouvernement a été de baisser la rémunération des heures sup (en passant de 25 à 10% la majoration).

Bon ! Ca vous le savez ! C’est marqué dans la presse, les opposants politiques le disent…

Mais philosophez un peu !

Derrière ça, qu’est ce qu’il y a ? On nous dit : chacun est libre de travailler plus et d’accepter ou refuser les heures supplémentaires.

En fait, mon cul ! Chacun devra se battre pour les avoir, ses heures supplémentaires. De l’individualisme poussé au fond. Obligé de se battre contre ses propres collègues pour avoir du boulot en plus !

En concurrence avec ses amis pour pouvoir vivre !
Se battre au quotidien, non pas pour "progresser dans l’échelle sociale" mais uniquement pour pouvoir nourrir sa famille !
C’est de ce monde là que vous voulez ?
Hé bien pas moi !

Alors je vous le dis, mes chers amis, mes chers compatriotes,
Ca fait 12 ans que je suis votre président,
Plus de trente ou quarante ans que j’occupe des postes à très haut niveau,
Pour le bien de la France, pour votre bien,

Vous savez, toutes ses années, ça laisse des traces,
On se sent un peu comme un père,
On a envie de prendre les Français entre ses bras
,
Et de leur dire de ne pas faire les cons, de ne pas se tromper de politique.

Mes chers compatriotes, Mes amis, Mes enfants !


Votez pour des candidats qui respectent la France et ses valeurs, ses habitants. Choisissez pour ces candidats qui ne vont pas mettre dos à dos les Français qui travaillent et ceux qui ne travaillent pas. Votez pour Ségolène Royal ou François Bayrou. Choisissez ces gens qui défendent les valeurs que j'ai toujours défendues, même si on n'est pas d'accord sur beaucoup d'aspect, je sais que eux, ils l'aiment, la France.

Pas que pour son pognon, ses campagnes, ses côtes, ses montagnes, ses Neuilly, ses 16ème et 8 ème arrondissement...

Mais aussi pour ses habitants, toutes ses villes de France, de Banlieue... Tous ses autres arrondissements de Paris, sa diversité, son histoire, ...

Merci


Au revoir.
A bientôt !

12 commentaires:

  1. Nicolas : tu crois vraiment qu'il va faire un discours ?
    C'est vrai que toute la question (s'il part ce qui n'est qu'une théorie, rappelons-le), ce sera effectivement ce qu'il va faire pour NE PAS soutenir son ex-traitre de ministre !
    Ça promet…

    [C'est quoi ces changements de typos à la manière de Filaplomb himself ?]

    RépondreSupprimer
  2. [Désolé de t'avoir piqué tes typos... C'était pour essayer d'avoir le ton d'un discours... Mais ça ne rend pas terrible]

    RépondreSupprimer
  3. Nicolas : je ne suis pas vraiment propriétaire de cela en fait !

    J'ai fini par comprendre aussi que finalement, ça nerend pas vraiment. Au contraire, ça complique la lecture !

    C'est pour ça que j'ai arrêté…
    :-)

    RépondreSupprimer
  4. Non, je sais comment Chirac va faire pour couler Sarkozy. Il va demander à Philippe Séguin de le soutenir. Lui, c'est un chat noir de première classe!
    Et comme Alain duhamel a soutenu Bayrou....

    RépondreSupprimer
  5. Fil,

    Tu as fait des patch ?

    Eric,

    Je voulais juste completer ton billet !

    RépondreSupprimer
  6. Moi je voterai Sarkozy et ce n'est pas Chirac qui m'en empéchera. Les autres n'ont ni le niveau, ni l'analyse, c'est aussi bête que ça.

    RépondreSupprimer
  7. le titre de ton blog, que je découvre, est à mourrir de rire!!

    RépondreSupprimer
  8. Nicolas : tiens Ednac est aussi venu chez toi ! :-)
    Il est passé sur mon blog mais manque de bol (banque de mol ?), il est tombé sur le texte de la chanson pour me servir un commentaire politique !
    Même pas le temps de lire, ce n'est pas bien Ednac, houououououou…

    Pour les typos, j'ai réduit progressivement. Mais j'avoue qu'à présent mon blog est moins drôle à lire !!!

    RépondreSupprimer
  9. A la moindre baisse de Ségolène Royal dans les sondages, les média nationaux se demandent insidieusement si elle va tenir. Car ce qu’à fait la presse people, l’autre presse est prête à le défaire. Ca va être dur pour Ségolène. Evidemment un désintérêt de l’opinion envers Ségolène rendrait plus facile la victoire annoncée de Nicolas Sarkozy. Dès lors plus besoin de voter nécessairement Sarkozy pour faire barrage à la gauche. Dès lors on peut sans risque voter pour Philippe De Villiers. Comprenant à leur tour tout le parti, sans jeu de mot, à tirer de cette situation nouvelle, Taubira, Chevènement, et même Jospin, annoncent leur candidature, et obtiennent en quelques jours les parrainages nécessaires. Le premier tour voit Philippe De Villiers arriver en tête.
    Bien sur il s’agit d’une pure fiction. Toute ressemblance avec une situation ayant déjà existée est fortuite bien que nous ayons conservé les noms de certains protagonistes.

    La réalité dépasse la fiction, dit le dicton. Un humoriste imitateur téléphone à la candidate officielle du parti socialiste en se faisant passer pour un important homme politique étranger. Aussitôt la candidate officielle du parti socialiste se laisse aller à des confidences sans prendre la précaution élémentaire de faire vérifier l’identité de son interlocuteur. Il ne fait pas bon confier un secret à cette candidate officielle du parti socialiste là !

    RépondreSupprimer
  10. Ednac,
    Merci,

    Fil,
    Aussi,

    Soutien,
    Est-ce vraiment utile ?

    RépondreSupprimer
  11. moi qui croyait que c etait sa femme chez drucker qui allait annoncer la nouvelle!

    RépondreSupprimer
  12. Et non ! C'est encore moi qui me tape le boulot.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.