21 février 2007

La campagne est lancée ?

Deux ou trois nouvelles lues dans internet ce matin me réjouissent ou plutôt me redonnent le moral.

La première, c’est le retour en tête des sondages pour le premier tour de Ségolène Royal. Ca me réjouit pour différentes raisons que je vais évoquer, mais l’objectivité nécessite de rappeler qu’elle est toujours donnée perdante au deuxième tour et qu’il ne s’agit que d’un sondage. Je ne peux pas dire du mal des sondages quand Nicolas Sarkozy est en tête et du bien quand c’est Ségolène Royal !

Raison 1 : on voyait depuis quelques semaines un rapport de forces bien ancré avec NS à 33% et SR à 26%. Je commençais à croire qu’il n’y avait rien à faire, que les espèces de maladresses de SR mettaient le doute…

Raison 2 : ce sondage montre que François Bayrou monte. Comme SR monte aussi, FB a nécessairement piqué des voix à NS. Ca montre que l’électorat de NS n’est pas très ancré.

Raison 3 : je ne croyais pas possible d’avoir un candidat de droite à plus de 30% et je l’ai dit dans le blog. Personne ne l’a jamais fait depuis Valéry Giscard d’Estaing. Ce sondage me donne raison (dans la limite de la validité d’un sondage !).

La deuxième nouvelle qui me réjouit est le changement de ton de SR montré à l’occasion du meeting à Rennes. Elle s’attache enfin à souligner la cohérence du programme qui n’est pas un catalogue et à taper sur FB et NS.

La troisième nouvelle est le maintient dans sa position de François Bayrou qui continue à vouloir faire croire qu’il pourrait passer à gauche !

La quatrième, celle qui me réjouit le plus, c’est les explications de Nicolas Sarkozy sur son programme. Il continue à vouloir faire un paquet de baisses d’impôts et de charges dès l’été. Il continue à promettre une baisse de la TVA qui ne ressemble à rien (comment définir qu’un produit est écologique ?). Surtout, plus sa présentation du programme avance, puis les points contradictoires vont être mis à jour.

Il annonce dans le même discours, d’un côté la création d’un contrat unique et le vote à bulletin secret pour les grèves et de l’autre côté que tout ce qui touche au dialogue social serait soumis à concertation.


Je crois aussi que certains trucs vont lui péter à la gueule. Tiens ! Ce contrat de travail unique. Déjà, qu’il nous explique comment il va traiter l’intérim ? Et surtout, laissons-le expliquer aux patrons qui remplacent une femme en congés maternité par un CDD ce qu’ils devront faire ! Ou au vigneron qui prend quelqu’un pendant quelques jours pendants les vendanges ! Laissons-le continuer à nous faire croire que certains jobs n’ont pas une vocation temporaire…

Et nous expliquer qu’il ne s’agit pas d’une destruction du CDI ! Qui offre déjà une période de six mois (deux fois trois) de période d’essai ! Qu’il nous explique ce qu’est le contrat unique !


François Bayrou n’abusera pas les électeurs de gauche. Il récupèrera juste les voix traditionnelles du centre droit qui ne veut pas de la politique de Nicolas Sarkozy.

Et là, j’entends le flash de 7h15 sur France Info… Il dit en gros que « la compassion n’est pas une politique ». A l’heure où François Bayrou présente sa méthode et Ségolène Royal détaille son programme en critiquant celui des autres, Nicolas Sarkozy continue à sortir des phrases pour critiquer le style de sa concurrente… Continue…

5 commentaires:

  1. Un dernier exemple (j'écoute maintenant la revue de presse) : Nicolas Sarkozy critique le SMIC à 1500 euros... alors que Ségolène Royal l'a elle-même nuancé lundi soir !

    Un train de retard...

    RépondreSupprimer
  2. Tu as tout à fait raison sur la cohérence. C'est le point le plus important. Sarkozy table tout sur le travailler plus (et ceux qui ne bossent pas ?) quand en face, Ségolène propose un projet de rénovation de la société, y compris dans les méthode de la politique !

    Je pense que Sarkozy va redevenir, sous la contrainte des sondages, le Sarkozy d'avant son célèbre changement !

    Pour Bayrou, comme je le disais en article sur mon blog, c'est simplement une bulle vide. :-)

    RépondreSupprimer
  3. Loïc,

    ton soutien est le bienvenu.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.