22 février 2007

Proximité du quartier

Cet homme n'est pas sérieux. Après avoir supprimé la police de proximité, Nicolas Sarkozy souhaite maintenant faire une police de quartier.

Il faudrait que toute la presse, demain, fasse la Une sur cette incohérence totale.

Une nouvelle preuve qu'il raconte tout et n'importe quoi dans le seul but d'être élu. Une preuve que toute sa politique depuis 2002 est de préparer la présidentielle de 2007, pour avoir une image d'homme providentiel, de garant de la sécurité.

Jusqu'à peu, encore, il critiquait cette police de proximité. Et là, il découvre maintenant qu'il faut rapprocher les policiers des habitants. Et réparer toutes les erreurs commises depuis 2002.

Bravo.

Notons que c'est une large invitation à voter pour Ségolène Royal. Voyons le Pacte : "La sécurité est un droit des citoyens et un devoir de l’Etat. Pour les contributeurs, cette coopération doit se faire au niveau local via une police « aux cotés des citoyens », qu’on l’appelle « police de proximité », « police de quartier » ou « police de contact »."

"54- Créer une nouvelle police de quartier pour mieux assurer la sécurité quotidienne "

8 commentaires:

  1. j'ai une solution:si l'on forme les habitants aux métiers de la police, on a un policier pour un habitant; on règle la question du chomage et de l'insécurité, et tu me nommes ministresse des bonnes idées!

    RépondreSupprimer
  2. Cat : salut toi ! :-)

    Nicolas : tu crois vraiment que ce candidat est compétent pour être Président ? (je me gausse !)

    RépondreSupprimer
  3. Cat,

    Je vais étudier le truc.

    Fil,

    Non. Mais il faudrait que cela se sache !

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  5. Nicolas : en plus avec l'idée de Cat, on fait revenir Johnny en France !
    Ce qu'elle propose, c'est la défense civile suisse !!! :-)))

    RépondreSupprimer
  6. On commence par libéraliser le port d'armes ?

    RépondreSupprimer
  7. Nicolas : Rhô tout de suite, la radicalité !
    Mais tu as raison, c'est LA quesstion qui coince !!! :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...