19 novembre 2010

Et si de Villepin confirmait ?

Comme à chaque fois que je rentre en Bretagne, j'ai zappé l'actualité et les blogs, aujourd'hui. C'est donc à l'instant que je découvre l'actualité. Un vent de panique soufflerait dans le huitième.

Dominique de Villepin a plus ou moins confirmé l'existence de commissions qui auraient provoqué l'attentat de Karachi. Souhaiterait-il ainsi mouiller son ennemi intime ?

Je dois avouer que j'ai trouvé gonflée la plainte contre Jacques Chirac et DdV quand j'ai entendu ça à la radio à midi (je ne connais pas assez l'affaire pour juger, mais d'après ce qu'on lit, ils ont juste arrêté le versement des commissions a priori pas très légales, ils n'ont tué personne) (cela dit, je ne vais pas les défendre non plus, hein !)

Mais si finalement, ça pouvait permettre à Jacques Chirac et à Dominique de Villepin de confirmer les commissions...

De là à croire à un coup monté ?


-- Post From My iPhone

15 commentaires:

  1. Fable, on dit, fable, pas coup monté, voyons !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis assez étonné qu'on s'attarde ici et là sur les commissions et non sur ce qui aurait apparemment causé la mort des français. C'est à mon avis la question cruciale : oui ou non Chirac ou d'autres ont-ils ignoré ou feint d'ignorer que l'arrêt du versement des commissions faisait prendre un risque aux français ? Ont-ils été averti ? Par qui ?

    RépondreSupprimer
  3. Au sujet de la plainte, elle n'est pas gonflée en ce sens que Chirac et Villepin auraient, selon les avocats des victimes, été prévenus des représailles que cela pouvaient entraîner ; la plainte se base donc là-dessus. A la justice de se prononcer. Villepin va devoir jouer sur ces deux tableaux ; périlleux... Mais il ne va sûrement pas laisser passer sa chance de reprendre le croc du boucher ; égo, vengeance, 2012, il a du carburant.

    RépondreSupprimer
  4. En fait pour se faire de la thune, il suffit de vendre des armes à l'étranger et prendre sa commission au passage ! Qu'on est con de continuer à bosser nous aut' !
    :-))

    RépondreSupprimer
  5. @Monsieur Poireau
    C'est exactement ce que je me dis. Putain, si un jour j'accède à un poste de pouvoir dans un ministère, je vais m'en mettre plein les fouilles...

    RépondreSupprimer
  6. l'hérétique : oui mais comme je suis de gauche, je ne trouve pas ça bien !
    :-P

    RépondreSupprimer
  7. CC,

    Désolé !

    Gildan,

    C'est abracabrantesque !

    DickSit,

    J'ai juste dit qu'elle m'avait paru gonflée.

    Poireau,

    C'est si facile.

    L'Hérétique,

    Ca ne m'étonne pas de toi...

    RépondreSupprimer
  8. D'après les déclarations de DDV, seules les rétro-commissions étaient suspendues.
    Cette suspension est intervenue en 1995.
    L'attentat en 2002, dans le contexte après-11 septembre.
    On connaît assez bien ces terroristes pour savoir qu'ils n'attendent pas si longtemps pour réagir : quelques jours, quelques semaines, rarement quelques mois.

    Je crois que c'est un mauvais calcul pour certains de vouloir mouiller DDV aussi bien que Bayrou alors qu'eux sont coupables.
    C'est même stupide et ça va se retourner en plein dans leur figure...
    Leurs boomerangs de merde.

    RépondreSupprimer
  9. D'abord, on ne dit pas "de Villepin" mais "Villepin".

    Ou alors Galouzeau, pour être sûr de ne pas se vautrer.

    RépondreSupprimer
  10. passe un bon week-end ! Quel temps fait-il en Bretagne ? ici aussi... mais, qui sait, la semaine prochaine de la neige...

    RépondreSupprimer
  11. Si on se met à la place des familles de victimes, Chirac et Villepin sont ceux qui auraient provoqué l'attentat…

    RépondreSupprimer
  12. Ils se sont vraiment compliqués la tâche les balladuriens pour financer leurs comptes de campagne. Cela aura au moins servi de leçon à Nicolas Sarkozy qui semble utiliser les sondages comme source de financement pour 2012.
    À lire : http://tourl.fr/xqe

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.