03 novembre 2010

Moquons nous des vignerons (avant le Beaujolais nouveau)

Cette dépêche est surprenante : les coopératives viticoles demandent une augmentation du prix de leur pinard (payé par "la grande distribution" pas le consommateur final). Sur le fond, je les comprends parfaitement mais j'aimerai bien voir une courbe globale de l'augmentation du prix du pinard sur 40 ans.

Dur libéralisme, les prix d'achat fixés par la "grande distribution"... 

Les jours où les agriculteurs voteront à gauche et se rendront compte que se faire de la concurrence entre eux est fatalement nocif... Ah ! La concurrence, si chère à l'Europe, qui doit faire baisser le prix pour les consommateurs... et qui ruine tout le circuit de production.

Heureusement que je vois plus de bière que de vin, moi ! Cruel monde libéral...

33 commentaires:

  1. Je suis toujours effaré de voir que mon ami propose son BIB de vin de pays à 7,5 euros les 5 litres (un rouge fruité et délicieux pour la consommation courante), et que la grande distribution propose des ***censurés*** comme le Vieux papes ou les vins de table type Villageoise à plus de 8 euros les 5 litres...

    (un peu HS par rapport à ton sujet, mais quand même...)

    Sinon chez moi, un majorité vote communiste ou socialiste de viticulteurs... (c'est grave ça aussi, non ? ^__^)

    RépondreSupprimer
  2. je propose, pour réfléchir à cette question (et éventuellement faire du lobbying auprès de nos amis viticulteurs), de prévoir un KDB pour le Beaujolais nouveau (le 3e jeudi du mois de novembre ? le 18 novembre ?); que ceux qui votent "pour" lèvent la main... (gauche).

    RépondreSupprimer
  3. @Lucia& Mel, Le 3ème jeudi de novembre ??? C'est pas ce jour là qu'on annonce la nomination de Borlooo?

    RépondreSupprimer
  4. @Olivier P : ben, il peut venir aussi...

    RépondreSupprimer
  5. Ton billet me fait penser que la cave où nous prenons notre vin a été rachetée par une autre, d'une commune voisine…, qui vient de la fermer au bout d'à peine un ou deux ans ! La concurrence fait rage, et ça ne m'arrange pas.

    RépondreSupprimer
  6. "je vois plus de biere que de vin" tu veux nous faire prendre des vessies pour des lanternes ou bien ? :-)

    autrement faut les comprendre les bignerons : sont obliges de declarer les vendangeurs maintenant et ils ont du mal a trouver du sans papier avec toutes ces expulsions :-)

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  8. Serais tu heureux si ton syndic ne te proposais qu'une seule entreprise à chaque vote de travaux ? Si tu n'avais le choix que pour un seul opérateur de téléphonie... etc... NON !

    La concurrence est bonne autant qu'elle est mauvaise..; Quelle est la solution alors ?

    RépondreSupprimer
  9. LA grande distribution représente quelque chose comme 80% de la consommation. Dire qu'il suffirait que les gens arrêtent d'y aller pour que ça change !
    :-)

    RépondreSupprimer
  10. Dans mon bled, les vignerons votaient aussi plutôt gauche avec racines communistes. Ça ne les empêche pas d'aimer le pognon comme tout le monde. Plus personne de vendange à la main, c'est une vendangeuse qui se tape le boulot . Un grosse machine montée sur des échasses et qui t'abat le boulot de 10 polonais + 10 marocains et qui coûte 10 fois moins qu'eux. Il n 'y a aucune raison valable pour augmenter le prix du pif.
    Mais y a t-il des raisons valables pour vouloir s'enrichir ?

    RépondreSupprimer
  11. Falcon,

    Oui, tout le commerce du pinard ressemble à n'importe quoi. Même à la base, les viticulteurs sont bien responsables. Ils développent des "AOC", augmentent les tarifs et se plaignent de ne plus vendre...

    Lucia,

    Le KdB du 18 est déjà lancé ! (faux KdB : pas "organisé" : chacun pour soi...).

    Olivier,

    Si, mais il sera à la Comète.

    Le Coucou,

    Oui, des ânes...

    Gaël,

    Tu crois ? Il ne faudrait pas qu'ils payent des charges sociales, en plus !

    Julien,

    Je n'ai pas de solution. Le système encourage l'entassement des capitaux. Du coup, les circuits de distribution ne sont plus en concurrence (Auchan, Carrefour et Leclerc...) et les producteurs sont baisés...

    Poireau,

    C'est l'avis du nouveau Roi des Belges ?

    RépondreSupprimer
  12. Captain,

    Ouais. Ils peuvent s'afficher à gauche mais continuent à vouloir gagner de l'oseille, donc en perdre. Je ne suis pas avec eux dans l'isoloir.

    RépondreSupprimer
  13. Je n'ai pas plus d'affection pour les vignerons que pour les tondeurs de gazon ou les orthodontistes. Je dis seulement que leur litron devrait couter moins cher vu qu'il ne leur coute presque rien en charges salariales.

    RépondreSupprimer
  14. "Les jours où les agriculteurs voteront à gauche et se rendront compte que se faire de la concurrence entre eux est fatalement nocif"

    C'est comme pour le lait cf http://zgur.20minutes-blogs.fr/archive/2009/06/12/des-clous-dans-le-lait.html

    Et pour plein d'autre secteurs (et d'autres pays, lire "Pourquoi les pauvres votent à droite" http://bit.ly/bEPzZK )

    MORALITÉ : Quand les clous votent pour les marteaux, faut pas qu'ils s'étonnent de se faire taper dessus.

    Arf !

    Zgur
    en extérieur
    http://zgur.20minutes-blogs.fr

    RépondreSupprimer
  15. zgur,

    Le proxy de mon boulot n'autorise pas l'accès à ton blog, le méchant. Je parle souvent du lait dans mon blog (natif du Centre Bretagne, j'ai plusieurs potes dans le secteur).

    Effectivement, ils sont bien pires que les producteurs de pinard : les industriels susceptibles de racheter la production ne sont plus que deux (je crois) et ils arrivent à revendre les "anciennes coopératives" aux paysans qui arrivent ainsi à devoir supporter tous les ennuis possibles de ramassage du lait (camions en panne, ...).

    RépondreSupprimer
  16. Et au fait en parlant du prix du vin, avez vous au moins l'idée de ce qu'est le boulot d'un vigneron? Je parle de ceux qui bosse la plupart du temps a la main, qui se lève tous les matins de la semaine (même le week end). Pas de vacances (ou très peu) une retraite a 65ans pour toucher une véritable misère, un salaire mensuel dépassant de très peu le RSA.... Enfin bref, un vrai vigneron bosse car il aime son boulot.

    RépondreSupprimer
  17. J'ai envie d'être grossier : hé connard, moi aussi, je bosse. Si tu veux continuer à te faire enculer par un système débile, c'est ton problème.

    Toujours est-il qu'il y a 10 ans, on buvait du Beaujolais pendant trois semaines tous les soirs. Maintenant c'est un soir. Parce qu'avec nos salaires, on n'a pas les moyens de faire plus.

    Mais ne viens pas me casser les couilles alors que je passe mes journées à défendre les producteurs contre les intermédiaires.

    RépondreSupprimer
  18. Oui oui, c'est toujours facile d'insulter à travers un écran d'ordinateur. Viens donc le dire en face de ceux en bave toute l'année pour ne pas arriver a vendre le vin.
    Moi je parle des petits qui se font bouffer par les gros. Mais ceux là ont les oublie vite.
    Des personnes de ma famille sont vignerons, et chaque année ils doivent piocher dans leurs réserves pour rembourser toutes les charges. Tout est fait a la mains, y compris la vendange.
    Vous avez raison, allez plutôt acheter des boissons énergétiques et autres saloperies, c'est moins chers et meilleur pour la santé.
    Personnellement quand je vais chez le récoltant la bouteille dépasse rarement 4 euros.

    RépondreSupprimer
  19. Max,

    C'est toi qui était insultant en prétendant que je ne savais pas ce qu'est le travail ! Toutes les professions ont l'impression d'être les seuls à faire un vrai travail.

    Je n'y suis pour rien des problèmes des viticulteurs, au contraire, par ma consommation, je participe à l'augmentation des prix !

    C'est au viticulteur de s'organiser, de participer à un système politique qui permettent à tout le monde de s'en sortir : ça ne sert à rien de geindre.

    RépondreSupprimer
  20. Oui c'est vrai, les plus insultant sont ceux qui n'utilise pas de mots grossiers, c'est bien connu.

    Généralement lorsque je parle de quelque chose j'ai une très bonne connaissance sur le sujet. Je vois très bien comment fonctionne l'économie actuellement où le petit se prend des claques à la place des véritables responsables. Mais ca tout le monde s'en fou du moment que les médias ont trouvés leur bouc émissaire.

    J'ai bossé plusieurs mois dans la viticulture (toutes saisons), maintenant je suis dans l'industrie comme technicien supérieur avec de grosses journées. J'ai fais également de nombreux jobs d'été, et je peux te confirmer que le métier de la vigne est de loin le plus éprouvant.
    Pourquoi, au lieu de critiquer, ne pas faire vigneron? Ah oui c'est vrai, c'est beaucoup moins fatiguant d'être derrière un écran avec des horaires de fonctionnaire.
    L'herbe est toujours plus verte chez son voisin.....

    RépondreSupprimer
  21. max2du_69 : tu aimes souffrir toi ? Hein ?
    :-)

    RépondreSupprimer
  22. Mais tu ne comprends donc pas qu'il ne s'agit pas de ça ! Nous vivons dans un pays où la loi de l'offre et de la demande fait foi. Je me bats, pour ma part, au quotidien, à un niveau politique, pour changer des trucs, notamment favoriser les petites boites, c'était au coeur du projet socialiste en 2007...

    Alors si tous les couillons étouffés par le système votaient autrement, nous n'en serions pas là. Alors tant pis pour eux : tu as raison, je suis au chaud derrière un écran.

    Mais toutes ces andouilles qui travaillent comme des tarés pour un système qui les pousse à leur perte tout en défendant ce système me font rigoler.

    C'est le sens de mes propos, ici...

    C'est un blog politique, pas un blog pour les pleureuses ! Tenir ce blog me prend du temps, en plus de mon boulot, relativement prenant aussi et avec de beaux horaires.

    RépondreSupprimer
  23. J'essaye seulement de défendre une noble profession trop souvent dénigré par des préjugés, pour la plupart du temps provoquer par le snobisme et une méconnaissance accrue du métier.
    Quand je vois "moquons-nous des vignerons" en titre ca me laisse assez perplexe...

    Super votons tous la gauche, et attendons que le PS supprime la réforme des retraites...Ah ah ah je me marre.

    La gauche n'est pas une meilleur solution que la droite. C'est trop facile d'assimiler la régression du mode de vie d'un certain domaine d'activité par rapport à un vote. La droite à été voté par la majorité des français me semble t-il! Mais la on avait pas vraiment le choix, vu que la concurrence était représenté par Royal....

    Et on ne se bat pas pour changer des "trucs".
    Du social oui, mais trop de social tue le social.

    RépondreSupprimer
  24. Quel est le rapport avec "le social" ?

    Tu peux continuer à pleurer et à conserver une position débile, à défendre un système qui nous mène dans le gouffre...

    C'est ton problème, ta contradiction... Et celle de millions de Français.

    RépondreSupprimer
  25. Trop de commentaires tue le commentaire !

    [ou bien : "trop de mort tue la mort" ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  26. Poireau,

    Oui. Et celui là m'énerve un peu : il ne comprend rien.

    RépondreSupprimer
  27. don't feed the troll (avec du vin !)
    :-))

    RépondreSupprimer
  28. Non non je compend parfaitement bien.
    Ce que je veux dire, c'est que voter pour la gauche n'est pas forcément la solution pour résoudre tous les problèmes. A vrai dire la droite non plus.
    Tout ce que fais la politique depuis pas mal d'années c'est enfoncer la France.
    Alors du coup, on vote quoi? Les parties extrèmes?

    RépondreSupprimer
  29. Poireau,

    Ouais...

    Max,

    Ce n'est pas qu'une question de vote, c'est une question d'esprit, d'individualisme qui prévaut chez certains.

    Par ailleurs, le "tous pareil" me parait toujours gonflé, trop facile.

    Par exemple, quand Sarko supprime les droits de successions, ça privilégie l'accumulation du capital : dans ces conditions, un petit vigneron ne pourra jamais s'en sortir parce que des générations de cumul d'héritages va aboutir à générer des gros vignerons.

    Par ailleurs, voyez le France Soir d'avant hier : les petites boites payent 33% d'impôts sur les sociétés et les grosses 8%. Un gros vigneron aura les moyens de se payer un conseiller fiscal qui lui permettra de gagner un maximum de tunes, pas le petit...

    RépondreSupprimer
  30. Mouai, je veux bien attendre 2012 et voir, si la gauche passe, ce qu'elle pourra nous apporter de si brillant. Il faut tenir ces promesses, ce qui est très très rare de nos jours.
    RDV dans 1 ans et demi.

    RépondreSupprimer
  31. Nicolas, tu t'amuses à lui répondre à ce jeune garçon qui veut à tout prix avoir le dernier mot ^___^ ?

    Je défendrai toujours la viticulture et les vignerons que j'aime, mais tu as raison sur un point Nicolas : ils sont perclus d'aides en tout genre.
    Et c'est évident qu'il faut toujours se remettre en question quand des difficultés arrivent...

    Enfin, nous défendrons la viticulture à notre niveau ce weekend Nicolas... (et la prochaine fois que je monte on défendra le Chinon et le Côte du Rhone !!!!)

    RépondreSupprimer
  32. Oups, désolé, je n'avais pas vu vos coms, restés modérer.

    Max,

    Quels étaient les promesses de la gauche quand elle est arrivée au pouvoir, la dernière fois ? Je résume : 35 heures et emplois jeunes.

    Alors maintenant, tu me dis qui tient les promesse et qui ne les tient pas. Mais si tu veux continuer à te faire baiser !

    FalconHill,

    J'arrête momentanément le vin : trop de Beaujolais nouveau...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.